Intellection : définition de intellection


Intellection : définition du Wiktionnaire

Nom commun

intellection \ɛ̃.tɛ.lɛk.sjɔ̃\, \ɛ̃.te.lɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. Activité de l’intellect, acte par lequel l’esprit conçoit.
    • L’âme intellective n’est connue qu’en raison de son activité, l’intellection. — (Édouard-Henri Wéber, La personne humaine au XIIIe siècle, 1991)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Intellection : définition du Littré (1872-1877)

INTELLECTION (in-tèl-lè-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Terme de philosophie. Action de comprendre, de concevoir. Je remarque la différence qui est entre l'imagination et la pure intellection ou conception, Descartes, Médit. VI, 1. Je demande de quelle façon ce philosophe [Hobbes] tire l'intellection de Dieu des choses extérieures, Descartes, Troisièmes objections, 53. Il veut que cette manière d'exister [d'une partie de l'âme sans mémoire d'une existence passée] ne soit que la plus pure intellection, et qu'elle ne consiste que dans les idées les plus claires, les plus distinctes et les plus épurées, Boulainvilliers, Réfut. de Spinosa, p. 332.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Intellection : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « intellection » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « intellection »

Étymologie de intellection - Littré

Provenç. entellectio ; espagn. intelleccion ; ital. intellezione ; du lat. intellectionem, de intelligere, comprendre (voy. INTELLIGENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de intellection - Wiktionnaire

Du latin intellectio (« sens, signification »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intellection »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intellection ɛ̃tɛlɛksjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « intellection »

