La langue française

Mite

Sommaire

  • Définitions du mot mite
  • Étymologie de « mite »
  • Phonétique de « mite »
  • Citations contenant le mot « mite »
  • Traductions du mot « mite »
  • Synonymes de « mite »

Définitions du mot « mite »

Trésor de la Langue Française informatisé

MITE, subst. fém.

A. − Petit arthropode notamment arachnide ou acarien. Mite du fromage, de la farine. Les lits (...) avaient de gros pieds ronds piqués de mites et tout fendus de sécheresse (Flaub.,Champs et grèves,1848, p.328).V. barodet ex. de L. Daudet.
En partic. Petit papillon blanchâtre du groupe des teignes dont la larve s'attaque aux étoffes de laine et aux fourrures. Une casquette dont les mites avaient fait une écumoire (Du Camp,Mém. suic.,1853, p.72).La vieille Katel passait la moitié de son temps (...) à le saupoudrer [le linge] de réséda, de lavande et de mille autres odeurs pour en écarter les mites (Erckm.-Chatr.,Ami Fritz,1864, p.163):
−. Un nuage de mites (lépidoptères) émigre des tentures, des Gobelins et des tapis, que Fine et les deux Bertine battent à coups redoublés. H. Bazin, Vipère,1948, p.235.
Loc. (Être) mangé, rongé, troué aux mites. (Être) mangé, rongé, troué par les/des mites. Un vieux feutre roussi par le soleil (...) accrêté (...) d'une plume de coq rongée aux mites (Gautier,Fracasse,1863, p.295).C'est un fichu cache-nez que les siècles ont mangé aux mites (Aragon,Rom. inach.,1956, p.239).
P. ext. (Être) plus ou moins délabré, décati, en mauvais état. Qu'est-ce que je vais mettre? (...) − Ta robe noire. − Elle est bien vieille (...). Elle décrocha le cintre auquel était suspendue la robe noire. «Je ne voudrais pas avoir l'air mangée aux mites. Lucie serait trop contente (...)» (Beauvoir,Mandarins,1954, p.340).
Rem. En compos. dans garde*-mites.
B. − Argot
1. Synon. de chassie.La contre-maître (...) arracha prestement la mite qui lui croûtait l'œil (Huysmans,Soeurs Vatard,1879, p.21).
2. Au masc. ou au fém. Cachot. (Ds Esn. 1966, Cellard-Rey 1980). Synon. mitard.
REM.
Mité, -ée, adj.Attaqué, troué par les mites (au sens A). Un stock de peaux de mouton, un peu mitées mais encore très convenables pour des soldats (Romains,Hommes bonne vol.,1938, p.172).C'était un saint (...). C'était un modèle de pauvreté. Une soutane mitée à mort (Duhamel,Passion J. Pasquier,1945, p.15).
Prononc. et Orth.: [mit]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin du xiiies. [date du ms.] mitte «espèce d'insecte qui ronge les étoffes ou qui mange le fromage» (Cambridge Ff 6.13. fo79 vods Tilander, Glanures lexicogr.); 2. arg. 1800 «cachot» (d'apr. Esn.), 1867 «chassie» (Delvau). Empr. du m. néerl. mîte (cf. angl. mite, de même sens), dér. de la racine germ. mit- «couper en morceaux»; mite, nom de l'insecte, est pris au sens actif «qui ronge». Mite «cachot» est d'orig. incertaine (FEW t.23, p.129b). D'apr. Esn. le mot serait la forme apocopée de cachemitte*. Fréq. abs. littér.: 61.

Wiktionnaire

Nom commun

mite féminin

  1. Nom vernaculaire d’insecte ravageur de l’ordre des lépidoptères (papillons) regroupant les teignes (ex: mites des vêtements) et les pyrales ou mites alimentaires.
    • Les larves de mites, qui s’attaquent aux vêtements en laine, vivent également dans les nids d’oiseaux et de mammifères. — (Paul Heiney,Caroline Lepage, Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?, Éditeur : EDP Sciences, 2007)
    • Le manteau de spahi, rouge, et de drap fin, dormait plié dans un drap usé, et ma mère avait glissé dans ses plis un cigare coupé en quatre et une pipe d’écume culottée, « contre les mites ». Les mites se blasèrent-elles, ou le culot de pipe perdit-il, en vieillissant, sa vertu insecticide ? — (Colette, Le manteau de spahi, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 93.)
    • La pyrale de la farine (Ephestia kuehniella) est une mite alimentaire. — (Wikipédia)
  2. Nom vulgaire donné à une espèces d’acarien de la classe des arachnides que l’on retrouve sur certaines denrées alimentaires.
    • La mite du fromage donne lieu aussi à des cas fréquent d’entomophagie inconsciente. Cet animalcule n’est pas un Insecte, mais un Acarien, c’est-à-dire qu’il fait partie de la classe des Arachnides. — (Bulletin de la Société nationale d’acclimatation de France, Société nationale d’acclimatation de France, 1885)

