La langue française

Gousset

Sommaire

  • Définitions du mot gousset
  • Étymologie de « gousset »
  • Phonétique de « gousset »
  • Citations contenant le mot « gousset »
  • Traductions du mot « gousset »
  • Synonymes de « gousset »

Définitions du mot gousset

Trésor de la Langue Française informatisé

GOUSSET, subst. masc.

A. − Vx. Creux de l'aisselle et, p. ext., odeur désagréable émanant de cette partie du corps. Sentir le gousset. Se frotter le gousset avec de la poudre d'alun (Ac. 1835, 1878). Voyez la servante (...) elle déplace un parfum d'office, de gousset et de savonnette (Arnoux, Gentils. ceinture,1928, p. 208) :
1. ... à partir de la Renaissance (...) la crasse s'est implantée en France. Quand on songe que cette délicieuse reine Margot avait le corps macéré de parfums mais jambonné tel qu'un fond de poêle! − Et Henri IV qui se flattait d'avoir les pieds fumants et le gousset fin! Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 28.
B. − P. méton.
1. HIST. MÉDIÉV. [Dans une armure] Pièce destinée à protéger l'aisselle. Le gousset fut d'abord la maille de renfort qui protégeait la saignée de l'épaule puis, au xivesiècle, la petite rondelle ou targette suspendue à la maille devant cette saignée (Leloir1961).
2. [Dans une chemise] Pièce de toile triangulaire placée à l'endroit de l'aisselle. Mettre des goussets à une chemise (Guérin 1892). [Dans une gaine] Triangle de matière extensible donnant de l'aisance. Goussets élastiques pour supprimer les bourrelets du dos (Catal. La Redoute, automne-hiver 1979-80, p. 305).
P. anal., TECHNOL. Pièce de forme triangulaire ou constituant une partie d'un ensemble triangulaire.
a) CONSTR. MÉTALL. ,,Plaque de tôle utilisée pour le renfort d'une pièce si l'on craint des déformations ou utilisée pour l'assemblage des barres`` (Boissier 1975). Deux longerons en tôle épaisse emboutie (...) sont reliés par des traverses, pour accroître la rigidité on place des équerres, ou goussets en tôle entre le longeron et la traverse (Chapelain, Techn. automob.,1956, p. 289).
b) CHARPENT. ,,Pièce (...) reliant en travers deux poutres assemblées d'équerre pour les renforcer et en maintenir l'écartement`` (Vogüé-Neufville 1971).
c) MENUIS. Support de tablette formé d'une console en bois (d'apr. Chabat 1881).
C. −
1. Vx. Petite bourse, portée d'abord sous l'aisselle et, plus tard, fixée en dedans de la ceinture de la culotte. Un pauvre innocent philosophe, barbotant dans les ténèbres de la calamité, avec son gousset vide qui résonne sur son ventre creux (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 505).
Loc. fig., fam. Avoir le gousset vide, avoir le gousset bien garni. Être démuni d'argent, avoir beaucoup d'argent. Je suis bon prince quand j'ai le gousset garni. Tonnerre! Voyageons (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 313) :
2. Sa fille avait épousé un M. de Coulaines, un songe-creux qui avait la tête pleine de belles inventions et le gousset toujours vide. Je me souviens qu'il essaya une fois d'emprunter de l'argent à votre père... Theuriet, Mais. deux barbeaux,1879, p. 18.
2. P. ext. Petite poche de la ceinture du pantalon, du gilet ou de la veste. Fouiller dans son gousset; tirer sa montre du gousset. M. de La Seiglière tirant du gousset de sa culotte de satin noir une petite bourse de filet (Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 223) :
3. ... le père de Candide s'avança vers l'auteur des Confessions, et tirant du gousset de sa veste brodée une tabatière enrichie de diamants et ornée de la miniature du roi de Prusse, il la tendit à Rousseau. Coppée, Bonne souffr.,1898, p. 123.
P. anal., vieilli. [Dans un corset] Partie préformée qui emboîte les seins ou les hanches. Les goussets de gorge emboîtaient la poitrine, ceux de la hanche descendaient très bas (Léoty, Corset,1893, p. 83).Demande à Anaïs de te prêter un de ses faux nénés (car la grande Anaïs introduit deux mouchoirs dans les goussets de son corset...) (Colette, Cl. école,1900, p. 212).
Prononc. et Orth. : [gusε]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1278 goucet « creux de l'aisselle » (Sarrasin, Roman du Hem, éd. A. Henry, 1117); b) 1640 sentir le gousset (Oudin Curiositez); 2. a) 1302 « pièce de l'armure » (Inventaire de Raoul de Nesle ds C. Dehaisnes, Doc. hist. art. Flandres, t. 1, p. 144 : II bras et uns goussès); b) 1398 habill. « pièce placée à la manche d'un vêtement » (11ecompte de l'extraordinaire de l'argenterie de Ch. Poupart, fo24 ds Gay); 3. 1581 hérald. (H. de Bara, Le blason des armoiries..., Lyon, p. 49 ds FEW t. 21, p. 133a); 4. a) 1642 « petite bourse » (Oudin, Seconde part. des Recherches ital. et françoises, Paris); b) 1757 « petite poche d'une culotte, d'un pantalon » (Encyclop.). B. a) 1438 « support soutenant une tablette » (Journal de Clément de Fauquembergue, t. III, p. LXIX : une fourme à goucès); b) 1551 charpent. « pièce de bois soutenant une autre pièce de bois » (E. Coyecque, Recueil d'actes notariés..., t. II, p. 439 : entrectz et goussetz). Dér. de gousse*; suff. -et*. Le sens primitif du mot est A 2 a : « dans une armure, pièce servant à protéger l'aisselle », cette pièce devait ressembler à une gousse*, d'où son nom (cf. FEW t. 21, p. 134a). La forme gocet de ca 1180 (Chr. de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 7454) désigne prob. une figure de chien (ou de nain) sculptée servant de support à un lit (FEW t. 2, p. 151) et le mot se rattache donc à l'a. fr. gouz « sorte de chien » (v. gousse; FEW t. 2, p. 1592a, s.v. kuš; T.-L., s.v. goz/gocet); v. cependant FEW t. 21, p. 137, note 8 pour une autre interprétation. Fréq. abs. littér. : 177. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun

gousset \ɡu.sɛ\ masculin

  1. Petite poche destinée à renfermer de l’argent, des bijoux, une montre, etc., et fixée à la ceinture du pantalon ou plus souvent du gilet.
    • La grande Anaïs introduit deux mouchoirs dans les goussets de son corset, et toutes nos moqueries n’ont pu la décider à abandonner ce puéril rembourrage. — (Willy [Henry Gauthier-Villars] et Sidonie-Gabrielle Colette, Claudine à l’école, Le Livre de Poche, 1900, page 168)
    • Ma mère croise avec feu, sur sa gorge que hausse un corset à goussets, ses jolies mains, fanées par l’âge et le grand air. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 18)
    • À la fin, le secrétaire soupira, se renversa sur son siège, sortit de son gousset un cure-dent et s’en servit pour accompagner sa méditation sur le cas de Bert. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 160 de l’éd. de 1921)
    • Je sors de la gare et je retrouve, dans mon gousset, encore un florin. — (Fiodor Dostoïevski, traduction de Ely Halpérine-Kaminsky, Le Joueur)
    • Ce mot gousset est douillet, confortable, il suggère déjà un rapport satisfait avec une excroissance abdominale arborée sans vergogne, et caressée sans déplaisir, au moment de s’enquérir de l’heure. — (Philippe Delerm, L’extase du selfie, Seuil, 2019, page 33)
  2. (Arts) Petite console de menuiserie servant à soutenir des tablettes.
  3. (Mécanique) Dans une structure métallique ou mécano-soudée, pièce mince (tôle) servant à rigidifier une liaison d'angle.
  4. (Lingerie) Petite pièce triangulaire de toile ou de coton, que l’on met à la manche d’une chemise à l’endroit de l’aisselle.
  5. L’odeur spéciale qui vient parfois du creux de l’aisselle (vieilli).
    • Sentir le gousset.
  6. (Marine) Ouverture ménagée dans la voûte d'un bateau pour y passer la tête du gouvernail.
  7. (Marine) Pièce de bois munie de deux tourillons qui entrent dans les barrotins du second pont d'un navire.
  8. (Héraldique) Pièce formée pour la partie supérieure par un triangle mouvant du chef, et qui rejoint un pal pour la partie inférieure. Similaire au pairle, si ce n'est que la partie supérieure est pleine.

