La langue française

Intempérie

Sommaire

Définitions du mot intempérie

Trésor de la Langue Française informatisé

INTEMPÉRIE, subst. fém.

A. − MÉD. ANC. ,,Mauvaise constitution des humeurs du corps`` (Littré; dict. xixeet xxes. avec la mention vx). Cet homme est malade d'une intempérie d'entrailles (Ac.1798).
B. − Dérèglement des conditions atmosphériques.
1. Vieilli. [Au sing. (absol.) , au sing. ou au plur. (suivi d'un compl. déterminatif)] Intempérie(s) de l'air, de l'atmosphère, du ciel, du climat. La pluie, le soleil, les intempéries de chaque saison avaient donné l'aspect d'un vieux tronc d'arbre à la porte de l'allée (Balzac, Illus. perdues,1837, p. 28).Il était adossé à la muraille du rocher, défendu par la treille contre l'intempérie (Maurras, Chemin Paradis,1894, p. 50).
Rem. Tour très employé pendant tout le xixes. et au début du xxes., concurremment avec l'emploi abs. du plur. (infra B 2).
2. Mod., absol. et toujours au plur. Rigueurs du climat, mauvais temps (froid, pluie, gel, neige). Être exposé aux intempéries; être à l'abri des intempéries. Ici, nous bravons les intempéries dans une maison excellente, épaisse, fermée et saine au possible (Sand, Corresp.,1834, p. 38).Un abri, quatre murs, un toit, les protégeaient des intempéries et les cachaient des gens (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 127):
... il exigea les intempéries, les ondées, les orages, des véritables saisons et il installa, au sommet de la tour, des appareils hydrauliques qui purent, à volonté, distribuer la pluie fine des temps qui se gâtent, les rafales d'eau des trombes, les gouttes amicales des soirs d'été... Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 40.
BÂT. Indemnité d'intempéries. Indemnité accordée aux ouvriers du bâtiment ayant dû cesser le travail en raison de mauvaises conditions climatiques (cf. Lemeunier 1969, Barr. 1974).
C. − Au fig. Rupture d'un équilibre.
1. Dérèglement d'ordre psychique ou moral. Synon. désordre.Mon père, prévoyant les intempéries de mon existence, m'a bâti à chaux et à sable (Augier, Fils Giboyer,1862, V, p. 40).Ce serait parfait, s'il ne fallait pas compter avec les intempéries de sa cervelle (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 56).
2. Grand bouleversement dû aux aléas de la vie. Synon. orage, tempête.Les intempéries du monde et les inclémences de la vie (Taine, Dern. Essais crit. et hist.,1893, p. 217).À l'abri des intempéries de la vie, dans cette propice atmosphère de douceur ambiante (Proust, Plais. et jours,1896, p. 36).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tɑ ̃peʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1534 l'intemperie de l'aer (Rabelais, Gargantua, xxiv, éd. R. Calder et M.A. Screech, p. 156); 1779-96 plur. « mauvais temps » (H. de Saussure, Voyage ds les Alpes, t. VIII, p. 130 -Pougens- ds Rob.); 2. 1587 l'intemperie de maladies (La Noue, Disc. polit. et milit., II, p. 52 ds Hug.). Empr. au lat.intemperies « état déréglé, immodéré de qqc. », spéc. intemperies caeli ou absol. intemperies « inclémence de l'atmosphère, intempérie; calamité, orage ». Fréq. abs. littér. : 121.

Wiktionnaire

Nom commun

intempérie \ɛ̃.tɑ̃.pe.ʁi\ féminin

  1. (Météorologie) Mauvais temps.
    • Si les grains ont souffert de l’intempérie des saisons, il faudra recourir au criblage qui produit ordinairement un pour cent de déchet, lequel sera vendu au profit de la République. — (Ch. Lorrain, Les subsistances en céréales dans le district de Chaumont: de 1788 à l'an V, Chaumont : R. Cavaniol, 1911, vol.1, p.503)
    • Cette couverture, tordue par les intempéries du climat parisien, s’avançait de trois pieds sur la rue. — (Honoré de Balzac, La Maison du chat-qui-pelote, 1829)
    • Les intempéries meurtrières des Alpes-Maritimes avaient été classées orange, mais pas rouge. C’est quoi l’alerte rouge ? — (Gérald Roux, Expliquez-nous… l'alerte météo rouge, franceinfo.fr 5 octobre 2015)
  2. (Vieilli) Mauvaise constitution des humeurs du corps.
    • Ce qui marque une intempérie dans le parenchyme splénique, c’est-à-dire la rate. — (Molière, Le Malade Imaginaire, 1673.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTEMPÉRIE. n. f.
Trouble, défaut de juste tempérament dans les conditions atmosphériques. Être exposé aux intempéries.

Littré (1872-1877)

INTEMPÉRIE (in-tan-pé-rie) s. f.
  • 1Manque de juste tempérament, de bonne température, en parlant de l'air, des saisons, etc. Être exposé à toutes les intempéries de l'air, ou, simplement, à toutes les intempéries. Il [le ciel] a envoyé contre nous, pour punir notre ingratitude, la maladie, la mortalité, la disette extrême, une intempérie étonnante…, Bossuet, Serm. Impénit. finale, 3. Lorsqu'un mal funeste et contagieux se répandit dans les villes principales de Normandie, soit que l'intempérie des saisons eût laissé dans les airs quelque maligne impression…, Fléchier, Duc de Mont.
  • 2 Terme d'ancienne médecine. Mauvaise constitution des humeurs du corps. J'ai à vous dire que je vous abandonne à votre mauvaise constitution, à l'intempérie de vos entrailles, à l'âcreté de votre bile, Molière, Mal. imag. III, 6. Voilà ce qui m'a fait craindre qu'il n'y eût quelque chose de plus que l'intempérie de votre sang, Sévigné, 16 fév. 1680.

