La langue française

Induré

Sommaire

  • Définitions du mot induré
  • Étymologie de « induré »
  • Phonétique de « induré »
  • Citations contenant le mot « induré »
  • Traductions du mot « induré »
  • Synonymes de « induré »

Définitions du mot « induré »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDURER, verbe trans.

A. − PATHOL. Rendre anormalement dur et épais (un tissu organique). Une inflammation qui indure un tissu (Lar. Lang. fr.; ds Littré, Lar. 19e-Lar. encyclop., Rob.).
Emploi pronom. passif. Devenir anormalement dur et épais. La paupière se tuméfie, s'indure, puis se ramollit (Rogerds Nouv. Traité Méd., fasc. 1, 1926, p. 169).La mamelle s'enflamme et s'indure avec engorgement des ganglions lymphatiques (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 230).
Au part. passé. Furoncle, glande, tumeur induré(e). Développement d'un noyau induré vers la base du trayon (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 801).
B. − Littér., au fig. Synon. de durcir, endurcir.
Au part. passé. Synon. de durci, endurci.Son être interne se plia à ces effluves modificateurs, à son reflet de lui-même chez Gaston − inconsciemment, partiellement, car il était trop induré, ce vieux cœur! (La Varende, Centaure de Dieu,1938, p. 112).Comme par hasard, les cadres légionnaires [à Vichy] sont recrutés parmi les réactionnaires les plus butés, les plus indurés (L'Œuvre,mars 1941).
Prononc. : [ε ̃dyʀe]. Étymol. et Hist. 1466 fig. induré « endurci » (P. Michault, Doctrinal du Temps présent, éd. T. Walton, XXXVIII, 108); de nouv., comme terme méd. 1833 (Transactions médicales, XI, janv., 56 ds Quem. DDL t. 8); 1867 indurer (Littré). Empr. au lat.induratus part. passé de indurare « endurcir », v. endurer. Le m. fr. connaît indurer « endurer » (1545 Salel, Iliade, X, 191 ro[éd. 1577] ds Hug.). Bbg. Quem. DDL t. 8.

Wiktionnaire

Adjectif

induré \ɛ̃.dy.ʁe\

  1. (Médecine) Qui est devenu dur, endurci.
    • J’ai souffert de me sentir si distant de lui, car j’ai pour lui une vieille sympathie (un peu indurée toutefois). — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 323)
    • Partie indurée.
    • Glande indurée.

Forme de verbe

induré \ɛ̃.dy.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de indurer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDURÉ, ÉE. adj.
T. de Médecine. Qui est devenu dur. Partie indurée. Glande indurée.

Étymologie de « induré »

(Siècle à préciser) Du latin induratus ; voir endurer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « induré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
induré ɛ̃dyre

Citations contenant le mot « induré »

  • Plus rarement, la phlébite peut survenir après une marche ou une course intense. On parle alors de phlébite d'effort. À l'examen, on peut retrouver une augmentation de la chaleur du membre, une rougeur, une diminution de souplesse et du ballant du mollet, avec parfois la sensation d'un cordon induré qui correspond à la veine obstruée. LaProvence.com, Santé | La phlébite, une urgence à ne pas prendre à la légère | La Provence
  • La crampe musculaire est une contraction violente, involontaire, douloureuse, souvent imprévisible mais transitoire donc réversible, d’un muscle ou d’un faisceau musculaire qui cède généralement à l’étirement du muscle induré. Certaines circonstances favorisent son apparition: fatigue, surmenage musculaire, manque d’échauffement avant l’effort, déshydratation, et le froid. , Le dictionnaire médical du coureur | Running4all
  • C’est un simulacre couvrant aussi bien la non-démocratie que le non-gouvernement – au sens d’absence de gouvernement. On fait semblant, on affiche, on parle, on communique. On est obéi si les gens le veulent bien, s’ils ont peur (du virus ou d’autre chose), ou s’ils sont devenus totalement abrutis par les « réseaux sociaux » qui eux-mêmes font vivre dans le « télé-réel ». On peut croire être en démocratie et même croire donner son avis à coups de « like », mais ce sont les noyaux de pouvoir durs qui tiennent les commandes – d’abord la bureaucratie qui est le mode normal et induré de gouvernement, et, en profondeur, ceux qui ont les décisions financières en main. A cet égard, je constate que la non-fermeture des places boursières et le libre-champ laissé aux spéculateurs à la baisse  durant tout le mois de mars illustre parfaitement le non-gouvernement dans lequel nous plonge le « télé-gouvernement » au nom de la « télé-démocratie ». Atlantico.fr, Coronavirus: bienvenue dans la démocratie du compromis | Atlantico.fr
  • Thomas Romon : "Ils utilisent des matériaux qui sont disponibles sur l’île, les blocs de corail, les morceaux de sable induré qu’on appelle le grès de plage pour leur construction. Ensuite, ils utilisent les os de dos de tortues, les coquillages qu’ils peuvent transformer notamment pour faire des cuillers ou des petits récipients. Ils ont aussi utilisé du mobilier qui provient directement du bateau. Le bateau s’est échoué vers 5-6 mètres de profondeur, beaucoup d’éléments ont été projetés sur le rivage puis ont été récupérés." France Culture, Île Tromelin : survivre sur une île déserte hostile

Traductions du mot « induré »

Langue Traduction
Anglais indurated
Espagnol endurecido
Italien indurita
Allemand verhärtet
Chinois 硬结
Arabe قاسي - متصلب
Portugais endurecido
Russe плотный
Japonais 硬い
Basque indurated
Corse induratu
Source : Google Translate API

Synonymes de « induré »

Source : synonymes de induré sur lebonsynonyme.fr
Partager