Forme de verbe

mite \mit\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de miter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de miter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de miter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de miter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de miter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MITE. n. f.
Nom vulgaire de certaines espèces d'arachnides, de petite taille, dont l'une, presque imperceptible, se développe dans le fromage. Ce fromage est plein de mites. Mite de la farine. Il se dit aussi de Certaines larves d'insectes qui rongent les étoffes de laine. Un vêtement dévoré par les mites. Étoffe mangée aux mites.

Littré (1872-1877)

MITE (mi-t') s. f.
  • 1Nom vulgaire de plusieurs espèces d'arachnides voisines des acares. Mite ou ciron domestique ou du fromage, acarus siro, L. Mite de la farine, acarus farinae, de Geer. Une mite peut absorber toutes les conceptions du génie le plus étendu, Bonnet, 1re lett. Wilhelmi, Œuvr. t. X, p. 97, dans POUGENS.

    Fig. Des mites, de très petits êtres. Ils [les deux géants de Sirius et de Saturne] entendaient des mites [des hommes] parler d'assez bon sens : ce jeu de la nature leur paraissait inexplicable, Voltaire, Microm. 6.

  • 2Nom donné à des larves d'insectes, surtout de papillons nocturnes du genre teigne, qui rongent les étoffes. J'ai trouvé une mite sur mon habit. Ce Dieu est dévoré par les mites sur son autel, Diderot, Nouv. pens. phil. 30.

    Herbe aux mites, nom donné à la molène blattaire, qu'on a crue faussement propre à écarter et même à faire périr ces larves qui sont celles des teignes.

  • 3Pou des oiseaux.

HISTORIQUE

XIVe s. Tu peus regarder par dessoubs les fueilles des choulx, et là trouveras grant assemblée de mittes blanches, et saches que c'est dont les chenilles naissent, Ménagier, II, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MITE, s. f. (Insectolog.) On appelle mites ces petits animaux qu’on trouve en grande abondance dans le fromage tombant en poussiere, & qui paroissent à la vûe simple comme des particules de poussiere mouvante ; mais le microscope fait voir que ce sont des animaux parfaits dans tous leurs membres, qui ont une figure réguliere, & qui font toutes les fonctions de la vie avec autant d’ordre & de régularité que les animaux plusieurs millions de fois plus grands.

Hook & Lower ont découvert que les mites étoient de animaux crustacées, & ordinairement transparens ; leurs parties principales sont la tête, le col, & le corps ; la tête est petite à proportion du corps ; leur museau est pointu, & leur bouche s’ouvre & se ferme comme celle d’une taupe ; elles ont deux petits yeux, & la vûe extrémement perçante ; car si on les touche une fois avec une épingle ou un autre instrument, on voit avec quelle promptitude elles évitent un second attouchement. Quelques-uns ont six jambes, & d’autres huit ; ce qui prouve déja qu’il y en a de différentes especes, quoique d’ailleurs elles paroissent semblables en tout le reste. Chaque jambe a six jointures environnées de poils, & deux petits ongles crochus à leur extrémité, avec lesquels elles peuvent aisément saisir ce qu’elle rencontrent ; la partie de derriere du corps est grosse & potelée, & se termine en figure ovale, avec quelques poils extraordinairement longs qui en sortent ; les autres parties du corps, ainsi que la tête, sont aussi environnées de poils. Ces insectes sont mâles & femelles ; les femelles font leurs œufs, d’où sortent leurs petits avec tous leurs membres parfaits (comme dans les pous & les araignées), quoiqu’excessivement menus ; mais sans changer de figure, ils changent quelquefois de peau avant qu’ils aient tout leur accroissement.

On peut les conserver en vie plusieurs mois entre deux verres concaves, & les appliquer au microscope lorsqu’on le juge à propos : en les observant souvent on y découvrira beaucoup de particularités curieuses : Leuwenhock les a vû accouplés queue à queue ; car quoique le pénis du mâle soit au milieu du ventre, il le tourne en arriere comme le rhinoceros. L’accouplement se fait, à ce qu’il dit, avec une vitesse incroyable. Leurs œufs dans un tems chaud viennent à éclore dans douze ou quatorze jours ; mais en hiver, & lorsqu’il fait froid, il leur faut plusieurs semaines. Il n’est pas rare de voir les petits se démener violemment pour sortir de leur coque.

