La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « militant »

Militant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin militant militants
Féminin militante militantes

Définitions de « militant »

Trésor de la Langue Française informatisé

MILITANT, -ANTE, adj. et subst.

I. − Adj. Qui combat, qui lutte.
A. − RELIG. CATH. [En parlant d'un croyant] Qui passe sa vie terrestre à lutter contre les tentations du monde pour respecter les préceptes de l'Évangile:
1. Le fidèle toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l'ennemi, est traité par la religion dans sa défaite, comme ces généraux vaincus, que le Sénat romain recevoit en triomphe, par la seule raison qu'ils n'avoient pas désespéré du salut final. Chateaubr., Génie, t.1, 1803, p.89.
Église militante. [P. oppos. à Église triomphante et Église souffrante] L'ensemble des fidèles qui luttent pendant leur vie terrestre. Le curé d'Azai (...) est un jeune homme, bouillant de zèle, à peine sorti du séminaire, conscrit de l'Église militante, impatient de se distinguer. Dès son installation, il attaqua la danse, et semble avoir promis à Dieu de l'abolir dans sa paroisse (Courier, Pamphlets pol., Pétition pour vill., 1822, p.140).De salutaires patronages se formaient ainsi entre les saints de l'Église triomphante et les humbles combattans de l'Église militante (Montalembert, Ste Élisabeth, 1836, p.xcix).V. église ex. 4.
B. −
1. Littér. Qui lutte, qui se bat les armes à la main. Paris s'est délivré lui-même et (...) a magnifiquement témoigné devant le monde que le sens de la nation s'est réveillé dans le peuple militant (Mauriac, Cah. noir, 1944, p.376).
2. P. ext.
a) Qui cherche par l'action à faire triompher ses idées, ses opinions; qui défend activement une cause, une personne. Monarchiste, républicain militant. L'affluence des postulants a forcé la médecine à se diviser en catégories: il y a le médecin qui écrit, le médecin politique et le médecin militant (Balzac, Z. Marcas, 1840, p.400).Vous êtes le poëte militant, combattant, au milieu des philosophes, pour l'idéal (Hugo, Corresp., 1873, p.53):
2. Aucune thèse de doctorat n'a encore exprimé la lutte de classes que la bourgeoisie militante mène, la nécessité de l'esclavage industriel, la haine, la peur et la colère que le prolétariat inspire à la bourgeoisie. Nizan, Chiens garde, 1932, p.91.
[P. méton.] Éloquence, esprit, humeur, littérature militante; pensées militantes. À une nature militante comme la sienne, ce qu'il faudrait, c'est une belle enfant (...), avec de grandes énergies, des aspirations ardentes (Sand, MlleMerquem, 1868, p.223).Sa parole est active, militante, elle a son principe et son terme dans l'action (Séailles, E. Carrière, 1911, p.183).Ces gentillesses elles-mêmes, à partir d'un certain âge, n'amènent plus de molles fluctuations sur un visage que les luttes de l'existence ont durci, rendu à jamais militant ou extatique (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p.906).
b) En partic. Qui milite dans une organisation, un parti, un syndicat. Le plus illustre des écrivains russes disait devant moi, et à propos des nihilistes militants: «Ils ne croient à rien, mais ils ont besoin du martyre (...)» (Bourget, Essais psychol., 1883, p.11).Vainement j'essaie de lui faire avouer la sottise, l'ignorance et l'inexprimable ignominie des anarchistes militants (Bloy, Journal, 1894, p.150).C'est tout de même humiliant pour un communiste militant comme je suis, d'être habillé en seigneur (Aymé, Puits, 1932, p.68).
[P. méton.] Politique, parti militant. Cette saillie (...) était de nature à faire hésiter Lucien entre le système de pauvreté soumise que prêchait le cénacle, et la doctrine militante que Lousteau lui exposait (Balzac, Illus. perdues, 1839, p.311).
II. − Substantif
A. − [Correspond à supra I B 2 a] Qui agit pour faire reconnaître ses idées, pour les faire triompher. Les militants de l'anticléricalisme; militant écologique; militant écologiste. Je n'ai jamais rencontré (...) un lecteur qui connaisse aussi à fond les moyens d'optique et de coloration, la syntaxe. Les tours, les ficelles de tous les militants de l'heure présente, qui puisse en un mot faire du Flaubert ou du de Goncourt (Goncourt, Journal, 1874, p.985).Les militants sont les symbolistes de la première heure qui ont créé les cadres et posé les problèmes de l'école (Thibaudet, Hist. litt. fr., 1936, p.488).
B. − [Correspond à supra I B 2 b] Personne qui milite dans une organisation, un parti, un syndicat. Militant chrétien, communiste, fasciste, ouvrier, pacifiste, socialiste, syndical. C'est ma juste fierté de m'être, pour ma part de militant, préparé sans trêve à cette grande tâche (Jaurès, Ét. soc., 1901, p.lxxi).Il fut accosté par une vieille militante, qu'il connaissait pour l'avoir souvent rencontrée aux réunions du Progrès (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.377).Les militants de l'Action catholique, en 1944, sont appelés à vivre plus dangereusement: plus que jamais le royaume du ciel appartiendra aux violents (Mauriac, Bâillon dén., 1945, p.442):
3. ... rien ne l'obligeait à entrer au parti... − Si, sa vocation: sa vocation de parfait militant. Il est né militant (...). Il consacre tout son temps, toute sa pensée, la totalité de son attention à l'action pour le parti, il ne garde pas une heure pour lui, il sacrifie a priori toute vie personnelle... Vailland, Drôle de jeu, 1945, p.162.
Militant de base. Membre d'une organisation, d'un parti ou d'un syndicat qui n'a pas de responsabilité de direction. Des organisations ouvrières (...) il connaissait surtout ces «militants de base» anonymes et mis à toutes les sauces (Malraux, Espoir, 1937, p.465).
Prononc. et Orth.: [militɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694; Ac. 1694-1835 uniquement adj. fém. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1370 «qui combat, qui lutte» En l'eglise militant (Miracles de Nostre Dame, éd. G. Paris et U. Robert, V, 157); xves. église militante (Jean Joret, éd. J. G. A. Luthereau, p.121); 2. 1832 «qui a une attitude combattante pour faire triompher une cause» (Lamart., Corresp., p.162). B. Subst. 1848 (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.3, p.21). Part. prés. adjectivé et subst. de militer*. Fréq. abs. littér.: 326. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 109, b) 261; xxes.: a) 452, b) 880.
DÉR.
Militantisme, subst. masc.Attitude des personnes qui militent activement dans une organisation, un parti politique, un syndicat. Militantisme antifasciste, politique, syndical. Les critères de recrutement, fort sévères, sont désormais fondés sur la compétence, sur la qualification, et non plus sur le militantisme ou les services rendus (Le Monde, 19 juin 1966, p.5, col.4).Dans les centres culturels français [en Algérie] prédomine un souci de neutralité, une discrétion excluant toute propagande, tout «militantisme» (Le Monde, 10 juin 1971ds Gilb. Mots nouv. 1971). [militɑ ̃tism̭]. 1reattest. 1962 (Lar. encyclop.); de militant, suff. -isme*.
BBG. Dub. Pol. 1962, p.343. _ Quem. DDL t.6.

