La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gravelle »

Gravelle

Définitions de « gravelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRAVELLE, subst. fém.

A. − ,,Concrétions rénales granuleuses plus petites que les calculs, ordinairement de la grosseur d'une tête d'épingle`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
B. − P. méton., vieilli. Maladie caractérisée par la formation de ces concrétions dont l'élimination peut causer de vives douleurs. Synon. lithiase rénale.Être atteint de gravelle (Ac. 1932). Toutes les maladies veillent sur nous (...) et à la fin vient la goutte et la gravelle qui empêche de pisser (Claudel, Tête d'Or,1901, p. 180) :
... mieux vaut boire deux bouteilles de bon vin, qu'une seule chope de bière; elles contiennent moins d'eau, et, par suite, disposent moins à la gravelle : l'eau dépose des graviers dans la vessie, chacun sait cela... Erckm.-Chatr., Ami Fritz,1864, p. 157.
Prononc. et Orth. : [gʀavεl]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. « sable » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 77, 31, p. 107) − fin xiveds T.-L.; 2. xiies. méd. (Lapidaire Marbode, 132, ibid.). Dér. de *grava, grève1*; suff. -elle*. Fréq. abs. littér. : 18. Bbg. Spitzer (L.). « Gravy » - Gravé... Mod. Lang. Notes 1944, t. 59, p. 238.

Wiktionnaire

Nom commun - français

gravelle \ɡʁa.vɛl\ ou \ɡʁa.vɛl\ féminin

  1. (Médecine) (Désuet) Affection caractérisée par la formation dans les reins ou dans l’urine de concrétions plus ou moins grosses, analogues à de petites pierres de la taille de grains de gravier.
    • On sait que Napoléon III venait à Vichy pour soigner de la gravelle. — (Louis Caillon, Guide du malade à Vichy, Tunis, 1929, page 52)
    • Les végétariens me prédisent que si je continue je n’aurai ni la goutte ni la gravelle, ni un tas de maladies qui pleuvent sur le monde des « viandailleurs ». — (revue Lyon médical, 1893, page 118)
    • Pour moi, être sujet à la gravelle et devoir pour cela m’abstenir de manger des huîtres, cela fait deux maux au lieu d’un ! — (Montaigne, Essais, livre III, traduction de Guy de Pernon, chapitre 13, § 55)
  2. Lie de vin passée.
  3. Marc séparé de la lie du vinaigre.
  4. (Québec) (Familier) Ensemble de petit cailloux qui recouvrent une chaussée, un terrain, une allée, etc. ; petit gravier, gravillon.
    • En chambre, quelques jours plus tard, François Legault s’amusait : « La seule réponse qu’on [sic] a eu droit, c’est un problème de gravelle à la Sépaq. [...] Ce n’est pas sérieux, là. On ne va pas faire des débats pour faire des débats. », — (Antoine Robitaille, Les mises en échec ratées d’Anglade, Le Journal de Québec, 30 avril 2021)
    • Un chemin en gravelle.
    • Avoir les souliers remplis de gravelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRAVELLE. n. f.
T. de Médecine. Affection caractérise par la formation dans les reins ou dans l'urine de concrétions plus ou moins grosses, analogues à de petites pierres. Avoir la gravelle. Être atteint de gravelle.

Littré (1872-1877)

GRAVELLE (gra-vè-l') s. f.
  • 1 Terme de médecine. Nom donné à de petits corps granuleux semblables à du sable ou à du gravier qu'on trouve réunis au fond du vase dans lequel l'urine de certaines personnes s'est refroidie.

    Maladie qui consiste en des urines chargées de cette gravelle devenue assez grosse pour causer des douleurs vives à mesure qu'elle va des reins dans la vessie. Son père est mort de la gravelle, Sévigné, 421. La Chalotais obéit, quand la maréchaussée le traîne en prison à Loches, à l'âge de soixante et quatorze ans, pissant le sang, écorché de gravelle, Voltaire, Lett. Florian, 7 mars 1774.

  • 2Un des noms de la petite tumeur des paupières plus communément appelée grêle ou chalazion.
  • 3Nom donné à la lie de vin desséchée.

HISTORIQUE

XIIe s. E plut sur els, sicume pludre, carz [et chair plut sur eux comme poudre], et sicume gravele de mer oisels empennez, Liber psalm. p. 107. Et li douz sons du ruissel sur gravele, Couci, XVIII.

XIIIe s. En un verger, lez une fontanelle, Dont claire est l'onde et blanche la gravelle, Romanc. p. 37. Se hom tret à son col charetée d'arrement ou de gravele, et il i a devant cheval, si doit un denier, Liv. des mét. 294.

XIVe s. Fol qui edifie sur gravelle sa maison, Chr. de St - Denys, t. I, f° 30, dans LACURNE.

XVIe s. La douleur de reins qui provient de pierre ou de gravelle, est appellée nephretique passion, De Serres, 925.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRAVELLE, s. f. (maladie) voyez Pierre.

Gravelle, voyez Cendres.

Gravelle ; les Cloutiers d’épingle appellent de ce nom le tartre qui s’attache aux douves de tonneau ; ils le font sécher, & s’en servent pour jaunir leurs clous. Voyez Jaunir. Les Teinturiers se servent du même nom.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gravelle »

Wallon, grèvale ; namurois, gravale ; provenç. gravel, s. m. ; de grave 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Apparenté à gravier, de *grava (« grève ») et -elle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gravelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gravelle gʀavɛl

Citations contenant le mot « gravelle »

  • Ces 4 jeunes avaient des raquettes de badminton. Ils ont ramassé une poignée de gravelles dans l'entrée d'une cour, et ont projeté cela avec leurs raquettes. , Neufchâtel-en-Bray : de la gravelle projetée sur des voitures avec des raquettes de badminton | Le Réveil de Neufchâtel

Images d'illustration du mot « gravelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gravelle »

Langue Traduction
Anglais gravel
Espagnol grava
Italien ghiaia
Allemand kies
Chinois 碎石
Arabe الحصى
Portugais cascalho
Russe гравий
Japonais 砂利
Basque legar
Corse ghiaia
Source : Google Translate API

Synonymes de « gravelle »

Source : synonymes de gravelle sur lebonsynonyme.fr

Gravelle

Retour au sommaire ➦

Partager