La langue française

Fiente

Sommaire

  • Définitions du mot fiente
  • Étymologie de « fiente »
  • Phonétique de « fiente »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fiente »
  • Citations contenant le mot « fiente »
  • Traductions du mot « fiente »
  • Synonymes de « fiente »

Définitions du mot fiente

Trésor de la Langue Française informatisé

FIENTE, subst. fém.

A.− Excrément de certains animaux, en particulier des oiseaux. Fiente de pigeon. Faire du feu en plein champ avec des arbustes épineux ou de la fiente de chameau desséchée (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 194).Le père ne voulait plus d'oies : les oies empoisonnent l'herbe de leur fiente (Pourrat, Gaspard,1925, p. 6).Il s'assit sur un banc et enleva son feutre, mais illico un moineau lui fit une fiente sur la tête (Montherl., Célibataires,1934, p. 844).
Rem. 1. Certains dict. gén. mentionnent que fiente implique l'idée que les excréments sont mollasses ou plus ou moins liquides. 2. La docum. atteste un emploi de fiente pour désigner des excréments humains. Victor continue à empoicrer de sa fiente le siège des cabinets (Gide, Journal, 1943, p. 214). Au fig. J'avais (...) commencé une lettre où je lui fourrais son nez dans sa fiente (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 217).
B.− Au fig. ou p. métaph.
1. Chose dégoûtante et méprisable :
... il a tenté l'épreuve d'une confession générale, et d'avoir remué ce passé sans histoire, cette fiente aigrie, il a connu avec effroi que toutes ces fautes ensemble ne faisaient pas la matière d'un vrai remords. Bernanos, Imposture,1927, p. 316.
2. Personne vile et méprisable. Perdre mon enthousiasme sur cette garce de Musyne et sur cette petite fiente de Lola! (Céline, Voyage,1932, p. 286).
Rem. On rencontre ds la docum. des emplois p. compar. Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 171). Les rêves sont la fiente Du sommeil (Cocteau, Poèmes, 1916-23, p. 236).
Prononc. et Orth. : [fjɑ ̃:t]. On prononce [ɑ ̃] et non [ε ̃] malgré la présence d'un yod qui, normalement, ferme le timbre de la voyelle (cf. Bourc.-Bourc. 1967, § 51 H et 52 I). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1170 « excrément mou ou liquide d'oiseau et de quelques animaux » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 186). Du lat. pop. *femita « fiente », dér. de femus, altération sous l'infl. de stercus du lat. fimus (v. fumier), v. TLL s.v. 765, 78 sqq. Fréq. abs. littér. : 98.

Wiktionnaire

Nom commun

fiente \fjɑ̃t\ féminin

  1. Excréments de certains animaux et surtout des oiseaux, emploi plus rare pour les humains.
    • La première centrale européenne de biomasse fonctionnant à partir de fiente de poulet est entrée dans sa phase opérationnelle aux Pays-Bas. Une centrale du même type, mais d'une capacité cinq fois inférieure, a été ouverte au mois d'août, en Chine. — (Le fermenteur à bioréaction 26/09/2008 [1])
    • Le prophète s’écria: « Pouah! pouah! pouah! mon âme n’a point été jusqu’ici polluée; » et le Seigneur lui répondit: « Eh bien! je vous donne de la fiente de boeuf au lieu d’excréments d’homme, et vous pétrirez votre pain avec cette fiente. » — (Voltaire Dictionnaire philosophique)
    • Il y eut ensuite (ou peut-être en même temps) une odeur qui ressemblait (mais en plus vaste) à celle des colombiers mal tenus, de la fiente de pigeons qui a un acide si âcre. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 272)
    • Et le bœuf et l'âne sentirent la crainte tordre les boyaux de leur ventre, et ils fientèrent leur fiente suivant l'usage et la coutume de leur espèce, savoir : l'âne crottant son crottin, le bœuf bousant sa bouse. — (François Cavanna, Les aventures du petit Jésus, Éditions du Square, 1973, page 29)
    • [...] la statue vert-de-gris d'un homme en habit du XVIIIe siècle, l'épée au côté et pleurant des fientes de pigeon. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, pages 221-222)
  2. (Figuré) Chose ou personne de peu de valeur, voire méprisable.
    • « Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole » — (Victor Hugo, Les Misérables).
    • « Les rêves sont la fiente du sommeil » — (Jean Cocteau, Poèmes)
  3. (Péjoratif) (Populaire) En tant qu’injure.
    • Ta sale fiente de bouquin ! Je pisse dessus ! — (Jean-Pol Fargeau, Voyager, 1985)

Forme de verbe

fiente \fjɑ̃t\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de fienter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de fienter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de fienter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de fienter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de fienter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FIENTE. n. f.
Excréments de certains animaux et surtout des oiseaux.

