La langue française

Liber

Définitions du mot « liber »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIBER, subst. masc.

BOT. Tissu conducteur de la sève élaborée dans diverses parties d'une plante vasculaire (racine, tige, feuille) et composé de tubes criblés, de parenchyme et parfois de fibres. On appelle (...) sève élaborée le flot qui descend (...) par les canaux du liber, de l'écorce (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 17).
Prononc. et Orth. : [libε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1733 livre (Mercure, oct. 1733 ds Trév. 1743); 1755 liber (Duhamel du Monceau, Traité des arbres, t. 2, p. 294, s.v. suber). Empr. au lat.liber « partie vivante de l'écorce, liber (sur lequel on écrivait avant la découverte du papyrus) », v. aussi livre.
COMP. Libéro-ligneux, -euse, adj. Qui est composé à la fois de liber et de bois. Faisceau libéro-ligneux. Les tumeurs prennent le plus souvent naissance dans les assises profondes génératrices libéro-ligneuses de la tige (Roussy ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 2 1929, p. 621). [libeʀoliɳø], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1891 (Baillon t. 3); composé de liber et de ligneux*.
DÉR.
Libérien, -ienne, adj.Propre au liber. Tissu libérien; faisceaux, tubes libériens. L'isolement des fibres libériennes du Lin (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 394).[libeʀjε ̃], fém. [-jεn]. 1reattest. 1855 (Littré-Robin); de liber, suff. -ien*.

Wiktionnaire

Nom commun

liber \li.bɛʁ\ masculin

  1. (Botanique) Tissu végétal secondaire produit par le cambium des tiges et des racines, conducteur de la sève élaborée.
    • On donne, en effet, comme une règle générale, que le lieu d'apparition des premières formations libéroligneuses secondaires est en relation étroite avec l'emplacement du liber primaire : le cambium se constitue d'abord au niveau des tubes criblés […]. — (Bulletin scientifique de Bourgogne : organe de la Société bourguignonne d'histoire naturelle et de préhistoire, vol. 1 à 6, Dijon, 1931, page 115)
    • Une coupe transversale d’une tige de dix ans met en évidence la ressemblance entre les feuillets d’un livre et les fines couches annuelles du liber.
  2. (Textile) Fibre textile tirée de ce tissu végétal.
    • Je parvins tout de même à ferme le sac avec une corde de liber. — (Arto Paasilinna, Prisonniers du paradis, 1974, traduit du finnois par Antoine Chalvin, 1996, p. 155)

Adjectif

lībĕr masculin

  1. Libre d’agir à sa guise, de faire ce qu’il veut.
    • erit liberum nobis. Pline le Jeune.
      il nous sera loisible de, nous serons libres de…
  2. Qui est de condition libre, affranchi, émancipé.
    • qui est matre libera, liber est, Cicéron.
      qui est né d’une mère libre est libre.
  3. Libre, non occupé, vacant.
    • liberae aedes.
      maison inhabitée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIBER. (On prononce l'R.) n. m.
T. de Botanique. Mot emprunté du latin. L'une des trois enveloppes qui forment l'écorce des arbres et la plus voisine de l'aubier. Anciennement on écrivait sur le liber du tilleul.

Littré (1872-1877)

LIBER (li-bèr) s. m.
  • 1 Terme d'antiquité. Pellicule qui existe entre l'écorce et le bois de certains arbres. On écrivait sur le liber du tilleul, avant l'invention du papier.
  • 2 Terme de botanique. Ensemble des couches fibreuses de l'écorce, ou, suivant une définition plus particulière, la partie vivante de l'écorce par opposition à la partie subéreuse. Le liber se compose de feuillets minces qui s'emboîtent, et sont séparés de la surface de l'aubier par du tissu utriculaire générateur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LIBER, (Mythol.) c’est-à-dire libre, surnom qu’on donnoit à Bacchus, ou parce qu’il procura la liberté aux villes de la Béotie, ou plûtôt parce qu’étant le dieu du vin, il délivre l’esprit de tout souci, & fait qu’on parle librement ; on lui joignoit souvent le mot pater, comme qui diroit le pere de la joie & de la liberté.

