La langue française

Ethnique

Définitions du mot « ethnique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ETHNIQUE, adj.

A.− Vx, RELIG. CATH. Qui appartient au paganisme. Nations, croyances, superstitions ethniques. Attesté ds Ac. 1798-1878, Littré, DG, Rob., Lar. Lang. fr.
B.− Spécifique d'une ethnie et, par extension, d'une race. Caractère, coutume, type, unité ethnique; origines ethniques. L'impossibilité vingt fois démontrée par de cruelles expériences de dissocier par des transferts de population des éléments ethniques étroitement imbriqués (Philos., Relig., 1957, p. 4616).
Spéc., LING., empl. adj. et subst. (p. ell. du déterminé). (Mot) ethnique. Mot dérivé d'un nom de pays ou de région et indiquant l'appartenance à ce pays, à cette région. Israël, du moins c'est le nom que portent ces gens, qui me semble un terme générique, ethnique, plutôt qu'un nom propre (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 764).Le nom, avec le patronyme et l'ethnique, du personnage honoré par un décret (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 480).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Un synon. subst. fém. ethnique (cf. Marin, Ét. ethn., 1954, p. 54). b) Ethnicité, subst. fém. Ensemble des caractères propres à une ethnie. Les réactions caractéristiques que le groupe nouveau tient de son ethnicité, de son habitat, des relations où il se trouve engagé avec les autres peuples, ses voisins (Gaultier, Bovarysme, 1902, p. 239). c) Ethniquement, adv. rare. D'un point de vue ethnique. Il faut songer à ce qu'étaient l'Amérique ou l'Afrique lorsque le Blanc y est arrivé pour la première fois : une mosaïque de groupes ethniquement et socialement profondément divers (Teilhard de Ch., Phénom. hum., 1955, p. 228).
Prononc. et Orth. : [εtnik]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Subst. xiiies. [ms.] etnique « païen » (Bible, Maz. 684, fo235eds Gdf.); de nouv. 1541 ethnique (Cl. Marot, Psaume de David, 14 ds Œuvres, éd. P. Jannet, t. 4, p. 88); b) adj. 1549 ethnicque « païen » (Id., Deux Colloques d'Erasme traduits en françois, II, ibid., p. 38); 2. a) adj. 1752 mot ethnique » (mot) qui sert à désigner une population » (Trév.) ; b) subst. 1864 « dénomination d'un peuple » (Littré); 3. adj. 1871 « relatif à la race ou à l'ethnie » (Renan, Réf. intellect., p. 140). Empr. au gr. ε ̓ θ ν ι κ ο ́ ς proprement « de la nation, de la race », d'où « ethnique » terme de gramm. (d'où 2, 3); ayant servi dans la lang. néotestamentaire à désigner les Gentils [groupe d'hommes ayant les mêmes coutumes (païennes)] par opposition aux Hébreux, est passé dans cet emploi au lat. chrét. ethnicus, d'où 1. Fréq. abs. littér. : 71. Bbg. Cassagnau (M.). Considérations sur les ethniques. Vie Lang. 1967, pp. 281-286.

Wiktionnaire

Adjectif

ethnique \ɛt.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à une ethnie, ce qui la caractérise.
    • Les Arabes de la péninsule ne possédaient rien d’autre qu’une homogénéité ethnique et culturelle. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 41)
  2. Relatif à la différenciation entre des peuples.
    • Il était muni de quelques théories ethniques, qui promettaient mathématiquement la première et fallacieuse apparence du succès à la brute disciplinée et grégaire; mais avec autant de nécessité un prompt sursaut donnait la victoire définitive au nerf méditerranéen associé au muscle anglo-saxon. — (Marcel Martinet, La Maison à l’abri, 1918)
    • C’était un tohu-bohu ethnique. Dans le port flottaient les pavillons de toutes les nations, et plus de deux millions d’êtres humains s’y embarquaient annuellement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 210 de l’éd. de 1921)
  3. Qui appartient à un peuple non occidental.
    • La musique ethnique.
    • Au travers de la bijouterie ethnique, découvrez les diffèrentes cultures du monde.
    • C’était une brune avec une blouse ethnique, un piercing à la narine gauche ; ses cheveux étaient teints au henné. — (Michel Houellebecq, Rudi, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, p. 3.)
  4. (Par euphémisme) Relatif à la race.
    • De façon similaire, Colette Guillaumin avait montré dès 1972 que le qualificatif « ethnique » utilisé pour remplacer « race », reprenait les connotations de la pensée biologisante et raciste. — (Anne Clerval, Rapports sociaux de race et racialisation de la ville, dans Espaces et Sociétés, 2014, p. 249-256 [texte intégral])

Nom commun

ethnique \ɛt.nik\ masculin

  1. (Antiquité) Nom ethnique dans un nom de personne.
    • Le patronyme et l’ethnique (qui marque l’appartenance à une communauté politique) sont en effet les deux composantes de l’état civil grec. Et une relation ne peut s’établir qu’une fois connus ces éléments d’identité, qui fournissent en même temps des repères. Le Grec n’existe pas en tant qu’individu, mais en tant que membre d’une famille et d’un état. — (Marie Françoise Baslez, L’Étranger dans la Grèce antique, 1984, p. 17)
    • Un ethnique grec passé en latin, employé comme un zoonyme et compris comme un anthroponyme, crée un omen célèbre pour Lucius Aemilius Paulus avant la bataille de Pydna : [...]. — (Maria Antonietta Codecà et Anna Maria Orlandini, L’ambiguitas des réponses oraculaires, dans Claude Moussy et ‎Anna M. Orlandini (dir.), L’ambiguïté en Grèce et à Rome : Approche linguistique, 2007, p. 109)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ETHNIQUE. adj. des deux genres
. Qui tient à la race. Caractères ethniques. Différences ethniques.

Littré (1872-1877)

ETHNIQUE (è-tni-k') adj.
  • 1Qui appartient au paganisme, dans le style des Pères de l'Église. Les nations ethniques.
  • 2 Terme de grammaire. Mot ethnique, mot qui désigne l'habitant d'un certain pays. Français est un mot ethnique.
  • 3 S. m. L'ethnique, la désignation qui caractérise un peuple. Gaulois est l'ethnique d'une population considérable en Europe. Allemand est l'ethnique de la peuplade des Alamans, dont les Français ont fait l'ethnique de la nation entière.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ETHNIQUE.
1Ajoutez :

En un sens défavorable. Si vous en faites une terrible réprimande à Rocolet [son imprimeur], je ferai quelque chose de pis, et il ne me sera plus qu'ethnique et publicain, tant j'ai sujet de me plaindre de ses continuelles bévues et de son insupportable négligence, Guez de Balzac, Lett. inédites, XII (éd. Tamizey-Larroque)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ethnique »

Du latin ethnicus, lui-même issu du grec ancien ἐθνικός, ethnikós de ἔθνος, éthnos (« peuple, nation »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐθνιϰὸς, de ἔθνος, peuple. Dans le langage ecclésiastique, τὰ ἔθνη signifiait les nations, les gentils, les païens, par opposition à chrétiens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ethnique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ethnique ɛtnik

Évolution historique de l’usage du mot « ethnique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ethnique »

