La langue française

Maint, mainte

Sommaire

  • Définitions du mot maint, mainte
  • Étymologie de « maint »
  • Phonétique de « maint »
  • Citations contenant le mot « maint »
  • Images d'illustration du mot « maint »
  • Traductions du mot « maint »
  • Synonymes de « maint »
  • Antonymes de « maint »

Définitions du mot « maint, mainte »

Trésor de la Langue Française informatisé

MAINT, MAINTE, adj. indéf. et pron. indéf. plur.

I. − Adj. indéf.
A. − Vx ou littér. Un grand nombre de (+ subst. sing. ou plur.). Aujourd'hui, retournant à la terre après maint exil, je n'ai plus à vous raconter que des vérités tristes comme mon âge (Chateaubr.,Mém.,t. 2, 1848, p. 290).Ta robe de bohème onduleuse et lamée Où l'or parmi la soie allume maint éclair (Samain,Chariot,1900, p. 96).Ces voyages de découverte m'instruisaient plus que la lecture de maints romans (Gide,Si le grain,1924, p. 480).
B. − Locutions
Mainte fois (rare), maintes fois. Très souvent. J'ai vu les moutons des Calmouks qui donnent de si belles fourrures (...) et j'en ai mangé mainte fois (Mérimée,Débuts aventur.,1853, p. 295):
. ... il vous est maintes fois arrivé de vous retourner à un son de voix connu, et d'être frappé d'étonnement devant une créature inconnue, souvenir vivant d'une autre créature douée de gestes et d'une voix analogues. Baudel.,Salon,1846, p. 148.
À/en maintes reprises, à/en maintes occasions. Même sens. Il fut le maître: car il sut qu'il l'était; et, à maintes reprises, il eut recours à l'arme qui lui avait réussi (Rolland,J.-Chr.,Nouv. journée, 1912, p. 1522).Il a soumis en maintes occasions ambition et cynisme à la fidélité (Maurois,Disraëli,1927, p. 214).
C. − [Avec redoublement intensif] Maint(s) et maint(s), mainte(s) et mainte(s). Un très grand nombre de (+ subst. sing. ou plur.). Après maintes et maintes tentatives sans cesse infructueuses, ils comprirent enfin qu'ils ne pourraient jamais forcer l'obstacle (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 44).Et j'avais fait Déjà maint et maint kilomètre, Sans rencontrer un cabaret (Ponchon,Muse cabaret,1920, p. 94).
Loc. fam. Mainte(s) et mainte(s) fois; à maintes et maintes reprises. J'ai passé mainte et mainte fois de la larve à la chrysalide et à un état plus complet (Michelet,Insecte,1857, p. 74).
II. − Pron. indéf. plur., rare et littér. Plusieurs, beaucoup. (Dict. xxes.).
Maints/maintes de (+ subst. désignant un animé ou un inanimé).Dans maints de ses poèmes, il traite nettement d'idées, voire des plus abstraites (Benda,Fr. byz.,1945, p. 140).
Prononc. et Orth.: [mε ̃], fém. [mε ̃:t]. Ac. 1694-1878 maint, mainte, sing. «plus d'un» : maint homme (1694-1878), mainte femme (1835-1878); Ac. 1935 sing. «plus d'un», plur. «beaucoup de»: mainte occasion mais maintes gens. Selon Littré, s'emploie au sing. et ,,de la même façon au pluriel``: maint voisin, mainte caresse, maintes beautés, maints chapitres, ex. dans lesquels on retrouve les accept. «plus d'un» et «beaucoup de». Parfois il y a ambiguïté: maints chapitres «plus d'un chapitre» ou «de nombreux chapitres». Selon Rob., ,,de nos jours il est employé surtout au plur.