La langue française

Embouché

Définitions du mot « embouché »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBOUCHÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de emboucher1 et 2.
II.− Emploi adj. Mal embouché. Qui exprime dans un langage grossier, injurieux, des idées, des sentiments vulgaires; qui est mal élevé. Être mal embouché (cf. emboucher1I B 2).Albert, vous êtes un infâme de me traiter ainsi! − La belle, vous êtes ce matin assez mal embouchée (Borel, Champavert,1833, p. 167).Coupeau, très mal embouché, la traitait avec des mots abominables (Zola, Assommoir,1877, p. 648).Deux hobereaux, l'un grossier, mal embouché, demeuré tout paysan, l'autre moins rustre, mais aigri, acrimonieux (Tharaud, Ville et champs,1907, p. 94).
Emploi subst. Elle se leva, toisa le mal embouché et lui dit : « Monsieur, vous êtes un goujat » (Aymé, Derr. chez Martin,1938, p. 205).
Rem. Littré, DG et Lar. Lang. fr. enregistrent l'emploi de embouché en hérald. pour signifier, en parlant d'un instrument de mus. à vent : ,,Qui a un embouchoir ou bocal (d'une autre couleur que le reste de l'instrument). Cor d'argent embouché d'or`` (DG).
Fréq. abs. littér. : 32.

Wiktionnaire

Forme de verbe

embouché \ɑ̃.bu.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe emboucher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBOUCHER. v. tr.
Mettre à sa bouche un instrument à vent, afin d'en tirer des sons. Emboucher une trompette, un cor. Fig., Emboucher la trompette, Prendre le ton élevé, sublime. Il est ironique. Fig. et pop., Être mal embouché, Avoir l'habitude de parler impertinemment, de dire ou des injures ou des paroles indécentes. Il signifie aussi Munir de quelque chose qu'on met dans la bouche. Il se dit spécialement à propos d'un Mors. Emboucher un cheval.

S'EMBOUCHER se dit d'un Bateau qui commence à passer dans quelque endroit resserré.

Littré (1872-1877)

EMBOUCHÉ (an-bou-ché, chée) part. passé.
  • 1Mis à la bouche. Clarinette embouchée. Les flûtes étant embouchées et remplies de vent, Descartes, Mus.
  • 2 Terme de manége. À qui on a mis le frein. Cheval embouché.

    Qui cède à l'impression du mors.

  • 3 Fig. À qui on a fait sa leçon ; qui redit ce qu'on lui a conseillé de dire. Ce prince [le Dauphin], bien embouché et qui ne fut jamais ardent de soi que pour le roi d'Espagne, parla au roi avec force contre le rappel de ses troupes, Saint-Simon, 238, 176.

    Être mal embouché, parler grossièrement, dire des injures.

  • 4 Terme de batelier. Bateau embouché, bateau engagé dans une passe resserrée.
  • 5 Terme de blason, se dit du bout d'un cor ou d'une trompette, représenté dans la bouche, et d'un émail différent de celui du cor.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMBOUCHÉ, adj. terme de Blason ; il se dit du bout d’un cornet, d’une trompe, & d’une trompette, qu’on met dans la bouche pour en sonner, lorsque ce bout est d’un émail différent du corps. Dict. de Trév.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « embouché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embouché ɑ̃buʃe

Citations contenant le mot « embouché »

