La langue française

Doublement

Définitions du mot « doublement »

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUBLEMENT1, adv.

À double titre, de deux manières, à un degré double. Terre doublement sacrée; fait doublement scandaleux. Vous leur expliquez tous qu'ils sont doublement coupables : coupables d'avoir fait la guerre et coupables de l'avoir perdue (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 265).Un grand rêveur vit ses images doublement, sur la terre et dans le ciel (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 155):
− « Vos réformistes se trompent lourdement », reprit Meynestrel. « Se trompent doublement : primo, parce qu'ils surestiment le prolétariat; secondo, parce qu'ils surestiment le capital ». Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 46.
Prononc. et Orth. : [dubləmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1185 (Protheselaus, 12418 ds T.-L.). Dér. de double*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 338. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 647, b) 508; xxes. : a) 374, b) 391.

DOUBLEMENT2, subst. masc.

Action ou fait de doubler, de rendre double.
A.− [Correspond à doubler I] Action de multiplier par deux. Le doublement des recettes (Dub.1967).
P. ext., au fig. Fait d'accroître, d'augmenter beaucoup. Doublement des sentiments, des passions. Anton. dédoublement.L'étonnement d'être quelqu'un (...) l'effet critique du doublement de nos actes (...) se reproduisent aussitôt (Valéry, Variété II,1929, p. 66):
L'imitation exprime justement ce doublement de la conscience qui sans ajouter aucun contenu à l'association psychologique en transforme cependant radicalement le sens. J. Vuillemin, L'Être et le travail,1949, p. 116.
B.− [Correspond à doubler II] Action ou fait de répéter deux choses identiques, d'ajouter une chose à une autre. Bientôt, au contact du monde grec, apparaît l'adoucissement du mot, le doublement des consonnes (Benda, Fr. byz.,1945, p. 165).
Spécialement
Dans la lang. milit. Fait de doubler les rangs des soldats. Doublement des files (Ac.1932).
MUS. Emploi simultané du même son par deux ou plusieurs parties différentes. Les doublements de parties, à une ou plusieurs octaves, et les unissons entre des parties différentes, sont d'un usage fréquent dans l'instrumentation (E. Guiraud, Busser, Instrument.,1933, p. 216).
Rem. Lar. Lang. fr. enregistre aussi le sens correspondant à doubler III. ,,Action de dépasser un véhicule en marche. Doublement interdit sur 10 km``. Dans ce sens, on dit plutôt dépassement.
Prononc. et Orth. Cf. doublement1. Étymol. et Hist. 1. Ca 1268 « action de doubler » (Brunetto Latini, Trésor, éd. P. Chabaille, 1. III, part. I, chap. XIII [ms. de 1284] : l'uiteime color [de rectorique] est apelée doublement, porce que li parleres double son conte); 2. 1900 « action de doubler un véhicule » (Nouv. Lar. ill.). Dér. de doubler*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Adverbe

doublement \du.blə.mɑ̃\

  1. De deux manières, à un degré double.
    • Je vous suis doublement obligé.
    • Quand on connaît la faute, on manque doublement. — (Pierre Corneille, Médée, II, 6)
    • Les accusateurs d’Ésope furent punis doublement, pour leur gourmandise et leur méchanceté. — (Jean de la Fontaine, Vie d’Ésope)
    • Malheureux et doublement malheureux Idoménée ! — (François de Salignac de La Mothe-Fénelon, Les Aventures de Télémaque, X, 1699)
    • Et donner à propos c’est donner doublement. — (Casimir Delavigne, Une famille au temps de Luther, sc. 4)

Nom commun

doublement \du.blə.mɑ̃\ masculin

  1. Action de doubler un prix, un montant.
    • Le gouvernement a annoncé que le doublement du prix du tabac est à l’étude.
  2. Réalisation d’une doublure de vêtement.
    • Le doublement des jupons de cet ensemble permettra de le rendre plus décent.
  3. (Canada) (Suisse) (Belgique) (Éducation) Redoublement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUBLEMENT. adv.
D'une manière double. Il est doublement coupable. Il en est doublement puni. Doublement obligé.

Littré (1872-1877)

DOUBLEMENT (dou-ble-man) adv.
  • De deux manières, à un degré double. Je vous suis doublement obligé. Quand on connaît la faute, on manque doublement, Corneille, Médée, II, 6. Les accusateurs d'Ésope furent punis doublement, pour leur gourmandise et leur méchanceté, La Fontaine, Vie d'Ésope. Malheureux et doublement malheureux Idoménée ! Fénelon, Tél. X. Et donner à propos c'est donner doublement, Delavigne, Une famille au temps de Luther, sc. 4.

