La langue française

Lampadaire

Sommaire

  • Définitions du mot lampadaire
  • Étymologie de « lampadaire »
  • Phonétique de « lampadaire »
  • Citations contenant le mot « lampadaire »
  • Images d'illustration du mot « lampadaire »
  • Traductions du mot « lampadaire »
  • Synonymes de « lampadaire »

Définitions du mot « lampadaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

LAMPADAIRE, subst. masc.

Appareil d'éclairage de grande dimension.
A. − Support vertical souvent ouvragé et soutenant plusieurs lampes (à huile, puis à pétrole). Synon. vieilli candélabre.Les lampadaires sont ordinairement de bronze (Ac.1835-1935).Un grand lampadaire en forme de lotus l'éclairait [la tente], tout plein d'une huile jaune où flottaient des poignées d'étoupes (Flaub., Salammbô, t. 2, 1863, p. 39).
Colonnette supportant une ou plusieurs sources de lumière :
En bas, au pied des branches de l'escalier, sur des socles de marbre, deux femmes de bronze doré, nues jusqu'à la ceinture, portaient de grands lampadaires à cinq becs, dont les clartés vives étaient adoucies par des globes de verre dépoli. Zola, Curée,1872, p. 333.
B. − Luminaire d'appartement, posé sur le sol et comportant un support vertical de grande dimension et une lampe garnie d'un abat-jour. Il n'était pas quatre heures, mais les stores de macramé et de broderie anglaise l'assombrissait et déjà il avait fallu allumer un lampadaire (Mauriac, Pharis.,1941, p. 271).Au fond [du living-room], à gauche, un canapé, un lampadaire, des appliques (Camus, Requiem,1956, 1repart., 2etabl., p. 827).
C. − Forte lampe destinée à l'éclairage public et généralement placée sur un support vertical. Synon. bec* de gaz, réverbère.Lampadaire électrique; lampadaires des places, des rues, des villes. Il apercevait, de l'autre côté de la rue, baignée à la base dans la lueur d'un lampadaire, la maison qu'il venait de quitter (Duhamel, Cécile,1938, p. 73).V. électrique ex. de Goncourt.
REM.
Lampadaire, subst. masc.,hist.(dans l'Empire d'Orient). ,,Officier qui portait des flambeaux pendant la messe devant l'empereur, l'impératrice d'Orient`` (Ac. 1935; cf. aussi Ac. 1798-1878, Littré, DG).
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃padε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1535 lampadeire « support vertical destiné à soutenir une (ou plusieurs) lampes » (Mém., ds J. Baux, Hist. de l'église de Brou, 1862, p. 439), attest. isolée; 1752 (Trév. Suppl.); 2. 1832 « espèce de lustre garni de lampes » (Raymond). Empr. au lat. médiév.lampadarium « chandelier » (1242-43 d'apr. Latham), dér. de lampada (lampe*). Fréq. abs. littér. : 75.

Lampadaire, subst. masc.,hist.(dans l'Empire d'Orient). ,,Officier qui portait des flambeaux pendant la messe devant l'empereur, l'impératrice d'Orient`` (Ac. 1935; cf. aussi Ac. 1798-1878, Littré, DG).

lampadaire -

Wiktionnaire

Nom commun

lampadaire \lɑ̃.pa.dɛʁ\ masculin

  1. Dispositif permettant l’éclairage des rues la nuit dans une voirie.
    • Cependant, le taxi roulait et les hauts lampadaires de la place de la République nous apparurent bientôt sans que le chauffeur ralentit. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il traversa la porte d'entrée et découvrit, dans la lumière blême des lampadaires, trois garçons, une collection de bombes de peinture alignée à leurs pieds, qui taggaient la devanture de la librairie. — (Jacques Asklund, Le fantôme mène l'enquête, Rageot Éditeur, 2010)
    • De la vapeur dansait autour des lampadaires. — (Patrick Roy, L'homme qui a vu l'ours, Montréal, Le Quartanier, 2015, p. 194.)
    • L’apologue du lampadaire est paraît-il bien connu des chercheurs : un type qui a perdu ses clés explore en vain les dessous d’un lampadaire en pleine nuit. Pourquoi chercher seulement là ? Parce que c’est le seul endroit éclairé. — (Frédérique Roussel, Trouvaille dans les archives de l’Académie française, dans Libération n° 11471, du 14 avril 2018, p. 45)
  2. (Histoire) (Religion) Officier qui portait des flambeaux pendant la messe devant l’empereur et l’impératrice d’Orient.
  3. (Religion) Celui, celle, qui est chargé de l’entretien du luminaire, dans certains ordres religieux.
    • Le lampadaire est chargé de garnir toutes les lampes de la maison, et d'entretenir celle du presbytère. Il a soin de les tenir toutes très propres, et il ne laisse passer aucun jour sans les essuyer. — (Chapitre général de la congrégation cistercienne de N.-D. de la Trappe en France, Règlemens des religieux de chœur, Première partie, livre neuvième, chapitre XIX, § 1188 ; Imprimerie de Béthune et Plon, Paris, 1837, page 256.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAMPADAIRE. n. m.
T. d'Histoire ancienne. Officier qui portait des flambeaux pendant la messe devant l'empereur, l'impératrice d'Orient.