  • Ce rapprochement de l’art et de la quête de savoirs prend également une forme majeure dans le domaine de la photographie, qui est utilisée dès son avènement au cours des missions scientifiques des archéologues, des précurseurs de l’ethnologie, des géologues ou des botanistes. Aux dires de ceux-ci, le médium est en particulier appréciable pour la manière dont il fixe précisément les apparences, de manière à ce qu’elles puissent être réexaminées plus tard. Alors qu’une saisie par le dessin ne retient que ce qui est accessible à la perception ‒ et donc à l’intellection ‒ du voyageur, la prise de vue est capable d’enregistrer des éléments dont l’opérateur n’est pas nécessairement conscient, mais qu’il découvrira ensuite au sein des images, lorsque des progrès lui auront permis d’y être sensible. Au dix-neuvième siècle, les chercheurs qui voyagent multiplient souvent les prises de vue afin de les combiner en albums ou en typologies ‒ les modalités de mises en série répondant à des présupposés méthodologiques et trahissant des imaginaires scientifiques. Les procédures de collecte et d’organisation révèlent aussi, dans bien des cas, des logiques de maîtrise et de domination. , Le voyage entre science, art et littérature : usages et réppropriations du voyage savant dans la littérature viatique et la photographie (ENS Lyon)
  • - Pérégrinations des intellectuels occidentaux à travers les désastres de la Russie soviétique : formes et modes de l'intellection de l'expérience (Reed et Pascal, Brecht et Aragon, Drieu la Rochelle et Steinbeck, Céline et Dos Passos, Sartre et Derrida...) ; , Le Journal de Moscou de W. Benjamin et les pérégrinations des intellectuels occidentaux à travers les désastres de la Russie soviétique (Saint-Pétersbourg)
  • Ces images-là constituent des antidotes à des images d’actualité qui sont complexes, qui demandent un travail d’intellection ou qui nécessitent de l’analyse. Ça nous permet de suspendre tout travail analytique et de nous abandonner dans un ressenti émotif tout simple ou régressif. Radio-Canada, Le pouvoir infini du mignon | Bien entendu
  • On tourne le dos cinq minutes et bim ! voilà que la poésie est redevenue cool. Le phénomène relèverait d’ailleurs plutôt d’une réinvention que d’un retour en grâce. Que les jeunes artistes s’en saisissent comme jamais a tout avoir avec le tournant textuel amené par l’environnement digital. En son sein, les mots sont partout bien qu’ils ne fassent pas forcément sens. Là où l’intellection manque parfois jaillit la puissance décuplée de la plasticité du mot. Le format "hors livre", le thème qu’explore le festival EXTRA ! dont la deuxième édition se tient actuellement au Centre Pompidou, est l’une des grandes mutations de la littérature contemporaine. "Hors", mais aussi "après", comme s’en faisait l’écho en 2011 l’écrivain François Bon avec Après le livre ainsi que, cette rentrée, l'essai Après la littérature que vient de publier Johan Faerber. Les Inrockuptibles, La poésie est beaucoup plus cool que vous ne le pensez
  • Le cheminement de l’âme s’exprime en degrés de connaissance et donc par une capacité d’intellection ou d’intelligence de plus en plus affinée et élevée de l’appréhension du réel. Celui-ci étant considéré dans tous les aspects de ses manifestations, matérielles et spirituelles. C’est en ce sens que nous trouvons dans le soufisme, et aussi dans une grande part de la philosophie islamique classique (comme chez Avicenne), ces différents degrés d’approfondissement de l’intelligence (al ‘aql), qui part de la raison pour atteindre, à travers une procession de degrés d’intelligence, l’intelligence universelle (al ‘aql al kullî) qui s’exprime dans tout le cosmos et qui est précisément celle de l’âme muhammadienne. Le Matin, Le Matin - Les sept degrés de l’âme
  • Vous avez entre les mains un ouvrage précieux, rédigé avec une extrême minutie et une très grande patience. Utilisez-le dans le même esprit. Exercez-vous au quotidien. Permettez à votre vivacité d’esprit de s’aiguiser et de croître un peu plus chaque jour. Aidez-vous ainsi à aborder plus sereinement vos examens, avec davantage de capacités et de facilités ; ou donnez-vous les moyens d’entretenir votre culture. La philosophie est à la fois un prétexte à l’exercice alerte des possibilités intellectuelles de l’esprit et l’intellection claire et adéquate du réel tel qu’il est. Afrik.com, 25 grilles de mots croisés philosophiques pour réfléchir en s’amusant !
  • Si nous avons pour habitude d’opposer ce qui dans les images photographiques relève du document (du latin docere qui signifie « éduquer », « informer ») et ce qui procède de la fiction (fingere pouvant être traduit par « façonner », « modeler » ou encore « imaginer »), force est de constater que nombre d'artistes contemporains visent à l'inverse à brouiller les repères et les frontières entre ces deux régimes de représentation, en plaçant volontairement leurs œuvres dans une indécision paradoxale. Considérant moins le projet documentaire comme une restitution objective et immédiate d'un réel déjà donné que comme un dispositif d'élaboration et d'intellection complexe à imaginer, les photographes rappellent ainsi, à la manière de Rancière dans Les Bords de la fiction (2016) que la fiction, comme on le sait au moins depuis Aristote, loin de s'opposer au réel peut au contraire le prolonger, être porteuse de référentialité, voire même posséder une fonction heuristique. Ainsi s'agira-t-il, dans ce dossier de la revue Focales d'examiner les productions qui, dans le champ photographique, tantôt fictionnent le document, tantôt documentent la fiction à des fins de connaissance historique et/ou critique. Affirmant en 1977 n'avoir jamais écrit que des fictions, le philosophe Michel Foucault n'entrevoyait-il pas lui-même la possibilité de « faire travailler la fiction dans la vérité » (autrement dit « d'induire des effets de vérité avec un discours de fiction »), mais aussi de « faire en sorte qu'un discours de vérité suscite, fabrique quelque chose qui n'existe pas encore, donc "fictionne" » ? Comment, à la lumière de ces réflexions, envisager les œuvres au statut problématique et hybride et qui à des degrés divers, selon des modalités qu'il reste à interroger (à partir d'études de cas spécifiques ou à travers des approches théoriques plus synthétiques) remettent en cause le partage traditionnel entre les notions de document, de documentaire et de fiction. , Photographie document(aire) & fiction (revue Focales)
  • La figure d'Hildegarde de Bingen permet de s’interroger sur la possibilité d’une "création au féminin" au XIIe siècle, dans le domaine de la musique et de la médecine en particulier. On lui reconnaissait le "don d’intellection", autrement dit l’inspiration divine. Bénéficiant de la protection du pape et du concile, elle a bénéficié d’une audience internationale, qu'elle continue à avoir aujourd’hui. Même si son oeuvre s'est faite sous la forme d'une "révélation", elle a écrit en pleine conscience et non dans l’ "extase". Hildegarde de Bingen incarne un XIIe siècle libre, bouillonnant et créatif… France Culture, Hildegarde de Bingen, l'invention de la "création au féminin"
  • C’est notamment le constat de Jean-François Richer qui, dans son ouvrage sur les boudoirs balzaciens, témoigne de la « compacité discursive » de l’espace privé romanesque, c’est-à-dire de sa « double capacité de déterminer les “espèces sociales” (Balzac) et leurs discours, et d’être, en retour, déterminé par ces espèces, enregistrant les mouvements dialectiques qui modifient les différents savoirs sur la nature humaine. » (2012, 11) Selon Richer, « [l]’espace produit par une société peut donc être à la fois “discours de” et “discours sur” l’être humain, un condensé matériel d’ontologie portant les traces du passé et une matrice pouvant générer l’intellection du présent et de l’avenir » (11). L’espace privé devient ainsi, de façon tout à fait paradoxale, un terrain privilégié pour représenter les enjeux du social. Quels sont alors les discours portés par les différents lieux de l’intimité romanesques? Que disent les chambres, les salons, les bibliothèques, des individus romanesques qui les habitent? Le lieu de l’intimité permet-il seulement d’accéder à une certaine essence du « privé », ou s’intègre-t-il toujours dans une logique discursive visant à renvoyer aux enjeux du social? , Écrire le lieu (Revue Postures, n° 31)
  • Emmanuel Macron se voit en héros politique. Il se range en effet parmi ces « êtres doués originellement et de manière innée d'une flamboyante capacité d'intellection », pour reprendre l'expression de l'historien Thomas Carlyle. Macron ne manque ni de panache, ni de vision, ni d'idéal stoïque. Cette quête de l'héroïsme, le président l'a exprimée avec force dans son entretien fleuve accordé au Point en août 2017. Il ne rate jamais une occasion de célébrer les vertus héroïques dans ses discours. Et, quand il se compare à des personnages du passé, c'est à des héros mythiques. Le Point, Sébastien Le Fol – Macron, le déguisement permanent - Le Point

Traductions du mot « intellection »

Langue Traduction
Corse intellezione
Basque intellection
Japonais 知性
Russe мышление
Portugais intelecção
Arabe الفكر
Chinois 智力
Allemand intelligenz
Italien intellection
Espagnol intelección
Anglais intellection
Source : Google Translate API

Synonymes de « intellection »

Source : synonymes de intellection sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires