La langue française

Colombin

Définitions du mot « colombin »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLOMBIN1, INE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− Rare. Qui concerne les pigeons, qui en provient. Recueillir la fiente colombine et (...) la vendre comme engrais aux cultivateurs du Delta (Du Camp, Le Nil,1854, p. 196).
[Dans le vocab. de l'amour] Baiser colombin :
1. Aussitôt cette exagération de pureté le lança dans un excès opposé; en vertu de la loi des contrastes, il sauta d'un extrême à l'autre, se rappela des scènes vibrantes et corsées, songea aux pratiques humaines des couples, aux baisers mélangés, aux baisers colombins, ainsi que les désigne la pudeur ecclésiastique, quand ils pénètrent entre les lèvres. Huysmans, À rebours,1884, p. 135.
B.− Vx. Qui a la couleur de la gorge du pigeon, ,,qui est d'une couleur changeante et qui varie entre le rouge et le violet`` (Ac. 1932). Taffetas colombin, soie colombine.
Couleur colombine (Ac. 1835, 1878) et, p. ell., colombine, subst. fém. Synon. (couleur) gorge de pigeon.
Rem. Les dict. attestent un subst. masc. colombin. ,,Minerai dont on tire le plomb`` (Ac. 1932), peut-être ainsi appelé à cause de la couleur et des reflets de ce minerai.
II.− Substantif
A.− Colombin, subst. masc. Pigeon sauvage caractérisé par les reflets diaprés de son cou et de son jabot et par l'absence de collier blanc et de double bande noire sur les ailes (d'apr. Burn. 1970).
Au plur. Synon. de colombidés :
2. Ordre IVe. Les Colombins. Bec mou, flexible, aplati à la base; narines couvertes d'une peau molle; ailes propres au vol; couvée de deux œufs. Lamarck, Philos. zool.,t. 1, 1809, p. 340.
B.− Colombine, subst. fém. (cf. supra I A). Fiente des pigeons et, par extension, d'autres oiseaux de basse-cour. Un des rares engrais qui soient à leur disposition [des fellahs] : la colombine (J. Brunhes, La Géogr. humaine,1942, p. 60).
Prononc. et Orth. : [kɔlɔ ̃bε ̃], fém. [-in]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1227 « de colombe, doux comme la colombe » (Gautier de Coincy, Mir. Ste Leocade, éd. Eva Vilams-Pentti, 1320 : Il nos font chiere columbine); 2. [xves. d'apr. FEW t. 2, p. 930a]; 1575-84 « de la couleur de la gorge du pigeon » (Amadis Jamyn, Œuvres poétiques, IV, 162 vods Hug.); 1771 (Trév. : Ce mot vieillit : on dit mieux gorge de pigeon). Empr. au lat. class. columbinus « du pigeon ou de la colombe, de la couleur du pigeon », dér. de columba (v. colombe); baiser colombin est un calque de osculum (var. pour oculum) columbinum « baiser de la colombe » c'est-à-dire d'amour (cf. Cantique des cantiques, V, 2 et VI, 8 où la colombe désigne la bien-aimée très ardente) ds St Augustin, De la Trinité, II, Prologue. Fréq. abs. littér. : 5.

COLOMBIN2, subst. masc.

A.− CÉRAM., POT. Long rouleau de pâte molle servant à fabriquer certaines poteries (grands vases notamment) sans l'emploi du tour. [Les] grandes pièces [antiques] telles que jarres (...) amphores (...) [ont été] montées rondes par le procédé du colombin (A. Brongniart, Traité des arts céram.,1844, p. 21).
B.− Arg. Fiente (de cheval, de chien, etc.), étron :
1. Il sortait avec son seau, son balai, sa toile et en plus la petite truelle qui servait pour les étrons, à glisser dessous, les faire sauter dans la sciure. C'était la pire avanie pour un homme de son instruction. Des étrons, il en venait toujours et davantage (...). La Méhon, de sa fenêtre au premier, elle se fendait la gueule à regarder mon père se débattre dans les colombins. (...) Les voisins, ils accouraient pour compter les crottes. Céline, Mort à crédit,1936, p. 87.
[Var. de avoir la chiasse*] Avoir les colombins. Avoir peur :
2. − (...) y a aussi ce salaud d'obus nouveau qui pète après avoir ricoché dans la terre et en être sorti et rentré une fois ou deux, sur des six mètres... Quand j'sais qu'y en a en face, j'ai les colombins. Barbusse, Le Feu,1916, p. 235.
Prononc. et Orth. : [kɔlɔ ̃bε ̃]. Ds Ac. 1762 et 1798. Étymol. et Hist. 1. 1844 terme de potier supra; 1869 « boudin de pâte » (Lar. 19e); 2. 1867 [comédiens] « étron » (Delvau, p. 510; cf. Esn.). Orig. obsc. en raison du caractère tardif des attest. Si l'on admet que 2 est chronologiquement postérieur à 1 et en dérive sémantiquement, le mot serait un dér. soit de colombe2(suff. -in d'apr. boudin*) le sens de base étant « rouleau, moulure [à la base d'une colonne] », soit de colombe1p. métaph. zoomorphe (à rapprocher p. ex. des représentants de colombus désignant des « petits pains allongés » et de pigeon « poignée de plâtre pétri » (1694 ds FEW t. 8, p. 556b), le sens 2 ayant dans ce cas été favorisé par colombine* « fiente de pigeon » (pour le suff., v. aussi rondin ds Esn.); dans cette dernière hyp. 2 peut être indépendant de 1. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Adjectif 1

colombin \kɔ.lɔ̃.bɛ̃\

  1. Qui a rapport au pigeon.
    • Pigeon colombin.
    • Baiser colombin.
  2. (Vieilli) Couleur gorge-de-pigeon. #6A455D

Adjectif 2

colombin \kɔ.lɔ̃.bɛ̃\ masculin

  1. Relatif à Colombe, commune française située dans le département de l’Isère.
  2. Relatif à Montgellafrey, commune française située dans le département de la Savoie.
  3. Relatif à Sainte-Colombe, commune française située dans le département du Doubs.
  4. Relatif à Sainte-Colombe, commune française située dans le département des Landes.
  5. Relatif à Sainte-Colombe, commune française située dans le département du Rhône.
  6. Relatif à Sainte-Colombe, commune française située dans le département de la Seine-Maritime.
  7. Relatif à Sainte-Colombe-sur-Gand, commune française située dans le département de la Loire.

Adjectif 3

colombin \kɔ.lɔ̃.bɛ̃\

  1. Relatif aux découvertes de Christophe Colomb.
    • L’ancien palais des premiers gouverneurs de l’île, où Christophe Colomb séjourna en 1592, fait revivre l’époque colombine. — (Îles Canaries, page 38, Collectif, 2017, Michelin)

Nom commun

colombin \kɔ.lɔ̃.bɛ̃\ masculin

  1. Colombine, fiente de pigeon ou de volaille.
  2. (Zoologie) Pigeon.
  3. (Technique) Cylindre de terre long et étroit roulé sur une table, utilisé en poterie.
    • Une fois les contours du colombin formés, la potière pose la pâte sur une planche. — (Samba Gaye, La chaine opératoire du façonnage des poteries en pays Joola-Kaasa: approche ethnoarchéologique, 2001)
    • Rouge, lézardé de vergetures plus claires, ce nez paraissait faux, comme un colombin de pâte à modeler grossièrement collé au milieu de la figure, entre un trait de sourcils et un rectangle de moustache qui auraient pu être dessinés au crayon gras par un maquilleur de foire. — (Tito Topin, Brelan de nippons, Série noire, Gallimard, 1982, page 107)
  4. (Technique) Pâte molle servant à luter les cazettes.
  5. (Argot) Étron (par analogie de forme).
  6. Jeune homme d'allure naïve et innocente.
  7. Minerai de plomb.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLOMBIN, INE. adj.
Qui a rapport au pigeon. Il se disait de Ce qui est d'une couleur changeante et qui varie entre le rouge et le violet. On dit aujourd'hui Gorge de pigeon. Comme nom féminin, COLOMBINE désigne la Fiente du pigeon et, par extension, Celle des volailles. La colombine est un très bon engrais.

