La langue française

Interligne

Définitions du mot « interligne »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERLIGNE, subst.

A. − Gén. au masc.
1.
a) Espace blanc qui sépare deux lignes écrites ou imprimées. Plus d'une fois de doctes désœuvrés, parcourant un traité de scolastique (...) ont aperçu dans les interlignes les traces d'un ouvrage plus ancien (Mérimée, Mél. hist. et littér.,1855, p. 362).Une page et trois quarts de dactylographie à petit interligne (Montherl., Olymp.,1924, p. 252):
Il avait un œil admirable, distinguait du premier coup un défaut du caractère, une cassure, un encrassement, une justification médiocre, un o à l'envers, un interligne trop fort d'un point. Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 147.
MUS. Espace qui sépare deux lignes horizontales de la portée musicale. Les lignes et les interlignes de la portée se comptent de bas en haut (Kastner, Gramm. mus.,1837, p. 13).Des initiales placées au commencement des interlignes indiquent si l'intervalle figuré est égal à un ton (D'indy, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 55).
b) P. méton. Ce qui est écrit dans l'interligne. Il n'y aura ni surcharge, ni interligne, ni addition dans le corps de l'acte, Loi du 25 ventôse an XI, art. 16 (Littré).
Au fém., rare. Je traçai de suite le discours du missionnaire, sans une seule interligne, sans en rayer un seul mot, tel qu'il est resté et tel qu'il existe aujourd'hui (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 20).
2. P. anal.
a) AGRIC. Espace qui sépare deux sillons, deux rangées de plantes dans un champ. Les houes à un rang ne travaillent qu'un seul interligne à chaque passage (Passelègue, Mach. agric.,1930, p. 153).L'enherbement d'un interligne sur deux adopté dans certains vignobles girondins (Levadoux, Vigne,1961, p. 104).
b) MÉDECINE
Interligne (articulaire). Espace qui sépare les deux éléments d'une articulation. Interligne radiocarpien [entre le radius et le carpe]. Le membre inférieur se subdivise ainsi : du sol à l'interligne articulaire du genou, 2 têtes (Richer, Nouv. anat. artist., t. 2, 1920, p. 6).La pression sur l'interligne et sur les insertions ligamentaires est douloureuse (Ravault, Vignon, Rhumatol.,1956, p. 8).
P. ext. ,,Zone linéaire, claire, que donne sur la radiographie la projection de l'espace compris entre les deux surfaces osseuses d'une articulation, espace normalement occupé par les cartilages qui sont transparents aux rayons X`` (Man.-Man. Méd. 1977).
Pincement de l'interligne. Amincissement ou disparition (sur une image radiologique) de l'interligne articulaire correspondant à une détérioration des cartilages articulaires (d'apr. Méd. Flamm. 1975). L'usure des cartilages [des arthroses] finit par entraîner un pincement de l'interligne plus linéaire que le pincement irrégulier et déchiqueté des arthrites (Ravault, Vignon, Rhumatol.,1956p. 19).
B. − Au fém., IMPR. Lame métallique, de hauteur inférieure à celle des caractères, pour qu'elle ne marque pas à l'impression, de longueur égale à celle des lignes de composition entre lesquelles on l'intercale afin de déterminer l'interligne (supra A 1 a) dans la page imprimée (d'apr. Voyenne 1967 et Impr. 1977). Une composition est dite pleine si aucune interligne ne sépare les lignes; elle se définit par l'épaisseur de l'interligne lorsqu'il en est fait usage : on la dit interlignée à 2 points, à 3 points, etc. (Gouriou, Mémento typogr.,1961, p. 5).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀliɳ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1610 « ce que l'on écrit entre deux lignes » (Beroalde de Verville, Moyen de parvenir, p. 31 ds Gdf. Compl.); 2. 1694 « espace qui est entre deux lignes écrites ou imprimées » (Ac.); 3. 1764 impr. subst. fém. (Fournier, Manuel typogr., 176). Composé de inter-* et de ligne*. Cf. aussi entreligne (1560 au fig., Pasquier, Recherches de la France, livre Ier, chap. 15, fo56 vo, cf. Hug.). Fréq. abs. littér. : 12. Bbg. Delb. matér. 1880, p. 179.

Wiktionnaire

Nom commun 1

interligne \ɛ̃.tɛʁ.liɲ\ masculin

  1. Espace qui est entre deux lignes écrites ou imprimées.
    • Écrire dans l’interligne, en interligne.
    • De grands interlignes.
    • Maintenant, dans son bureau, il feuilletait les pages du « dossier », mais il n’avait pas envie de les lire tout de suite.
      D’abord, elles avaient été dactylographiées sans double interligne, et cette masse de caractères tassés les uns sur les autres le décourageait à l’avance.
      — (Patrick Modiano, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Gallimard, 2014, page 40.)
  2. Espace qui sépare deux lignes de la portée musicale.