  • Plusieurs s’étaient ennuyés de ces Bougon, faut croire. Près de quinze ans sans nos joyeux fripons, c’est long. Mais Radio-Canada pourrait-elle encore s’offrir un portrait de famille aussi gratiné et mal embouché qu’à l’époque ? Hum, pas sûre ! Le Devoir, Les Bougon sous les palmiers | Le Devoir
  • Vingt-cinq années passent. En 1957, David O. Selznick, producteur de « Autant en emporte le vent », cherche un sujet pour sa femme, l’actrice Jennifer Jones. Il reprend le roman de Papa, et engage John Huston pour la réalisation. Très vite, le torchon brûle, Selznick donnant des instructions et des directives à Huston (qui n’est pas le genre à se laisser marcher sur les pieds). Charles Vidor, metteur en scène habile (« La Reine de Broadway » et « Gilda »), le remplace (il est alors marié à la future épouse de Huston, Evelyn Keyes). Le torchon re-brûle. De plus, le couple Rock Hudson (homosexuel)-Jennifer Jones (qui a 38 ans et joue une fille de 20 ans) ne fonctionne pas terrible. Hemingway, mal embouché, suggère à Selznick que « les recettes du film, s’il y en a, vous vous les foutiez dans le... ». Il n’y en aura pas. Selznick, bourré d’amphétamines, abandonne le métier. Et meurt en 1965, amer et dégoûté. L'Obs, « L’Adieu aux armes », le torchon brûle à Hollywood
  • Aujourd’hui, le président Macky Sall et général de l’Alliance pour la République (APR) a formellement interdit à ses militants et partisans de ne plus se prononcer sur la question du troisième mandat. En octobre 2017, donc avant la présidentielle de 2019, il s’est prononcé clairement sur l’impossibilité pour lui de briguer un autre mandat en cas de réélection : « C’est moi qui ai fait rédiger la Constitution. C’est réglé. Je ne peux pas me représenter à un troisième mandat. Mais pour le moment, c’est le deuxième mandat qui est en ligne de mire. » Cette position a été couchée dans son livre «Le Sénégal au cœur» paru en novembre 2018. A la suite, ses ouailles Seydou Guèye, El Hadji Kassé, Ismaïla Madior Fall, Aminata Touré, pour ne citer que ceux-là, ont embouché la même trompette du mentor. SenePlus, TROISIEME MANDAT, HALTE A LA MANIPULATION | SenePlus
  • Les trompettes de la renommée sont bien embouchées pour les sonneurs de trompe de chasse. Leur art musical est officiellement inscrit depuis ce 17 décembre sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, aux côtés de 31 autres ajouts pour cette session 2020. France 3 Centre-Val de Loire, Loiret : l'art musical des sonneurs de trompe classé au patrimoine mondial immatériel par l'Unesco
  • Covid oblige, les agapes du mois de décembre devront se faire en petit comité. Pas plus de six adultes à table, a fortement recommandé le Premier ministre, Jean Castex. De quoi entamer un moral déjà bien abîmé ? Rien n’est moins sûr. Car, si pour un certain nombre de personnes, cette fête, loin de sa signification religieuse, est surtout l’occasion de rassembler les fratries dans une ambiance chaleureuse, pour d’autres, ce cérémonial s’apparente davantage à une torture. Entre les anecdotes familiales gênantes déjà entendues mille et une fois, les harangues politiques d’un tonton ou d’une cousine confondant la tablée avec une salle de meeting ou les remarques acides d’une tante à chats mal embouchée, le tableau peut s’avérer très éloigné de la joie dégoulinante régulièrement affichée dans des publicités imbéciles pour refourguer tel nouveau produit à la mode. , "L’esprit de Noël, ça m’emmerde" : ces Français qui prennent le prétexte du Covid pour sécher Noël
  • Mais ce président que l’on voit toujours bien masqué de bleu marine, qui se passe les mains au gel lors de chaque intervention publique va subir la suspicion réservée aux personnalités médiatisées : se protège-t-il bien et protège-t-il son entourage ? Apparemment, la Première dame est, elle, saine et sauve. Les trompettes de la renommée si mal embouchées vont gloser sur cette différence d’état sanitaire… EcoRéseau Business, EcoRéseau Business | Un président contaminé gagne-t-il en empathie ?
  • Le film raconte une difficile séance d’enregistrement en studio pendant un été caniculaire. Incarnée avec autorité par la surpuissante comédienne Viola Davis, celle qu’on surnomme "La mère du blues" doit se bagarrer avec son manager et son producteur (blancs) pour imposer sa vision artistique, mais aussi ses divers caprices de diva mal embouchée. Elle doit aussi maîtriser les envies de révolution de son jeune trompettiste Levee (Chadwick Boseman) qui rêve d’arrangements plus modernes, électrisants et dansants. Passée un super prologue dans un junk joint au cœur de la nature sudiste puis une scène de concert en cabaret, l’intégralité du film se déroule dans les locaux du studio, entre le sous-sol où les musiciens répètent et se reposent, et la salle d’enregistrement proprement dite. Un huis clos qui nous rappelle un peu trop souvent pour son bien, la source théâtrale du métrage, mais la forme, rutilante et nerveuse, et le fond, chargé et prenant, font tout passer. midilibre.fr, Cinéma : et si Chadwick Boseman recevait un Oscar posthume pour "Le Blues de Ma Rainey" ? - midilibre.fr
  • En route pour aller visiter Palenque nous avons eu un accident. Notre bus  s'était fait percuter  par un véhicule qui n'avait pas respecté un stop. Arrêt du véhicule, palabres avec les occupants de l'auto qui voulaient nous ponctionner de l'argent pour " laisser tomber l'affaire ". Refus de notre part avec pour conséquence l'immobilisation du bus qui a juste eu le droit de nous emmener sur le site. Quelques cinq heures plus tard, un nouveau bus, déglingué et sans clim, nous était attribué, avec un nouveau chauffeur, mal embouché. L'autre chauffeur, gentil, serviable et prévenant, avait été arrêté et mis en prison. Pourquoi ? Parce que nous avions eu un accident avec un véhicule d'état, conduit et occupé par des fonctionnaires. Au Mexique, à cette époque, il ne fallait pas contrarier les fonctionnaires.  , Les Lecteurs voyageurs. Mexique : Un voyage et des surprises

Traductions du mot « embouché »

Langue Traduction
Anglais embouched
Espagnol embutido
Italien embouched
Allemand eingebettet
Chinois 内含
Arabe مزخرف
Portugais entalhado
Russe заключенный
Japonais 抱きしめる
Basque lotsatuta
Corse imbuffatu
Source : Google Translate API

Embouché

Retour au sommaire ➦

Partager