Littré (1872-1877)

LAMPADAIRE (lan-pa-dê-r') s. m.
  • 1 Terme d'histoire ancienne. Officier de l'Église de Constantinople qui avait soin du luminaire, et qui portait un bougeoir élevé devant l'empereur et l'impératrice, pendant qu'ils assistaient au service divin.
  • 2Espèce de lustre ou de candélabre propre à soutenir des lampes. Partout [dans les églises] se présentaient… des stalles sculptées par les Charpentier et les Dugoulon, et des lampadaires arrondis par les Ballin, Chateaubriand, Génie, IV, I, 2.

    Espèce de pied ou support, le plus souvent d'après un modèle antique, servant à porter une lampe.

  • 3Réunion de mèches de lampes, dont l'effet est de multiplier les lumières.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LAMPADAIRE, s. m. (Hist. eccles. grecq.) nom d’un officier de l’église de Constantinople, qui prenoit soin du luminaire de l’église, & portoit un bougeoir élevé devant l’empereur & l’impératrice pendant qu’ils assistoient au service divin. La bougie qu’il tenoit devant l’empereur étoit entourée de deux cercles d’or en forme de couronne, & celle qu’il tenoit devant l’impératrice n’en avoit qu’un. Cette nouveauté, quelqu’interprétation favorable qu’on puisse lui donner, ne paroit pas le fruit des préceptes du Christianisme. Cependant les patriarches de Constantinople en imiterent la pratique, & s’arrogerent le même droit ; c’est de là vraissemblablement qu’est venu l’usage de porter des bougeoirs à nos évêques quand ils officient.

Au reste, l’empereur avoit dans son palais plusieurs lampadaires ; c’étoit une charge que les uns possédoient en chef, & les autres en sous ordre : l’exemple s’éendit bien-tôt sur tous les grands officiers de la couronne, & passa jusqu’aux magistrats : de nos jours on n’est pas plus sage.

Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Lampadaire vient du mot grec λαμπὰς, lampe, bougie, flambeau (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lampadaire »

(XVIe siècle) Du latin lampadarius (« porte-flambeau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. lampadarius, de lampas, lampe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lampadaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lampadaire lɑ̃padɛr

Citations contenant le mot « lampadaire »

  • Les chiffres sont aux analystes ce que les lampadaires sont aux ivrognes : ils fournissent bien plus un appui qu'un éclairage. De Jean Dion / Le Devoir - 4 juin 1997
  • L'horizon est bouché à l'émeri et du sol poussent des lampadaires occupés à se mirer dans un point d'interrogation. De Marc Gendron / Opération New York
  • Pourquoi un lampadaire reste allumé alors qu’il fait jour ? A quoi ressemblera l’éclairage de demain ? Voici les réponses à quelques questions que beaucoup se sont posés au moins une fois lors de leurs promenades nocturnes en ville. Le Monde.fr, Eclairage public : le saviez-vous ?
  • Le gros lampadaire design en métal sera par exemple parfait. Blanc, noir, coloré, avec une lumière franche ou discrète, chaque lampadaire s’adaptera aussi bien à vos goûts qu’à la taille de votre séjour. Ce type de luminaire est parfait comme lampe discrète et peu agressive, au niveau du coin canapé par exemple. Pour un style anglais affirmé, optez pour un lampadaire de style légèrement vintage, avec un pied qui allie lignes droites et parties arrondies, ainsi qu’un petit côté déstructuré. Masculin.com, Comment aménager un salon So British ?
  • Ils nous entourent, mais on ne connaît pas toujours leur histoire. Alors jetons un autre œil sur nos objets du quotidien. Aujourd’hui, le lampadaire trois bras. Ce luminaire sur pied aux ascétiques tiges de métal peint en noir issu de la série « Formes noires » a fait passer Serge Mouille, orfèvre émérite, du statut de maître artisan à celui de créateur. Le Monde.fr, Un jour, un objet : le lampadaire trois bras

Images d'illustration du mot « lampadaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lampadaire »

Langue Traduction
Anglais street lamp
Espagnol farola
Italien lampione
Allemand straßenlaterne
Chinois 路灯
Arabe مصباح الشارع
Portugais lâmpada de rua
Russe уличный фонарь
Japonais 街路灯
Basque farola
Corse farola
Source : Google Translate API

Synonymes de « lampadaire »

Source : synonymes de lampadaire sur lebonsynonyme.fr
Partager