Littré (1872-1877)

COLOMBIN (ko-lon-bin, bi-n') adj.
  • 1Qui est de la couleur de la gorge des pigeons, couleur variable, mais qui, déterminée précisément et pour la teinture, est celle des fleurs de l'arbre de Judée (comme l'a reconnu M. Chevreul, d'après un passage d'Olivier de Serres). Taffetas colombin.
  • 2 S. m. Un des minerais, d'où l'on tire le plomb.
  • 3 S. f. Terme de peinture. Colombine, espèce de laque.
  • 4 S. f. Terme d'agriculture. Colombine, engrais de fiente de volaille.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et nos font chiere colombine, Fabl. et contes anc. t. I, p. 313.

XVIe s. Les baisers colombins ne vous defaillent point, Ronsard, 785. Que la simplicité colombine fust instruite par l'astuce serpentine, Camus de Belley, Diversités, t. II, f° 422, dans RAYNOUARD. Ses fleurs colombines [de l'arbre de Judée] augmentent la grace de l'arbre, De Serres, 6e lieu, ch. VI. Cent œillets colombins et mille fleurs vermeilles, Amad. Jamyn, Poésies, p. 152, dans LACURNE. On te doit, colombin, louer de tous costez, Voyant comme tu plais à la fleur des princesses ; Les colombes, qui sont d'amour sages maistresses, En ont la gorge peinte ; et les jardins plantez En ont, comme les champs, leurs honneurs augmentez, ID. ib. p. 271.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « colombin »

(Adjectif 1, nom commun) Du latin columbinus (« relatif aux pigeons »).
(Adjectif 2) Adjectif dérivé de Colombe avec le suffixe -in.
(Adjectif 3) De Christophe Colomb.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Colombe 1 ; provenç. colombin ; ital. colombino. Dans le XVIe siècle, colombin avait le sens général de : qui appartient à la colombe, au pigeon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « colombin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colombin kɔlɔ̃bɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « colombin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colombin »

  • Lorsque Mohamed, 50 ans, passe à côté de l’adolescente, il lui attrape son visage pour lui forcer un baiser colombin. Ensuite, Mohamed attrape la main de Paola pour la poser sur son sexe. Effrayée, Paola parvient à fuir pour alerter son père. , Mohamed, réfugié syrien, tente de violer une ado de 16 ans: 2 ans de prison requis - DH Les Sports+
  • Découvre les formes et les fonctions des différentes poteries du musée, puis fabrique la tienne selon la technique ancestrale du colombin ! Tu pourras ensuite la décorer de motifs inspirés de ceux de la céramique romaine. Unidivers, Atelier – Ma poterie antique Izernore jeudi 9 juillet 2020
  • Le musée de la poterie normande accueille actuellement Alexandre Daull, qui pratique beaucoup le montage au colombin, dans la lignée des pièces architecturales initiée lors de sa formation qui l’a conduit à explorer également d’autres techniques de modelage et d’estampage dans un moule puis de cuissons électriques et raku. Certaines de ses créations combinent plusieurs techniques : plaques, tour & modelage. visite libre du musée et démonstrations de modelage et de tournage Musée de la céramique – Centre de création Le Placître, 50850 Ger Le Fresne-Poret Manche Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) : 2020-09-19T14:00:00 2020-09-19T18:00:00;2020-09-20T14:00:00 2020-09-20T18:00:00 Unidivers, Démonstrations de modelage et de tournage Musée de la céramique – Centre de création Le Fresne-Poret samedi 19 septembre 2020
  • Vous pouvez également commencer la base de votre objet avec la technique du pincé et ajouter des colombins pour monter. Marie Claire, Comment fabriquer un vase graphique sans tour de potier - Marie Claire

Images d'illustration du mot « colombin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « colombin »

Langue Traduction
Anglais columbine
Espagnol aguileña
Italien colombina
Allemand akelei
Chinois 哥伦拜恩
Arabe كولومبين
Portugais columbina
Russe водосбор
Japonais コロンバイン
Basque columbine
Corse culumbine
Source : Google Translate API

Synonymes de « colombin »

Source : synonymes de colombin sur lebonsynonyme.fr

Colombin

Retour au sommaire ➦

Partager