``, dans l'accept. «beaucoup de»: maintes préoccupations, maints procédés. a) Maint(s) et maint(s); mainte(s) et mainte(s): Ac. 1694-1878 maints et maints travaux mais mainte et mainte conquête (mainte et mainte difficulté pour Ac. 1835, 1878); 1erex. «beaucoup de», 2eex. «plus d'une (conquête/difficulté)»; Ac. 1935, unique ex. mainte et mainte difficulté. Littré, toujours sing. maint et maint cri, maint et maint défaut. Rob., Lar. Lang. fr., sing. et plur. Docum., sing. 57%, plur. 43%. b) Maints et maints, maintes et maintes + subst. plur.: Ac. 1694-1878 maints et maints travaux. c) Maint et maint, mainte et mainte + subst. sing. selon la règle avec exceptions (Grev. 1964, §456): Ac. 1694-1762 mainte et mainte conquête; 1835-1935 mainte et mainte difficulté; mais 1798 mainte et mainte conquêtes. Littré, sing. Rob., sing. (avec indication des exceptions citées ds Grev., loc. cit.). d) Maintes fois: Ac. 1694 maintes fois; 1718, 1740 maintefois; 1762, 1798 maintes fois; 1835, 1878 mainte fois ou maintes fois; 1935 ,,dans l'expression Maintes fois, on n'emploie plus maint au singulier``. Littré mainte fois ou maintes fois (comme Ac. 1835). Rob. mainte fois (peu usité), maintes fois. Lar. Lang. fr., aucun commentaire mais un ex. au sing. et 2 ex. de maintes et maintes fois. Docum., sing. rare (Mérimée, loc. cit.). e) À maintes reprises: fonctionne comme maintes fois. Pas d'attest. ds Ac. ni ds Littré; att. ds Rob. et Lar. Lang. fr. au plur. Docum., toujours plur. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1121-34 + subst. sing. (Philippe de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 27: en mainte guise); ca 1135 + subst. plur. (Couronnement Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 88); 2. ca 1140 meinte feiz (Pèlerinage Charlemagne, éd. G. Favati, 510); ca 1195 maintes feiz (Ambroise, Guerre sainte, 1050 ds T.-L.); 3. 1577 maint et maint + subst. (Ph. Desportes, Les Amours de Diane, II, XIII, 2, éd. V. E. Graham, t.2, p.212). B. Pron. 1. ca 1165 (Benoît de Sainte-Maure, Troie, 7104 ds T.-L.: Le jor i perdi mainz le chief); 2. 1181-90 maintes et maint (Chrétien de Troyes, Conte du Graal, éd. F. Lecoy, 4784: por lui plorent maintes et maint). Prob. du germ. *manigipô- «grande quantité» (cf. le m. néerl. menichte «foule, grand nombre», néerl. menigte «id.», m. b. all. mennichte «quantité», ags. menigdu, dan. maengde), devenu adj. par suite de son emploi fréquent devant des subst. Pour l'étude détaillée du mot, v. G. Tilander, Maint (bbg), C. A. Robson, Maint (bbg.) et F.Lecoy ds St. neophilol. t.28, 1956, pp.76-78. Fréq. abs. littér. Maint, mainte: 449. Maints: 249. Maintes: 623. Fréq. rel. littér. Maint, mainte: xixes.: a) 736, b) 681; xxes.: a) 380, b) 684. Maints: xixes.: a) 184, b) 111; xxes.: a) 282, b) 672. Maintes: xixes.: a) 528, b) 468; xxes.: a) 855, b) 1433. Bbg. Robson (C. A.). Maint: hist. d'un mot littér. R. Ling. rom. 1968, t.32, pp.273-290. _ Thurneysen 1884, pp.105-107. _ Tilander (G.). Maint. Orig. et hist. d'un mot. Stockholm, 1955, pp.1-65. _ Togeby (K.). Maint et néant. In: [Mél. Meier (H.)]. München, 1971, pp.549-555.

