La langue française

Exploiteur

Définitions du mot « exploiteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXPLOITEUR, subst. masc.

A.− Vx, dans le domaine de la production agric., industr., comm.Personne qui exploite. Synon. exploitant.Les exploiteurs d'une mine (Lar. 19e).
B.− Péj. Personne qui tire profit de quelque chose ou de quelqu'un de façon abusive ou illicite.
1. [En emploi abs. ou avec un compl. déterminatif introduit par de et désignant un sentiment, une idée, une chose quelconque] Il pensait à rester dans la littérature en exploiteur, à y monter sur l'épaule des gens spirituels, à y faire des affaires au lieu d'y faire des œuvres mal payées (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 178).Ils devaient être avec le peuple, contre les exploiteurs de la misère (Zola, Germinal,1885, p. 1502).Tous les exploiteurs de mensonges s'effondreraient à nos yeux (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 100):
1. Il ne voulait plus rien avoir à faire avec les « hommes de lettres » les biens nommés, les phraseurs, les bavards stériles, les journalistes, les critiques, les exploiteurs et les trafiquants de l'art. Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 508.
2. [Avec un compl. déterminatif, explicite ou implicite, introduit par de et désignant une pers.] Une sale race après tout [les patrons], des exploiteurs sans vergogne, des mangeurs de monde (Zola, Assommoir,1877, p. 620).Deux honnêtes gens (...) dont il ne parlait pas (...) sans qu'il les appelât exploiteurs de femmes (Proust, Guermantes 1,1920, p. 283).
Spéc. [P. réf. à la théorie marxiste de l'exploitation de l'homme par l'homme (cf. exploitation B 2 Spéc.)] Les exploiteurs et les exploités. Lénine part du principe, clair et ferme, que l'État meurt dès que la socialisation des moyens de production est opérée, la classe des exploiteurs étant alors supprimée (Camus, Homme rév.,1951, p. 283):
2. « En politique, indifférent veut dire satisfait... L'étiquette de « sans parti » dans la société bourgeoise n'est que l'expression voilée, hypocrite, passive, de l'appartenance au parti des repus, au parti des gouvernants, au parti des exploiteurs ». Nizan, Chiens garde,1932, p. 86.
Emploi adj. Si vous donniez (...) l'impression (...) que vous ne serez pas une nation exploiteuse (...) alors vous verrez la France devenir le centre moral de ces tribus (Jaurès, Paix menacée,1914, p. 46).Le jeu du capitalisme exploiteur (...) et oppresseur (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 10).
Prononc. et Orth. : [εksplwatœ:ʀ]. Cf. -é1. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1340 exploiteresse « celle qui jouit de quelque chose, usufruitière » (Arch. JJ 73, fo228 rods Gdf.); 2. fin du xives. esploiteur « celui qui signifie un acte judiciaire » (J. Froissart, Chroniques, éd. S. Luce, t. 5, p. 97); 3. 1800 « celui qui exploite (une terre, etc.) » (Boiste); 4. 1839 « personne qui tire un profit abusif d'une situation ou d'une personne » (Vigny, Journ. poète, p. 1061). Dér. du rad. de exploiter*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 81.

Wiktionnaire

Nom commun

exploiteur \ɛks.plwa.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : exploiteuse)