HISTORIQUE

XIVe s. Si comme ceulx qui font mal et sont ivres, il doivent doublement estre blamez et punis, Oresme, Eth. 72.

XVIe s. Et les larrons sont doublement punis qu'ailleurs, Montaigne, I, 114.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. DOUBLEMENT, adv. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Et çou leur greva doblement, Philippe Mouskes, Chronique, 26397.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DOUBLEMENT, s. m. (Jurisprud.) est une enchere qui se fait au-dessus de celle qu’on appelle tiercement.

En matiere d’eaux & forêts le demi-tiercement n’est reçû que sur le tiercement ; mais on peut d’une seule enchere faire le tiercement & demi-tiercement, ce qui s’appelle doublement : telle est la disposition de l’ordonnance des eaux & forêts, titre xv. article 35.

Mais en fait d’adjudication des fermes & domaines du roi, le doublement s’entend autrement ; car comme dans ces sortes d’adjudications le tiercement est de trois fois en-sus de l’enchere, le doublement, qu’on appelle aussi triplement, est de six fois le montant de la premiere enchere ; par exemple, si l’enchere est de 10000 livres, le doublement est de 90000 livres. Voyez l’arrêt du 12 Juin 1725, qui prescrit les délais pour faire les tiercemens & doublemens sur les adjudications des domaines. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « doublement »

Double, et le suffixe ment ; provenç. doblamen ; catal. dobladament ; espagn. dobladamente ; portug. dobradamente ; ital. doppiamente. Le catalan, l'espagnol et le portugais représentent doubléement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de double avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « doublement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
doublement dublǝmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « doublement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « doublement »

  • Etre artiste, c'est beaucoup plus qu'aimer un art, c'est aimer la vie, c'est vivre doublement, passionnément, intensément. De Madeleine Leblanc / La Muraille de brume
  • Celui qui cache sa générosité est doublement généreux. De José Narosky
  • Si un homme commet une infraction à la loi en état d’ivresse, qu’il soit puni doublement. De Pittacos
  • Je garde en mémoire ces instants qui ont marqué ma vie Et me la font apprécier doublement depuis. De Shurik’N / Mémoires
  • N'est-il pas vrai que pour chaque citoyen - et doublement pour les hommes politiques - l'essentiel est et devrait être finalement que la vie soit plus belle, plus intéressante, plus lumineuse et plus supportable ? De Vaclav Havel / Méditations d'été
  • S'il est périlleux de tremper dans une affaire suspecte, il l'est encore davantage de s'y trouver complice d'un grand : il s'en tire, et vous laisse payer doublement, pour lui et pour vous. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Le projet de doublement de la voie ferrée entre les 2 Savoie se précise avec les conclusions rendues sur la concertation Le Messager, Doublement de la ligne TGV Annecy / Aix-les-Bains: le bilan de la concertation - Le Messager
  • Lancés en mars, puis interrompus quelques semaines en raison de l’épidémie de Covid-19, les travaux de doublement de la RCEA n’en sont encore qu’aux balbutiements. Ce chantier à 48 millions d’euros, dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) de Bourgogne Franche-Comté, s’étalera sur trois ans. , Economie | Des tirs de mine sur le chantier de doublement des voies de la RCEA [Diaporama]
  • Les travaux de finition ont repris le 8 juin, sur le chantier de doublement de la RN 17. La libération de l’ensemble des voies s’étalera entre août et octobre, le temps de conforter le mur de soutènement du pont avenue Achille-Thumerelle à Avion. La Voix du Nord, Doublement de la RN 17 Avion-Vimy: une mise en service en deux temps
  • Ce mardi matin, à l'occasion de la présentation de la prochaine édition de Vinocap, qui se déroulera les 12, 13 et 14 juillet prochains, Kléber Mesquida a profité de l'occasion pour évoquer devant les médias locaux les deux grands projets qu'il était venu lui même présenter il y a quelques semaines de cela : la passerelle piétonne - et cyclable - sur l'Hérault, qui reliera le coeur de ville à la villa Laurens, ainsi que le doublement de la Départementale 612, y compris le pont qui enjambe l'Hérault. midilibre.fr, Agde : doublement de la D612, passerelle sur l'Hérault, Mesquida enfonce le clou - midilibre.fr

Traductions du mot « doublement »

Langue Traduction
Anglais doubly
Espagnol doblemente
Italien doppiamente
Allemand doppelt
Chinois 双重地
Arabe بشكل مضاعف
Portugais duplamente
Russe вдвойне
Japonais 二重に
Basque bi aldiz
Corse doppiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « doublement »

Source : synonymes de doublement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « doublement »

Doublement

Retour au sommaire ➦

Partager