Wiktionnaire

Adjectif indéfini

maint \mɛ̃\

  1. (Vieilli) ou (Littéraire) Beaucoup de, un grand nombre de (+ substantif au singulier ou au pluriel).
    • Ta robe de bohème onduleuse et lamée
      Où l’or parmi la soie allume maint éclair.
      — (Albert Samain, Le Chariot d’or. Symphonie héroïque, page 96, 1900)
    • Le complet de serge laissait voir maintes traces d’usure, et les entournures trop larges faisaient paraître l’homme plus robuste qu’il n’était en réalité. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 341 de l’éd. de 1921)
    • Les juifs refusèrent d’abjurer leur Dieu. On les soumit à la flagellation et à maints autres supplices. Mais aucun ne céda. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Des moteurs ronflent ; tramways et bicyclistes passent ; les gens flânent ou s’affairent et mainte fumée monte. — (Michel Leiris, De la littérature considérée comme une tauromachie, 1945-1946 (préface de L’âge d’homme, 1939), collection Folio, page 11.)

Forme d’adjectif indéfini

mainte \mɛ̃t\

  1. Féminin singulier de maint.
    • Depuis assez longtemps déjà, on se plaignait fort de la police du bois de Boulogne. Elle était en effet exclusivement confiée à des gardes qui mettaient assurément beaucoup de zèle à s’acquitter de leur tâche, mais qui n’y pouvaient matériellement suffire. Aussi le Bois était-il devenu le refuge et le théâtre des exploits de bon nombre de maraudeurs et de gens sans aveu, qui s’y livraient à mainte inconvenance et à mainte déprédation. — (« Les patrouilles du bois de boulogne » dans L’Univers illustré, Levy, Paris, no 1860, 15 novembre 1890, page 730)

Forme d’adjectif indéfini

mainte \mɛ̃t\

  1. Féminin singulier de maint.
    • Depuis assez longtemps déjà, on se plaignait fort de la police du bois de Boulogne. Elle était en effet exclusivement confiée à des gardes qui mettaient assurément beaucoup de zèle à s’acquitter de leur tâche, mais qui n’y pouvaient matériellement suffire. Aussi le Bois était-il devenu le refuge et le théâtre des exploits de bon nombre de maraudeurs et de gens sans aveu, qui s’y livraient à mainte inconvenance et à mainte déprédation. — (« Les patrouilles du bois de boulogne » dans L’Univers illustré, Levy, Paris, no 1860, 15 novembre 1890, page 730)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAINT, AINTE. adj. indéfini
qui a le sens collectif et signifie Plusieurs. Je l'ai rencontré en mainte occasion. Il m'a fait mainte et mainte difficulté. Maintes gens vous diront que... Dans l'expression Maintes fois, on n'emploie plus Maint au singulier.

Littré (1872-1877)

MAINT (min, min-t' ; le t se lie : min-t homme) adj.
  • collectif signifiant plusieurs. Maint voisin charitable entretient ses ennuis, La Fontaine, Filles de Min. Moyennant quoi, votre salaire Sera force reliefs de toutes les façons, Os de poulets, os de pigeons, Sans parler de mainte caresse, La Fontaine, Fabl. I, 5. Aussitôt maint esprit fécond en rêveries…, Boileau, Sat. V. [Un incendie] Où maint Grec affamé, maint avide Argien Au travers des charbons va piller le Troyen, Boileau, ib. VI. On trouve mainte épine où l'on cherchait des roses, Regnard, Distr. IV, 3.

    Il s'emploie de la même façon au pluriel. J'ai vu maintes beautés à la cour adorées, Qui, des vœux des amants à l'envi désirées, Aux plus audacieux ôtaient la liberté, Malherbe, VI, 25. J'ai maints chapitres vus Qui pour néant se sont ainsi tenus, La Fontaine, Fabl. II, 2.

    Mainte fois ou maintes fois, souvent. Ayant dit mainte fois, nous valons mieux que nos pères, il m'a fallu dire les mœurs du temps passé, Courier, Procès de P. L. Cour. Discours.

    Souvent il se répète. Princes et rois et la tourbe menue Jetaient maint pleur, poussaient maint et maint cri, La Fontaine, Belph. Avec quelques vertus j'eus maint et maint défaut, Chaulieu, Ép. à Lafare.

REMARQUE

Du temps de Vaugelas et de Ménage, maint était tombé en discrédit ; et la Bruyère, ch. 14, le défendant, remarque que c'est un de ces mots qu'on ne devrait jamais abandonner à cause de la facilité qu'il y a à le couler dans la phrase. Aujourd'hui il a repris une juste faveur.

