La langue française

Galet

Sommaire

Définitions du mot galet

Trésor de la Langue Française informatisé

GALET, subst. masc.

A. − Caillou poli et arrondi par frottement, qui se trouve le plus souvent sur le rivage de la mer ou dans le lit des torrents. Galet rond, plat; plage de galets; se promener, trébucher sur les galets. Des constructions bizarres faites d'énormes galets apportés par le gave (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 10).Les rives de galets sont dallées de linges étendus (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 189) :
1. La brise molle de la mer lointaine s'engouffrait dans sa chemise enflée sur sa poitrine; il marchait dans les galets pieds nus, léger et gai comme un lézard. Lamart., Cours litt.,1859, p. 287.
Sing. coll. Se promener sur le galet; un bâtiment échoué sur le galet; lester un bateau de galet (Ac.). Nous regagnâmes la chaloupe qui nous déposa un quart d'heure après sur le galet au pied de la falaise (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 385).
En partic. ,,Jeu où l'on pousse un palet sur une longue table, et où celui dont le palet est le plus près du bord gagne et celui qui tombe perd son coup`` (Littré). Jouer au galet (Ac.).
B. − P. anal., TECHNOL. Petite roue, éventuellement avec roulement à billes, facilitant le déplacement de certains meubles et objets. Galets d'un fauteuil, d'un lit. ,,Petite pièce circulaire, généralement cylindrique, permettant le frottement de roulement dans un guidage en translation`` (Boissier 1975). Galets cylindriques, coniques; galet porteur; mécanisme à galets; transporteur à galets. Les plaques tournantes de chemin de fer roulent sur des galets (Ac.1932) :
2. Système de coulisse à galets applicable aux tables à rallonges, aux dessus de bureaux, aux tablettes et tiroirs de toute espèce, et en général à toute pièce susceptible de recevoir un mouvement de va-et-vient, par M. Filleul (Louis Jean), à Paris. Nosban, Manuel menuisier, t. 1, 1857, p. 44.
Prononc. et Orth. : [galε]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Av. 1188 Touraine (?) galeit « pierre à feu » (Partonopeus de Blois, éd. J. Gildea, 5087); 2. ca 1195 norm. jalet « caillou arrondi (ici, servant de projectile) » (Ambroise, Guerre sainte, 3374 ds T.-L.); 3. 1832 « petite roue servant à faciliter la mobilité de certains objets » (Raymond). Terme surtout attesté dans l'Ouest et sur la côte picarde, dimin. en -et* de l'a. fr. gal « caillou » (ca 1200, norm.-pic. Aspremont, éd. L. Brandin, 3738); (ca 1195 norm., Ambroise, op. cit. 4799 ds T.-L.), de même aire d'orig. (cf. maintien du g- ), prob. issu d'un rad. préroman *gallo- « pierre » (v. Hubschmid, I, 66), FEW t. 4, p. 45a proposant un gaul. *gallos « id. » que l'on peut déduire de l'a. irl. gall « pilier de pierre, pierre », Thurneysen, p. 100, Dottin, p. 258; cf. DEAF col. 72-73. Fréq. abs. littér. : 303. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 154, b) 595; xxes. : a) 452, b) 565. Bbg. Barb. Misc. 28 1944/52, pp. 345-347. - Quem. DDL. t. 6.

Wiktionnaire

Nom commun

galet \ɡa.lɛ\ ou \ɡa.le\ masculin

  1. (Géologie) Caillou usé et poli par le frottement de l'eau, des pierres entre elles ou du vent. — Note : On les trouve en bord de mer ou dans le lit des torrents.
    • Le ressac était trop fort sur la plage de galets et aurait vite mis en pièces mon mince canot de toile, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Des comblements très fréquents, dont la nature indiscutablement morainique est attestée par la présence de galets striés, occupent le plus souvent le confluent des vallons latéraux […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 16)
    • Ces galets proviennent des calcaires du Jurassique, de la gaize, et quelques-uns de la craie ; ils contiennent quelques fragments de silex peu roulés. Ces galets sont associés à un sable grossier, calcaire, constitué aux dépens des mêmes formations. — (A. Bonte, 1963 & J.-N. Hatrival, 1966, Notice de la carte géologique au 1/50 000 : XXIX-10 : Rethel, Ministère de l'Industrie (France), p. 1)
  2. (Jeux) Jeu d'enfant où l’on pousse un caillou plat.
    • "Jouer au galet."
  3. Objet en forme de disque.
    • Le boutonnier traditionnel presse la nacre ou la corne qu'il découpe et transforme en petits galets ronds ou en pions. Puis il les façonne au tour ou à la meule pour leur donner une forme arrondie, les perce et les polit avant de les teinter, de les décorer ou de les graver. — (Dictionnaire de l'artisanat et des métiers, Institut supérieur des Métiers, éditions Le Cherche-midi, 2012, page 54)
  4. (Spécialement) (Mécanique) Disque ou petite roue de bois, de plastique, de métal, d'ivoire que l'on intercale entre deux pièces en mouvement pour réduire le frottement.
    • Ces mouvements sont assurés par un excentrique, sur la circonférence duquel court un galet qui est relié à une chaîne attachée au chariot avec un contrepoids. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  5. (Pêche) Bouée qui permet de reconnaître la situation d'un filet ou d'un casier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALET. n. m.
Caillou poli et arrondi qui se trouve en plusieurs endroits sur le bord de la mer. Une plage couverte de galets. Une plage de galets. Il s'emploie très souvent au singulier, dans un sens collectif, en parlant d'un Amas de galets. Se promener sur le galet. Un bâtiment échoué sur le galet. Lester un bateau de galet. Il se dit aussi d'un Jeu où l'on pousse une espèce de caillou plat. Jouer au galet. En termes de Mécanique, il se dit de Petits disques de bois, d'ivoire, de métal, qu'on place entre deux surfaces qui se meuvent l'une sur l'autre, afin de diminuer le frottement. Les plaques tournantes de chemin de fer roulent sur des galets. Les galets d'un pont tournant, d'un lit, d'un fauteuil.

