La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « minauder »

Minauder

Définitions de « minauder »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINAUDER, verbe intrans.

Faire des mines, prendre des poses, adopter des manières affectées pour plaire, pour séduire. Olympe, malgré ses trente-sept ans, minaudait, et plus d'un collégien échappé la serra de fort près, ce qui lui donnait des rires de femme chatouillée et heureuse (Zola,Conquête Plassans,1874, p.1164).Elle aussi débordait de graisse: «On vous attendait, Monsieur,» dit-elle, en minaudant timidement, avec le charme d'une dame un peu mûre qui joue à faire l'enfant (G. Leroux,Roul. tsar,1912, p.126):
−. C'était dans le couloir d'un théâtre durant un entr'acte. Il avait à son bras une énorme pouffiasse, outrageusement décolletée (pour l'époque) qui minaudait et jouait de l'éventail... Gide,Journal,1930, p.1004.
Emploi trans., vieilli. Feindre en minaudant. Tu sais roucouler, gazouiller comme ces demoiselles gentilles et coquettes auxquelles on pardonne de minauder ce qu'elles ne savent pas chanter (Sand,Consuelo,t.1, 1842-43, p.29).
REM. 1.
Minaud, -aude, adj.,rare. Synon. de minaudier.Avec des grands airs minauds (...) Loiseau avoua: − Plus rien... j'ai raclé jusqu'à l'étame (Vialar,Morts viv.,1947, p.31).
2.
Minaudé, -ée, adj.Empreint de minauderie. Le jeune, enveloppé d'un manteau blanchâtre, abrité sous un feutre abattu sur ses moustaches, était long et svelte; à son allure cavalière et minaudée, au cliquetis de ses éperons, à sa flamberge retroussant l'orée de son mantelet, on flairait aisément le gentilhomme (Borel,Champavert,1833, p.112).Oui, et cent mille fois oui, j'aime mieux une putain qu'une grisette, parce que de tous les genres celui que j'ai le plus en horreur est le genre grisette. C'est ainsi je crois qu'on appelle ce quelque chose de frétillant, de propre, de coquet, de minaudé, de contourné, de dégagé et de bête, qui vous emmerde perpétuellement et veut faire de la passion comme elle en voit dans les drames-vaudevilles (Flaub.,Corresp.,1839, p.43).
Prononc. et Orth.: [minode], (il) minaude [mino:d]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1625-55 se minauder «se moquer» (David Ferrand, Muse Normande, II, 252, 22 ds Héron); 1680 (Rich.: Minauder [...] Ce mot se dit des femmes et veut dire faire l'agréable, faire de petites mines pour avoir quelque air charmant). De mine3«attitude, manière affectée» peut-être avec l'intermédiaire d'un adj. minaud att. seulement au xixes. dans les dial. du Centre au sens de «gracieux, gentil» (v. Jaub.). Fréq. abs. littér.: 48.
DÉR.
Minaudeur, -euse, adj.Synon. de minaudier.Bouche minaudeuse. Nous aurons de leurs élèves, celles de la première: minaudeuses, faisant des efforts inouïs pour singer l'esprit (Léautaud,Théâtre M. Boissard,1926, p.33). [minodoe:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1926 id.; de minauder, suff. -eur2*.
BBG.Renson (J.). Les Dénominations du visage en fr. et ds les autres lang. rom. Paris, 1962, pp.421-422.

Wiktionnaire

Verbe - français

minauder \mi.no.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire certaines mines, affecter certaines manières pour plaire et paraître plus agréable.
    • Moqueur, minauda-t-elle, vous jouez-vous à me distraire? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il y avait sur la pendule un petit Cupidon de bronze, qui minaudait en arrondissant les bras sous une guirlande dorée. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Suzanne, en minaudant, me parle d’un manteau de fourrure, véritable occasion pour cet hiver et qu’il ne faudrait pas laisser passer ! — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 230)
    • Anna s’épanouissait à l’école maternelle et continuait d'être très gâtée par Christian dont elle supportait mal les niaiseries et « gagatismes » car il lui parlait et minaudait comme un bébé... ce qui me confortait davantage dans mon projet de départ. — (Isabelle Terzi, Entre silences et secrets, Mon Petit Éditeur, 2015, chap. 21)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MINAUDER. v. intr.
Faire certaines mines, affecter certaines manières pour plaire et paraître plus agréable. Cette femme ne fait que minauder.