HISTORIQUE

XIIe s. Là sus au ciel meinte estoile flambie, Ronc. 147. De maintes parz [ils] font les grailes soner, ib. 178. Par maintes fois m'esmaie Amours et fait pensant, Couci, VIII. [Au temps] Que bois et prés sont de mainte semblance, ib. XVI.

XIIIe s. Par cui maint Sarrazin furent mort et destruit, Berte, XXXVI. Maintes gens dient que en songes N'a se fables non et mençonges, la Rose, 1.

XVe s. Ainsi en prend à maintz et maintes, Villon, Regrets de la belle heaulmière.

XVIe s. Bref, en mon temps j'ai leu des livres maints, Montaigne, I, 371. Et en y a maint un qui…, Montaigne, I, 49.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maint »

Mot d’origine incertaine, peut-être germanique. La difficulté de ce terme reste dans la reconstitution plausible de son étymon en gallo-roman du Nord. Le bas allemand possède mennichte (« quantité » → voir Menge, et → voir menigte), l’anglo-saxon menigdu, le danois mængde « foule, amas, multitude ». Ces formes renvoient toutes à un étymon germanique reconstitué en *manigiþô. Voir aussi l’anglais many « beaucoup ». Certains ont également proposé d’y voir un croisement des mots latins magnus « grand » et tantus « tant », tandis que d’autres postulent un hypothétique gaulois *mantî. À rapprocher de l’occitano-roman mant/mantun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wall. muaint ; bourguign. moint ; provenç. mant ; ital. manto ; du celtique : kimry, maint, multitude ; ou de l'anc. haut allem. manag : allemand moderne, manch, maint ; angl. many. Les étymologistes hésitent entre ces deux dérivations.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « maint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maint mɛ̃

Citations contenant le mot « maint »

