La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « silex »

Silex

Définitions de « silex »

Trésor de la Langue Française informatisé

SILEX, subst. masc.

A. − GÉOL. Roche siliceuse dure, à grain très fin, jaune clair, brune ou noire, à cassure lisse et conchoïdale, à l'éclat luisant, constituée de silice plus ou moins cristallisée sous forme de calcédoine ou de quartz, plus ou moins hydratée, et qui se présente disséminée dans d'autres roches, généralement calcaires, sous forme de rognons ou de concrétions. La meulière est une variété de silex creusé de cavités irrégulières et servant à faire des meules (Boule,Conf. géol., 1907, p. 36).Le soc s'enfonça péniblement, la charrue s'ébranla d'un coup, écorchant cette terre maigre; puis peu à peu l'acier disparut dans le sol, et un premier sillon creusa l'argile rude, où l'acier tintait clairement quand il rencontrait un caillou de silex qu'il rejetait (Bosco,Mas Théot., 1945, p. 297).
[Le silex utilisé comme matière première de l'industrie lithique préhistorique] Hache de silex. La caractéristique du moustérien c'est le large éclat détaché d'un rognon de silex par percussion (S. Blanc,Init. préhist., 1932, p. 56).Le pléistocène inférieur, vieux d'environ cent mille ans, nous a livré les premiers vestiges de l'humanité: débris d'un homme primitif et bestial (homme de Mauer), avec des outils de silex grossièrement taillés en coup de poing (J. Rostand,La Vie et ses probl., 1939, p. 185).
P. compar. ou en fonction de déterm. Il parlait sec, décochant des phrases de jet, brèves et dures, qui coupaient comme du silex, en homme accoutumé à faire marcher des animaux et des esclaves (Bloy,Femme pauvre, 1897, p. 156).Cet effort (...) écarte toutes grandes ses paupières sur ses yeux ternes et troubles, ses yeux de silex (Barbusse,Feu, 1916, p. 250).
P. méton. Fragment de silex, caillou de silex. Lancer un silex. D'autres pas, nets et vifs, sonnèrent sur les silex bossus (Colette,Sido, 1929, p. 158).J'allais (...) glissant des talons et freinant rudement des deux mains contre les parois que perçaient des silex aigus (Vercel,Cap. Conan, 1934, p. 234).
P. compar. Tranchant comme un silex; couper comme un silex. La bise du matin les prit dans sa course, les heurta de coups de vent à goût d'eau glacée, durs et coupants comme des silex (Malègue,Augustin, t. 1, 1933, p. 217).
B. − P. méton. Objet en silex; en partic., pierre à briquet, à fusil. Felipone mit (...) les mains sur les fontes, en retira un pistolet et en fit jouer négligemment la batterie (...). La poudre est sèche, dit le capitaine, le silex est en bon état (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 1, 1859, p. 17).
ARCHÉOL. Outil, arme préhistorique en silex. Une époque où l'homme n'avait d'autres instruments que des os ou des silex taillés, ni d'autre animal domestique que le chien (Vidal de La Bl.,Princ. géogr. hum., 1921, p. 29).Ce triangle de pierre noire, lisse, de bords tranchants, est-il la dent d'un monstre disparu ou un silex poli dans quelque atelier préhistorique? (Faure,Espr. formes, 1927, p. 196).
Prononc. et Orth.: [silεks]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1556 géol. (R. Leblanc, Trad. de Cardan, f o129 v ods Gdf. Compl.); 2. 1752 « pierre à fusil » (Trév.); 3. 1864 subst. masc. plur. « outils préhistoriques en silex » (Boucher de Perthes, Antiq. celt., t. 3, p. 377). Mot lat. silex « toute pierre dure, silex ». Fréq. abs. littér.: 131.

Wiktionnaire

Nom commun - français

silex \si.lɛks\ masculin

  1. (Minéralogie) Roche sédimentaire siliceuse de couleur grise, noire beige ou brune, très dure, se présentant sous forme de nodules de taille variable à la surface ou dans les formations calcaires. Utilisée par l'homme depuis la préhistoire (paléolithique) et taillée par percussion pour créer des outils (lames, racloirs, burins, perçoirs, bifaces, ...). Il permet également de produire des étincelles avec de la pyrite, du fer ou de l’acier (briquet médiéval ou fusil à silex).
    • L'homme primitif, […], ne savait mettre en usage que des os, des cailloux, des débris de silex, et c'est avec ces matériaux qu'il fabriquait ses armes grossières et ses rares ustensiles, ainsi que le font encore quelques peuplades sauvages de la Polynésie. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 176)
    • L’église, au bout de cette sorte de rue, était entourée d’un étroit cimetière ; et quatre tilleuls démesurés, plantés devant son portail, l’ombrageaient tout entière. Elle était bâtie en silex taillé, sans style aucun, et coiffée d’un clocher d’ardoises. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 30.)
    • Les industries archéolithiques et mésolithiques du silex présentent, comme caractères généraux, que des instruments faits d'éclats retouchés de diverses manières ; […]. — (Jacques de Morgan, L'humanité préhistorique : esquisse de préhistoire générale, Paris : La Renaissance du Livre, 1924, p.57)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SILEX. n. m.
Variété de quartz, pierre très dure qui produit des étincelles sous le choc de l'acier.

Littré (1872-1877)

SILEX (si-lèks) s. m.
  • Terme de minéralogie. Genre de pierres renfermant les deux espèces quartz et opale, constituées par l'acide silicique. On taille, on polit les silex pour en faire des bijoux durs et des ornements ; ils servent à l'homme pour obtenir du feu par le choc de l'acier, Fourcroy, Conn. chim. t. II, p. 288. Les principaux dépôts chimiques du sol secondaire sont les silex et les gypses : les silex, qui doivent incontestablement leur origine à des dissolutions d'hydrate de silice ; les gypses, qui ont été précipités par la réaction exercée sur le chlorure de calcium de la mer, soit par des combinaisons sulfureuses, soit plutôt par du sulfate de magnésie, L. Cordier, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 297.

    Silex résinite, voy. QUARTZ.

    Silex pyromaque, la pierre à fusil, qui servait à mettre le feu aux fusils et aux pistolets, et, avant l'invention des briquets chimiques, à se procurer du feu à l'aide de l'amadou.

    Platine à silex, platine dans laquelle les étincelles, qui doivent communiquer le feu à la charge, sont produites par le choc d'une pierre maintenue entre les mâchoires d'un chien contre une pièce d'acier à charnière nommée batterie.

    Arme à silex, fusil à silex, arme, fusil muni d'une platine à silex.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « silex »

Lat. silex, caillou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin silex : pierre dure ou caillou → voir silice.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « silex »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
silex silɛks

Fréquence d'apparition du mot « silex » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « silex »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « silex »

  • Un instant découragé par l’invraisemblable pagaille qui s’étalait dans les granges, il réussit à entasser tant bien que mal dans celle du fond un bric-à-brac de skis hors d’état, de silex arrachés au jardin pour planter la haie de thuyas, de batteries inutilisables, de bidons en tous genres.
    Philippe Delerm — Le Portique
  • Le silex, c’est éclaté / Tout feu, tout flamme du samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre à Le Chronographe
    Unidivers — Le silex, c’est éclaté / Tout feu, tout flamme Le Chronographe Rezé samedi 19 septembre 2020
  • Habile technicien, Néandertal taillait des blocs de pierre pour en faire des outils : racloirs, pointes, et bifaces. Parmi les nombreuses techniques utilisées au cours de la Préhistoire, la taille du silex est une des plus étudiée et des mieux connue. Percuteurs, blocs, débitage, éclats, nucléus, biface : vous découvrirez tout le talent de Néandertal pour la taille du silex.
    Unidivers — Démonstration – Le silex, c’est éclaté Le Chronographe Rezé jeudi 6 août 2020
  • Écrire : une plume griffant le silex de la mort.
    Marc Gendron — Jérémie ou le bal des pupilles
  • Selon une équipe d’archéologues, plus de 100 artefacts en silex distinctifs d’un village de l’âge de pierre en Jordanie pourraient être des figurines de personnes utilisées dans les rituels funéraires. Cependant, d’autres chercheurs ne sont pas du tout convaincus que les objets représentent des personnes.
    2051.fr — Les artefacts de silex mystérieux de l'âge de pierre peuvent être des sculptures grossières d'humains - 2051.fr
  • Animation « feu et silex » du samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre à Musée et sites archéologiques de Vieux-la-Romaine
    Unidivers — Animation « feu et silex » Musée et sites archéologiques de Vieux-la-Romaine Vieux samedi 19 septembre 2020
  • Les contes du silex Citadelle – Grand Carré, le dimanche 23 août à 17:30
    Unidivers — Les contes du silex Citadelle – Grand Carré Lille dimanche 23 août 2020

Traductions du mot « silex »

Langue Traduction
Anglais flint
Espagnol pedernal
Italien pietra focaia
Allemand feuerstein
Chinois 燧石
Arabe الصوان
Portugais pedra
Russe кремень
Japonais フリント
Basque silex
Corse flint
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot silex au Scrabble ?

Nombre de points du mot silex au scrabble : 12 points

Silex

Retour au sommaire ➦