Quelques payens s’étoient imaginés que les Juifs adoroient aussi leur dieu liber, parce que les prêtres hébreux jouoient des instrumens de musique, de la flûte & du tambour dans les cérémonies judaïques, & qu’ils possédoient dans leur temple une vigne d’or ; mais Tacite n’adopte point ce sentiment ; car, dit-il, Bacchus aime les fêtes où regne la bonne chere & la gaité, au lieu que celles des Juifs sont absurdes & sordides. Quippe liber festos, lætosque ritus instituit, Judæorum mos absurdus, sordidusque. (D. J.)

Liber, (Littér.) nom latin qu’on a donné aux pellicules prises d’entre l’écorce & le tronc de certains arbres, dont on se servoit dans plusieurs pays pour écrire : on nommoit pareillement les pellicules d’arbres employées à cet usage, corticea charta. Il n’en faut pas confondre la matiere avec celle du papier d’Egypte. Comme les charges du papier d’Egypte n’abordoient que sur les côtes de la mer Méditerranée, les pays éloignés de cette mer en pouvoient souvent manquer ; & alors entre les diverses substances qu’ils essayerent pour y suppléer, on compte les pellicules d’arbres, le liber dont nous venons de parler, d’où est venu le nom de livre. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « liber »

(Date à préciser) Du latin liber (« écorce »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Adjectif, nom commun 1) De l’indo-européen commun *h₁leudʰ[1] (« libre, peuple [assemblée des hommes libres] ») qui donne ἐλεύθερος, eleutheros (« libre ») en grec ancien, leod (« peuple ») en vieil anglais, Leute (« peuple ») en allemand, люди, ljudi en russe, lid (« peuple ») en tchèque.
(Nom commun 2) Apparenté au grec ancien[2] λέπω, lépô (« peler »), λέπος, lépos (« pelure »), d’une racine indoeuropéenne qui donne, en latin, lepra, lepor et lepidus. Les langues germaniques ont des mots également liant « livre » et « écorce de l’arbre », voyez la similitude entre Buch et Buche en allemand, book et beech en anglais, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. liber, pellicule d'arbre, et aussi livre (voy. LIVRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « liber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
liber libɛr

Citations contenant le mot « liber »

  • Le jour des législatives, quatre jours après le rapt, le président Ibrahim Boubacar Kéita assurait : "nous souhaitons de tout cœur que Soumaïla Cissé retrouve très vite la liberté. Nous ne ménagerons aucun effort pour obtenir sa libération". BBC News Afrique, Soumaila Cissé: ce qu'il faut savoir des trois mois de captivité du chef de l'opposition malienne - BBC News Afrique
  • Certains, six d'entre eux, ont été graciés la veille par décret présidentiel. Les autres ont été mis en liberté provisoire en attente de leur procès. Parmi eux, l'opposant Karim Tabbou, coordinateur national du parti non agréé l'Union démocratique et sociale (UDS, créé en 2012). Il a été libéré suite à la décision, jeudi matin, de la cour d'Alger d'accepter sa demande de liberté provisoire. Le Point, Algérie : les « hirakistes » entre liberté provisoire et confinement prolongé - Le Point

Images d'illustration du mot « liber »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « liber »

Langue Traduction
Anglais liberate
Espagnol liberar
Italien liberare
Allemand befreien
Chinois 解放
Arabe حرر
Portugais libertar
Russe освобождать
Japonais 解放する
Basque askatu
Corse libera
Source : Google Translate API

Synonymes de « liber »

Source : synonymes de liber sur lebonsynonyme.fr

Liber

Retour au sommaire ➦

Partager