La langue française

Liane

Sommaire

  • Définitions du mot liane
  • Étymologie de « liane »
  • Phonétique de « liane »
  • Citations contenant le mot « liane »
  • Images d'illustration du mot « liane »
  • Traductions du mot « liane »
  • Synonymes de « liane »

Définitions du mot liane

Trésor de la Langue Française informatisé

LIANE, subst. fém.

A. − Plante à tige flexible très allongée, herbacée ou ligneuse, qui pousse en utilisant d'autres plantes comme supports. Lianes grimpantes, rampantes; lianes enchevêtrées, inextricables; liane à caoutchouc; liane à réglisse; liane à patates (igname). On n'insiste généralement pas suffisamment sur le fait que la vigne est avant tout une liane des forêts, c'est-à-dire ni un arbre comme le pommier ou le pêcher, ni une plante des sous-bois comme le groseillier ou le fraisier mais un être qui, naissant dans le sous-bois, gagne rapidement le faîte des arbres les plus élevés et domine la forêt (Levadoux, Vigne,1961, p. 22):
1. Des lianes en fleur qui s'enlaçaient aux troncs Grimpaient de branche en branche et montaient jusqu'aux fronts, En retombaient d'en haut en trame de verdure, Comme un câble rompu tombe de la mâture... Lamart., Chute,1838, p. 886.
Tige d'une plante de ce type (pouvant servir de lien). Elle a attaché le paquet avec une liane de clématite (Giono, Regain,1930, p. 56).J'eus mal pour ces fleurs, qu'une liane serrait si fort, et je la dénouai (Montherl., Encore inst. bonh.,1934, p. 692).
B. − [Dans des compar., des expr. métaph. ou fig.]
1. [Pour exprimer la souplesse, la grâce, la flexibilité] Souple comme une liane. Petits pieds andalous, braise rougeâtre aux yeux, Corps de liane, bras d'ivoire, cheveux bleus. Tout cela s'appelait Judith (Banville, Cariat.,1842, p. 47).On comprend ce lyrisme euphuique, ce ploiement de lianes des héroïnes de Shelley, de Tennyson et de Browning (L. Daudet, Entre-deux-guerres,1915, p. 278).
2. [Pour exprimer l'attachement ou la dépendance] C'est peut-être ce qu'il y a de plus touchant, de plus émouvant, dans Barrès : cette obstination dans l'absurde. Mais peut-être sa pensée-liane avait-elle besoin de cet échalas-support pour s'élever (Gide, Journal,1930, p. 988):
2. Elle était vouée, faite pour aimer, s'aliéner, (...) vivre de la vie d'autrui : une liane-fleur, (...) quelque chose d'aérien, de suspendu, comme une petite lumière dans l'obscurité d'une forêt. Genevoix, Fatou Cissé,1954, p. 18.
Prononc. et Orth. : [ljan]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1640 lienes « plantes sarmenteuses des forêts d'Amérique » (Le Père Bouton, Relation [de l'establissement des François... en l'isle de la Martinique], p. 68 ds R. Philol. fr., 1933, p. 26); 1694 pommes de lianes (Corneille, s.v. lienes). Empr. au fr. des Antilles où le mot semble importé des dial. de l'Ouest de la France dans lesquels le mot désigne diverses plantes, la plupart grimpantes (armoise, clématite, liseron, chèvrefeuille, v.FEW t. 5, p. 318b); liene, liane est prob. un dér. régr. du verbe dial. liener « lier des gerbes » (relevé pour Loches par FEW, loc. cit., p. 318a; cf. la collision homon. et sém. entre liener « lier des gerbes » et le type liener dial. du Centre et de l'Ouest, var. de glener « glaner », FEW t. 4, p. 152b et t. 5, p. 318b, note 4), lui-même dér. de lien* avec dés. -er; liene, liane refléteraient l'alternance lien, lian des dial. de l'Ouest, v. FEW t. 5, p. 317b; v. aussi Barbier ds R. Lang rom. t. 67, 1933-36 [1935], p. 333. Fréq. abs. littér. : 340. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 602, b) 579; xxes. : a) 325, b) 425.

