La langue française

Gisant, gisante

Sommaire

  • Définitions du mot gisant, gisante
  • Étymologie de « gisant »
  • Phonétique de « gisant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gisant »
  • Citations contenant le mot « gisant »
  • Images d'illustration du mot « gisant »
  • Traductions du mot « gisant »
  • Synonymes de « gisant »
  • Antonymes de « gisant »

Définitions du mot gisant, gisante

Trésor de la Langue Française informatisé

GISANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.

I. − Part. prés. de gésir*.
II. − Emploi adj.
A. − [Correspond à gésir A 1; en parlant d'un animé vivant ou mort] Littér. Qui est étendu, couché, sans pouvoir se mouvoir (par suite d'un malaise, d'une maladie, d'une blessure ou de la mort). On l'a trouvée gisante, étalée sur son seuil, la poitrine trouée par une balle (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 188).On n'a aucune peine à s'imaginer mort, gisant, bien au sec sous la dalle (Guéhenno, Journal « Révol. »,1937, p. 57).Des images de la femme gisante dans son hamac ou dans la position obstétricale indigène (Lévi-Strauss, Anthropol. struct.,1958, p. 213).
P. métaph. C'était une chanson si accablée et si gisante qu'on craignait que les mouches ne s'y missent (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 178).
Emploi subst. Ils virent un homme tout long dans l'ornière (...). Le gisant relevait la tête, avec des plaintes (Pourrat, Gaspard,1925, p. 53) :
1. La vache piquée roula et resta inerte. « Ils l'ont tuée », pensa-t-il. Les hommes avaient mis pied à terre et entouraient la gisante, qui s'était dans sa chute fiché une corne dans le sol, et littéralement clouée. Montherl., Bestiaires,1926, p. 409.
ARCHÉOL., au masc. Statue funéraire représentant un personnage mort, couché. Les tranquilles gisants de pierre qui dorment côte à côte dans les cryptes (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 576) :
2. À même le pré, un gisant de pierre, armé, accoté sur le coude droit, dans une attitude de guet, de vigilance, d'anxiété, de menace, le visage râpé par les intempéries, réduit à un ovale nu de pierre blanche, garde l'entrée d'un souterrain perdu dans les herbes. J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p. 48.
Rem. Ac. 1932 enregistre dans cet emploi la forme féminine.
B. − [Correspond à gésir A 2; en parlant d'une chose]
1. [En parlant d'une chose abandonnée, détériorée] Littér. Qui est tombé, dispersé çà et là sur le sol. Le champ bientôt fut plein d'armes gisantes, d'une tristesse raidie d'abandon (Zola, Débâcle,1892, p. 32).J'ai vu la statue abattue de Notre-Dame, gisante la face contre terre sous la neige (Claudel, Gdes odes,1910, p. 288).C'était un gros village (...) près d'une grande ville morte, dont on voyait encore les pierres gisantes sur le sol (Tharaud, Fez,1930, p. 2).
Navire gisant (Littré, DG, Lar. Lang. fr.). Navire échoué.
2. TECHNOL. Qui est en position horizontale.
,,Meule gisante`` (Ac. 1878-1932). ,,Meule inférieure d'un moulin, sur laquelle tourne la meule supérieure`` (Ac. 1878-1932).
Emploi subst. masc. ,,Le gisant d'un chariot`` (Ac. 1932). ,,La partie du brancard qui porte directement sur l'essieu`` (Ac. 1932).
3. Qui se trouve enfoui (v. gîte1, gisement II B). La nappe d'eau, gisante à une assez grande profondeur souterraine (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 527).
Prononc. et Orth. : [ʒizɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. V. gésir. Fréq. abs. littér. : 199.

Wiktionnaire

Adjectif

gisant \ʒi.zɑ̃\

  1. Qui est couché, étendu.
    • On voyait que la victime avait été frappée au moment où, à genoux devant le tonneau, elle commençait à remplir une bouteille, qui lui avait échappé des mains et qui était gisante à ses côtés. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
  2. (Héraldique) Se dit d'un quadrupède (en particulier un cerf) qui est représenté couché. À rapprocher de couché, dormant, embarroqué, en forme et en repos.
    • Écartelé ; au premier des comtes sénateurs au second de sinople au lion gisant gueule béante d’or ; au troisième d’argent aux trois violettes au naturel posées deux et un ; le quatrième d’azur à la croix pattée d’or, qui est de Claude François Marie Primat → voir illustration « lion gisant »