  • La liberté n'est rien si elle ne respire pas dans le corps et l'esprit de l'homme, de tous les hommes, sans distinction ethnique, religieuse ou géographique. De Tahar Ben Jelloun
  • Ce vœu de retour à la paix, l'humanité le doit à des centaines de milliers de personnes qui, sans aucune faute de leur part, pour le seul fait de leur nationalité ou de leur origine ethnique, ont été vouées à la mort ou à une progressive extinction.
  • En raison des différences géographiques, ethniques, historiques et politiques, l'idéologie culturelle varie d'une civilisation à l'autre. De Jia Pingwa
  • Si chacun des groupes ethniques, religieux ou linguistiques prétendait au statut d'Etat, la fragmentation n'aurait plus de limite et la paix, la sécurité et le progrès économique pour tous deviendrait toujours plus difficile à assurer. De Boutros Boutros-Ghali / Agenda pour la paix 1992
  • Triste bilan pour un enterrement. L’assassinat du chanteur Hachalu Hundessa a réveillé les tensions ethniques en Éthiopie, occasionnant plusieurs jours de violences à Addis-Abeba et dans la région Oromia qui l’enserre. Au total, la répression des manifestations et les affrontements communautaires eux-mêmes ont causé la mort de « neuf policiers, cinq membres de milices et 215 civils », a annoncé mercredi 8 juillet le chef adjoint de la police à la télévision d’État. La Croix, L’assassinat d’un chanteur réveille les tensions ethniques en Éthiopie
  • Identifier les personnes selon leur appartenance ethnique accentuerait le repli communautaire, estime le démographe Hervé Le Bras, qui répond à Sibeth Ndiaye. La porte-parole du gouvernement avait, dans une tribune au « Monde », soulevé la possibilité de rouvrir le débat. Le Monde.fr, « Statistiques ethniques : au lieu de combattre le mal, on le renforce »
  • C'est une idée reçue qui revient souvent. Les statistiques ethniques seraient interdites en France. Vrai ou fake ? Franceinfo, Vrai ou fake : le fichage ethnique est interdit en France ?
  • La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a plaidé pour une réouverture "apaisée" du débat autour des statistiques ethniques.  lejdd.fr, Comment définir les statistiques ethniques
  • Loin de saper le principe de l’égalité de traitement, la statistique ethnique permet de se confronter à la réalité afin de promouvoir les idéaux républicains, estime, dans une tribune au « Monde », le professeur au Collège de France François Héran, en réponse à une tribune du démographe Hervé Le Bras. Le Monde.fr, « Cessons d’opposer les principes républicains à la statistique ethnique »
  • Entre une république daltonienne qui ne distingue pas les couleurs et des quotas à l’américaine, il existe une troisième voie : plus de données ethniques pour une meilleure prise de conscience des discriminations. L’expérience britannique est riche en enseignements. Politis.fr, Les statistiques ethniques en France : une nécessité par Samy Ahmar | Politis
  • Entre les mains des progressistes, les statistiques ethniques permettraient de renforcer la politique diversitaire. Entre celles des partisans du bon sens, elle servirait à révéler l’ampleur de la pression migratoire pour mieux la résorber, analyse Grégory Roose. Valeurs actuelles, L’irrésistible piège des statistiques ethniques | Valeurs actuelles
  • Le débat a repris en France, à la suite du mouvement "Black Lives Matter" : faut-il autoriser les statistiques ethniques ? Franceinfo, À vrai dire. Les statistiques ethniques sont-elles vraiment interdites en France ?
  • LA VÉRIFICATION - La controverse américaine sur les violences policières qui viseraient particulièrement la communauté noire s'est exportée dans l'Hexagone, avec la mise en avant de notions controversées comme celles de «racisme systémique» ou de «privilège blanc». Entre les deux rives de l'Atlantique, un différend ancien concerne en revanche les statistiques ethniques, inhérentes à la culture communautaire anglo-saxonne, mais étrangères à la tradition républicaine française, qui ne reconnaît aucune communauté au sein de la Nation. Le Figaro.fr, Contrôles de police : le Défenseur des droits fait-il des statistiques ethniques ?

Traductions du mot « ethnique »

Langue Traduction
Anglais ethnic
Espagnol étnico
Italien etnico
Allemand ethnisch
Chinois 民族
Arabe عرقي
Portugais étnico
Russe этнической
Japonais エスニック
Basque etnikoa
Corse etnicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ethnique »

Source : synonymes de ethnique sur lebonsynonyme.fr

Ethnique

Retour au sommaire ➦

Partager