La langue française

Marsouin

Sommaire

  • Définitions du mot marsouin
  • Étymologie de « marsouin »
  • Phonétique de « marsouin »
  • Citations contenant le mot « marsouin »
  • Traductions du mot « marsouin »
  • Synonymes de « marsouin »

Définitions du mot « marsouin »

Trésor de la Langue Française informatisé

MARSOUIN, subst. masc.

A. − ZOOL. Mammifère cétacé vivant dans les mers froides ou tempérées, plus petit que le dauphin, à museau obtus et arrondi, dépourvu de bec, et qui possède une nageoire dorsale courte. Synon. cochon de mer.Les bombes s'ébattaient comme des joyeux marsouins (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.287):
. brindosier: N'as-tu jamais vu ces longs poissons noirs, qui se jouent autour des navires et ne les quittent pas? Ce sont les coupants marsouins, ennemis des pêcheurs, terribles aux filets. menelas: Ce sont les amis du marin. Ils dansent et lui donnent la comédie. Eux et les mouettes, leurs commères criardes, on est sûr de les trouver, quand le coq apparaît à l'arrière avec ses seaux d'épluchures. Claudel, Protée, 1914, I, 3, p.314.
Huile de marsouin. Huile tirée de la graisse du marsouin et employée autrefois à divers usages. De l'huile de marsouin Ou même un peu de goudron (Mallarmé, Vers circonst., 1898, p.157).
[Appliqué à l'homme] Vieilli
Péj. Homme laid ou sans éducation. Ils vous faudrait un ami qui se chargeât de dire son fait à ce marsouin-là, un sauvage qui a, dit-on, trois millions, et qui ne vous donne pas de dot (Balzac, Goriot, 1835, p.54).[Appellation dépréc.] Tu as b..... renaclé pour venir au lof, vieux marsouin (Sue, Atar-Gull, 1831, p.9).
Arg. des marins
Soldat ou officier de l'infanterie de marine. Elle fout le camp, l'infanterie coloniale! Avant c'était des soldats, aux marsouins, maintenant c'est des escarpes (Mille, Barnavaux, 1908, p.286).Ce sont les marsouins de la division bleue du général de Vassoigne qui résistèrent trois jours à Bazeilles (Barrès, Cahiers, t.10, 1913, p.166).
Maître nageur. Sur la plage de Dieppe, un baigneur essaie vainement d'apprendre à la cliente, une jolie Parisienne, à nager sur le dos. − C'est pourtant pas bien difficile, dit à la fin le marsouin (Le Diable amoureux ds France1907).
Rem. Qq. dict. spéc. attestent aussi les sens de «contrebandier» et de «vieux marin».
B. − MARINE
1. Forte pièce de charpente courbe qui, dans les navires en bois, lie à la quille l'arcasse (à l'arrière) et l'étrave (à l'avant). À l'avant, le marsouin subsiste dans les navires de pêche et de commerce, mais avec les façons rasées des avants de yachts, il est la plupart du temps supprimé, ou remplacé par une courbe très ouverte (Soé-Dup.1906).
2. ,,Tente qu'on établit sur l'avant du mât de misaine`` (Bonn.-Paris 1859).
3. ,,Piscine en toile qu'on établit le long du bord pour permettre aux hommes de se baigner sans danger dans les eaux où les requins abondent`` (Le Clere 1960).
Prononc. et Orth.: [maʀswε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. [1086 zool., dans un texte lat. (Domesday book ds Z. rom. Philol. t. 8, 1884, p.325), attest. isolée] 1385 Dieppe d'apr. Bl.-W.3-5; ca 1393 (Ménagier, II, 107 ds T.-L.); 2. 1464 «homme laid et mal élevé» (Pathelin, éd. R. T. Holbrook, 429); 3. 1828 «marin» (Vidocq, Mém., t.1, p.149); 4. 1858 «soldat ou gradé de l'infanterie de marine» (Esn.). B. 1. 1758 «pièce de charpente qui relie la quille d'un bateau à l'étrave» (Savérien, Dict. hist., théorique et pratique de mar., 2, 352 d'apr. FEW t.16, p.536b); 2. 1840 «tente du gaillard d'avant» (Ac. Compl. 1842). Prob. empr. au danois ou au suédois marsvin «marsouin», peut-être par l'intermédiaire du m. néerl. meerswijn «id.», littéralement «cochon de mer». L'exemple de 1086 pourraît être une latinisation du terme ags. correspondant; voir les doutes exprimés à son sujet ds Latham.

Wiktionnaire

Nom commun 1

marsouin \maʁ.swɛ̃\ masculin

  1. (Mammalogie) Petit cétacé à dents, au rostre court et aux dents pointues et courbées, plutôt noirs sur la face dorsale, et blancs sur la face ventrale.
    • La capture des baleinoptères par des procédés modernes a remplacé la tuerie périodique des bandes de marsouins rabattus par les embarcations au fond des baies. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Aussi le lendemain, quand nous partîmes, il vint gracieusement graisser nos souliers avec l’huile d'un marsouin qu'il avait tué et distillé lui-même. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 151, 2012)
  2. (Familier) (Histoire) (Militaire) (Argot militaire) Soldat de l’infanterie coloniale, puis membre des troupes de marine (infanterie de marine).
    • Vint l’heure du noble devoir patriotique. Fagerolle tira ses mois d’embastillement militaire sans trop de dommages, dans un régiment de marsouins, à Toulon. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • L’appellation est née au XIXe siècle quand marins, marsouins et bigors, fiers de leur tenue impeccable (dont ils étaient propriétaires), reprochaient aux soldats de l’armée de terre d’être habillés comme des chiffonniers (biffins en argot). — (Wikipédia, article Troupes de Marine)