  • Le bon goût s'acquiert au prix de maintes lectures ennuyeuses. De Pierre Baillargeon / Commerce
  • Contre maint défenseur. La plus perfide façon de nuire à une cause est de la défendre intentionnellement avec de mauvaises raisons. De Friedrich Nietzsche / Le gai savoir
  • Il n'est pas de lieu, de condition ou de situation incompatible avec ta quête ; l'esprit peut abolir bien des distances, surmonter maint obstacle ! De Jean-Michel Sonnier
  • Nous nous rencontrons maintes et maintes fois sous mille déguisements sur les chemins de la vie. De Carl Gustav Jung
  • Le bon goût s'acquiert au prix de maintes lectures ennuyeuses. De Pierre Baillargeon / Commerce
  • L'avarice est un calcul dont on retrouve la racine à l'origine de maintes vertus. De Marcel Jouhandeau
  • Je résous maintes questions en ne me les posant pas. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions II
  • Laisser engraisser les voleurs Avant de châtier leur crime, Semble trop souvent la maxime De maints grands administrateurs. De Conrad Pfeffel
  • Le vin apporte plaisanterie et fraternité, Le vin nous attire maints amis, L'eau les fait partir. De Michel Moscherosch
  • Ecraser l'innocent qui résiste, c'est un moyen que les tyrans emploient pour se faire place en mainte circonstance. De Johann Wolfgang von Goethe / Faust
  • Eve a péché, pourquoi ? Parce qu'on la flatta ; Exemple que depuis mainte femme imita. De Jean-François Collin d'Harleville / Monsieur de Crac dans son petit castel
  • La conviction certaine que l'on pourrait si l'on voulait est cause d'inertie chez maints bons esprits. De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • La haine comme on sait, n'atteint guère celui qui l'inspire ou l'excite avec calcul ; maintes fois, elle torture uniquement qui cède à une passion si violente. De Lyse Longpré / La Magie des ruines
  • Les deux alliés de la France vont maintenir leurs moyens sur place: "Le Royaume-Uni a décidé de maintenir ses hélicoptères Chinook sur place. Quant aux Etats-Unis, ils ont différé leur décision de désengagement. Leurs moyens sont toujours en place", affirme Florence Parly. , Sahel: les soutiens britannique et américain à Barkhane maintenus pour l'instant (Florence Parly) : Lignes de défense
  • cette taverne d’apparence hydropique dont nous avons parlé plus haut, était depuis longtemps dans un état d’infirmité passé pour elle à l’état normal. On n’aurait pas trouvé dans tout son être un seul plancher qui fût d’aplomb ; mais elle avait survécu et devait survivre à maint édifice mieux ajusté, à maint cabaret d’une plus riche apparence. À l’extérieur c’était un fouillis débringué de fenêtres étroites, aux châssis corpulents, entassées les unes sur les autres comme une pile d’oranges qui dégringolent ; fouillis compliqué d’une vérandah caduque, en bois vermoulu, qui se projetait au-dessus de la Tamise. À vrai dire, le bâtiment tout entier, y compris le mât de pavillon qui gémissait sur le toit, se penchait vers la rivière, mais dans l’attitude d’un plongeur qui, au moment de s’élancer, n’en ayant pas le courage, est resté si longtemps sur la rive, qu’il n’entrera jamais dans l’eau. (traduction Henriette Loreau) , Gandalf s'achète le pub favori de Charles Dickens : “You shall pass”
  • Je n'ai jamais autant travaillé ! Et maintenant que j'ai deux enfants, j'ai envie de me dépasser. Ça n'est pas parce que je suis une «daronne» que je vais cesser de faire la folle. Telestar.fr, INTERVIEW. Magali Ripoll, N'oubliez pas les paroles ! : “Maint... - Télé Star
  • Votre idée est excellente, mais un peu trop tardive. Ces personnes sont maintenant bien ancré dans le système français et je ne vois qu'une solution pour que les choses changent midilibre.fr, Coup de feu et tentative de meurtre à Bagnols : un suspect interpellé dans le Vaucluse - midilibre.fr
  • Les idées sont excellentes, MAIS malheureusement aucun suspense, aucune frousse, j'ai essayé mainte fois de revenir sur un film que je pensais ne pas avoir compris ni décrypter l'essence... un bon telefilm ni plus ni moins. Affaires classées EcranLarge.com, Le Sous-sol de la peur : et si c'était le meilleur film du père de Freddy et Scream ? - Dossier Film - EcranLarge.com
  • Eve a péché, pourquoi ? Parce qu'on la flatta ; Exemple que depuis mainte femme imita. De Jean-François Collin d'Harleville / Monsieur de Crac dans son petit castel
  • Ecraser l'innocent qui résiste, c'est un moyen que les tyrans emploient pour se faire place en mainte circonstance. De Johann Wolfgang von Goethe / Faust
  • Je résous maintes questions en ne me les posant pas. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions II
  • L'avarice est un calcul dont on retrouve la racine à l'origine de maintes vertus. De Marcel Jouhandeau
  • “The Revolution will not be Televised”. Une citation qui s’est inscrite dans notre culture tellement celle-ci fut prononcée mainte et mainte fois. Il est question d’une critique acerbe concernant l’emprise de la télévision sur le peuple grâce à une propagande pro-américaine qui les éloignerait de la raison, hypnotisées par le tube cathodique. Initialement un poème dans le tout premier projet Small Talk at 125th and Lenox de Scott-Heron, le titre se retrouve par la suite dans son premier album Piece of A Man. Par ce récit aux références multiples à des programmes télévisés populaires, Scott-Heron se lance dans un spoken-word à la frontière du rap. Son impact dépasse la sphère musicale en s’inscrivant, par exemple, dans le mouvement des droits civiques des années 60. BACKPACKERZ, Gil Scott-Heron en 10 samples
  • La haine comme on sait, n'atteint guère celui qui l'inspire ou l'excite avec calcul ; maintes fois, elle torture uniquement qui cède à une passion si violente. De Lyse Longpré / La Magie des ruines
  • Nous nous rencontrons maintes et maintes fois sous mille déguisements sur les chemins de la vie. De Carl Gustav Jung

Images d'illustration du mot « maint »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maint »

Langue Traduction
Anglais now
Espagnol ahora
Italien adesso
Allemand jetzt
Chinois 现在
Arabe الآن
Portugais agora
Russe сейчас
Japonais
Basque orain
Corse avà
Source : Google Translate API

Synonymes de « maint »

Source : synonymes de maint sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maint »

Partager