Littré (1872-1877)

FIENTE (fian-t') s. f.
  • Excréments de certains animaux, avec l'idée qu'ils sont mollasses ou liquides. Fiente de vache. Fiente de pigeon. Pendant qu'il dormait, il tomba, d'un nid d'hirondelle, de la fiente chaude sur ses yeux, ce qui le rendit aveugle, Sacy, Bible, Tobie, II, 11.

HISTORIQUE

XIIe s. Deus me conseillera, qui tuz dis m'est prochiens, Qui l'orgueilleus abat, le povre oste des fiens, Th. le mart. 97. E tant durad li sieges que l'um vendied le chief de un adne [âne] quatre vinz deniers de argent, e cinc deniers d'argent le sestier de fiente de coloms [pigeon] pur la fiente user en lieu de sel, Rois, p. 369.

XIIIe s. Et se usages de bestes est lessiez, ausi comme de brebis ou de mostons, il aura les fiens por fumer le champ, Liv. de just. 135.

XVIe s. Elle [la créature humaine] se sent logée icy parmy la bourbe et le fient du monde, Montaigne, II, 156.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FIENTE, s. f. (Gramm.) c’est ainsi qu’on nomme les excrémens de plusieurs animaux, dont on fait usage, soit en Medecine, soit ailleurs. Voy. Excrémens.

Fiente des Animaux, (Mat. méd.) on a attribué des vertus médicinales à la fiente de divers animaux, & principalement aux suivantes.

Fiente de bœuf ou de vache. Voyez Vache.

Fiente de bouc ou de chevre. V. Bouc & Chevre.

Fiente de cochon. Voyez Cochon.

Fiente de pigeon. Voyez Pigeon.

Fiente de poule. Voyez Poule.

Fiente de cigogne. Voyez Cigogne.

Fiente de vautour. Voyez Vautour.

Fiente ou crottes de souris. Voyez Souris.

Fiente ou crottes de chien. Voyez Chien.

Dioscoride parle de la fiente de crocodile terrestre comme d’un cosmétique, dont les femmes se servoient pour se rendre le tein brillant.

Les excrémens humains passent pour vulnéraires, cicatrisans, & maturatifs. V. Maturatif. (b)

Fiente, Crotin, (Manége & Maréch.) termes synonymes. Nous nommons ainsi les excrémens du cheval. Voyez l’article Fumier.

On observe à l’extérieur de l’intestin cœcum quatre bandes blanchâtres & ligamenteuses, très-adhérentes à sa membrane commune & à sa tunique charnue. Ces bandes le partagent longitudinalement en quatre portions, & se propagent sur la partie large du colon : elles brident principalement cet intestin, de maniere qu’il est alternativement enfoncé par des plis transverses, & alternativement élevé en bosses très-considérables. Ces bosses sont autant de cellules espacées également, dans lesquelles la fiente séjourne ; & de-là la forme maronnée qu’elle contracte, & qu’elle ne tire que de la figure même de ces especes de loges.

L’examen de la qualité de la fiente, de sa couleur, de son odeur, de sa consistance, est important dans le traitement des maladies de l’animal. Voyez Séméiotique. (e)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fiente »

Du latin populaire femita, « fiente », dérivé de femus, altération de fimus → voir fumier
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, fien, fumier ; Berry, fient ; norm. fian ; provenç. fenta, fenda, fienda ; catal. fempta. Le sens propre est fumier ; la forme ancienne est fien, provenant du latin fimus, fumier ; d'où on a tiré un nom féminin avec l'épenthèse d'un t, aidé en cela par le latin fimetum, lieu rempli de fumier, qui a le t.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fiente »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fiente fjɑ̃t

Évolution historique de l’usage du mot « fiente »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fiente »

