La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « issu »

Issu

Variantes Singulier Pluriel
Masculin issu issus
Féminin issue issues

Définitions de « issu »

Trésor de la Langue Française informatisé

ISSU, -UE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de issir*.
II. − Adj. [Le subst. désigne une pers., un groupe de pers.]
A. − Né de, descendant de. Ma sœur, mon propre sang, issue de la noble race des Plantagenets (Cottin, Mathilde, t. 2, 1805, p. 123).Cet enfant était son fils, et une famille issue de notre sang se perpétuerait dans ces îles perdues (Loti, Mariage,1882, p. 234).Le roi Charles X avait créé, pour l'enfant issu de ce mariage, le marquisat de Surgis-le-duc (Proust, Sodome,1922, p. 706):
1. − Je suis issu, me dit-il, moi, dernier gaël, d'une famille de Celtes, durs comme nos rochers. J'appartiens à cette race de marins, fleur illustre d'Armor, souche de bizarres guerriers, dont les actions d'éclat figurent au nombre des joyaux de l'histoire. Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 365.
SYNT. Enfant issu de noble famille, d'une famille pauvre, d'une vieille famille picarde, de grande maison, du peuple, du sang des rois, d'une souche paysanne; enfants issus de classes aisées, des milieux ruraux.
Cousins issus de germains. Enfants de deux cousins germains. Le prince est mon cousin issu de germain (Gobineau, Pléiades,1874, p. 26).
B. − Provenant de. Issu de tel lieu, de telle époque; issu d'une école de formation. Je ne trouve aucun peintre qui soit issu des provinces de la France d'alors (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 307).La société issue de 1789 veut se battre pour l'Europe (Camus, Homme rév.,1951, p. 137).Les candidats doivent remplir les conditions suivantes : − être normalien issu du concours de 1reannée (Encyclop. éduc.,1960, p. 367).Élèves issus des ateliers et chantiers de la Loire et de Bretagne (Encyclop. éduc.,1960p. 280):
2. ... un premier ministre doit (...) avoir à la fois les qualités d'un président du conseil issu du Parlement et la fermeté d'un président issu du suffrage universel... Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 108.
En partic. [Le subst. désigne une espèce animale ou végétale, un élément naturel] Embryon issu de l'œuf; plants fruitiers issus de semences. Les expériences récentes sur les mouvements des électrons issus du radium (H. Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 194).La terre est issue d'une nébuleuse primitive où les conditions de la vie n'étaient pas réunies (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 494).
Au fig. Qui sort de; qui dérive, résulte de. Courant de pensée issu de Rousseau; idéal de beauté issu de l'art grec. De cette idée simple sont issues les grandes découvertes astronomiques du dix-septième siècle (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 125).Il n'y a pas une pensée de Pascal pour ainsi dire qui ne soit issue d'une pensée de Montaigne (Du Bos, Journal,1922, p. 93).
Issu en droite ligne. Provenant, résultant directement. Issu en droite ligne de celui de juillet, cet enthousiasme s'était ravivé et retrempé dans des serments d'union (Gozlan, Notaire,1836, p. 247).
Prononc. et Orth. : [isy]. Ac. 1694 issu, üe, ensuite issu, ue.
STAT. Issu. part. passé et adj. masc. Fréq. abs. littér. : 406. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 294, b) 373; xxes. : a) 657, b) 880.

Article lié : « À l'issue de » ou « à l'issu de » ?

Wiktionnaire

Adjectif - français

issu \i.sy\ masculin

  1. Né (d’une personne, d’une lignée ou d’une race), descendant.
    • De ce mariage sont issus beaucoup d’enfants.
    • Il est issu de la famille des Bourbons.
    • Issu du sang des rois.
    • Des cousins issus de germains sont des petits cousins.
    • (Par ellipse) Ils sont issus de germains.
  2. (Par extension) Provenant, en parlant d’une origine analogue à celle de la naissance.
    • Les jeunes issus de l’immigration.
    • Les produits issus du clonage.
    • Un candidat issu de tel parti.
    • Les groupes issus du réseau d’Oussama Ben Laden […]. — (Le Monde, 13 mars 2004)
    • De ses travaux a émergé, au milieu des années 1980, le premier film québécois d’animation assistée par ordinateur, Vol de rêve, dont est issu le court métrage Tony de Peltrie, de Daniel Langlois […]. — (L’Actualité, 15 mars 2006)
    • Un parti issu de la fusion du mouvement Option citoyenne, qu’elle a fondé en 2004, et du parti de l’Union des forces progressistes (UFP). — (L’Actualité, 15 mars 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ISSU, UE. participe passé
du verbe Issir, qui n'est plus en usage. On ne s'en sert que pour signifier Qui est né d'une personne ou d'une race. De ce mariage sont issus beaucoup d'enfants. Il est issu de la famille des Bourbons. Issu du sang des rois. Cousins issus de germain, Les enfants de deux cousins germains. Elliptiquement, Ils sont issus de germain.

Littré (1872-1877)

ISSU (i-su, sue) part. passé de l'ancien verbe issir, qui signifiait sortir
  • 1Descendu d'une personne, d'une race. [Il] est d'aïeux issus de sang royal, Rotrou, Vencesl. IV, 6. Et, malgré le héros de Jupiter issu [Alexandre], La Fontaine, Fabl. IV, 12. Issue de cette race [de saint Louis], fille de Henri le Grand et de tant de rois, son grand cœur a surpassé sa naissance, Bossuet, Reine d'Anglet. Alors soyez issu des plus fameux monarques, Boileau, Sat. V. Et vous-même ignorez de quels parents issu, De quelles mains Joad en ses bras l'a reçu, Racine, Athal. III, 4.

    Cousins issus de germain, enfants de deux cousins germains. Mon dessein, dit la princesse, est assurément de ne jamais me séparer de mon cousin issu de germain mais je crois qu'il convient que je me rende auprès du roi mon père, Voltaire, Princ. de Babyl. 11.

    On dit absolument : ils sont issus de germain.

  • 2Provenu, advenu. S'il doit réparer le mal qui en sera issu, Pascal, Prov. 8.

REMARQUE

On entend quelquefois dire : cousins issus germains ; cela n'est pas correct.

HISTORIQUE

Xe s. Si escit foers [hors] de la civitate, Fragm. de Val. p. 468.

XIe s. Eissez des nefs, montez, si chevauchez, Ch. de Rol. CXCVI. Paien d'Arabe des nefs se sont eissut, ib. CXCVII.

XIIe s. Li hoir qui en issirent [du mariage] furent fier et felon, Sax. III. Car issir les ferai de lor peaux à rebours, ib. XXVII. Turpins l'entant, de sens cuida issir, Roncisv. 60. Jà de mon cuer [cœur] n'istra mais la semblance Dont [ma dame] me conquist as mos pleins de douceur, Couci, XVI. À l'eissir de la chambre durement se hasta, Th. le mart. 46.

XIIIe s. Tel coup que li clairs sans en conviendra issir, Berte, XII. Entrez en cest sentier, n'en issiez pour riens née, ib. XLVI. Symons ist de la chambre, toute la gent enmaine, ib. L. Et nus [nul] de la ville n'issi encontre aus [eux], dont mout fu grans merveille, Villehardouin, LXXIV. Tel clarté de la pierre yssoit Que…, la Rose, 1110. La folie fu tost emprise ; Mais à l'issir a grant mestrise, ib. 3074. L'autre ot [pour époux] messire Herart de Brienne, dont grant lignage est issu, Joinville, 207.

XIVe s. Il ne puet issir dou vaissel que ce qu'on i a mis, Prov. rurauset vulgaus.

XVe s. Et issirent contre la roïne et son ains-né fils communement tous ceux de Londres…, Froissart, I, I, 25.

XVIe s. Non que j'eusse opinion qu'il pust issir de moy chose qui meritast d'estre mise devant vos yeux, Amyot, Epît.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « issu »

(Adjectif) (Date à préciser) De issu, participe passé du verbe issir (« sortir »), qui n’est plus en usage.
(Forme de verbe au XXe siècle) (Date à préciser) Calque du verbe anglais to issue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. eissir, issir ; catal. exir ; ital. escire, uscire ; du lat. exire, de ex, hors, et ire, aller (voy. IRAI).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « issu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
issu isy

Fréquence d'apparition du mot « issu » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « issu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « issu »

  • L’amour physique est sans issue.
    Serge Gainsbourg — Je t'aime... Moi, non plus
  • Qu’importe l’issue du chemin quand seul compte le chemin parcouru.
    David Le Breton
  • Un amour, une carrière, une révolution : autant d’entreprises que l’on commence en ignorant leur issue.
    Jean-Paul Sartre
  • Il n'existe que des contes de fées sanglants. Tout conte de fées est issu des profondeurs du sang et de la peur.
    Franz Kafka
  • On prend les femmes comme certaines forteresses, par leur issue secrète.
    Proverbe persan
  • Fuyons la folie des extrémités qui n'ont d'issue que les abîmes.
    Duc de Saint-Simon — Mémoires
  • Puisque la parole est issue du corps, elle n’y peut jamais entrer.
    Proverbe français
  • Le créateur a bien peu d'influence sur sa créature si celle-ci ignore qu'elle est issue de lui.
    Gilles Lamer — Bâtissez mon temple...
  • La dignité est dans la lutte, elle n'est pas dans l'issue du combat !
    Pierre Billon — Le livre de Seul
  • En ville il n’y a pas d’horizon, pas de porte, aucun issue.
    Francis Dannemark — Qu’il pleuve
Voir toutes les citations du mot « issu » →

Traductions du mot « issu »

Langue Traduction
Anglais issue
Espagnol problema
Italien problema
Allemand problem
Chinois 问题
Arabe القضية
Portugais questão
Russe вопрос
Japonais 問題
Basque alea
Corse numeru
Source : Google Translate API

Synonymes de « issu »

Source : synonymes de issu sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot issu au Scrabble ?

Nombre de points du mot issu au scrabble : 4 points

Issu

Retour au sommaire ➦