Bouturage : définition de bouturage


Bouturage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Bouturage, subst. masc.Multiplication des végétaux par boutures. Bouturage en plançons (É.-A. Carrière, Pépinières,1878, p. 66). [butyʀa:ʒ]. 1reattest. 1845 (Besch.); dér. de bouturer*, suff. -age*.

Bouturage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Bouturage, subst. masc.Multiplication des végétaux par boutures. Bouturage en plançons (É.-A. Carrière, Pépinières,1878, p. 66). [butyʀa:ʒ]. 1reattest. 1845 (Besch.); dér. de bouturer*, suff. -age*.

Bouturage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bouturage \bu.ty.ʁaʒ\ masculin

  1. (Biologie) Mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à se reproduire à partir d'un organe ou d'un fragment d'organe isolé sans avoir besoin de produire de graine.
    • Une autre méthode consiste à tremper le plant préparé dans une solution d’hormone de bouturage, telle que l'Exubérone® qui contient 4 g/L d’acide β-indole acétique. — (Pierre Michelot, La production en pépinière, Lavoisier, 2010, page 14)
  2. (Agriculture) Action de bouturer.
    • La multiplication par bouturage assure donc la conservation de la variété; de là l'obligation d'y recourir chaque fois que les variations utiles provoquées par la culture ne se transmettent pas par le semis. — (O. Bussard, Cultures légumières -1943)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bouturage : définition du Littré (1872-1877)

BOUTURAGE (bou-tu-ra-j') s. m.
  • Multiplication des végétaux par bouture. Le bouturage est préférable au semis, en ce qu'il conserve exactement les espèces et les variétés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bouturage »

Étymologie de bouturage - Littré

Bouture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bouturage - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) De bouturer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bouturage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouturage butyraʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bouturage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouturage »

  • La période idéale pour tester le bouturage de la bignone se situe au cœur de l'été, en juillet ou août, lorsque les températures sont bien chaudes : n'oublions pas que le genre Campsis est plutôt frileux. Binette & Jardin, Bouturer une bignone : quand et comment faire ses boutures de bignone ?
  • Le bouturage permet aussi le sauvetage in extremis de plantes qui, par exemple, auraient été trop arrosées. Faites quelques essais ! , Tendance : comment faire ses boutures et aménager son jardin d’intérieur gratuit | Actu
  • L’AME du lycée de Opunohu prendra en compte toute la baie de Opunohu avec ses différentes zones, pêche aux ature, repos des cétacés et zone de baignade et de bouturage. Pour arriver à mettre en place ce projet, les élèves se sont rendus sur le site régulièrement pour avoir un aperçu de l’espace choisi, à savoir l’ensemble de la baie de Opunohu. Une mise en condition in situ avant de travailler plus profondément sur le projet dès l’année prochaine. , MOOREA - Deux nouvelles aires marines éducatives | La Dépêche de Tahiti
  • Alain Renouf, libraire à la librairie "Lire au jardin" nous présente ici un petit ouvrage bien pratique pour apprendre à multiplier les plantes : bouturage, multiplication, plantes, semis, France Bleu, Des plantes gratuites ? Oui mais comment ?
  • L’Algérie est en retard d’un siècle car les pépiniéristes sont encore au bouturage traditionnel. Ce dernier comporte effectivement des risques, notamment le risque sanitaire qui est très présent dans ce type de production. La raison : On coupe une plante qui peut être malade et on la régénère. La maladie peut être ainsi transmise aux plants régénérés. Si les maladies dues aux champignons sont traitables, celles à virus sont intraitables, et c’est là où se situe le réel danger. La conséquence directe est la perte de temps, de plantes et d’argent. A titre d’exemple, lorsqu’on a une production de 100 000 plantes dont 15% sont malades, cela cause une perte de 15 000 plantes. Il est donc nécessaire de réduire ce problème. El Watan, Abdelkader Aissat. Professeur spécialiste de Production de plants de semences à l’université de Blida : La technique de bouturage traditionnel utilisée chez nous comporte des risques | El Watan
  • Le bouturage consiste à prélever des tiges ou des feuilles pour donner naissance à de nouvelles jeunes plantes. Il leur faut chaleur et humidité c’est donc en saison chaude. Leur mise en culture commence maintenant et jusque fin juillet, après c’est trop tard. Laissons-leurs le temps de l’enracinement avant le sommeil de l’hiver. En seulement quelques semaines elles s’enracinent. France 3 Normandie, Jardinage facile : comment bouturer vos plantes au jardin et dans la maison
  • Le bouturage est une opération importante en horticulture puisqu’il permet la multiplication à l’identique et à moindre coût, de plantes dont la conformité ne peut pas (ou difficilement) être obtenue par le semis. ConsoGlobe, Bouture lilas, multiplier les fleurs, la bouture du mois de jun

Traductions du mot « bouturage »

Langue Traduction
Portugais estaca
Italien talea
Espagnol esqueje
Anglais cutting
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouturage »

Source : synonymes de bouturage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires