La langue française

Lamelle

Sommaire

  • Définitions du mot lamelle
  • Étymologie de « lamelle »
  • Phonétique de « lamelle »
  • Citations contenant le mot « lamelle »
  • Traductions du mot « lamelle »
  • Synonymes de « lamelle »

Définitions du mot lamelle

Trésor de la Langue Française informatisé

LAMELLE, subst. fém.

A. − Lame courte et très fine, servant à différents usages. Lamelle de bois, d'ivoire, de métal. Les oreilles ornées de boucles trapézoïdales chargées de lamelles d'or (Du Camp, Nil,1854, p. 116).Un jour où il avait remplacé le diapason par de petites lamelles aimantées, il en vit une aller se coller contre l'électro-aimant en émettant un son sec (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p. 286):
1. Les cribles de leurs casques représentaient des faces d'oiseaux hideux, dont les trous simulaient les prunelles, et le nasal le bec; sur les cimiers se hérissaient, comme des ailes irritées et palpitantes, des lamelles de fer ciselées en pennes... Gautier, Fracasse,1863, p. 377.
En partic. Lamelle de microscope, lamelle couvre-objet. Petite plaque de verre très mince qui sert à recouvrir l'objet, la préparation examinés au microscope. On l'écrase entre lame et lamelle et (...) on l'examine au microscope (Brion, Jurispr. vétér.,1943, p. 271):
2. D'où vient que, si je suis Pasteur, le jeu des infusoires eux-mêmes pourra me devenir pathétique au point qu'une lamelle de microscope m'apparaîtra comme un territoire autrement vaste que la forêt vierge, et me permettra de vivre, penché sur elle, la plus haute forme de l'aventure? Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 311.
Spécialement
ANAT. Partie courte et très fine d'une membrane, d'un tissu. [Le tissu osseux] se dispose en lamelles d'apparence irrégulières limitant de petites cavités remplies de moelle (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 5).Les œufs, pondus en nombre considérables, sont déposés entre les lamelles branchiales (M. Caullery, Embryol.,1942, p. 25).
BOT. Organe végétal en forme de feuillet, situé sous le chapeau de certains champignons. Les lamelles verticales, de couleur rose ou purpurine rayonnant du pied vers le bord du chapeau [du champignon] (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 149).
B. − Fragment, tranche extrêmement mince détaché(e) d'un tout. Lamelle de gruyère, de mica, de quartz. Ajoutez dix-huit rognons de coq très frais, sautés au beurre à la dernière minute, recouvrez-les de lamelles de truffes crues (Gdes heures cuis. fr., A. Escoffier, 1935, p. 195).Daniel (...) arracha au tronc du platane une lamelle d'écorce qu'il considéra distraitement avant de la briser entre ses doigts (Martin Du G., Thib., Épil., 1940, p. 831).
REM.
Lamine, subst. fém.,synon.Cet alliage est laminé. Ensuite, les lamines sont disposées par couches, séparées par des couches d'une certaine poudre (Fulcanelli, Demeures philosophales, t. 1, 1929, p. 146).
Prononc. et Orth. : [lamεl]. Att. ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1408 (Statuts des chaudronniers de Rouen, ds Ordonnances des rois de France, t. 9, p. 314), rare av. le xviiies. (1764, Bonnet, Contemplation de la Nature, V, 11, éd. 1781, Neuchatel, t. 4, 1repartie, p. 163); 1883 en partic. « lamelle de microscope » (Catalogue illustré des instruments de chim., de phys., de pharm. et de phot. de Brewer Frères, 120 ds Quem. DDL t. 8). Empr. du lat.lamella « petite lame »; l'a. fr. avait la forme lemele « lame (d'une épée) » (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 14174) en usage jusqu'au xvies., v. Gdf., v. aussi alemelle. Fréq. abs. littér. : 32.
DÉR.
Lamellation, subst. fém.a) Disposition, partage en lamelles. (Dict. xixeet xxes.). La lamellation régulière de la masse d'un glacier est analogue à celle de certaines carrières d'ardoises (Foucou, Presse sc.,1861, p. 526 ds Littré).b) Menuis. Technique d'assemblage et de collage de feuilles de bois minces comprimées à chaud. Des équipements à haute fréquence viennent d'être utilisés dans le collage des contreplaqués épais, dans la lamellation, la fabrication des bois améliorés (Campredon, Bois,1948, p. 60).Le bois a fait appel ici pour sa défense à des techniques nouvelles de compression, d'imprégnation, de lamellation qui permettent de régler à volonté sa densité, sa dureté et ses propriétés mécaniques (Industr. fr. bois,1955, p. 12).[lamεl(l)asjɔ ̃]. 1reattest. 1861 (Foucou, loc. cit.); de lamelle, p. anal. avec des couples tels que conglomérer/conglomération, déniveler/dénivellation; lameller est attesté dans la lang. techn. contemp. au sens de ,,réunir d'étroites planchettes de bois dites lamelles à l'aide d'un adhésif ou de fixations mécaniques`` (Métro 1975).