Wiktionnaire

Nom commun

liane \ljan\ féminin

  1. (Botanique) (Écologie) (Biogéographie) Plante sarmenteuse qui prend appui sur un support.
    • […] tous deux pouvaient continuer leur conversation, à moitié cachés par les lianes de liserons et de capucines enroulées au-dessus de leurs têtes. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Les vignes sauvages, les bignonias, les coloquintes, s'entrelacent au pied de ces arbres, escaladent leurs rameaux, grimpent à l’extrémité des branches, s'élancent de l’érable au tulipier, du tulipier à l’alcée, en formant mille grottes, mille voûtes, mille portiques. Souvent, égarées d’arbre en arbre, ces lianes traversent des bras de rivière, sur lesquels elles jettent des ponts de fleurs.— (François-René de Chateaubriand, Atala, Vialat (Paris), 1849, p.16-17)
    • La grande variété de la strate arbustive entremêlée des lianes de Clematis Vitalba […] comme aussi la prédominance du Chêne pédonculé et du Hêtre impriment a ces bois mésophiles une physionomie très tranchée […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 172)
    • Pour favoriser le développement des crampons apparaissant à chaque nœud, on plaquera chaque nœud contre le tuteur par un lien de khleng por ; les crampons se développant, le bourgeon situé au nœud débourre et donne naissance à une branche fructifère ; si au contraire les crampons ne trouvent pas de point d’appui, ils ne se développent pas et généralement le bourgeon également; de ce fait, on a des tiges qui grimpent sans brancher,des lianes peu fournies donc fructifiant faiblement.— (J. Marinet Étude économique et culturale du poivre au Cambodge in L'Agronomie tropicale : publication mensuelle du Ministère des colonies (Direction de l'agriculture, de l'élevage et des forêts), Paris, 1955)
    • Le type biologique liane, dont la définition exclut les plantes volubiles ou grimpantes herbacées, mais auquel on doit rattacher les végétaux à tiges ligneuses plaquées contre le tronc d’un phorophyte à l’aide de racines adhésives, à la façon du Lierre mais parfois capable de perdre le contact avec (…)— (Jean-Louis Trochain, Écologie végétale de la zone intertropicale non désertique, 1980, p.192)
    • Des plantes bulbeuses avaient eu le temps de s'installer, il y avait des lianes, des arbustes en grande quantité dont beaucoup d'épineux traduisaient le stade classique de la friche armée et puis des jeunes arbres qui poussait à la faveur de cette friche armée. — (Gilles Clément, Jardins en mouvement, friches urbaines et mécanismes de la vie dans le Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 1997 p. 156)
    • Ces arbres atteignent 25 à 30 mètres de haut et ils sont associés à un sous-bois abondant, à des lianes et à des plantes épiphytes.— (Paul Seiber Amérique du Sud : paysages et végétation, 1998, Ulmer, p. 76)
    • Le long des lisières stables, comme les berges des fleuves ou les pentes très fortes, on observe tout un ensemble de plantes particulier et très diversifié comptant aussi bien des lianes et des épiphytes, des arbustes ou des herbes terrestres. — (Patrick Blanc Folies végétales, 2007, Chêne, p. 20)
    • Les forêts les plus riches en lianes se trouvent dans les ripisylves planitiaires lumineuses et à sous-étages denses préférentiellement dans la zone subméridionale. — (Annik Schnitzler-Lenoble, Forêt alluviales d'Europe, 2007, p. 54)
    • En vérité, Sequoia sempervirens est le seul arbre à atteindre et dépasser les 100 mètres de hauteur. Les lianes atteignent des longueurs bien plus élevées, de 400 et peut-être même 1000 mètres, mais ce ne sont pas des arbres. — (Gourdin Henri, Les Séquoias, Actes Sud/Le Nom de l’arbre, 2008, page 43)
    • Aux latitudes tempérées de l’hémisphère nord, les milieux alluviaux sont significativement plus riches en lianes arborescentes que dans les forêts non alluviales, à dynamisme sylvigénétique plus lent. — (Annik Schnitzler & Patricia Heuzé, Les Lianes des forêts inondées d’Europe, dans Écosystèmes forestiers des Caraïbes, Karthala, 2009, p. 646)
    • Le fait qu'on trouve cette liane dans de nombreux jardins méditerranéens, ainsi que son aspect exotique, laisse croire qu'elle n'est pas rustique. — (Philippe Bonduel, Fragrantissima : Le guide des plantes parfumées, édition Ulmer, 2012, p. 20)
    • Peu nombreuses en Europe (clématite, bryone, chèvrefeuille, jasmin, lierre…), les lianes ou « plantes grimpantes », sont fréquentes dans les forêts tropicales, qui leur doivent une bonne part de leur aspect exotique et surprenant. — (Luc Jacquet et Francis Hallé, Il était une forêt, Actes Sud, 2014, p. 64)
    • Les tableaux, alignés le long des murs, scintillent sous l’éclairage tamisé. «Il était une fois demain» raconte un monde où la nature reprend ses droits, où les lianes folles recouvrent le bitume de nos arrogantes cités. — (Sarah Belien et Héléna Berkaoui Jungle in the city, Libération, 23 juin 2016)
    • On remarque ainsi les forêts des bords de l’Adour qui prennent des allures de forêts tropicales avec l’exubérance de la végétation, l’existence de véritables rideaux de lianes, et l’union des couverts forestiers des deux rives composants de véritables galeries. — (Précieuses forêts riveraines: les ripisylves, Humanité et Biodiversité, 22 août 2016)
  2. (Figuré) Femme filiforme au corps souple.
    • Trois top-modèles vivaient en colocation dans l'appartement prêté par un couturier en vogue.
      Une quatrième débarqua de sa Russie natale, une longue liane de 180 cm, belle, de naturel parée.
      — (Patricia Lepetit, Les colocataires, TheBookEdition, 2015, page 32)
    • Chez Armani Privé, le spectacle est en partie assuré par Cate Blanchett, qui joue à merveille son rôle d’égérie : la liane blonde met en valeur les vêtements (cette fois, une combinaison noire), sourit, pose bras dessus bras dessous avec Giorgio. — (En découdre ou pas par Sabrina Champenois et Elvire von Bardeleben, Libération, 6 juillet 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIANE. n. f.
Nom générique de Diverses plantes sarmenteuses et grimpantes, notamment de celles que l'on trouve dans les forêts des pays tropicaux.

Littré (1872-1877)

LIANE (li-a-n') s. f.
  • 1Nom donné, dans toutes les colonies françaises, à un très grand nombre de plantes sarmenteuses ou grimpantes, sans y spécifier aucun genre ni espèce, dont plusieurs servent de cordes ou de liens, se lient entre elles et s'attachent aux arbres. Du sein de ces eaux croupissantes et malsaines, s'élèvent des forêts aussi anciennes que le monde et tellement embarrassées de lianes que l'homme le plus fort et le plus intrépide ne saurait y pénétrer, Raynal, Hist. phil. VII, 28. Des lianes semblables à des draperies flottantes qui formaient sur les flancs des rochers de grandes courtines de verdure, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg.

    Liane à Bauduit, convolvulus brésilien, employé comme purgatif par le médecin Bauduit.

    Liane à bœufs, l'acacia grimpant, appelé aussi liane de bœufs.

    Liane à lait, liane laiteuse, nom à Cayenne de l'allamande cathartique (apocynées).

    Liane de Virginie, un des noms vulgaires donnés à la técome radicante (bignoniacées), dite aussi jasmin de Virginie, Legoarant

  • 2Dans la marine, se dit quelquefois pour garcette.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « liane »

(1694) Mot français des Antilles, des dialectes de l’Ouest ; de lien. (1640) lienne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Norm. liaune, nom de la clématite ; lianne, glane. Ce mot semble venir de lier, et être une autre forme de lien.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « liane »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
liane ljan

Citations contenant le mot « liane »

  • Malgré sa fragilité, la liane résiste au poids de la calebasse. De Proverbe indien
  • La liane parvient au sommet d’un grand arbre en s’appuyant sur lui. De Proverbe tibétain
  • D'un insuffisant bosquet peut sortir une liane suffisante pour nous attacher. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • Sans l'appui de l'égoïsme, l'animal humain ne se serait jamais développé. L'égoïsme est la liane après laquelle les hommes se sont hissés hors des marais croupissants pour sortir de la jungle. De Blaise Cendrars / Hors la loi !
  • De longues lianes ne suffisent pas pour construire une case, il en faut de aussi des courtes pour parfaire les angles. De Proverbe banen
  • Le Brésil est un pays trop chaud où la nature mangera un jour les fragiles décors surélevés dont l’homme essaie de s’entourer. Les termites vont dévorer les gratte-ciel, tôt ou tard, les lianes vierges bloqueront les autres et la vérité du Brésil éclatera enfin. De Albert Camus / une correspondance à René Char, août 1949
  • Du mardi 23 au lundi 29 juin, Metz Métropole réalisera un test d’une nouvelle configuration du carrefour situé entre la rue du Général-de-Gaulle et la rue Rose-Marcus à Woippy, en vue de l’optimisation de la liane 3 du réseau Le Met, de l’amélioration de la sécurité aux abords du carrefour et de l’insertion d’aménagements cyclables. , Edition Metz et agglomération | Réaménagement d’un carrefour pour optimiser la liane 3 du réseau Le Met'
  • Boulogne-sur-Mer sans la Liane, c’est un peu comme Tarzan sans ses lianes : inconcevable. Grâce à la ville de Boulogne, il est désormais possible de se prendre pour Tarzan sur l’Acro’Liane, le nouveau parcours aventure du Bois Farjon situé à deux pas de la Liane (le fleuve). Les premiers de cordée sont attendus mercredi, jour de l’ouverture du parc d’accrobranche. On l’a testé en avant-première. Sensations garanties ! La Voix du Nord, On a testé le parc aventure du bois Farjon à Boulogne: Tarzan n’a qu’à bien se tenir!

Images d'illustration du mot « liane »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « liane »

Langue Traduction
Anglais liana
Espagnol liana
Italien liana
Allemand liane
Chinois 藤本植物
Arabe ليانا
Portugais liana
Russe лиана
Japonais リアナ
Basque liana
Corse liana
Source : Google Translate API

Synonymes de « liane »

Source : synonymes de liane sur lebonsynonyme.fr
Partager