Littré (1872-1877)

GALET (ga-lè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire : au pluriel, l's se lie : des ga-lè-z arrondis ; galets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
  • 1Caillou poli et arrondi aux angles qui se trouve sur le bord de la mer. Chaque lame qui venait briser sur la côte, s'avançait en mugissant jusqu'au fond des anses, et y jetait des galets à plus de cinquante pieds dans les terres, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie. Les portions les plus dures, à force d'être roulées par les vagues, forment ces galets arrondis, ou cette grève qui finit par s'accumuler assez pour servir de rempart au pied de la falaise, Cuvier, Révol. p. 38.

    Fig. Est-ce donc un si grand défaut de se distinguer, par quelques côtés anguleux, de la multitude de ces uniformes et plats galets qui foisonnent sur toutes les plages ? Diderot, Claude et Nér. II, 109.

    Galet de Boulogne, carbonate de chaux d'un blanc sale.

    Terme de géologie. Fragments de roches sphériques ou lenticulaires, de grosseurs diverses, formés antérieurement à notre époque par le mouvement des eaux.

  • 2 Collectivement. Le galet, un amas de galets. Se promener sur le galet. Il n'est pas commode de se baigner quand la mer est sur le galet.
  • 3Petit disque d'ivoire, de bois, de métal, etc. dont la dimension varie suivant la destination. Les mécaniciens emploient des galets pour diminuer le frottement.
  • 4Jeu où l'on pousse un palet sur une longue table. et où celui dont le palet est le plus près du bord gagne et celui qui tombe perd son coup.

HISTORIQUE

XIIIe s. De venerie i a ostius [outils], Li canivés et li fuisius [le fusil], Et li tondres [l'amadou] od le galet, Partonop. v. 5067.

XIVe s. Colin print une pierre ou gal de mer, et le getta à la teste du suppliant par telle maniere qu'il le porta à terre, Du Cange, galceta.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GALET, s. m. (Hist. nat.) c’est un caillou de mer & de riviere, ordinairement rond ou plat, & fort poli, qu’on trouve sur la greve, sur-tout dans les ports & havres, & souvent en si grande abondance, qu’ils les gâtent & les comblent, à cause que la mer les pousse d’un côté & le courant de l’autre.

Il est aisé de comprendre que la figure & le poli des galets leur viennent d’avoir été long-tems battus, agites par les flots, & usés les uns contre les autres ; mais il s’en trouve aussi dans les terres, les vallées, & les montagnes. Un physicien assûre que les montagnes de Bonneil, de Broye, & du Quesnoy, situées a environ 18 lieues de la mer, sont remplies de ces sortes de cailloux. Il s’en trouve aussi une très-grande quantité en Dauphiné, &c.

Parmi les galets qu’on rencontre dans les terres, il s’en voit plusieurs qui ont une surface inégale, irréguliere, & hérissée de pointes ; & de plus cette surface est une espece d’écorce, différente du reste de leur substance. Il paroît que c’est-là leur état naturel, car une cause étrangere ne peut guere les avoir revêtus de cette écorce, au contraire elle peut les en avoir dépouillés ; & cette cause pourroit être un frottement long & violent. Il est d’ailleurs probable que ces sortes de galets sont de la même espece que les cailloux qui ont une pareille écorce, assez épaisse, & toute de craie ; mais nous n’avons garde d’insister sur de telles conjectures, quoique rapportées dans l’histoire de l’académie des Sciences, année 1707.

