La langue française

Gousse

Définitions du mot « gousse »

Trésor de la Langue Française informatisé

GOUSSE, subst. fém.

A. − Enveloppe contenant les semences d'une plante légumineuse. Synon. cosse.Gousse de fève, de pois. Tous les fruits des haies étaient morts, et ceux des vergers. Et les graines avaient quitté les gousses pour entrer dans le sein de la terre (Jammes, Rom. du lièvre,1903, p. 26) :
1. Que m'importe le monde entier, le monde qui ne se composoit pour moi que d'une chaumière et d'un champ de fèves que vous ne me rendrez jamais, petit pois vert, ajouta-t-il en le détachant de sa gousse, car les jours si doux de l'enfance ne se renouvellent plus. Nodier, Trésor Fèves,1833, p. 56.
BOT. Fruit sec, déhiscent, des plantes légumineuses s'ouvrant par deux valves auxquelles les graines sont attachées. Il y a chez moi une petite maison en bois, le jardin est planté d'acacias jaunes (...). À l'automne, la terre est toute couverte de gousses, qui crépitent quand on marche dessus (Goncourt, Journal,1876, p. 1133).V. aussi châtaigne ex. 1 :
2. Si l'on a le bonheur de rencontrer des semences parfaitement mûres, la manière de les récolter n'est point indifférente pour leur conservation (...). Celles qui viennent dans des gousses, siliques et capsules, resteront dans leurs fruits, qu'il sera même nécessaire de lier, pour qu'ils ne s'ouvrent point pendant la traversée... Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 217.
Gousse d'ail, d'échalote. Partie du bulbe de l'ail, de l'échalote. Ce qu'on appelle eau bouillie, à Tarascon, c'est quelques tranches de pain noyées dans de l'eau chaude, avec une gousse d'ail, un peu de thym, un brin de laurier (A. Daudet, Tartarin de T.,1872, p. 35).
B. − [P. anal. de disposition ou de forme]
1. PÊCHE. ,,Petite masse de plomb qui sert à fixer les filets de pêche`` (Ac. 1932).
2. SCULPT. ,,Ornement architectural qui a la forme d'une gousse végétale et que l'on trouve surtout, accompagnant les volutes, dans le chapiteau ionique`` (Chabat 1881).
C. − Arg. Lesbienne. Ces deux grandes dames (un ménage de gousses) avaient été recueillir des fonds pour la Croix-Rouge Française (Cendrars, Main coupée,1946, p. 305).Cf. gouine B.
Prononc. et Orth. : [gus]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) [Ca 1200 bot. gos[s]e « enveloppe des graines des légumineuses » (Simson de Sens, Commentaire sur la Mishna, Uqçim I, 5 cité par H. Gross ds R. des ét. juives, t. 7 [1883], p. 68; cf. t. 101 [1937], p. 105)]; ca 1225 gosse (Pean Gatineau, St Martin, éd. W. Söderhjelm, 9197 : Com feve goesche en sa gosse); b) 1701 « fruit des légumineuses » (Fur., s.v. silique); 2. xiiies. gousse d'ail (Platearius, Livre des simples médecines, p. 7, § 38); 3. 1676 archit. « ornement du chapiteau ionique » (Félibien, p. 609); 4. 1783 pêche « masse de plomb lestant un filet » (Encyclop. méthod. Mécan. t. 2, p. 818). Orig. inc. (FEW t. 21, pp. 130 et 132-137). Sain. Sources t. 1, pp. 139-140 y voit un emploi métaph. de l'a. fr. gousse « petite chienne » (non attesté mais cf. l'a. prov. gossa « chienne », mil. xiies., Bernart Marti, Poésies, éd. E. Hoepffner, II, 27), v. FEW t. 2, pp. 1591-1592, s.v. kuš; hyp. corroborée par les créations métaph. analogues caïeu* et roum. cât????el de usturoiu « gousse d'ail » (cât????el « petit chien »). Contre l'hyp. de Sainéan, v. Gamillscheg ds Z. fr. Spr. Lit. t. 54, pp. 207-210. Fréq. abs. littér. : 58.
DÉR.
Goussette, subst. fém.a) Petite gousse. Les genêts étaient défleuris, couverts de goussettes noires (Genevoix, Dern. harde,1938, p. 49).b) Bot. ,,Petite gousse monosperme, comme celle du trèfle`` (Quillet 1965). [gusεt]. 1reattest. 1548 gooucete (E. Fayard, Galen sur la faculté dez simples medicamans, Limoges, VI, 3 cité par Arveiller ds R. Ling. rom. t. 40, p. 459); de gousse, suff. -ette*.