Wiktionnaire

Nom commun - français

militant \mi.li.tɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : militante)

  1. (Politique) Personne soutenant et promouvant un parti politique, une idéologie, une opinion auprès des citoyens et des politiques.
    • Ces militants radicaux ont rejeté l’égalitarisme formel que marquait la référence à la color blindness du fait du préjudice historique dont les Noirs américains avaient été victimes pendant des siècles et de la situation désastreuse sur tous les plans dans laquelle ils se trouvaient. — (François Vourc'h & Véronique de Rudder, « Ordre social raciste, classicisme et sexisme », dans Migrations société, vol. 18, n° 103 à 106, Centre d'information et d'études sur les migrations internationales, 2006, page 124)

Adjectif - français

militant \mi.li.tɑ̃\ masculin

  1. Qui lutte, qui attaque, qui défend une cause ou idéologie, qui paie de sa personne. Relatif notamment au milieu associatif.
    • Affichant non sans panache un athéisme militant, il appelle à en finir avec une certaine tolérance envers les religions monothéistes, intrinsèquement intolérantes et pétries de haine. — (Basile de Koch, Histoire universelle de la Pensée: de Cro-Magnon à Steevy, 2005)
    • J'ai longtemps essayé de vivre comme j’imaginais que mes parents avaient vécu leurs années militantes : je discutais de politique jusqu'à pas d'heure avec un tas de gens en fumant et en picolant... — (Virginie Linhart, Le jour où mon père s'est tu, Éditions du Seuil, 2011)
  2. (Figuré) (Théologie) Qualifie, dans l'Église, l’assemblée des fidèles sur la terre. — Note : Se dit par opposition à l’église triomphante qui est l’assemblée des fidèles dans le ciel, et à l'église souffrante qui est composée des âmes du Purgatoire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MILITANT, ANTE. adj.
Qui lutte, qui attaque, qui paie de sa personne. Une politique militante. Un esprit militant. Substantivement, C'est un militant. Les militants du parti. Il s'emploie figurément, en termes de Théologie, dans cette locution, L'Église militante, L'assemblée des fidèles sur la terre; par opposition à L'Église triomphante, L'assemblée des fidèles dans le ciel.

Littré (1872-1877)

MILITANT (mi-li-tan, tan-t') adj.
  • 1 Terme de théologie. Qui appartient à la milice de Jésus-Christ. Le fidèle, toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l'ennemi, Chateaubriand, Génie, I, II, 3.