Le diametre de l’œuf d’une mite paroît égal à celui d’un cheveu de la tête d’un homme, dont six cent font environ la longueur d’un pouce. Supposant donc que l’œuf d’un pigeon a les trois quarts d’un pouce de diametre, quatre cent cinquante diametres de l’œuf d’une mite feront le diametre de l’œuf d’un pigeon, & par conséquent, si leurs figures sont semblables, nous pouvons conclure que quatre vingt-onze millions & cent vingt mille œufs d’une mite n’occupent pas plus d’espace qu’un œuf de pigeon.

Les mites sont des animaux très-voraces, car elles mangent non-seulement le fromage, mais encore toute sorte de poissons, de chair crue, de fruits secs, des grains de toute espece, & presque tout ce qui a un certain degré de moisissure, sans être mouillé au-dessus : on les voit même se dévorer les unes les autres. En mangeant elles portent en avant une machoire, & l’autre en arriere alternativement, par où elles paroissent moudre leur nourriture ; & après qu’elles l’ont prise, il semble qu’elles la mâchent & la ruminent.

Il y a une espece de mite qui s’insinue dans les cabinets des curieux, & qui mange leurs plus jolis papillons, & autres insectes choisis, ne laissant à leur place, que des ruines & de la poussiere : l’unique moyen de les prévenir, est de faire brûler de tems en tems du soufre dans les tiroirs ou dans les boîtes. Ses écoulemens chauds & secs pénetrent, rident, & détruisent les corps tendres de ces petits insectes.

Les diverses especes de mites sont distinguées par quelques différences particulieres, quoiqu’elles aient en général la même figure & la même nature ; par exemple, suivant les observations de Power, les mites qu’on trouve dans les poussieres de dreche & de gruau d’avoine, sont plus vives que celles du fromage, & ont des poils plus longs & plus nombreux. Les mites de figues ressemblent à des escargots ; elles ont au museau deux instrumens & deux cornes fort longues au-dessus, avec trois jambes de chaque côté. Leuwenhock observa qu’elles avoient les poils plus longs que ceux qu’il avoit vûs dans toutes les autres especes ; & en les examinant de près, il trouva que ces poils étoient en forme d’épis. M. Hook a décrit une espece de mites, qu’il appelle mites vagabondes, parce qu’on les trouve dans tous les endroits où elles peuvent subsister.

M. Baker ayant jetté les yeux sur un pot vuide de fayence, le crut couvert de poussiere ; mais en le regardant de plus près, il apperçut que les particules de cette poussiere étoient en mouvement ; il les examina pour lors avec le microscope, & vit que c’étoient des essains de ces mites vagabondes, qui avoient été attirées par l’odeur de quelque drogue mise dans ce pot peu de jours auparavant.

La mite est excessivement vivace ; on en a gardé des mois entiers sans leur donner aucune nourriture ; & Leuwenhock assure qu’il en fixa une sur une épingle devant son microscope, qui vécut dans cette situation pendant onze semaines.

Quoique les Naturalistes ne parlent que de mites ovipares, cependant M. Lyonnet, sur les observations duquel on doit beaucoup compter, déclare avoir souvent vû des mites de fromages vivipares, & qui mettent des petits tout vivans au monde. Ces petits de mites, direz-vous peut-être, devoient être bien petits de taille ; soit ; mais enfin une mite sur un gros fromage d’Hollande, est aussi grande à proportion qu’un homme sur la terre. Les petits insectes qui se nourrissent sur une feuille de pêcher représentent un troupeau de bœufs broutans dans un gros pâturage ; les animalcules nagent dans une goutte d’eau de poivre avec autant de liberté que les baleines dans l’Océan ; ils ont tous un espace égal à proportion de leur volume. Nos idées de matiere, d’espace, & de durée, ne sont que des idées de comparaison ; mais je crains bien que la petitesse des animaux microscopiques, & le petit espace qu’ils occupent, comparés à nous-mêmes, ne nous fassent imaginer que nous jouons un grand rôle dans le système du monde. Pour confondre notre orgueil, comparons le corps d’un homme avec la masse d’une montagne, cette montagne avec la terre, la terre elle-même avec le cercle qu’elle décrit au-tour du soleil, ce cercle avec la sphere des étoiles fixes, cette sphere avec le circuit de toute la création, & ce circuit même avec l’espace infini qui est tout au-tour, alors, selon toute apparence, nous nous trouverons nous-mêmes réduits à rien. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mite »

Du moyen néerlandais (néerlandais moderne mijt), dérivé de la racine germanique *mit- (« couper en morceaux », « menu, couper menu »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine germanique : dan. mid ; holl. mijt ; angl. mite ; anc. h. allem. mado ; anglo-saxon, mîte ; goth. matha.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mite mit