Nom commun

gousset \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. (Héraldique) Gousset.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOUSSET. n. m.
Petite poche destinée à renfermer de l'argent, des bijoux, une montre, etc., et fixée à la ceinture du pantalon ou plus souvent du gilet. Mettre la main au gousset. Fam., Avoir le gousset garni, bien garni, Être pourvu d'argent. En termes d'Arts, il se dit d'une Petite console de menuiserie servant à soutenir des tablettes. En termes de Lingerie, il désigne une Petite pièce triangulaire de toile ou de coton, que l'on met à la manche d'une chemise à l'endroit de l'aisselle. Elle s'appelle ainsi parce que

GOUSSET se disait autrefois du Creux de l'aisselle. Il désignait aussi l'Odeur spéciale qui vient parfois du creux de l'aisselle. Sentir le gousset.

Littré (1872-1877)

GOUSSET (gou-sè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les gou-sè-z et les montres ; goussets rime avec traits, succès, paix, jamais, etc.) s. m.
  • 1Le creux de l'aisselle. Mit quelque argent sous son gousset, Je veux dire sous son aisselle, Scarron, Œuv. t. I, p. 308.

    La mauvaise odeur qui vient de l'aisselle. D'un visage noir et grasset, Et sentait un peu le gousset, Scarron, Virg. v. Mme la princesse était un peu bossue, et avec cela un gousset fin qui se faisait suivre à la piste, Saint-Simon, 225, 13.

    Anciennement. Pièce de l'armure qui avait la forme d'un triangle, et qui garantissait le dessous du bras.

    Terme de blason. Pièce irrégulière qui ressemble à un gousset d'armure, et qui prend en haut des deux angles de l'écu pour venir se terminer en pal à la pointe.

  • 2Pièce à la partie de la manche d'une chemise correspondant au gousset.
  • 3 Anciennement. Petite bourse que l'on portait d'abord sous l'aisselle et que l'on attacha ensuite en dedans de la ceinture de la culotte.

    Avoir le gousset garni, bien garni, être bien pourvu d'argent. Il affecte de me distinguer des compagnons de mon infortune, dont il n'avait pas trouvé le gousset si bien garni que le mien, Lesage, Est. Gonz. ch. 46.

    Avoir le gousset vide, le gousset plat, être sans argent.

    Aujourd'hui, petite poche pratiquée à la ceinture de la culotte. Un gousset de montre.

  • 4Sorte de console en menuiserie servant à soutenir des tablettes.

    Petite pièce de bois échancrée et posée diagonalement ; on l'attache contre une muraille pour soutenir quelque autre pièce de bois.

  • 5Petit siége à la portière d'un carrosse pour recevoir un enfant et même une grande personne.

    Terme de marine. Boucle de fer qui est autour du timon du gouvernail.

    Morceau de bois au bout duquel il y a deux tourillons qui entrent dans deux barrotins au deuxième pont d'un vaisseau.

HISTORIQUE

XVe s. L'Anglois frappa de sa lance ledit Louis… au dessous du bras ; par faute et manque d'y avoir un croissant ou gouchet… il fut si douloureusement blessé…, Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 560, dans LACURNE, au mot vif.

