La langue française

Lacs

Sommaire

  • Définitions du mot lacs
  • Étymologie de « lacs »
  • Phonétique de « lacs »
  • Citations contenant le mot « lacs »
  • Images d'illustration du mot « lacs »
  • Traductions du mot « lacs »
  • Synonymes de « lacs »

Définitions du mot lacs

Trésor de la Langue Française informatisé

LACS, subst. masc.

A. − Vx. Cordon mince et résistant. Les lacs servaient à tresser les filets avec lesquels on prenait les bêtes sauvages (Havard t. 3, 1889).Autrefois le sceau était attaché aux édits avec des lacs de soie de diverses couleurs (Ac.1935).
Lacs d'amour, p. ell. lacs. Cordon d'ornement disposé de telle sorte qu'il forme un motif décoratif, le chiffre de quelqu'un. Il me voit déjà, vêtu de blanc comme un jeune lis, offrir le lait et le miel sur un autel de feuillage, avec cette inscription en lacs d'amour : À l'innocence (Feuillet, Scènes et prov.,1851, p. 353).Il avait les cheveux frisés à l'incroyable, une cravate blanche, une épingle de diamant sur son jabot et des bagues à lacs d'amour (Nerval, Bohême gal.,1853, p. 95).
P. anal. Motif décoratif ressemblant aux lacs d'amour. La dentelle de pierre répétait, au milieu de lacs et d'entrelacs, (...) le paon de Bernard de Paves (France, Anneau améth.,1899, p. 95).
HÉRALD. ,,Meuble d'armoiries qui se compose d'un cordon entrelacé dont les bouts traversent le centre et ressortent par le bas, à dextre et à sénestre, en forme de houppe`` (Lar. 20e).
En partic. Ruban résistant utilisé en chirurgie, en obstétrique. Gouttière pour jambe et cuisse (...) avec lacs (Catal. instrum. chir. [Collin], 1935, p. 407).
B. − Vieilli, littér. Cordon disposé en nœud coulant pour capturer le gibier. Synon. lacet, rets.Ils instruisent leurs enfans à fabriquer des filets et des lacs, à harponner le poisson, à tendre des pièges (Crèvecœur, Voyage, t. 2, 1801, p. 220).Le chasseur avec cet invisible lacs entre deux branches attrape les petits oiseaux (Claudel, Feuilles Saints,1925, p. 640).
Au fig. Synon. filet, piège.Cette fille, prise dans les lacs de son impatience et de sa colère, dit un mot que l'abbé trouva sublime (Balzac, A. Savarus,1842, p. 118):
Je n'échappais à l'une que pour tomber dans les lacs de quelque autre et n'en conquérais aucune, que d'abord je ne fusse conquis. Pirithoüs avait raison lorsqu'il disait (...) que l'important c'était de ne point se laisser appoltronner par aucune, ainsi qu'Hercule entre les bras d'Omphale Gide, Thésée,1945, p. 1418.
Prononc. et Orth. : [la], [lɑ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Var. laqs (1694-1740). La prononc. [-k] (6 sujets sur 17 ds Martinet-Walter 1973) est gén. condamnée. Étymol. et Hist. 1. « cordon, attache servant à retenir quelque chose » a) spéc. dans l'armement, l'habillement ca 1100 « attaches qui retiennent le heaume au capuchon du haubert » (Roland, éd. J. Bédier, 3434); ca 1150 bliaut a laz (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 438); b) 1388, mars-avr. diplom. (Lettres de Ch. VI ds Trésor des Chartres comté de Rethel, éd. G. Saige et H. Lacaille, t. 2, p. 350 : lettres du Roy... seelées de son grant seel en las de soie et cire vert); 2. 1remoitié xiies. emploi par image (Psautier Cambridge, 2, 3 ds T.-L. : Derumpums lur lïens [des reis de terre], e degetums de nus les laz de els); 3. ca 1170 « lacet pour prendre le gibier » (Marie de France, Lais, Laustic, éd. J. Rychner, 99); 1174-78 fig. (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 5289 ds T.-L. : ... sunt chäu en ses laz); 4. 1420 iconogr. laz d'amour (Laborde, Ducs de Bourg., no4080 ds Gay); 5. 1765 tiss. (Encyclop. t. 9, p. 152 a, s.v. lac). Du lat. laqueus « lacet, nœud coulant; filet, lacs; liens, chaînes; piège », l'a. fr. laz (encore en 1636, cf. FEW t. 5, p. 182, note 1). La graphie lacs d'apr. lacet, lacer (cf. la forme lac de soie, Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 2448 et lach de soie, Chastelain de Coucy, 645 ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 728. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 539, b) 1 246; xxes. : a) 664, b) 714. Bbg. Vitu (A.). Le Jargon du 15es. Genève, 1977, pp. 388-399.

Wiktionnaire

Nom commun

lacs \la\ masculin

  1. Cordon délié.
    • Autrefois le sceau était attaché aux édits avec des lacs de soie de diverses couleurs.
    • Les muets du sérail étranglaient avec un lacs de soie ceux que le sultan leur ordonnait de faire mourir.
  2. Nœud coulant qui sert à prendre des oiseaux, des lièvres et autres gibiers.
    • Et l’on avait encore par la suite réglementé la pose des lacs à terre si bien que c’était de plus en plus hasardeux d’essayer d’en profiter quand les bêtes rusées refusent la « graine », à la branche ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • En hiver, nous prenions des oiseaux aux lacs ou aux collets ; au printemps, ou en été, Dieu nous offrait les petits tombés des nids. — (Hans Jakob Christoffel von Grimmelshausen, Les Aventures de Simplicius Simplicissimus, Aubier-Montaigne, 1963 (première publication en 1669), page 91)
  3. Corde qui a une certaine longueur, et que l’on emploie pour abattre les chevaux. On dit plus ordinairement « lasso ».
  4. (Figuré) Piège, embarras dont on a de la peine à se tirer.
    • Il est tombé dans le lacs que lui ont tendu ces intrigants.
    • Malgré qu'il en eût, il était tombé dans le lacs. — (Bruno Guiblet, L'Ignoble cosmonaute, NiL éditions, 1998, page 173)
    • Elle le retient dans ses lacs.
    • Il s’est échappé des lacs où son adversaire l’avait attiré.
    • Le poète est un fou perdu dans l'aventure,
      Qui rêve sans repos de combats anciens,
      De fabuleux exploits sans nombre qu'il fait siens,
      Puis chante pour soi-même et la race future.

      Plus tard, indifférent aux soucis qu'il endure,
      Pauvreté, gloire lente, ennuis élyséens,
      Il se prend en les lacs d'amours patriciens,
      Et son prénom est comme une arrhe de torture
      .— (Paul Verlaine, Œuvres poétiques, Torquato Tasso. Jean de Bonnet, 1975. Tome 7 (Premiers vers), page 67. Texte procuré par Wikisource : s:fr:Torquato Tasso (Verlaine).)
  5. Motif d’ornementation utilisé dans l’art et la décoration.
    • La maison du Cordon, ainsi nommée des lacs qui s’enroulent autour des portes, encadrent les fenêtres et se jouent à travers les architectures, mérite d’être examinée. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAC. n. m.
Grande étendue d'eau environnée par les terres. Le lac d'Annecy, le lac d'Enghien. Le lac Léman. Lacs souterrains. Lac salé.

Littré (1872-1877)

LACS (lâ ; l's se lie : un lâ-z élégant ; le c ne se prononce jamais, et c'est une grosse faute de dire lâk) s. m.
  • 1Cordon délié. Autrefois le sceau était attaché aux édits avec des lacs de soie de diverses couleurs. Il se retrouve encore [à une pièce] deux lacs de parchemin attachés en deux différents endroits… lesdits deux tirets ou lacs de parchemin qui sont encore…, Procès-verbal du 12 août 1665 du greffier de l'élection de Laon.
  • 2Nœud coulant qui sert à prendre des oiseaux, des lièvres et autre gibier. Le lacs était usé ; si bien que, de son aile, De ses pieds, de son bec, l'oiseau le rompt enfin, La Fontaine, Fabl. IX, 2. Il y vole, il est pris ; ce blé couvrait d'un lacs Les menteurs et traîtres appas, La Fontaine, ib.

    Fig. Piége, embarras dont on a de la peine à se tirer… Et souffrir qu'un enfant Des lacs d'un vieux routier se sauve en triomphant, La Fontaine, l'Eunuque, III, 1. La coquette tendit ses lacs tous les matins, … Composa de sa main les fleurs de son visage, Boileau, Épître IX.

    Familièrement. Tomber dans le lacs, être dans le lacs, tomber, être dans l'embarras.

  • 3Ruban de fil en bande dont se servent les chirurgiens pour faire l'extension dans les fractures et les luxations.

    Cordon que les accoucheurs appliquent sur les membres du fœtus pour faciliter son extraction dans les cas difficiles.

  • 4Liens de corde dont on fait usage pour assujettir les animaux. A battre un cheval avec le lacs.

    Cordes qui servent à accoupler, pendant la route, les chevaux que les marchands conduisent.

  • 5Lacs d'amour, cordons repliés sur eux-mêmes, de manière à former un 8 couché. Dieu sait quels lacs d'amour, quels chiffres, quelles fleurs…, Régnier, Sat. X. Nous aurions bien des affaires, ma fille, si nous nous mettions à faire des lacs d'amour à tous nos D et à toutes nos L, Sévigné, 441.
  • 6Dans les métiers à tisser les étoffes façonnées, cordes disposées pour supporter des fils forts qui remplacent les lisses employées dans les métiers à tisser les autres étoffes.

SYNONYME

LACS, RETS, FILET. Le rets ou le filet est un tissu à mailles et à jour ; le lacs est un assemblage de cordons disposés de manière à arrêter le gibier. Quant à rets et filet, il ne paraît pas qu'il y ait aucune distinction dans la signification.

HISTORIQUE

XIe s. Al brant d'acier il tranche cinq des laz, Ch. de Rol. CCL.

XIIe s. E en es laz que il tendeient, Par soventes feiz se perneient, Benoit de Sainte-Maure, II, 12699. Las douloureus, qui si m'ont mal bailli, Couci, VII. Cele… Qui tout me tient en ses las, ib. p. 122. En ces laz le voleient li cardenal buter, Th. le mart. 106. Les cordes de enfern me unt lied, e les laz de mort m'unt saisid, Rois, p. 205.

XIIIe s. Comment Vulcanus espia Sa femme, et moult fort la lia D'un laz avec Marz…, la Rose, 14050. Des cordes [il] fist un laz corsor [nœud coulant], à son col le mist tot entor, Ren. 21505. Laz apareillierent il à mes piez, Psautier, f° 67. Et s'entrefierent parmi les hyaumes, tant que tout li lach sont depecié, H. de Valenciennes, XXVI.

XIVe s. Homme qui dit paroles de losengerie est un las pour prendre les innocens, Ménagier, I, 9.

XVe s. Quant ils furent là entre eux deux ensemble, Jacques le Gris, tenté des lacs de l'ennemi [démon], embrassa la dame et lui dit…, Froissart, II, III, 49. Le sage ne veult que contende Contre puissant pouvre homme las, Affin que ses filez ne tende, Et que ne tresbuche en ses laqs, Villon, Grand testament, CXXXII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lacs »

(Nom) Du latin laqueus (sens identique) qui a donné laccio en italien, laț en roumain, laxhe en wallon, llaç en catalan, lazo en espagnol, laço en portugais. En français, l’homophonie avec la, ou las fait que ce mot tombe en désuétude au profit de son diminutif lacet qui est son synonyme pour presque tous les sens.
(Flexion de nom) → voir lac.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, lès' ; namur. las' ; provenç. lac, laz, latz ; catal. llas ; esp. lazo ; port. laço ; ital. laccio ; du lat. laqueus, lacs. Dans l'ancien français, on trouve las au nominatif et au régime ; cependant on trouve aussi lach au nominatif pluriel (et par conséquent, lach aussi au régime singulier) ; ce qui est la forme correcte. Lacs dans la langue moderne est un amalgame du thème étymologique avec l's des anciennes formes. Laqueus est βρόχος, lacs, comme λάϰος est à l'éolien βράϰος (voy. LACÉRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lacs »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lacs la

Citations contenant le mot « lacs »