Wiktionnaire

Nom commun

gousse \ɡus\ féminin

  1. (Botanique) Fruit sec, dépourvu de cloison, à deux valves, garnies chacune d’une rangée de graines, et avec deux fentes de déhiscence (mot utilisé notamment pour les fruits des légumineuses).
    • Une expérience faite avec Phaseolus vulgaris et Phaseolus nanus L. donna un résultat tout à fait concordant. Ph. nanus a, en plus de sa tige naine, des gousses vertes uniformément renflées ; par contre, Ph. vulgaris a une tige de 10 à 12 pieds et des gousses jaunes et étranglées à la maturité. — (Gregor Mendel, Recherches sur des hybrides végétaux, traduction de l’allemand par Albert Chappelier parue en 1907 dans le Bulletin Scientifique de la France et de la Belgique, tome 41, 1907, pages 371-419)
  2. (Par analogie) Ce qui est en forme de gousse.
    1. (En particulier) Caïeu d’un ail.
      • Ce qu’on appelle eau bouillie, à Tarascon, c’est quelques tranches de pain noyées dans de l’eau chaude, avec une gousse d’ail, un peu de thym, un brin de laurier. — (Alphonse Daudet, Tartarin de Tarascon, 1872)
      • Accrocher à la chemise des enfants près du nombril un petit sac de tissu avec des gousses d’ail pour chasser les vers. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 29.)
    2. (En particulier) Capsule de vanille.
      • Cet agri­culteur soucieux de perpétuer la tradition artisanale d'une cueillette gousse après gousse doit désormais composer avec l'arrivée de grossistes venus de Chine, qui imposent de nouvelles méthodes de récolte et de stockage sous vide, et font primer la quantité sur la qualité, tirant les tarifs vers le bas. — (Madagascar, une vanille chinoise, Télérama, 11 octobre 2014)
      • Pour des mariages épicés, il est intéressant de s’en remettre aux graines issues d’une gousse de vanille ou de capsules de cardamome, ou de se tourner vers le gingembre râpé.— (Les pommes comptent pas pour des prunes par Stéphanie Noblet M le Magazine le 11 octobre 2016)
    3. Petite masse métallique, fendue partiellement, qu’on écrase pour pincer un fil
      • Gousse de plomb, Petite masse de plomb qui sert à fixer les filets de pêche.
    4. (Architecture) Type d'ornement feuillagé composé de trois feuilles courbes et minces.
  3. (Argot) (Vulgaire) Lesbienne.
    • Si le rôle de l’amant est tenu par une femme travestie, ne le hurlez pas à travers le théâtre : « Sale gousse ! Rince ta langue ! Ousqu’est ton godmiché ? » et d’autres phrases impertinentes que le public n’entendrait pas sans protestations. — (Pierre Louÿs, Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation, 1926.)
    • Le plus beau con de la famille, c’est le sien ; et je mouille pour elle quand elle ôte sa chemise, moi qui ne suis pas gousse, moi qui aime la queue. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)

Forme de verbe

gousse \ɡus\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de gousser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de gousser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de gousser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de gousser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de gousser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOUSSE. n. f.
T. de Botanique. Cosse, enveloppe des graines, des semences dans les plantes légumineuses. Gousse allongée. Gousse de pois. Gousse de fève. Gousse de vanille. Les gousses n'ont que deux valves. Par extension, il se dit aussi du Fruit des légumineuses, composé de deux cosses auxquelles sont attachées les graines. Gousse d'ail. Frotter du pain avec une gousse d'ail. Gousse de plomb, Petite masse de plomb qui sert à fixer les filets de pêche.