On prétend que parmi les galets que la mer roule sur les côtes de Normandie, il y en a quelques-uns, dans lesquels on trouve d’assez beaux crystaux de différentes couleurs. Cet article de Lithologie n’est pas encore épuisé. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « galet »

Diminutif de l'anc fr. gal, caillou ; mot venant du celtique : bas-breton, kalet, dur ; gaélique, gal, caillou ; Berry, galine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Variante de galeit, jalet; de l'ancien dialecte normano-picard gal « caillou », lui-même du gaulois gallos « pierre, rocher » (ou, selon P. Guiraud, doublet de chail (caillou), apparenté comme lui au latin callum « durillon », de cal, avec inflexion possible de gal « jeter », le galet étant souvent un projectile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « galet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galet galɛ

Évolution historique de l’usage du mot « galet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galet »

  • Faute de pain, on mange de la galette. De Proverbe québécois
  • C'est toujours le chauve qui trouve le peigne dans la galette des rois. De Professeur Choron
  • Ordinairement, c’est le four qui fait la galette : au théâtre, c’est l’inverse. De Paul Véron
  • Les crabes, galets marchant. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • A toi la galette très fine, à moi le repas deux fois. De Proverbe algérien
  • L'homme est à la femme ce que le galet est à la mer : éternellement roulé. De Anonyme
  • La modestie rétrécit le cœur, qui ressemble alors à un petit galet extrêmement solide malgré sa petitesse ; il faut être solide pour pouvoir être sincère. De Lao She / Quatre générations sous un même toit
  • C'est le chant des galets qui enseigne la manière de bâtir un mur... Et quand un galet ne se trouve pas bien dans un mur, le mur ne se trouve pas bien debout. De Pierre Jakez Hélias / Les Autres et les miens
  • Plus les galets ont roulé, plus ils sont polis. Pour les cochers, c’est le contraire. De Alphonse Allais / Le Chat noir - 25 Janvier 1890
  • Si tu persistes en tournant le dos à la réalité, le bonheur et le malheur glisseront sur ton coeur comme l'eau du torrent sur les galets. Or l'homme a besoin du bonheur et du malheur pour marcher en équilibre. De Gilbert Sinoué
  • Lorsqu'une bagnole fait saliver et qu'une boniche suscite le besoin d'un soda ou d'un sofa ou d'une galette de soya, le pari est gagné. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • La parole, c'est comme les galettes de mil. Il faut les prendre les unes après les autres jusqu'à la dernière sur laquelle sont posées toutes les autres, Et la dernière, c'est la vérité. De Massa Makan Diabaté / Le Lieutenant de Kouta
  • Aucun chance de s’y casser les dents : ici, le galet est un subtil mélange de crème onctueuse et de croustillant, de chocolat, de praliné, de vanille et de café. Des notes qui rappellent l’histoire de la ville et les souvenirs d’enfance que le pâtissier, qui y a grandi, y associe. , Au Havre, découvrez le goût inimitable du galet du pâtissier Mazzoni | 76actu
  • Et pour une fois, c’est un galet que les gendarmes ont apprécié recevoir. Ce jeudi matin, en ouvrant le portail de la brigade, un gendarme aperçoit une pierre un peu différente des autres. Le galet est en effet peint. On retrouve sur la partie haute deux gendarmes dessinés, accompagnés d’un grand “MERCI”. En dessous, un petit message explique la démarche. L'Essor , Un galet envoyé aux gendarmes "pour la bonne cause" - L'Essor
  • Le moins que l’on puisse dire, c’est que la tâche semble ardue : « Travailler sur des galets, un par un comme ça, ce n’est vraiment pas simple. Même si c’est nouveau et très marrant. » Il n’empêche qu’elle est bien obligée de s’y attaquer « point par point » pour parvenir au résultat attendu. Sa technique rappelle « le pointillisme » de l’impressionnisme d’ailleurs. Un dégradé de bleu et de vert, qu’elle fait à coups de pinceau et de bombe, pour tenter de donner l’illusion « d’un reflet dans l’eau ». On croirait y reconnaître « un début de toile de Monet ». , Street art : pour Rouen impressionnée Liz Ponio façonne sa fresque sur galets | 76actu
  • Pour le remplissage, la pierre naturelle reste l’élément le plus prisé en matière d’esthétique, et notamment le grès ou le granit provenant d’une carrière ou les grands galets à surface lisse. , Magazine Immobilier | Matériaux d’aménagement extérieur : la pierre et l’acier s’invitent au jardin
  • Ce gros galet (22 cm par 15 cm), toujours revêtu d'un habillage textile se tiendra en position verticale, avec ses quatre diodes pour Google Assistant à l'avant. Il fonctionnera en Wi-Fi et Bluetooth et pourrait être proposé en gris et/ou bleu, vert ainsi que rose. iGeneration, Dévoilée trop tôt, Google confirme sa prochaine enceinte | iGeneration

Images d'illustration du mot « galet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « galet »

Langue Traduction
Anglais pebble
Espagnol guijarro
Italien ciottolo
Allemand kieselstein
Chinois 卵石
Arabe حصاة
Portugais seixo
Russe галька
Japonais 小石
Basque harribil
Corse ghirlanda
Source : Google Translate API

Synonymes de « galet »

Source : synonymes de galet sur lebonsynonyme.fr
Partager