Nom commun

gisant \ʒi.zɑ̃\ masculin

  1. (Sculpture) Statue qui représente le défunt reposant, comme élément décoratif d'un tombeau.
    • Chacun sur son oreiller, elle au fond, moi au bord, rigides comme deux gisants, elle une main sur la poitrine et l'autre sur le ventre comme Catherine de Médicis, moi les bras le long du corps comme Henri II [...] — (Réjean Ducharme, L'hiver de force, Gallimard, 1973, p. 41)
  2. (Figuré)
    • Cette gisante de 1903 est revêtue d'une chemise de nuit de batiste aux poignets et au col ornés de dentelles ; un tulle diaphane voile imperceptiblement son visage et nimbe ses cheveux, qui paraissent très sombres, par contraste avec la blancheur du linge. Ses mains, entrelacées d'un chapelet, sont jointes sur le haut du ventre ballonné par la péritonite, qui bombe le drap comme si elle attendait encore son enfant. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 47)
    • Je me rappelle la pénombre aigre des chambres désinfectées au crésyl, les gisants de cire au milieu du linge blanc et le geste du prêtre qui ouvre les draps fétides et d'un pouce huilé trace ses croix en marmottant des orémus. — (Jean-François Coatmeur, Des croix sur la mer, Albin Michel, 1991, rééd.2005, p.138)
  3. Partie du brancard d’un chariot, qui porte directement sur l’essieu.

Forme de verbe

gisant \ʒi.zɑ̃\

  1. Participe présent de gésir.
    • Il était là, gisant sur le pavé.

Forme d’adjectif

gisante \ʒi.zɑ̃t\

  1. Féminin singulier de gisant.

Adverbe

gisante \ɡi.ˈsan.te\

  1. En fondant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉSIR. v. intr.
Être couché. Il n'est plus usité qu'au présent de l'indicatif, Je gis, tu gis, il gît, nous gisons, vous gisez, ils gisent; à l'imparfait, Je gisais, et au participe présent, Gisant. On l'emploie surtout en parlant de Personnes malades ou mortes (Voyez Ci-gît à CI) ou de Parties d'édifices renversées par le temps ou la destruction. Les blessés gisaient sur le soleil attendant d'être secourus. Les cadavres gisent sur la terre, privés de sépultures. Les colonnes de l'édifice détruit gisaient éparses.

Littré (1872-1877)

GISANT (ji-zan, zan-t') adj.
  • Qui gît. Ayant vu ses soldats gisants sur la poussière, Mairet, Mort d'Asdrub. v, 2. Je suis gisant dans mon lit, ne pouvant guère écrire, Voltaire, Lett. d'Argental, 8 janv. 1756.

    Substantivement. Quoique son camarade [médecin Tant-pis] Soutînt que le gisant irait voir ses aïeux, La Fontaine, Fabl. v, 12.

    Dans un moulin, meule gisante, ou inférieure, celle sur laquelle la meule supérieure tourne.

    Terme de marine. Navire gisant, navire échoué. Les publications et affiches déclareront aussi le nom du vaisseau saisi et son port et le lieu où il sera gisant ou flottant, Ordonn. août 1681.

    Quelques-uns doublent l's. Ami français, le prince ici gissant Vécut sans gloire et mourut en pissant, Épigr. faite sur Antoine de Bourbon, tué d'un coup d'arquebuse, au siége de Rouen, tandis qu'il lâchait de l'eau. Voy. dans VOLTAIRE la note (u) du IXe chant de la Henriade.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gisant »

→ voir gésir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Part. présent irrégulier de gésir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gisant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gisant ʒizɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gisant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gisant »

