La langue française

Garrigue

Définitions du mot « garrigue »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARRIGUE, subst. fém.

A. − BIOGÉOGR. Association buissonnante discontinue des plateaux calcaires méditerranéens résultant d'une régression de la forêt sous l'influence du feu ou du pâturage intensif (d'apr. George 1970; Agric. 1977). Ces formations buissonneuses (lentisques, myrtes, etc.) qui couvrent les versants et les plateaux secs du monde méditerranéen et qui constituent les maquis (Corse), les garrigues (Languedoc) (Brunhes, Géogr. hum.,1942, p. 164).
B. − P. méton. Les plateaux couverts de cette végétation. L'armoire à glace, fortement parfumée des herbes recueillies sur la garrigue (Barrès, Jard. Bérén.,1891, p. 42).Entre les panaches des pins maritimes, la villa toute raide et archaïque regarde la garrigue tachetée de touffes de buis et de romarin (Larbaud, Amants,1923, p. 119).
Prononc. : [gaʀig]. Ds Ac. dep. 1835. Garigue (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. de Fr., 1908, p. 281; Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 259). Guarrigue (Giono, Colline, 1929, p. 48, 158). Étymol. et Hist. 1544 garrigues « landes » (Amadis, V, 37 ds Hug.). Empr. au prov.garriga « garrigue » (ca 1120, Quercy ds Brunel, no23, 2; cf. lat. médiév. garrica, garriga dep. 817 [Couserans] et jusqu'au mil. du xiies. dans tout le domaine d'oc, nierm., v. aussi Bambeck Boden, § 2; cf. le masc. correspondant : a. prov. garric « chêne kermès » 1177, Rouergue ds Brunel, no160, 4), auquel correspond ds le domaine d'oil, jarrie (1150-80 fr.-prov. « chêne kermès », G. de Roussillon, éd. W. M. Hackett, 8492; a.fr. « terre inculte » ca 1315 typonyme La Jarrie, Arch. du Loiret ds Gdf., cf. aussi les toponymes cités par Longnon, § 33, notamment en Charente-Mar., Loire-Atlantique et Touraine); cf. l'a. fr. jarris (-icius v. -is) ca 1170 « bâton taillé ds un chêne kermès » (Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 1260 : jarri). Ces mots se rattachent à un vaste ensemble lexicologique désignant des plantes épineuses, des terres incultes, dont on relève les représentants de la Péninsule Ibérique jusqu'à l'Italie du sud. Cet ensemble serait dér. d'un type préroman *carra- pour l'identification duquel les avis divergent : pour FEW t. 2, p. 411, Bl.-W.5, Dauzat Topon., éd. 1971, p. 85, ce type serait à identifier avec la base préromane *carra- « pierre » (d'où le dér. gasc. carroc, garroc « rocher », Palay, Lespy-Raym.), les sols pierreux donnant naissance à une végétation rabougrie et épineuse; J. Hubschmid, Sardische Studien, 1953, p. 97 préfère, notamment pour des raisons phon., séparer la base préromane, *karr- « chêne » (d'où les dénominations de plantes épineuses, de landes v. Id., op. cit., pp. 93-96 et Hubschmid fasc. 2, p. 95), de la base préromane *karri- « pierre » (J. Hubschmid, op. cit., pp. 108-112). Fréq. abs. littér. : 33. Bbg. Carnoy (A.). Probl. ling. Orbis. 1956, t. 5, p. 113 - Pauli 1921, pp. 8-9.

Wiktionnaire

Nom commun

garrigue \ɡa.ʁiɡ\ féminin

  1. (Botanique) Végétation basse plus ou moins impénétrable, constituée principalement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, formant des fourrés épineux.
    • La steppe à Braphypode, les « tomillares » à Thym vulgaire, les garrigues à Lavande, le garrigues touffues à Cistes ou à Chêne Kermès […]. C'est toute l'étude des paysages méditerranéens qu'il faudrait faire, […]. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.174)
    • Les bouquets de cistes pourpres ou blancs chamarraient la rauque garrigue, que les lavandes embaumaient. Il soufflait par là-dessus un air sec, hilarant, qui nettoyait la route en dépoussiérant l'alentour. — (André Gide, Si le grain ne meurt.)
    • […]; d'autre part, la nature d'un terrain non agricole, spontanément, ce n'est pas le bois, mais la broussaille, la friche, la lande, la ginestaie, la garrigue, la genévraie, le maquis, la pelouse rase... ou le désert ! — (Acta geographica, Société de géographie, 1986, page 103)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « garrigue »