    Fig. Quel transport, quelle intempérie a causé ces violences et ces agitations ? Bossuet, Reine d'Anglet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INTEMPÉRIE, s. f. (Gram.) il ne se dit que de la mer, de l’air, du climat, des saisons, & des humeurs.

Il y a intempérie dans l’air, lorsqu’il est trop froid ou trop chaud, relativement à la saison. Voyez Air, Atmosphere.

Dans la mer, lorsque son agitation en rend la navigation périlleuse. Voyez Mer.

Dans un climat, lorsque les habitans en sont fatigués. Voyez Élément.

Dans les humeurs, lorsqu’il s’y excite un mouvement contraire à l’état de santé.

Dans les saisons, lorsqu’elles sont plus chaudes ou plus froides qu’on n’a coutume de les éprouver sous le climat.

A proprement parler, il n’y a point d’intempérie dans la nature ; mais l’homme a imaginé ce terme. & une infinité d’autres, d’après l’habitude où il est de se prendre pour la mesure & le terme de tout, & de louer ou blâmer les causes & les effets, selon qu’ils lui sont favorables ou contraires.

Si l’ordre des choses est nécessaire, il n’est ni mal ni bien ; & il est nécessaire, s’il est ou d’après les qualités essentielles des choses, ou d’après les desseins d’un être immuable, parfait, & un en tout.

Intempérie, (Pathologie.) ce mot signifie dans la doctrine des Galénistes un excès dans quelqu’une des qualités premieres du corps animal ; savoir, la chaleur, la froideur, la sécheresse, & l’humidité. Voyez Qualités (Medecine.)

L’intempérie est simple ou composée, générale ou particuliere, avec matiere ou sans matiere.

L’intempérie simple est l’excès d’une seule qualité : on en reconnoît par conséquent autant que de qualités premieres, c’est-à-dire quatre ; une intempérie chaude, une intempérie froide, une intempérie seche, & une intempérie humide. Les modernes expriment les mêmes vices dans l’économie animale par les mots plus génériques, plus vagues, & par conséquent moins théoriques, moins arbitraires de chaleur contre nature. Voyez ces articles, Froid, Sécheresse, Humidité.

Les intempéries composées sont produites par l’excès simultané de deux qualités compatibles. On en reconnoît aussi quatre dans la même doctrine : l’intempérie chaude & seche, l’intempérie chaude & humide, l’intempérie froide & seche, l’intempérie froide & humide.

L’intempérie générale est celle qui réside également dans tout le corps ; & l’intempérie particuliere, celle qui domine dans une partie, ou même qui n’affecte absolument qu’une partie. Ainsi certaines affections contre nature du cerveau, du foie, des membres, &c. sont appellées intempéries chaudes, froides du cerveau, du foie, des membres, &c. L’intempérie générale est aussi quelquefois appellée égale, & l’intempérie particuliere, inégale.

L’intempérie avec matiere, est celle qui est accompagnée de la surabondance de quelque humeur, & qui est entretenue par cette humeur : l’intempérie sans matiere, est celle qui ne dépend d’aucune cause humorale. L’excès de chaleur dû, par exemple, à la longue application d’une chaleur extérieure, ou à un exercice violent, est une intempérie chaude sans matiere.

Le tempérament constitué par l’excès d’une ou de deux qualités premieres, differe de l’intempérie analogue ou respective, en ce que le premier excès subsiste avec la santé, ou pour mieux dire, est une espece de santé ; au lieu que le second établit un état contre nature ou de maladie. Voyez Tempérament.

Toute cette doctrine des intempéries a été abandonnée avec raison : elle ne porte que sur des notions théoriques, non seulement gratuites & frivoles, mais même très-propres à détourner la vûe du praticien de la considération des vices plus réels qui constituent la vraie essence des maladies. Voyez Qualités & Maladies, Medecine. (b)

Intempérie de l’Air, (Medecine.) on se sert quelquefois de ce mot dans le langage ordinaire de la Medecine, pour désigner un vice quelconque de l’atmosphere considéré comme cause de maladie. Voyez l’article Air, page 233. colonne 1. & suiv. & l’art. Atmosphere, pag. 820. colonne 1. & suiv. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intempérie »

(XVIe siècle)[1] Du latin intemperies de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. intemperies, de in… 1, et temperies, état tempéré (voy. TEMPÉRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « intempérie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intempérie ɛ̃tɑ̃peri

Citations contenant le mot « intempérie »

  • Postillons : intempéries du langage. De Jules Renard / Journal 1905 - 1910
  • Aimer sans espoir, à blanc, ce serait parfait s'il ne fallait pas compter avec les intempéries de sa cervelle ! De Joris-Karl Huysmans / Là-bas
  • Peinture. Art de protéger les surfaces plates des intempéries et de les exposer à la critique. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable

Traductions du mot « intempérie »

Langue Traduction
Anglais bad weather
Espagnol mal tiempo
Italien brutto tempo
Allemand schlechtes wetter
Chinois 坏天气
Arabe طقس سيئ
Portugais mau tempo
Russe плохая погода
Japonais 悪天候
Basque eguraldi txarra
Corse malu u tempu
Source : Google Translate API

Synonymes de « intempérie »

Source : synonymes de intempérie sur lebonsynonyme.fr
Partager