    L'Église militante, l'assemblée des fidèles sur la terre, par opposition à l'Église triomphante (les saints, les bienheureux), et à l'Église souffrante (les âmes du purgatoire). Jusqu'à la fin des siècles l'Église militante les canonisera en publiant leurs mérites, Bourdaloue, Sur la récomp. des saints, 1er avent, p. 38. Lorsqu'on lui [à Savonarole] lut la sentence par laquelle il était retranché de l'Église : De la militante, répondit-il, espérant appartenir dès lors à l'Église triomphante, Michelet, Histoire moderne, ch. V.

  • 2Aujourd'hui, militant se dit dans un sens tout laïque, pour luttant, combattant, agressif. Caractère militant. Disposition, attitude militante. Politique militante.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce qui ne fut onc en ceste Eglise visible et militante, Noel du Fail, Contes d'Eutrapel, ch. IX, f° 48, dans POUGENS.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MILITANT. - HIST. Ajoutez : XVe s. Morallement pour ce livre exposer, Ce vergier, c'est l'Eglise militante, Jean Joret, le Jardrin salutaire, p. 121.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « militant »

Lat. militare, être soldat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Le nom et adjectif militant est le participe présent du verbe militer, du latin militare « être soldat, faire son service militaire ». D'origine guerrière, le terme est issu de la théologie, puisque, longtemps, l’adjectif militant a qualifié l’Église qui combat ou qui lutte, ou les membres de la milice du Christ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « militant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
militant militɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « militant » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « militant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « militant »

  • Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux. Quand quelque chose vous indigne, comme j'ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint le courant de l'histoire et le grand courant de l'histoire doit se poursuivre grâce à chacun.
    Stéphane Hessel — Indignez-vous !
  • J’ai été enfant de choeur et militant socialiste. C'est dire si j'ai entendu des conneries...
    Michel Audiard
  • L'Associu Sulidarità et Corsica Libera menaient en fin de semaine dernière une action pour soutenir un militant nationaliste, en situation de handicap, menacé d‘expulsion par Erilia.
    www.alta-frequenza.corsica — Menace d'expulsion d'un militant de Corsica Libera : Erilia lève la menace d'expulsion
  • Le militant qui ne lit que "sa presse" m'exaspère.
    Michel Polac — Libération - 5 Février 2000
  • Dessiner n'est pas une démarche militante. L'envie, c'est d'abord de faire rire ou sourire. Je ne délivre pas de messages.
    Cabu — une interview au Parisien le 17 octobre 2014
  • Après deux premiers renvois, le procès de Kevin Vacher a finalement eu lieu ce mardi. Jugé pour violence volontaire sur une employée de Marseille Habitat, le militant du collectif du 5 novembre a été condamné à 1500 euros d'amende, dont 1000 euros avec sursis. Le tribunal aura néanmoins déclassé l'affaire en délit contraventionnel, preuve pour la défense que l'histoire "du doigt" sonne creux.
    Marsactu — Au procès du militant Kevin Vacher, le tribunal dégonfle "l'affaire du doigt" | Marsactu
  • Un militant sans coeur est un être dangereux ; un militant sans sexe, un malade.
    Conrad Détrez — Les Noms de la tribu
  • Il n’est qu’un remède au doute, c’est la prière. Or, la prière du militant, c’est l’action politique.
    Jean-Marie Le Pen — Orange - 3 Septembre 1999
  • La maison d'un militant ukrainien anticorruption a été incendiée près de Kiev, a-t-il affirmé jeudi 23 juillet, accusant les autorités de ne pas protéger les figures de la société civile, régulièrement agressées en Ukraine.
    Le Figaro.fr — Ukraine: la maison d'un militant anti-corruption incendiée
  • "Pourquoi j'ai pris la décision de soutenir Titouan Bernard ? Parce que je suis aussi un jeune, et que je comprends totalement cette faute, explique le militant. Elle est grave, et je n'enlève en rien la gravité de ces mots. Je considère qu'il était jeune, qu'il était mineur, et que tout jeune grandit, grandit dans les valeurs qu'il défend, dans les mots qu'il utilise aussi. C'est une faute, et je ne connais aucun humain qui n'a jamais fait de faute dans sa vie."
    France Bleu — Mont-de-Marsan : le militant associatif Nabil Hedar prend la défense de l'ancien chef de cabinet du maire
Voir toutes les citations du mot « militant » →

Traductions du mot « militant »

Langue Traduction
Anglais activist
Espagnol activista
Italien attivista
Allemand aktivist
Chinois 活动家
Arabe ناشط
Portugais ativista
Russe активист
Japonais 活動家
Basque aktibista
Corse attivista
Source : Google Translate API

Synonymes de « militant »

Source : synonymes de militant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « militant »

Combien de points fait le mot militant au Scrabble ?

Nombre de points du mot militant au scrabble : 10 points

Militant

Retour au sommaire ➦