Littré (1872-1877)

MINAUDER (mi-nô-dé) v. n.
  • Faire certaines mines affectées pour paraître agréable. Elle grasseye, elle minaude, Diderot, Mém. t. II, p. 30, dans POUGENS. Pour voir, sur des théâtres efféminés, dissolus, déclamer des histrions, minauder des prostituées, Rousseau, Pologne, 2.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « minauder »

Mine 1, par l'intermédiaire d'un adjectif fictif minaud.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De mine, repris du breton min signifiant « bec, museau ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « minauder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minauder minode

Citations contenant le mot « minauder »

  • Par la justesse de son jeu, Emmanuelle Devos, crée un personnage tout en nuances, elle a la grâce de ne jamais minauder, elle a ce don de faire passer dans un simple regard ou un geste anodin tout une palette d’émotions. Elle a le talent de mettre en valeur son partenaire, ici l’acteur montant Grégory Montel, révélé par le réalisateur en 2012 dans L’Air de rien. , Cinéma : on a aimé Les Parfums | Côté Quimper
  • Le 18 décembre prochain, Billie Eilish aura 18 ans. Son regard bleu, barré par des paupières un peu basses, semble exprimer l’ennui. Sa moue boudeuse dit le ressentiment et la défiance. Voilà pour la posture, reflet caricatural des gamins de son âge. Sur les plateaux des talk-shows américains, la chanteuse phénomène se montre espiègle, vive, spontanée et enjouée. Elle vanne, grimace, tire la langue sans minauder. Elle est ainsi, Billie, franche et affranchie. Sa musique, à l’instar du titre «Bury a Friend» – «Enterre un ami» – déroule un tempo mécanique, collé à une voix atone et métallisée. La chanson minimaliste à l’efficacité hypnotique dit ses angoisses, son attirance réelle ou supposée pour la mort, sa dépression latente, l’encombrante étrangeté de son état adolescent. L’idée du tempo lui est venue chez le dentiste dont elle a repris et mixé les stridences de la fraiseuse. , Billie Eilish, gare à la Kid! | Illustré
  • Contrairement à d’autres maires qui ont passé l’été à minauder avec des pudeurs de vierge effarouchée, dès lors qu’on leur demandait s’ils comptaient repartir ou pas, refusant de dévoiler leurs intentions avant la rentrée, voire l’automne, Philippe Barrère a annoncé… SudOuest.fr, Lavardac : le maire ne bataillera pas contre un inconnu
  • C'était Clément, un copain de longue date avec qui l'ambiguïté régnait, qui m'avait d'ailleurs présenté Léo. Assez galère quand on faisait des soirées tous ensemble parce que j'aimais bien jouer sur les deux tableaux, passer du temps à fricoter avec l'un (avec qui consommation il y avait, donc) puis à minauder avec l'autre (avec qui possibilité il y avait). Néanmoins, ils étaient au courant, ce qui dans le fond m'aidait largement à ne pas culpabiliser. Clément savait que je voyais Léo savait que Léo et moi, on se tournait autour. A leurs yeux, j'étais simplement une fille pas compliquée. J'ai l'impression de paraître prétentieuse en revenant sur ces trois garçons, mais quand j'y repense, je ne comprends même pas ce que ces mecs me trouvaient, hormis ma grande disponibilité sexuelle disons (rires). Pour autant, vraiment, ils me respectaient. Il n'y avait aucun non-dit, tout ça était très sain, si ce n'est que parfois, d'accord, je racontais que j'étais déjà en couple "ailleurs" pour éviter toute possibilité d'attachement ou d'engagement. Bref, tout le monde trouvait son compte dans ces relations. Tout le monde était libre de vivre sa vie, sa sexualité, et de jouir à sa guise. Je n'avais donc rien à me reprocher. , "J'ai couché avec 3 mecs dans la même journée, voilà ce que ça fait..." (Adeline)
  • Oui le vrai féminisme, c’est pas d’avoir le bras brandi pour ensuite minauder et avoir des comportements machistes comme les autres. Il ne faut pas le dire, il faut l’être. Je me rappelle d’une interview avec une journaliste suisse qui m’a tenu tout un discours féministe et qui, à 19h, m’a dit "il faut qu’on arrête, je dois rentrer préparer le diner pour mon mari" (rires). Marie Claire, Marjane Satrapi à propos de Claire Bretécher : "Elle portait bien son nom" - Marie Claire

Traductions du mot « minauder »

Langue Traduction
Anglais smirk
Espagnol sonrisa afectada
Italien sorriso affettato
Allemand grinsen
Chinois 傻笑
Arabe ابتسامة متكلفة
Portugais sorriso pretensioso
Russe ухмылка
Japonais にやにや
Basque smirk
Corse smirk
Source : Google Translate API

Synonymes de « minauder »

Source : synonymes de minauder sur lebonsynonyme.fr

Minauder

Retour au sommaire ➦

Partager