La langue française

Indompté

Sommaire

  • Définitions du mot indompté
  • Étymologie de « indompté »
  • Phonétique de « indompté »
  • Citations contenant le mot « indompté »
  • Traductions du mot « indompté »
  • Synonymes de « indompté »
  • Antonymes de « indompté »

Définitions du mot « indompté »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDOMPTÉ, -ÉE, adj.

A. − [En parlant d'un animal sauvage] Qui n'a pas été dompté, soumis à l'obéissance par l'homme. Anton. dressé.À ces légères marques de bienveillance, le taureau indompté, le cheval belliqueux et le chien irascible, se rangèrent sous ses lois (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 133).
P. ext. [En parlant d'un animal domestique] Qui ne se soumet pas facilement. Synon. indocile.Gare aussi aux moutons qui éternuent de gourmandise, aux chèvres, ravageuses indomptées (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 33).
B. − [En parlant d'une pers. ou d'une collectivité] Qui ne s'est pas laissé soumettre à une domination quelconque. Le progrès rapide de l'autorité. Un joug bienfaisant en apparence s'appesantit sur des peuples jusque-là indomptés (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 77).Le héros indompté, confiant dans sa force et se plaçant au-dessus des règles (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 359):
Comment et par quel revirement l'enfant docile et soumis d'hier est-il redevenu subitement l'esprit amer et mâle, le Breton farouche et indompté, l'homme entier et naturel? Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 11, 1868, p. 393.
Emploi subst. Oui, on avait piétiné sous les sabots du cheval de l'empire ces indomptés, ces rebelles [les socialistes] (Jaurès, Eur. incert.,1914, p. 131).
C. − [En parlant d'un inanimé, élément naturel ou inanimé abstr.] Qui n'est pas maîtrisé, contenu. Synon. rebelle.La mère, une femme maigre et haute, à la chevelure rouge indomptée, au teint allumé et parsemé de taches de rousseur (Fabre, Oncle Célestin,1881, p. 94).Il a toujours cru qu'il devait blâmer ce qu'il sentait en Bernard de neuf, de rude, et d'indompté (Gide, Faux-monn.,1925, p. 945).
Prononc. et Orth. : [ε ̃dɔ ̃te]. Fér. 1787, Nod. 1844 : [-dɔ ̃p-]. Ac. 1694, 1718 et à titre de var., 1798 : -domté, ensuite -dompté. Étymol. et Hist. Début xvies. par indomptee contention (Fossetier, Cron. Marg., ms. Bruxelles 10510, fo167 vods Gdf. Compl.). Dér. de dompté, part. passé de dompter*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 100.

Wiktionnaire

Adjectif

indompté

  1. Qui n’est pas dompté ; qui n’a pu encore être dompté.
    • Mon fils, dit l’homme, tu es venu chez moi en tant que jouvenceau bon à prendre, et tu en es sorti — grâce soit rendue à Dieu ! — tel un bel étalon indompté. — (Les Délices des cœurs, Ahmad al-Tîfâchî, traduction René R. Khawam, Phébus, 1981, p. 219).
    • Un taureau indompté.
  2. (Figuré) Qui ne peut être contenu, réprimé.
    • C’est un courage indompté.
    • Un orgueil indompté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDOMPTÉ, ÉE. adj.
Qui n'est pas dompté, ou Qui n'a pu encore être dompté. Tribus rebelles indomptées. On l'attacha à la queue d'un cheval indompté. Un taureau indompté. Il signifie aussi figurément Qui ne peut être contenu, réprimé. C'est un courage indompté. Un orgueil indompté.

Littré (1872-1877)

INDOMPTÉ (in-don-té, tée ; le p ne se fait pas sentir) adj.
  • 1Qui n'est point dompté, ou qui n'a pu être encore dompté. Rendre docile au frein un coursier indompté, Racine, Phèdre, I, 1.

    Fougueux, emporté. On l'attacha à la queue d'un cheval indompté.