Citations contenant le mot « mite »

  • Une femme aimant vraiment les bêtes est celle qui, dès qu’elle aperçoit une mite dans sa penderie, achète un manteau de vison pour la nourrir. De Anonyme
  • A notre époque, lorsqu’une mite s’attaque à un maillot de bain féminin, c’est sûrement qu’elle est au régime. De Anonyme
  • Avez-vous déjà ouvert vos placards et constaté la présence de mites alimentaires dans vos paquets de farine ou de pâtes ? Si ces papillons parasites ne présentent pas de danger, leur présence est particulièrement désagréable. Heureusement, il existe des moyens naturels et simples pour les éliminer. Voici nos 10 conseils pour en venir à bout. Binette & Jardin, Mites alimentaires : 10 conseils pour les éliminer
  • La France compte aujourd’hui 355 boutiques 100 % vrac, contre 160 en 2015. Majoritairement bio, le vrac prend ses aises et peut constituer un buffet à volonté pour un petit insecte bien connu des boutiques et des consommateurs : la mite alimentaire. « On trouve deux espèces de mites, explique Simon Dupont, ingénieur de recherche sur la biologie de l’insecte. Il y a la pyrale des fruits secs, qui est bicolore, et la mite grise de la farine. » 60 Millions de Consommateurs, La mite alimentaire, ennemie cachée du vrac | 60 Millions de Consommateurs
  • Les mites alimentaires ont envahi les placards de votre cuisine ! Comment faire pour s’en débarrasser naturellement ? Toutes nos astuces. ConsoGlobe, 5 méthodes naturelles anti-mite alimentaire : comment s'en débarrasser
  • Alors que de plus en plus de Français choisissent de se tourner vers les achats de nourriture sans emballage, une petite bête de la taille d'un papillon passe à l'attaque. La mite alimentaire, ou pyrale de la farine, fait son nid dans les placards afin d'envahir le blé, le riz, le sucre ou encore les pâtes.  Europe 1, Zéro déchet : la mite alimentaire à l'attaque des achats en vrac
  • En majorité bio, ces aliments ne régalent pas seulement les consommateurs responsables. Farine, noisettes, flocons d’avoine et autres denrées produites sans pesticides sont un mets de choix pour les mites alimentaires. Un insecte donc on se priverait bien dans nos placards. www.lejdc.fr, La mite alimentaire : la bête noire des adeptes de la vente en vrac - Paris (75000)
  • Elles se nichent dans les placards des cuisines et se nourrissent de tout ce qu'elles y trouvent (farine, riz, pâtes, céréales, semoule etc.) : les mites alimentaires, dites les "Ephestia kuehniella" ou pyrales indiennes ou méditerranéennes, peuvent devenir un véritable fléau quand elles prolifèrent. , Magazine Lifestyle | Comment se débarrasser des mites alimentaires ?
  • Ces mites, presque semblables à leurs cousines friandes de laine, se nichent à l'état de larves, dans les paquets ou les aliments en vrac, souvent avant que vous les achetiez, et se multiplient dans vos placards: "Après avoir tout jeté, j'ai fini par découvrir que les mites venaient de mon muesli bio…" confirme Laurence. Chez Elisabeth, la mauvaise surprise est venue d’un sachet d’amandes achetées en vrac, bio également.  NotreTemps.com, Mites alimentaires: quelles solutions pour s’en débarrasser?
  • Une mite alimentaire peut pondre jusqu'à 200 petits œufs... avec des larves qui éclosent au bout de 4 jours ! Autant dire que ça peut très rapidement devenir un fléau pour votre cuisine... France Bleu, Punaises de lit et mites alimentaires, comment s'en débarasser ?
  • Les signes de leur présence : Grandes ennemies du bois, les termites et leurs cousins vivent en colonie sous terre. Ils envahissent les habitations par le sol et ne laissent pas de trace de sciure. Une plinthe ou un bas de porte qui cèdent sont les indices d’un bois fragilisé. Comment s’en débarrasser : Il faut d’abord faire une déclaration en mairie, puis faire intervenir une entreprise certifiée (liste sur www.ctbaplus.fr). Femme Actuelle, Fourmis, cafards, termites, mites alimentaires, puces de lit... Comment les reconnaître et s'en débarrasser ? : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « mite »

Langue Traduction
Anglais moth
Espagnol polilla
Italien falena
Allemand motte
Chinois
Arabe حشرة العتة
Portugais traça
Russe мотылек
Japonais
Basque moth
Corse arna
Source : Google Translate API

Synonymes de « mite »

Source : synonymes de mite sur lebonsynonyme.fr
Partager