La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « légiste »

Légiste

Variantes Singulier Pluriel
Masculin légiste légistes

Définitions de « légiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

LÉGISTE, subst. masc.

Spécialiste des lois. Compliquer les lois pour les faire débrouiller par les légistes, c'est se donner un mal pour prendre la peine de le guérir (Say, Écon. pol.,1832, p. 125).Les députés, qui ne sont pas nécessairement légistes, sont excusables (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 504):
1. À l'idée de se voir enterré dans une étude, Benjamin [Disraëli] se cabra. « Le barreau! peuh! Textes de lois et mauvaises plaisanteries jusqu'à quarante ans et pour finir, si tout va bien, la goutte et le titre de baronet. D'ailleurs pour réussir dans ce métier il faut être un grand légiste, et pour devenir un grand légiste il faut renoncer à être un grand homme (...). » Maurois, Disraëli,1927, p. 27.
HIST. Conseiller juridique du pouvoir royal sous l'Ancien Régime, plus spécialement sous les Capétiens, et qui employèrent toutes les ressources du droit pour justifier et accroître l'autorité de la monarchie, notamment contre la féodalité. Philippe le Bel s'appuya sur les légistes (Ac.1935).Doué d'une mémoire prodigieuse, il connaissait à fond les « coutumes du royaume » et disait le droit comme le meilleur légiste du temps (Grousset, Croisades,1939, p. 193):
2. Après que nos rois, dans l'intérêt de leur pouvoir, eurent organisé sous le nom de parlements des tribunaux permanents et en dernier ressort, qui se qualifiaient de cours souveraines, ils en vinrent à craindre l'esprit d'indépendance de ces corps de légistes, qui leur avaient servi à abattre la féodalité. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 437.
Emploi adj. Médecin* légiste.
Prononc. et Orth. : [leʒist]. Att. ds Ac. dep. 1694; 1718, 1740; l's se prononce. Étymol. et Hist. Ca 1210 logistre, legitre (Guiot de Provins, Bible, éd. J. Orr, 581 et 2402); fin xiiies. legiste (Jean de Meun, Testament, 617 ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 32). Empr. au lat. médiév.legista « homme de loi » (1188 ds Nierm.), dér. de lex, legis « loi ». Fréq. abs. littér. : 116. Bbg. Quem. DDL t. 8. - Wolf (H.J.). It. romanista, quattrocentista... Rom. Forsch. 1972, t. 84, p. 317.

Wiktionnaire

Nom commun - français

légiste \le.ʒist\ masculin

  1. (Justice) Celui qui est versé dans la connaissance et l’étude des lois.
    • Tous les légistes sont du même avis sur cette question.
    • Réduit à cette seule preuve, la vérité m'échappe, - et il n'y a pas un légiste qui ne fût fondé à contester l'existence matérielle de l'individu ! — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  2. (Histoire) Juriste qui, en France, a soutenu et organisé l’autorité monarchique.
    • Philippe le Bel s’appuya sur les légistes.— (René Grousset, L'Epopée des Croisades, 1939)
  3. (Médecine) (Par ellipse) Médecin légiste.
    • Le légiste regarda le cadavre d'un air morose — (Raymond Chandler, Un tueur sous la pluie, traduction de Michel Philip et Andrew Poirier, dans Les ennuis, c'est mon problème, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LÉGISTE. n. m.
Celui qui est versé dans la connaissance et l'étude des lois. Tous les légistes sont du même avis sur cette question. Il se dit, en Histoire, des Juristes qui, en France, ont soutenu et organisé l'autorité monarchique. Philippe le Bel s'appuya sur les légistes.

Littré (1872-1877)

LÉGISTE (lé-ji-st') s. m.
  • Celui qui connaît ou qui étudie les lois. Un habile légiste. L'influence des légistes. De leur application aux lois dont ils se firent un métier, ils furent appelés légistes, Saint-Simon, 373, 201.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lors aras bons legistes et les bons prescheours, Et bons fisiciens et bon conseilleours, J. de Meung, Test. 617. Par le conseil de ses legistres Mist en escumuniement Le duc et tout son tenement, Du Cange, legista.

XVe s. Si fut advisé que certains docteurs en theologie parleroient à elle [Jeanne d'Arc], et l'examineroient, et aussi avec eux des canonistes et des legistes, et ainsi fut fait, Hist. de la puc. d'Orl. p. 506, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « légiste »

Provenç. et esp. legista ; bas-latin, legista, de lex, legis, loi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Emprunté au latin médiéval legista (« homme de loi »), de lex, legis (« loi »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « légiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
légiste leʒist

Évolution historique de l’usage du mot « légiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « légiste »

  • Le chirurgien fait tout, mais ne sait rien ; le médecin sait tout, mais ne fait rien ; le psychiatre ne sait ni ne fait rien ; et le médecin légiste sait tout, mais il est trop tard. De Wayne Miller
  • Le rapport du marché médecin légiste analyse le potentiel de marché pour chaque région géographique (Amériques, APAC, Europe et autres) en fonction des acteurs, des régions, des types, des applications, du taux de croissance, de la tendance de développement, de la dynamique actuelle du marché, des scénarios actuels dans l’industrie médecin légiste. Le marché médecin légiste fournit également la part de marché, le TCAC, les revenus, la marge brute, le coût, le brut, la production, la consommation et les facteurs d’influence du marché de l’industrie médecin légiste. , Marché mondial de médecin légiste: analyse d’ici 2023 ventes, part de marché, revenus, prix, marge brute, entreprises – La Tribune de Tours
  • Mort volontaire par arme à feu. Le bureau du médecin légiste de Los Angeles a rendu son rapport sur la mort tragique de Benjamin Keough, 27 ans, le fils de Lisa-Marie Presley, elle-même fille unique du King, Elvis. Le drame s'est déroulé dans la nuit du samedi au dimanche 12 juillet, dans le manoir familial californien, situé à Calabasas. Vers 3 h 30 du matin, à l'issue d'une fête, il s'est enfermé dans la salle de bain avant de se tirer une balle dans la tête à bout portant. Le Point, Le clan d'Elvis Presley ravagé par le suicide de son petit-fils - Le Point

Images d'illustration du mot « légiste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « légiste »

Langue Traduction
Anglais forensic
Espagnol forense
Italien legale
Allemand forensisch
Chinois 法医
Arabe الطب الشرعي
Portugais forense
Russe судебный
Japonais 法医学
Basque auzitegiko
Corse forense
Source : Google Translate API

Synonymes de « légiste »

Source : synonymes de légiste sur lebonsynonyme.fr

Légiste

Retour au sommaire ➦

Partager