  • 2Qui n'a pas été subjugué. Les filles de l'Égypte à Suse comparurent ; Celles même du Parthe et du Scythe indompté Y briguèrent le sceptre offert à la beauté, Racine, Esth. I, 1.
  • 3Qui n'a pas été subjugué moralement. Les droits de la victoire ont quelque liberté Qui ne saurait déplaire à notre âge indompté [la jeunesse], Corneille, Sophon. IV, 3. On portera le joug désormais sans se plaindre ; Et les plus indomptés, renversant leurs projets, Mettront toute leur gloire à mourir vos sujets, Corneille, Cinna, V, 3. Afin que vous daigniez vous-même venir à son secours, mettre un frein à ses passions indomptées, éclairer ses erreurs, Massillon, Carême, Prière 1. Mais enfin c'est à toi d'essayer désormais Sur ce cœur indompté la force des bienfaits, Voltaire, Alz. IV, 2.

    Qui ne peut être contenu, réprimé. Orgueil indompté. Nous ferons bien changer ce courage indompté, Corneille, Nicom. III, 1. Un courage indompté, dans le cœur des mortels, Fait ou les grands héros ou les grands criminels, Voltaire, Rome sauv. V, 3.

    Substantivement. Ce grand, cet indompté n'a plus de Déjanire, Rotrou, Herc. mour. II, 2.

HISTORIQUE

XVIe s. Ha ! je mourray plustost, et ma dextre indontée Flechira par mon sang le ciel traistre et jaloux, Desportes, Diane, II, 72. Et le vaillant Caton d'un esprit indonté, Desportes, Cléonice, X. Comme un champ libre et indompté porte les herbes plus gaillardes, Montaigne, I, 381.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indompté »

In… 1, et dompté.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de dompté avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indompté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indompté ɛ̃dɔmpte

Citations contenant le mot « indompté »

  • Un courage indompté, dans le coeur des mortels, Fait ou les grands héros ou les grands criminels. De Voltaire / Rome sauvée
  • Illusion dérisoire de tenir la vie alors que celle-ci fuit de tous côtés, indomptée, indomptable, fière. Libre. De Michèle Mailhot / Veuillez agréer...
  • L'écriture semble trempée dans un jus de tabac, celui qu'Orren tente de faire pousser dans la petite exploitation endettée qu'il reprend après la mort brutale de ses parents. C'est là que débarque Aloma, aussi jeune que lui. Ils se sont croisés à la sortie de l'orphelinat où elle a grandi et développé un talent surprenant pour l'instrument. Un talent à vif, indompté, comme elle. Mais le piano promis est inutilisable; c'est à l'église de la congrégation locale qu'elle pourrait en jouer, à condition de mentir un peu. Suivent des pages brillantes sur le poids, mais aussi la délivrance de cette religion exercée par des pasteurs-fermiers, qui, eux aussi, livrent un combat, font face aux impôts, à Dieu et à leur mère… L'Echo, C.E. Morgan joue la partition d'une vie en sourdine | L'Echo
  • A l’heure où l’histoire des sorcières est à juste titre revisitée par les féministes, et où le retour à la nature se fait pressant, le petit livre de Corinna Bille née en 1912, publié une première fois en 1979 juste avant sa mort, prend des échos prémonitoires. «Emerentia», commence par l’évocation d’un territoire bien précis, encore primitif, sauvage, indompté et ingrat: «La plaine de la vallée du haut Rhône est un vaste marécage. (…) La route taillée dans le roc, à la droite du fleuve, Sion la... , Sorcellerie, nature et obscurantisme en Valais
  • Leslie s’apprête à jouer une toute nouvelle version du héros de Gotham City appelé Ryan Wilder, qui est décrit comme « sympathique, désordonné, un peu maladroit et indompté ». News 24, Batwoman: Javicia Leslie est le premier acteur noir à jouer le personnage à la télévision | Actualités Ents & Arts - News 24

Traductions du mot « indompté »

Langue Traduction
Anglais untamed
Espagnol salvaje
Italien selvaggia
Allemand ungezähmt
Chinois 不驯服
Arabe الجامح
Portugais indomado
Russe неукрощенный
Japonais 飼いならされていない
Basque untamed
Corse scunnisciutu
Source : Google Translate API

Synonymes de « indompté »

Source : synonymes de indompté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indompté »

Partager