Nom commun 2

marsouin \maʁ.swɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : marsouine)

  1. (Canada) (Injurieux) Personne qui mérite peu de considération.
    • Dans un monde où une gang de marsouins ne se gênent pas pour s’en mettre plein les poches, où les glaciers fondent, où les ours polaires se meurent, il me semble que nous avons le devoir moral de léguer un peu d’espoir à nos enfants. — (Alain Lefèvre, in Le Droit, 7 novembre 2009)
  2. (Canada) Blason populaire.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Canada) Habitant de l’Île-aux-Coudres.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Québec) (Familier) Terme d’affection, généralement utilisé pour désigner un enfant espiègle.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARSOUIN. n. m.
Cétacé du genre des Dauphins, mais à museau obtus, qu'on appelle aussi vulgairement Cochon de mer. La pêche des marsouins. Du lard de marsouin. Il se dit familièrement d'un Soldat de l'infanterie coloniale.

Littré (1872-1877)

MARSOUIN (mar-souin) s. m.
  • 1Cétacé du genre du dauphin, mais à museau obtus, connu vulgairement sous le nom de pourceau de mer (phocène commune de Lesson, qui a été le dauphin phocène).

    Populairement et par injure, gros marsouin, vilain marsouin, homme laid, mal bâti, malpropre. Il veut dès aujourd'hui qu'elle applique son soin à donner de l'amour au plus vilain marsouin, Boursault, Fabl. d'Ésope, I, 3.

  • 2 Terme de marine. Forte pièce de construction qui est ordinairement d'assemblage.

    Tente qu'on établit sur l'avant du mât de misaine.

REMARQUE

Dans l'ancienne poésie, marsouin était de trois syllabes.

HISTORIQUE

XIVe s. Tiers mets : fromentée au marsouin, pastés norrois et maquereaulx rostis, Ménagier, II, 4.

XVe s. Chiens de mer, marsouins, saumons, Congres, tourboz et leurs semblables, Deschamps, Poésies mss. f° 485. Toutes fois on eust arraché Les dents du villain marsouin Son feu pere, et du babouin Le filz, avant qu'ils en prestassent [de l'argent], Patelin.

XVIe s. Quand les dauphins et marsouins sautent et se descouvrent sur l'eau, c'est signe de grand orage et tempeste sur la mer, Paré, Animaux, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « marsouin »

Anc. h. allem. merisuîn : allem. mod. Meerschwein, de Meer, mer, et Schwein, pourceau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle)[1] Du normand issu du vieux norrois marsvín (« cochon de mer »)— (Élisabeth Ridel, Les Vikings et les mots : l'apport de l'ancien scandinave à langue française, éditions Errance, Paris, 2009), apparenté à mereswine (« dauphin, marsouin ») en anglais, Meerschwein en allemand. De mari (« mer ») et svin (« porc, cochon »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marsouin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marsouin marswɛ̃

Citations contenant le mot « marsouin »

  • Une expédition menée dans le golfe de Californie a permis de noter la présence de jeunes marsouins du Pacifique ce qui signifie que la reproduction se poursuit chez cette espèce pourtant ultra-menacée. Sciences et Avenir, Les marsouins du Pacifique continuent de se reproduire - Sciences et Avenir
  • Le marsouin du Pacifique, aussi appelé vaquita qui signifie « petite vache » en espagnol en raison de sa taille ne dépassant pas 1,5 mètre, ne vit que dans le golfe de Californie. Sa population est passée d’environ 600 à moins de 20 individus entre 1997 et 2019. Et le lien entre cette hécatombe et les filets maillants utilisés pour la pêche du totoaba, déposés à la verticale dans la mer, est depuis longtemps établi. Sur les 128 vaquitas tués par des filets maillants entre 1985 et le début de l’année 1992, 65 % venaient de prises destinées à la pêche du totoaba. National Geographic, La pêche collatérale, première cause de mortalité du marsouin du Pacifique
  • L'un des animaux marins les plus menacés au monde est un petit marsouin connu sous le nom de marsouin du Pacifique (Phocoena sinus), endémique du golfe de Californie, au large du Mexique. Personne ne sait exactement combien de spécimens sont encore en vie à l'état sauvage mais en 2018 les chercheurs n'en dénombraient plus que dix-neuf. Si rien n'est fait pour ralentir le déclin de l'espèce, celle-ci disparaîtra probablement avant 2021. Comment avons-nous pu laisser cela se produire ? National Geographic, Menacé par les cartels mexicains, le marsouin du Pacifique est au bord de l’extinction
  • Sur le fond, la cour administrative d’appel de Nantes juge que rien n’imposait aux porteurs du projet d’étendre leur étude d’impact aux mammifères marins comme le marsouin commun, le dauphin commun ou encore la tortue luth. Le Conseil national de protection de la nature (CNPS) avait pourtant relevé que « l’exposition aux bruits de forage dure des heures », comme l’avaient souligné les opposants aux éoliennes off-shore vendéennes. , Éoliennes entre Yeu et Noirmoutier : les opposants à nouveau déboutés | Le Courrier Vendéen

Traductions du mot « marsouin »

Langue Traduction
Anglais porpoise
Espagnol marsopa
Italien focena
Allemand tümmler
Chinois 海豚
Arabe خنزير البحر
Portugais toninha
Russe подпрыгивать
Japonais イルカ
Basque porpoise
Corse perpiacu
Source : Google Translate API

Synonymes de « marsouin »

Source : synonymes de marsouin sur lebonsynonyme.fr
Partager