Nom commun 2

interligne \ɛ̃.tɛʁ.liɲ\ féminin

  1. (Imprimerie) Lame de métal qui sert principalement à séparer les lignes et à les maintenir.
    • La longueur d’une interligne.

Forme de verbe

interligne \ɛ̃.tɛʁ.liɲ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe interligner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe interligner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe interligner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe interligner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe interligner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERLIGNE. n. m.
L'espace qui est entre deux lignes écrites ou imprimées. Écrire dans l'interligne, en interligne. De grands interlignes. Il se dit aussi de l'Espace qui sépare deux lignes de la portée musicale. Spécialement, en termes d'Imprimerie, il se dit des Lames de métal qui servent principalement à séparer les lignes et à les maintenir. Dans ce sens il est féminin. La longueur d'une interligne.

Littré (1872-1877)

INTERLIGNE (in-tèr-li-gn') s. m.
  • 1L'espace qui est entre deux lignes écrites ou imprimées. Écrire dans l'interligne, en interligne. De grands interlignes. J'ai écrit dans les interlignes de si horribles galimatias…, Voltaire, Lett. Roi de Prusse, 20 juill. 1740.

    Fig. Réticence, arrière-pensée. Mme de Vins me parut hier fort tendre pour vous… il ne me parut aucun interligne à tout ce qu'elle disait, Sévigné, 28 juin 1675.

  • 2 Terme de musique. L'espace compris entre deux lignes de la portée. La portée musicale comprend cinq lignes et quatre interlignes. Dans le principe, les notes de musique ne s'écrivaient que sur les lignes de la portée ; plus tard, on les a écrites sur les lignes et sur les interlignes.
  • 3 S. f. Terme d'imprimerie. Lame de métal servant principalement à séparer les lignes et à les maintenir. L'épaisseur d'une interligne.

REMARQUE

Dans le premier sens, interligne est du masculin parce que le genre tient ici à l'idée de ce qui est entre les lignes. Dans le second sens, il est féminin, parce que le genre tombe sur ligne : la ligne qui est entre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INTERLIGNE.
1Ajoutez :

En termes de droit, les mots écrits dans l'intervalle que deux lignes laissent entre elles. Il n'y aura ni surcharge, ni interligne, ni addition dans le corps de l'acte, Loi du 25 ventôse an XI, art. 16. La prohibition des interlignes a surtout pour but d'interdire les additions faites après coup, Championnière Et Rigaud, Dict. des droits d'enregistrement.

4Adjectivement, emploi qui n'appartient qu'à Mme de Sévigné et qui signifie : qui a des sous-entendus, des réticences. Je vis hier Mme de Vins, qui reçut très agréablement votre souvenir et ce que vous dites de sa tendresse : elle avoue que ce jour-là elle ne fut pas interligne, Sévigné, A Mme de Grignan, 12 juin 1875, dans Lett. inédites, éd. Capmas, t. I, p. 341.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « interligne »

Lat. inter, entre, et ligne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De ligne, avec le préfixe inter-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « interligne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interligne ɛ̃tɛrliɲ

Citations contenant le mot « interligne »

  • Afin de répondre aux agriculteurs disposant déjà d’une trémie frontale, Carré décline son semoir à 5 rangées de dents (15 cm d’interligne) en version sans trémie embarquée. Cette configuration a également l’avantage de mieux équilibrer les masses sur le tracteur. Ce semoir, capable d’intervenir en simplifié ou sur labour jusqu’à 12 km/h, dispose d’une tête de répartition ADS fournie par Sulky. À l’arrière, il s’équipe de roues à bandage ou d’un rouleau Farmflex. Réussir machinisme, Carré - Le semoir Pentasem avec ou sans trémie | Réussir machinisme
  • Volume de la contribution : 10 à 14 pages justifiées, police Times New Roman, corps 12, interligne 1,15 en format A4 ; , Maurice Okoumba Nkoghé. A l'épreuve de la notoriété (revue Les Grands Auteurs Gabonais, n° 3)
  • L’entreprise, qui jouit d’un accord interligne avec Westjet Airlines, principal concurrent d’Air Canada au pays, dessert déjà ici les villes de Sept-Îles, Fermont, Wabush, Blanc-Sablon, Mont-Joli, Québec et Montréal. La majorité sont desservies par des avions de 17 (Beachcraft) à 60 passagers (Dash-8300). Le Journal de Montréal, PAL Airlines compte profiter du retrait d’Air Canada | JDM

Traductions du mot « interligne »

Langue Traduction
Anglais line spacing
Espagnol espaciado entre líneas
Italien interlinea
Allemand zeilenabstand
Chinois 行间距
Arabe تباعد الأسطر
Portugais espaçamento entre linhas
Russe межстрочный интервал
Japonais 行間隔
Basque lerroen arteko tartea
Corse spaziatura di linea
Source : Google Translate API

Synonymes de « interligne »

Source : synonymes de interligne sur lebonsynonyme.fr

Interligne

Retour au sommaire ➦

Partager