Wiktionnaire

Nom commun

lamelle \la.mɛl\ féminin

  1. Petite lame.
    • Il fut intéressé par la salade de carottes râpées en longues lamelles. Il en prit une fourchettée, mâcha. Le goût le surprit. Il n’appréciait pas. — (Roger Hanin, Les sanglots de la fête, Grasset, 1996)
    • Dans le Bassin parisien, cette discussion s’est engagée à partir du gisement de Thèmes, dans l’Yonne (fig. 15 ; Le Brun-Ricalens et Brou, 2003). Ce gisement de plein air avait été initialement considéré comme aurignacien (Bodechon, 1982 ; Bel, 1991) sur la base d’une industrie lithique associant burins carénés et produits lamellaires, en particulier des lamelles torses à retouche abrupte directe fortement latéralisée (Le Brun-Ricalens et Brou, 2003). — (Pierre Bodu, François Bon, Nicolas Teyssandier & Clément Paris, L’Aurignacien et les faciès à pièces carénées entre Yonne et Yvelines, dans Le Paléolithique supérieur ancien de l'Europe du Nord-Ouest, actes du colloque de Sens (15-18 avril 2009), Paris : Société Préhistorique française, 2013, p. 52)
    • Le diaspore, de structure analogue (l'aluminium remplaçant le fer), se présente en cristaux lamellaires parfaitement clivables (parfois taillés pour la bijouterie, malgré leur fragilité) donnant des lamelles flexibles, et en agrégats écailleux. — (Jean-Paul Poirot, Minéralia: les minéraux & les pierres précieuses du monde, Éditions Artemis, 2004, p. 68)
    1. (En particulier) Petite lame de verre, peu épaisse, qui sert à recouvrir les objets d’une observation au microscope.
      • L’écrasement du pus entre lame et lamelle permet de mieux visualiser les grains. — (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l’usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse, chap. « Actinobacillus »,)
    2. (Mycologie) Petite lame, chez les champignons, qui n’atteint pas le pied.
      • Ripartites helomorphus se distingue de ses congénères par le chapeau gibbeux et charnu, beaucoup plus épais que la largeur des lamelles, par l'absence de cils marginaux et par ses spores très petites à verrues basses et arrondies. — (H. S. C. Huijsman, « Observations sur le genre Ripartites », dans Persoonia, vol. 1, part. 3, 1960, p. 337)

Forme de verbe

lamelle \la.mɛl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de lameller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de lameller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de lameller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de lameller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de lameller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAMELLE. n. f.
Petite lame. Lamelles d'or. Lamelles de mica.

Littré (1872-1877)

LAMELLE (la-mè-l') s. f.
  • Terme didactique. Petite lame. Les lamelles ou les particules qui composent la surface des corps sont autant de petits prismes, différemment inclinés, qui rompent la lumière et réfléchissent différentes couleurs, Bonnet, Contempl. nat. V, 11.

    Il se dit aussi de tout organe mince des végétaux et des animaux, quand il a une certaine consistance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lamelle »

Du latin lamella (« petite lame »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de lame ; Berry, lamelle, lumelle, lame de couteau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lamelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lamelle lamɛl

Citations contenant le mot « lamelle »

  • Alors que nous approchons rapidement du milieu de l’année, c’est le bon moment pour regarder vers l’avenir et les tendances du marché Bois lamelle-colle que nous verrons probablement plus en 2020. Ce record se penchera plus des détails sur un certain nombre de traits particuliers à l’apparence. INFO DU CONTINENT, Bois lamelle-colle Marche perspectives de croissance phenomenale, Opportunites and nouvelles strategies commerciales|Mayr-Melnhof Holz Gaishorn GmbH, Boise Cascade, Structural Wood Systems - INFO DU CONTINENT

Traductions du mot « lamelle »

Langue Traduction
Anglais lamella
Espagnol lámina
Italien lamella
Allemand lamelle
Chinois 薄片
Arabe صفيحة
Portugais lamela
Russe ламель
Japonais ラメラ
Basque lamella
Corse lamella
Source : Google Translate API

Synonymes de « lamelle »

Source : synonymes de lamelle sur lebonsynonyme.fr
Partager