  • La Fondation du patrimoine et le département de la Sarthe lancent une souscription auprès des particuliers, afin de contribuer aux travaux de déplacement et de restauration du gisant de la Reine Bérengère, à l'Abbaye de L'Épau. La campagne doit durer un an et vise à réunir 42.000 euros. France Bleu, Abbaye de l'Épau : un appel aux dons pour restaurer le gisant de la Reine Bérengère
  • Des habitants de l’île de Sakhaline (Extrême-Orient russe) ont pêché un requin dans un fleuve à proximité de la ville de Krasnogorsk. Une vidéo qui montre la bête gisant sur le flanc a été mise en ligne: , Un requin de 100 kilos pêché en Russie - vidéo - Sputnik France
  • À chaque fois, ça s'est passé la nuit, dans la même pâture de Berny-en-Santerre, petit village picard de 150 habitants. D'abord le 14 mai, un cheval blanc et marron retrouvé mort au petit matin. Puis un petit poney, découvert gisant à peine trois jours plus tard. Sur les cadavres, pas de traces de coups, mais un détail choquant : l'oreille droite manque aux deux chevaux. Pas arrachée, mais découpée, dans un cas avec un soin chirurgical, «comme au scalpel», raconte le maire Francis Leroy : «Ça a eu lieu en plein confinement. C'est un truc de fou.» Le Figaro.fr, Un groupe de tueurs de chevaux terrorise les éleveurs
  • C’est le fils du septuagénaire qui l’a découvert gisant dans le caniveau. Son ami l’avait appelé pour lui dire que son père a fait une chute. Arrivé sur place, il a vu son père qui saignait abondamment de la tête et était inconscient. Son frère, qui était déjà sur place, avait déjà appelé le SAMU mais finalement, c'est à bord de la voiture d'un ami que l’homme a été transporté à l’hôpital. Son état de santé est jugé inquiétant et il a été admis en service Neuro High Care. lexpress.mu, Bain-des-Dames: un fils découvre son père blessé dans un caniveau | lexpress.mu
  • Une nuit de printemps, la servante fut réveillée par des mouvements dans la chambre. Tout de suite après, un silence de mort. Si bien que la servante finit par se lever et distinguer le corps de son maître gisant dans la ruelle. Il était raide mort…  SudOuest.fr, Patrimoine en Charente-Maritime : découvrez la Maison aux malheurs, à Saint-Georges-d’Oléron
  • Ainsi, on découvre, Daniel 14 ans, un Soudanais, torse nu, les deux bras amputés par une bombe. Mais aussi Mabior qui a perdu sa jambe à la guerre au Sud-Soudan, ou encore des cadavres gisant au sol dans les rues de Bangui. À la fois durs et pudiques, les clichés de Camille Lepage témoignent de la violence, de la famine, de la douleur, du drame auxquelles ces populations de la Corne d’Afrique sont confrontées. La photographe nantaise n’épargne pas le spectateur. "Je n’accepte pas que les tragédies qui affectent les populations soient passées sous silence pour la simple raison que personne ne peut en tirer de l’argent. J’ai décidé de travailler seule et de les mettre en lumière quoi qu’il arrive", disait Camille Lepage. Cela lui coûtera la vie. ladepeche.fr, Hommage à Camille Lepage au château de Laréole - ladepeche.fr
  • Depuis son box, il ne lève pas les yeux sur les photos insupportables du corps froid de Rosine Roig, gisant, le crâne transpercé par une balle de 7,65 mm, sur la table du médecin légiste. Ramon Cortès ne verse même pas une larme sur son ex-compagne et mère de ses trois enfants pour laquelle il dégouline pourtant d’adoration depuis trois jours. " Je l’aimais. Sans elle, je ne peux pas vivre" sert-il en rengaine. Avec Rosine, nous deux, c’est à la vie, à la mort". lindependant.fr, Pyrénées-Orientales - Assassinat de Rosine Roig : "Entre nous, c’était à la vie, à la mort" - lindependant.fr
  • « Elle était encore vivante dimanche au soir. Elle est morte dans la journée d'aujourd'hui lundi... » Elle, c’est une jument, trouvée gisante, sans vie, dans son pré, à Parigny-les-Vaux. Derrière le mutisme de ses propriétaires, il y a avant tout la peine, plus que légitime, d’avoir perdu leur animal. Une exigence de discrétion aussi. Mais après une autre découverte vendredi à Champvoux, d’une jument atrocement mutilée, les interrogations, sur fond d'inquiétudes et de psychose pour les propriétaires d'équidés, se conçoivent aussi.  www.lejdc.fr, Une jument retrouvée morte dans son pré à Parigny-les-Vaux : la mort serait accidentelle - Parigny-les-Vaux (58320)
  • La présumée victime, qui venait de terminer son quart de travail au Cosmo Dance Club, a été retrouvée gisante sur le trottoir, sur la rue Foundry. Radio-Canada.ca, L’homme accusé d’avoir tabassé un barman de Moncton plaide non coupable | Radio-Canada.ca
  • Ce fut à ce moment qu’ils découvrirent la scène effroyable et macabre. La victime qui habitait un studio au premier étage d’un immeuble avait été vue, gisante au milieu des draps, les mains ligotées. Les premières enquêtes ont révélé qu’elle aurait été étouffée. Elle avait un morceau de tissu au visage et dans la bouche. Afrik.com, Meurtre : qui a assassiné l’actrice ivoirienne Aldina Sasso de la série "Ma grande Famille" ?

Images d'illustration du mot « gisant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gisant »

Langue Traduction
Anglais lying
Espagnol acostado
Italien dire bugie
Allemand lügen
Chinois 说谎
Arabe يكذب أو ملقاه
Portugais mentindo
Russe лежащий
Japonais
Basque etzanda
Corse minzogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « gisant »

Source : synonymes de gisant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gisant »

Partager