  • Esprit moqueur, petit esprit. La moquerie est la fiente de l'esprit critique. Pierre Reverdy, En vrac, Éditions du Rocher
  • Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole. De Victor Hugo / Les Misérables
  • On ne peut pas faire du bouillon de poule avec des fientes de poulet. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Entre la fiente et les oiseaux morts, la Métropole Rouen Normandie a choisi. Un mois après le premier acte de la libération des pigeons coincés sous le pont Boieldieu de Rouen, le feuilleton s’est poursuivi lundi 6 juillet. Une société privée mandatée par la Métropole a retiré les filets responsables de la mort des oiseaux. Deux jours d’intervention et la mobilisation d’une nacelle ont été nécessaires pour venir a bout de l’opération. www.paris-normandie.fr, À Rouen, les filets qui piégeaient les pigeons sous le pont Boieldieu ont été retirés
  • La fiente – aussi appelée colombine – servait autrefois d’engrais pour la culture de la vigne et du pastel, et aussi dans le travail du cuir en mégisserie. ladepeche.fr, Graulhet. Pigeonnier de Millet : dans le passé de la ville - ladepeche.fr
  • Par rapport aux craintes liées aux nuisances, il assure qu’il les entend. « Dans les anciens élevages, les fientes étaient stockées, ce qui n’est plus le cas », explique-t-il. Dans son poulailler, « la fiente sera séchée, bâchée, conservée dans un entrepôt clos et évacuée dans une benne, elle-même évacuée une fois par semaine. » Un caniveau sous les perchoirs « permettra de récupérer l’eau de lavage dans une cuve fermée ». En somme, « le poulailler ne causera pas de désagrément, ni sonore, ni d’odeurs ». , Economie | Antonin Chabert répond aux attaques des riverains
  • Fini la fête à l'ère du coronavirus : la ville de Lund, en Suède, va répandre du fumier à base de fiente dans ses parcs pour décourager la tenue de la traditionnelle "nuit de Walpurgis", soit la fête du Printemps, afin de lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités. La municipalité, qui envisage de poser des barrières autour du parc principal de la ville, a ainsi demandé aux habitants de renoncer à cette sempiternelle célébration du 30 avril, également appelée "Valborg" en Suède.  LCI, Suède : pour décourager les fêtards, une ville va déverser une... tonne de fumier à base de fiente | LCI
  • « En Bretagne, les éleveurs sont de plus en plus conscients que leurs effluents ont de la valeur. Ils cherchent à les valoriser au mieux, quitte à en importer sur l’exploitation, pour réduire les achats d’engrais minéraux », témoigne Louis-Marie Léopold, conseiller agronomie au sein des chambres d’agriculture de Bretagne. Cette optimisation de l’usage des effluents, c’est exactement ce que recherche le Gaec Heluard (Rozenn et Gilles), à Ploërmel dans le Morbihan. Le couple élève 80 vaches laitières, exploite 165 ha et produit 700 000 litres de lait. L’exploitation se situe en zone séchante (moins de 60 cm de profondeur de sol, 700 mm d’eau/an). Les logettes des laitières sont abondamment paillées (4 kg/VL/jour). Les génisses sont logées sur litière accumulée. L’exploitation dispose ainsi de 950 tonnes de fumier mou (valeurs : 4,6 N/2,5 P/7 K) et de 300 tonnes de fumier pailleux (6 N/4 P/11 K). Les eaux blanches et vertes sont récupérées dans une fosse avec bassin tampon de sédimentation relié à un asperseur. Cela représente 440 m3 d’effluent par an, mais de faible valeur (0,4 N/0,2 P/0,5 K). Le Gaec achète 150 tonnes de fiente sèche de volaille (45 €/tonne), un engrais organique normé, complet, très riche (37 N/27 P/21 K) et « qui n’a aucune odeur », précise Gilles Héluard. Il récupère également 220 tonnes de boues de station d’épuration (10 N/8 P/1 K). Réussir lait, Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote | Réussir lait
  • https://www.capital.fr/lifestyle/royaume-uni-il-touche-le-pactole-apres-avoir-glisse-sur-une-fiente-de-pigeon-1347195 Capital.fr, Royaume-Uni : il touche le pactole après avoir glissé sur une fiente de pigeon - Capital.fr
  • Le ciel de l'agglomération caennaise est actuellement envahi par des nuées d'étourneaux. Et sous les arbres où ils s'abritent la nuit, on trouve des trottoirs maculés de fiente et une odeur pestilentielle. La campagne d'effarouchement vient de démarrer. Un peu tard au goût des riverains. France Bleu, De la fiente d'étourneaux plein les trottoirs et les voitures, ça grogne à Caen

Traductions du mot « fiente »

Langue Traduction
Anglais droppings
Espagnol excrementos
Italien sterco
Allemand kot
Chinois
Arabe فضلات
Portugais excrementos
Russe навоз
Japonais
Basque gorotzak
Corse caduti
Source : Google Translate API

Synonymes de « fiente »

Source : synonymes de fiente sur lebonsynonyme.fr
Partager