La langue française

Flammèche

Définitions du mot « flammèche »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLAMMÈCHE, subst. fém.

A.− Petite parcelle de matière enflammée qui s'élève ou jaillit d'un feu. La meule s'écroulait par terre en un large brasier (...) une flammèche, de temps à autre, passait sur le ciel noir (Flaub., Bouvard,t. 1, 1880, p. 38).Les plafonds devaient crouler activant le brasier des poutres qui se consumaient, (...) des flammèches et des étincelles montaient par moments (Zola, Débâcle,1892, p. 628):
1. Un grand couteau de flamme coupe soudain la fumée, à gauche. Un pin se débat, craque, se tord, s'écroule dans une pétarade d'étincelles. Une flammèche fuse dans l'herbe sèche. Giono, Colline,1929, p. 154.
B.− P. ext. Point, parcelle de clarté brillante, de lumière, perçu(e) comme étant en mouvement. Il faut (...) qu'une dernière flammèche du couchant (...) rejaillisse dans l'œil vert et sorcier de Segonzac (Colette, Naiss. jour,1928, p. 57):
2. Il me faudra attendre longtemps encore pour assister aux jeux silencieux des étoiles filantes. Au cœur de certaines nuits, j'ai vu tant de flammèches courir qu'il me semblait que soufflait un grand vent parmi les étoiles. Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 212.
Prononc. et Orth. : [flamε ʃ], [flɑ-]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin du xiies. flamasse (Sermons S. Grégoire sur Ezéchiel, 70, 15 ds T.-L.). Du germ. occ. *falawiska, cf. l'a. h. all. falawisca « cendre chaude » (Graff t. 3, col. 497; Schützeichel2), m. h. all. valwische, valwisch « id.; flammèche » (Lexer). En fr., fl- et -m- sous l'infl. de flamme*. L'a. fr. a également connu des formes falemesche, faumesche, plus proches de l'étymon (début du xiiies., Angier, ds M. K. Pope, Etude sur la langue de frère Angier). Fréq. abs. littér. : 86.

Wiktionnaire

Nom commun

flammèche \fla.mɛʃ\[5] féminin

  1. Petite flamme qui se détache d’une matière en combustion.
    • Il ne faut qu’une petite flammèche pour causer un grand embrasement.
    • Comme la flammèche qui jette le feu à un champ mûr, les larmes de Rosa et de ses compagnes gagnèrent en un instant toute la foule. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 40.)
    • Une pluie de flammèches et de cendres tombait autour de moi et je m’aperçus bientôt que mes habits et mes mains en étaient noircis. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLAMMÈCHE. n. f.
Parcelle de flamme qui se détache d'une matière en combustion. Il ne faut qu'une petite flammèche pour causer un grand embrasement.

Littré (1872-1877)

FLAMMÈCHE (fla-mè-ch') s. f.
  • Petite parcelle enflammée qui s'élève d'un brasier. Déjà des flammèches et des débris ardents volaient jusque sur les toits du Kremlin, quand le vent du nord, tournant vers l'ouest, les chassa dans une autre direction, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 6. L'élite de l'armée et l'empereur étaient perdus, si une seule des flammèches qui volaient sur nos têtes s'était posée sur un seul caisson, Ségur, ib.

HISTORIQUE

XIIe s. Vraiement tost font flamme, mais plus tost refroident en flammasche, Job, p. 514.

XVe s. Le roi de Grenade se doutoit grandement que, au temps à venir, les flameches qui de ce feu pourroient naistre ne retournassent sur lui et sur son royaume, Froissart, II III, 40. Et ardirent [dix ou douze villes], et en voloient les flameches et les tisons en la ville de Valenciennes, Froissart, I, I, 111.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flammèche »

Dérivé de flamme ; norm. falmèche, falumèche, étincelle. La forme flamasche, flamesche conduirait à un latin fictif, flammasticus, comme domesche, de domesticus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

En ancien français flamesche[1], que Littré[2] rapproche de flamme via un latin *flammatiscus comme domesche, de domesticus ; certes flamme a joué un rôle mais n’est pas l’étymon. Flamesche a pour variantes falemesche, faumesche et est issu[3] du germanique *falawiska, « cendre » dérivé[4] en -iska de *falwa (« couleur pâle ») qui nous donne fauve → voir favilla « cendre, braise, flamme » en latin pour l’évolution sémantique de « cendre » à « petite flamme ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flammèche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flammèche flamɛʃ

Évolution historique de l’usage du mot « flammèche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flammèche »

  • Lors de la semaine de la Fête de la science, l’association Cebenna a sensibilisé les élèves de primaire et de collège aux risques majeurs, notamment à ceux qui conduisent la crue à l’inondation et la flammèche au feu de forêt. midilibre.fr, Tout comprendre sur les incendies et les inondations - midilibre.fr
  • Selon son épouse qui a contacté Paris Normandie : « mon mari a allumé son barbecue avec des fagots des petits morceaux de bois. Il y avait du vent et une flammèche s’est envolée dans notre abri où étaient entreposés notre bois et un bidon d’essence que j’utilisais pour remplir mon scooter ». www.paris-normandie.fr, Le barbecue dégénère en incendie, un homme brûlé aux avant-bras à Doudeville
  • Malgré le vent faible qui soufflait sur le secteur, une flammèche est en effet tombée dans un terrain herbeux situé de l’autre côté de la petite route qui longe le lac, près des campings. , Isère-Sud | Le feu d’artifice du 15 août provoque un début d’incendie
  • Premièrement, j’avais 3 ans lorsque mes parents m’ont inscrit dans un cours de danse. Je crois bien que c’est à partir de ce moment que la flammèche a démarré. En fait, je ne me souviens même pas de mes débuts en danse. Du plus loin que je me souvienne, je danse. VIVA MÉDIA, J’ai perdu le contrôle… | VIVA MÉDIA

Traductions du mot « flammèche »

Langue Traduction
Anglais flame
Espagnol fuego
Italien fiamma
Allemand flamme
Chinois 火焰
Arabe لهب
Portugais chama
Russe пламя
Japonais 火炎
Basque gar
Corse fiamma
Source : Google Translate API

Synonymes de « flammèche »

Source : synonymes de flammèche sur lebonsynonyme.fr

Flammèche

Retour au sommaire ➦

Partager