La langue française

Gâtisme

Sommaire

  • Définitions du mot gâtisme
  • Étymologie de « gâtisme »
  • Phonétique de « gâtisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gâtisme »
  • Citations contenant le mot « gâtisme »
  • Traductions du mot « gâtisme »
  • Synonymes de « gâtisme »

Définitions du mot « gâtisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÂTISME, subst. masc.

A. − MÉD. ,,État de décrépitude physique et mentale des malades paralytiques, aliénés ou très âgés qui présentent une incontinence sphinctérienne, souvent compliquée de lésions de décubitus`` (Méd. Biol. t. 2, 1971) :
1. Il [le ramollissement de type pseudo-bulbaire] est caractérisé par un affaiblissement intellectuel important, le sujet présente un faciès hébété, inexpressif, se met à rire ou à pleurer de façon spasmodique sans aucune raison, marche à petits pas, s'exprime sans intonation et d'une façon très lente, et présente une gêne à la mastication et à la déglutition. Le sujet dont l'état s'aggrave progressivement meurt après une période de gâtisme plus ou moins prolongée. Quillet, Méd.1965, p. 340.
B. − P. ext. État d'une personne, généralement âgée, atteinte d'affaiblissement physique et/ou intellectuel. Le désespoir qui ricane, la fureur qui grince, le gâtisme qui bégaie (Faure, Hist. art,1921, p. 140).
P. hyperb. La fantastique bêtise des Parisiens. Elle est si inconcevable qu'on est tenté d'admirer la Commune! Non, la démence, la stupidité, le gâtisme, l'abjection mentale du peuple « le plus spirituel de l'univers » dépasse tous les rêves (Flaub., Corresp.,1871, p. 258) :
2. ... l'aristocratie avait versé dans l'imbécillité ou dans l'ordure! Elle s'éteignait dans le gâtisme de ses descendants dont les facultés baissaient à chaque génération et aboutissaient à des instincts de gorilles fermentés dans des crânes de palefreniers. Huysmans, À rebours,1884, p. 285.
REM.
Gâtifier, verbe intrans.,fam. a) Devenir gâteux. Le départ d'Yves tua bonne-maman qui soudain n'eut plus de forces, abandonna bon-papa, se coucha, pleurant doucement. Je fus très tendre pour elle. Mais ma tendresse n'était pas celle d'Yves. Bon-papa seul s'égara, gâtifia (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 326).b) Avoir un comportement de gâteux. Il gâtifie avec son petit-fils (Rob.Suppl.1970).
Prononc. et Orth. : [gɑtism̥]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1869 (Goncourt, MmeGervaisais, p. 344). Dér. de gâteux*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 24.

Wiktionnaire

Nom commun

gâtisme \ɡɑ.tism\ masculin

  1. Sénilité, affaiblissement physique ou intellectuel généralement dû à l’âge.
    • ... il vaut mieux se jurer de mourir en peignant plutôt que de sombrer dans le gâtisme avilissant qui menace les vieillards se laissant dominer par des passions abrutissantes pour les sens. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, page 56, citant Cézanne)
  2. (Médecine) Décrépitude physique et mentale des paralytiques, aliénés ou personnes très âgées qui souffrent d’incontinence.
    • Vos deux parents sont atteints de gâtisme.
  3. (Par hyperbole) Bêtise, stupidité.
    • Personne n’ose attaquer les problèmes de front, c’est du gâtisme généralisé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÂTISME. n. m.
État d'un gâteux.

Étymologie de « gâtisme »

(1868) De gâteux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gâtisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gâtisme gatism

Évolution historique de l’usage du mot « gâtisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gâtisme »

  • Vive le gâtisme ! De Yves Montand / Paris-Match - Novembre 1989
  • Les petits enfants mûrissent les grands-parents, je veux dire : les rapprochent du gâtisme. De Henry de Montherlant
  • Dieu n'a pas prévu le bonheur pour ses créatures il n'a prévu que des compensations : la pêche à la ligne, l'amour, le gâtisme. De Jean Giraudoux / Intermezzo
  • La politique est le repaire des ratés, elle conduit au gâtisme intellectuel. De Jean-Baptiste Doumeng / Le Quotidien de Paris - 7 Avril 1987
  • Ce n’est pas tout à fait exact que la musique adoucit les moeurs. Je crois même que l’harmonie, un peu en excès, amène l’homme le mieux constitué à un état d’hébétude et de gâtisme tout à fait folâtre. De Alphonse Allais
  • Le patriotisme, c'est bon pour les Africains et les Asiatiques. Chez les Russes, c'est déjà suspect ; en France, ça passe pour du gâtisme : les esprits avancés doivent avoir le patriotisme des autres. De Jean-Marie Domenach / Ce que je crois
  • C'est une déclaration qui fait planer le spectre de nouveaux échanges d'insultes entre les deux puissances. Après de récents propos irrévérencieux de Donald Trump au sujet de Kim Jong Un, Pyongyang s'est faussement inquiété d'une "rechute du gâtisme" du président américain. Une nouvelle passe d'arme qui intervient peu avant le terme d'un ultimatum nord-coréen pour la diplomatie.  LExpress.fr, Pyongyang s'inquiète d'une "rechute du gâtisme" de Trump - L'Express
  • Chez nous, prétexte est pris (on se demande pourquoi) pour manifester contre les violences de la police française qui serait raciste. Tout le monde s’y met : les médias, bien sûr, comme d’habitude, qui insistent sur le fossé qui se creuserait entre la police et la population – les plus « honnêtes » précisant cependant « une partie de la population », oubliant de compléter que cette partie-là se recrute principalement dans les quartiers pourris de la république. On trouve aussi bien sûr parmi les « Fouquier-Tinville » accusateurs, le marxiste Mélenchon et sa bande de bolchéviques, et l’inoxydable Toubon, chez qui la naïveté le dispute au gâtisme et qui, comme d’habitude, défend toute cause anti-nationale au nom d’une vision irénique des droits de l’homme. Les 4 Vérités Hebdo - La publication anti bourrage de crâne, Violences policières et esclavage : amalgame et mensonges - Les 4 Vérités Hebdo - La publication anti bourrage de crâne
  • Au cours de ces dernières années, nous avons contribué à la faire entrer dans le grand livre de la médecine, à la définir dans ses contours cliniques et biologiques, même aux stades les plus précoces, bref à la sortir du marécage dans lequel elle se trouvait. Jusque-là, on l’assimilait au gâtisme, à la sénilité, à la démence sénile ou à l’artériosclérose cérébrale. L'Obs, TRIBUNE. La maladie d’Alzheimer ne cache-t-elle que de la sénilité ? « Non, c’est une vraie pathologie ! »

Traductions du mot « gâtisme »

Langue Traduction
Anglais spoiling
Espagnol arruinando
Italien rovinarvi
Allemand verderben
Chinois 宠坏
Arabe إفساد
Portugais estragando
Russe порча
Japonais 腐る
Basque spoiling
Corse spuleghja
Source : Google Translate API

Synonymes de « gâtisme »

Source : synonymes de gâtisme sur lebonsynonyme.fr
Partager