(XVIe siècle) De l’occitan garriga de même sens, issu du latin médiéval garrica, le masculin en ancien occitan est garric (« chêne kermès »), auquel correspond dans le domaine d'oil, jarrie (« chêne kermès »), racine dont est issu nombre de toponymes.
Ces mots se rattachent à un vaste ensemble lexicologique désignant des épineux, des terres incultes, dont on relève les représentants de la Péninsule Ibérique jusqu'à l'Italie du sud. Cet ensemble serait dér. d'un type préroman *carra- pour l'identification duquel les avis divergent :
  1. selon certains, la base préromane est *carra- (« pierre, caillou ») d'où le dérive gascon carroc, garroc (« rocher »), les sols pierreux donnant naissance à une végétation rabougrie et épineuse,
  2. pour d'autres, la racine est *karr- (« chêne ») d'où les dénominations de plantes épineuses, de landes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « garrigue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
garrigue garig

Évolution historique de l’usage du mot « garrigue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « garrigue »

  • Les flammes se sont propagées à la garrigue, indiquent les sapeurs-pompiers, qui sont intervenus en nombre pour éteindre le sinistre. Au total, 3.000 m2 de broussailles sont partis en fumée. , Faits divers : une voiture prend feu après un accident, la garrigue s'enflamme
  • Ce vendredi 19 juin, en fin de matinée, un feu s'est déclaré dans la garrigue à Valergues, dans l'Hérault. midilibre.fr, Hérault : un feu de garrigue détruit plus de 5 ha à Valergues dans le Lunellois - midilibre.fr
  • Dans la nuit du 10 au 11 juillet, un feu a ravagé 50 hectares de garrigue au niveau du col de la Dona à Estagel, dans les Pyrénées-Orientales. Les pompiers mobilisés ont mis cinq heures pour maîtriser l’incendie. Gérald Darmanin s'est rendu sur place pour les féliciter de leur action.   France 3 Occitanie, Un incendie détruit 50 hectares de garrigue à Estagel dans les Pyrénées-Orientales, Gérald Darmanin sur place
  • Ces vins, que le mistral balaie de parfums de thym et de garrigue, séduiront les amateurs de vins charnus, sauvages et puissants, avec une bouche corsée marquée par les petits fruits noirs et, en finale des notes chocolatées. , Magazine Gastronomie et Vins | Les Baux-de-Provence, des vins aux arômes de garrigue
  • Les familles et les groupes sont partis à la découverte du village, sur les chemins des garrigues et vignobles de Lirac. Des marcheurs venus d’Orange, Saint-Victor-la-Coste et Avignon se sont croisés au détour des chemins. Un randonneur a confié : "Même si on ne se fait pas encore la bise, c’est agréable de retrouver ses amis, ils nous ont tant manqué." midilibre.fr, Beaucoup de promeneurs en pique-nique dans la garrigue - midilibre.fr
  • Tous les lundis de l’été, Itinérances accompagne Cinéplanet pour une programmation de films dont la diffusion était prévue au 38e festival en mars dernier. Pendant ces deux mois, de la grotte de la Cocalière à la Bambouseraie, on retrouve également des séances en plein air. Enfin, des avants-premières et une carte blanche lors du festival du cinéma belge en garrigue sont à découvrir. , ALÈS Un été avec le festival Itinérances – Objectif Gard

Images d'illustration du mot « garrigue »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « garrigue »

Langue Traduction
Anglais scrubland
Espagnol matorral
Italien macchia
Allemand buschland
Chinois 灌木丛
Arabe شجيرات
Portugais cerrado
Russe лесной район
Japonais スクラブランド
Basque sastrakadi
Corse machja
Source : Google Translate API

Synonymes de « garrigue »

Source : synonymes de garrigue sur lebonsynonyme.fr

Garrigue

Retour au sommaire ➦

Partager