Littré (1872-1877)

GOUSSE (gou-s') s. f.
  • 1Enveloppe des graines des plantes légumineuses. Gousse de pois, de fève.

    Terme de botanique. Fruit allongé, sec, bivalve, dont les graines sont attachées à un seul trophosperme sutural ; exemple : les légumineuses. La gousse ou légume est monocarpellaire et la silique dicarpellaire.

  • 2On dit aussi une gousse d'ail, d'échalote, pour une tête d'ail, d'échalote.
  • 3Nom d'une coquille.
  • 4 Au plur. Terme d'architecture. Nom donné à certains fruits semblables à des gousses de fèves qui servent d'ornement au chapiteau ionique.
  • 5 Terme de pêche. Gousses de plomb, plomb pour arrêter les filets.

HISTORIQUE

XVIe s. Une gosse d'ails un peu cuitte sous les cendres, Paré, XV, 26. Les gousses des feves, De Serres, 99. Là où, toutes les autres creatures, nature les a revestues de coquilles, de gousses, d'escorce, de poil…, Montaigne, II, 161.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GOUSSE, s. f. (Jardinage.) est une petite bourse contenant des graines. On dit aussi une gousse d’ail, pour une partie de son oignon.

* Gousse, (Architecture.) ornement de chapiteau ionique, ainsi appellé de leur forme qui les fait ressembler à des cosses de feves. Il y en a trois à chaque volute ; elles sortent d’une même tige.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gousse »

(Sens 1 et 2) (1538) De l'ancien français gosse (« gousse ») de même origine que le suivant.
(Sens 3) (1865) De l'ancien occitan gossa (« chienne ») ; ou peut-être dérivé de gouge (sens 6).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. guscio ; milan. guss, gussa ; romagn. goss, gossa. Origine d'ailleurs ignorée. On pourrait conjecturer que c'est une forme de cosse, si l'origine de cosse n'était pas dans le germanique schosse, schote. Y aurait-il quelque lien entre gousse et le gaélique guiseid, poche ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gousse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gousse gus

Citations contenant le mot « gousse »

  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Teinture de gousse de vanille. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Teinture de gousse de vanille est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Rapport sur le marché Teinture de gousse de vanille mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | Lemur International, Horner International, ServoLux, Hainan XIANGSHENG Natural foodstuffs – Journal l'Action Régionale
  • 1 gousse d’ail  LCI, "Quatre à table" : un menu pour 30 euros signé du chef Juan Arbelaez | LCI
  • 1 gousse d’ail, hachée Salut Bonjour, Voici les 3 meilleures recettes de pizza maison qui ont été cuisinées à Salut Bonjour | Salut Bonjour
  • Dans les sous bois de Nosy Komba, une île d’environs 5 000 habitants de l’archipel de Nosy Be, des tonnes de gousses vertes sont prêtes à être cueillis. Linfo.re, Madagascar: temps de récolte pour la vanille verte - LINFO.re - Océan Indien, Madagascar
  • Faites bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue. Incorporez alors la farine au mélange, puis le lait chaud.  Vanity Fair, Clafoutis aux cerises : La recette du chef trois étoiles Alain Ducasse

Images d'illustration du mot « gousse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gousse »

Langue Traduction
Anglais pod
Espagnol vaina
Italien baccello
Allemand pod
Chinois
Arabe جراب
Portugais vagem
Russe стручок
Japonais ポッド
Basque pod
Corse pod
Source : Google Translate API

Synonymes de « gousse »

Source : synonymes de gousse sur lebonsynonyme.fr

Gousse

Retour au sommaire ➦

Partager