  1. Celui qui exploite, qui tire un profit illicite ou abusif d’une situation ou d’une personne.
    • La bouche grasse, les pommettes rouges, les yeux injectés de bourgogne, Guillaume-Adolphe Porcellet célébra la grève, la sainte grève!... Avec une rare éloquence, il parla des exploiteurs de peuples, des affameurs de pauvres. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Ainsi toute cette philosophie sert,à voiler les misères de l'époque […]. Elle sert à détourner les exploités de la contemplation périlleuse pour les exploiteurs, de leur dégradation, de leur abaissement. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Les exploiteurs qui tiennent les cordons de la bourse et le goulot de la bouteille à l’encre ont beau ne pas regarder à la dépense et se donner une grande peine, ils n’arrivent plus à maquiller leur magma d’incohérences et de menaces. — (René Crevel, Tels qu’en eux-mêmes tous leurs propos les changent, Revue Commune, deuxième année, n°20, avril 1935)
    • Les rabbins sont exactement aussi pervers et avides de pouvoir que leurs collègues des églises et mollahcraties ou autres exploiteurs de la fragilité mentale-affective humaine de par le monde. — (« Le refus du divorce religieux, enfin fortement sanctionné », le 11 février 2011, sur JFORUM.fr, le portail juif francophone (www.jforum.fr))
  2. (Informatique) Élément de programme permettant d'exploiter une faille de sécurité informatique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPLOITEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui exploite, qui tire un profit illicite ou abusif d'une situation ou d'une personne. Ce philanthrope n'est qu'un exploiteur.

Littré (1872-1877)

EXPLOITEUR (èk-sploi-teur) s. m.
  • 1Celui qui exploite une terre, une mine, etc.
  • 2Celui qui tire des avantages illicites ou excessifs de quelque position.

    Celui qui abuse, à son profit, de la confiance d'une personne.

  • 3Celui qui est habile à quelque chose. À la plume, à l'épée, exploiteur à deux mains, Dufresny, Reconcil. normande, II, 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Exploiteur, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exploiteur »

(1839) D’exploitant (1803), d’exploiteresse (1340), d’exploiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Exploiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « exploiteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exploiteur ɛksplwatœr

Évolution historique de l’usage du mot « exploiteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exploiteur »

  • Ce n'est pas une miette de pain, c'est la moisson du monde entier qu'il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité. De Louise Michel / Mémoires
  • Si nous réussissons, nous sommes des exploiteurs ; si nous échouons, des salauds doublés d'incapables. De André Harris et Alain de Sédouy / Les Patrons
  • Il est donc pour le moins paradoxal et objectivement réactionnaire d'essentialiser la référence à la couleur de peau. Le monde n'oppose pas les hommes blancs et les hommes noirs, mais les exploités et les exploiteurs. La fonction d'exploiteur ou de colonisateur raciste n'est pas inscrite dans les chromosomes, pas plus que celle d'esclavagiste. Ne confondons pas l'être et le rôle, la peau et la chemise. Bien sûr, tout rapport social de domination met en présence des dominants et des dominés. Et cela peut conduire à de la haine, si l'on n'y prend pas garde. Il faut pourtant résister à toute dérive haineuse qui s'en prend aux personnes au lieu de mettre en cause un système. Sinon la lutte pour l'émancipation perd son sens. Elle se psychologise en ressentiment au lieu de se politiser en combattant les causes sociales de la domination. Marianne, Chronique intempestive : le monde en noir et blanc ? Lettre ouverte à Danièle Obono | Marianne
  • « Le processus révolutionnaire se déroule sur le terrain de la production, à l’intérieur de l’usine où les rapports sont des rapports d’oppresseur à opprimé, d’exploiteur à exploité, où l’ouvrier est privé de liberté et la démocratie inexistante. Le processus révolutionnaire s’accomplit là où l’ouvrier n’est rien et veut devenir tout, là où le pouvoir du patron est illimité, et se ramène à un pouvoir de vie ou de mort sur l’ouvrier, sur la femme de l’ouvrier, sur les enfants de l’ouvrier. » Le Vent Se Lève, Repenser le commun à partir d’Antonio Gramsci

Traductions du mot « exploiteur »

Langue Traduction
Anglais exploiter
Espagnol explotador
Italien sfruttatore
Allemand ausbeuter
Chinois 剥削者
Arabe المستغل
Portugais explorador
Russe эксплуататор
Japonais 搾取者
Basque exploiter
Corse sfruttatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « exploiteur »

Source : synonymes de exploiteur sur lebonsynonyme.fr

Exploiteur

Retour au sommaire ➦

Partager