  • Il vient un âge où le bonheur semble se retirer de la vie, comme ces lacs qu'un été trop long rétrécit entre leurs rives. De Paul-Jean Toulet / Le carnet de monsieur du Paur
  • Les êtres humains n’ont pas développé un cerveau pour se prélasser autour des lacs. Tuer est la première chose que nous avons appris. Et c’est une bonne chose, ou nous serions morts, et les tigres posséderaient la terre. De Orson Scott Card / La stratégie Ender
  • Vue sur lacs, Architecture et patrimoine en Savoie Mont-Blanc, par Marie-Christine Hugonot, Glénat, 30 €. Le Figaro.fr, L'été en Savoie Mont-Blanc : 4 lacs pour des balades inspirées
  • Contrairement aux apparences, les lacs de montagne ne sont pas épargnés par le changement climatique. Ils se révèlent même d'excellents témoins de nos pollutions. C'est ce que nous avons découvert avec l'Eco-traversée de Belledonne, randonnée itinérante sur le GR 738 qui traverse le massif isérois. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, PHOTOS. Les 7 Laux, des lacs "sentinelles" du changement climatique, au coeur de Belledonne en Isère
  • C’est une des particularités et une des richesses du Morvan : ses grands lacs, au nombre de six, créés aux XIXe et XXe siècles et qui participent à la renommée de ce territoire naturel et préservé. Le Crescent, Saint-Agnan, Chaumeçon, Les Settons, Pannecière, Chamboux, à chacun son caractère et ses spécificités. Et de quoi répondre aux envies de tous. www.lyonne.fr, Le Morvan, ses lacs, ses rivières... quel spot est fait pour vous ? - Avallon (89200)
  • Nature trip Jura , au village de Clairvaux les lacs, vous  propose du canyoning, du paddle, du kayak et si le cœur vous en dit de la spéléo , si si , ah vous n’avez pas l’équipement nécessaire ? Ne vous inquiétez pas Nature trip Jura vous fournit tout l’équipement, c’est pas génial ! Vous voulez en savoir plus naturetripjura.com France Bleu, Sur la route des lacs de Clairvaux
  • Cet appel survient peu de temps avant la noyade mortelle d’un adolescent de 15 ans dans le lac, mardi 14 juillet, après avoir sauté d’un ponton. Ce jour-là, près d’un millier de personnes se trouvaient sur la plage municipale. D’autres lacs alpins connaissent également une très forte affluence ces dernières semaines comme le lac d’Aiguebelette (dont l’accès avait même été déconseillé le week-end du 11 au 12 juillet) et d’Annecy. Lyon Capitale, Lac du Bourget : appel à la prudence après des débordements
  • Vous souffrez de la chaleur qui s'est abattue sur la région cet été ? De nombreux lacs sont prêts à vous accueillir les visiteurs. De quoi changer d'air et profiter de ces vacances autour de ces beaux points d'eau. L'Isle-Jourdain, Saint-Férréol, Montbel et Castéra-Verduzan font partie de notre sélection des lacs incontournables de la région. ladepeche.fr, Besoin de fraîcheur cet été ? Découvrez quatre lacs incontournables de la région - ladepeche.fr
  • Les plus téméraires s'y baigneront, certains monteront y passer la nuit en bivouac, d'autres y viendront pour pique-niquer en famille. Les lacs d'altitude, situés à plus de 700 mètres au-dessus du niveau de la mer, sont la solution parfaite lorsqu'on recherche la fraîcheur en plein été. En prime, la vue à couper le souffle sur les montagnes alentour, que ce soit le mont Blanc, l'Aiguille du Midi, les Grandes Jorasses ou encore les Aiguilles rouges.  LExpress.fr, Les 10 plus beaux lacs d'altitude à découvrir autour de Chamonix - L'Express

Images d'illustration du mot « lacs »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lacs »

Langue Traduction
Anglais lakes
Espagnol lagos
Italien laghi
Allemand seen
Chinois 湖泊
Arabe بحيرات
Portugais lagos
Russe озера
Japonais
Basque laku
Corse laghi
Source : Google Translate API

Synonymes de « lacs »

Source : synonymes de lacs sur lebonsynonyme.fr
Partager