XVIe s. Il fut frappé d'une fleche par le gousset en levant le bras pour combattre, Du Bellay, M. 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* GOUSSET, s. m. (Gramm.) ce mot a plusieurs acceptions. Il se dit de la piece de toile en losange dont ont garnit l’endroit d’une chemise qui correspond à l’aisselle : de la partie de l’armure d’un chevalier, qui a une branche ouverte & plus courte que l’autre, qui est faite en équerre, & qui habille aussi le haut du bras à l’articulation : d’une petite poche pratiquée à nos culottes, où l’on sert sa montre ou quelques autres meubles précieux : de la barre du gouvernail : voyez la Planche IV. fig. n°. 177. & l’art. Gouvernail : d’une espece de lieu qui se place dans les enrênures d’un entrain à un autre, ou d’un morceau de planche en équerre, chantourné par-devant, que l’on fixe de champ à un mur ou dans un autre endroit, pour soûtenir une planche, une tablette : d’une espece de siége ménagé à la portiere d’un carrosse pour un sur-numéraire ; & d’une piece en forme de pupitre, tirée de l’angle dextre ou senestre du chef, descendant diagonalement sur le point du milieu de l’écu d’une autre piece semblable, & tombant perpendiculairement sur la base. V. nos Planches de Blason. Le gousset est une flétrissure ; il marque, à ce que disent les écrivains de l’art héraldique, la sévérité, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gousset »

De gousset qui signifiait autrefois le creux de l’aisselle (voir sens n°4).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de gousse ; le creux de l'aisselle, sens primitif de gousset, ayant été comparé à une gousse. Cependant on a cité le celtique : gaél. guiseid, poche ; kimry, cwysed.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gousset »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gousset gusɛ

Citations contenant le mot « gousset »

  • Portez votre culture, comme votre montre, avec discrétion, et gardez-vous de la tirez de votre gousset et de la faire tinter pour le seul plaisir de montrer que vous n'en êtes pas dépourvu. De Philip Chesterfield
  • Garder la notion du temps est une chose importante. Il nous permet de gérer au mieux notre emploi du temps. Connaissez-vous la montre à gousset ? Ce garde-temps vintage et rétro traverse les époques pour sublimer les tenues des hommes et femmes en leurs apportant une touche élégante de classe distinguée. , Les montres à gousset : choix et conseils -
  • Patek Philippe, Breguet ou encore Audemars Piguet… Toutes les plus grandes manufactures horlogères recréent aujourd'hui l'un des garde-temps les plus emblématiques, la montre à gousset. Plein feux sur 10 montres incroyables, idéales pour tous les amoureux et passionnés d'horlogerie.  Vogue Paris, 10 montres à gousset pour tous les amoureux d'horlogerie | Vogue Paris
  • Un œil distrait pourrait ne pas s’arrêter dessus. Pourtant, certaines montres à gousset anciennes exposées parmi d’autres dans un couloir du musée d’Art, d’Histoire et d’Archéologie d’Évreux méritent le regard, pour leurs décors minutieux, joliment peints sur de l’émail, très colorés... et pour le moins érotiques. Des images coquines mettant en scène ici des nobles à leur affaire, là des domestiques, et même un moine, reconnaissable à sa tonsure et à son aube brune. Une idée de sortie culturelle et insolite pour la Saint-Valentin ! www.paris-normandie.fr, Saint-Valentin : connaissez-vous les montres à gousset coquines exposées au musée d’Évreux ?
  • La façon dont la montre à gousset était portée a également évolué avec le temps. Lorsque les vêtements taillés sont devenus populaires, les gens ont commencé à porter des montres à gousset dans les poches avant de leur gilet. Club de Mediapart, Une montre à gousset, c'est chargé d'histoire ... | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « gousset »

Langue Traduction
Anglais gusset
Espagnol escudete
Italien gherone
Allemand zwickel
Chinois 扣板
Arabe مجمعة
Portugais reforço
Russe ластовица
Japonais マチ
Basque gusset
Corse gusset
Source : Google Translate API

Synonymes de « gousset »

Source : synonymes de gousset sur lebonsynonyme.fr
Partager