Disparaissant : définition de disparaissant


Disparaissant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DISPARAÎTRE, verbe intrans.

A.− [La disparition est envisagée comme temporaire, réversible]
1. [Le suj. désigne un inanimé concr. ou un animé] Cesser de paraître aux regards, d'être visible. Anton. apparaître.Le soleil disparaissait derrière les saules (Karr, Sous tilleuls,1832, p. 195).Le chemin disparaît entre deux champs de maïs (Martin du G., Devenir,1909, p. 191):
1. ... une belle fille (...) dont l'allure balancée mettait au cœur des jeunes gars un désir. Ils se retournaient sur son passage, et la suivaient des yeux, jusqu'au moment où elle avait disparu au tournant des ruelles, sous les sureaux en fleurs. Moselly, Terres lorraines,1907, p. 167.
2. Neige... neige... la Castille s'enfonce sous la neige comme un navire sous les eaux. Elle va disparaître. Elle disparaît. De l'Aragon n'apparaît plus que la plus haute cime de la sierra de Utiel. La neige engloutit toute l'Espagne. Il n'y a plus d'Espagne. Montherlant, Le Maître de Santiago,1947, p. 656.
En partic. [Avec un compl. circ. indiquant]
a) [le lieu où plonge ce que désigne le suj.]
Disparaître dans. Cesser d'être visible en s'enfonçant quelque part. Synon. s'enfoncer, s'engloutir.Le petit soldat (...) tomba d'un bloc, entra et disparut dans l'eau (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Pt soldat, 1885, p. 192).La bête coula au trou, disparut aussitôt dans l'ombre (Genevoix, Raboliot,1925, p. 285):
3. − J'ai vu des fleuves, des grands fleuves, disparaître entiers dans le sable; ils ne s'y jetaient pas, je suppose; ils s'y enfonçaient lentement; ils y disparaissaient, comme des espérances. − Parfois ils reparaissaient plus loin; ils ne surgissaient pas, je suppose; ils ressortaient simplement du sable en une eau fine et filtrée, reparaissaient comme des espérances. Gide, El Hadj,1899, p. 349.
P. anal. Je vais, je viens, je glisse, plonge, Je disparais dans un cœur pur (Valéry, Charmes,1922, p. 141).
b) [la cause de la disparition]
Disparaître dans, derrière, sous quelque chose. Être dissimulé, caché par quelque chose. Son pied droit disparaissait dans un sabot (Hugo, Rhin,1842, p. 41).Le sable des allées disparaissait sous les feuilles mortes (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 51).La tour Eiffel disparaissait derrière un rideau de pluie (Green, Journal,1932, p. 87).
[P. anal. de sensation] Cesser d'être audible. La fin de la phrase disparut dans une véritable détonation (Duhamel, Suzanne,1941, p. 42).[P. anal. d'impression générale] L'obscénité [des estampes japonaises] (...) disparaît sous la fantaisie (Goncourt, Journal,1863, p. 1334).
2. [Avec une idée de rapidité et/ou d'imprévu]
a) [Le suj. désigne un animé] S'absenter brusquement ou sans prévenir, se soustraire aux regards avec précipitation ou en cachette. Synon. s'éclipser; synon. pop. se défiler.Les lièvres qui disparaissent en un clin d'œil (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 133):
4. Une seconde, il [Cerbelot] arrête sur ma personne un regard d'aliéné. Puis il s'éloigne à reculons, sans me lâcher de l'œil. Il disparaît, brusquement; il se résorbe dans la muraille. Duhamel, Journal de Salavin,1927, p. 80.
b) [Le suj. désigne un inanimé concr.] Ne plus être à sa place, venir à manquer subitement, sans qu'on puisse expliquer cette absence. Tout cela disparaissait comme par enchantement (Loti, Mon frère Yves,1883, p. 378).Les menus objets de sa toilette et de sa table disparaissaient l'un après l'autre (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 38):
5. Il me manque trois caleçons, sept paires de chaussettes, quatre ou cinq chemises; j'ai fait le compte hier. Plus rien n'est à moi; tout disparaît, tout s'en va... Zola,La Conquête de Plassans,1874,p. 1072.
Avoir disparu. Avoir été égaré ou volé. Monuments de tous genres qui ont disparu des églises pendant la Révolution (Delacroix, Journal,1849, p. 325).Il est singulier que ces raisins aient ainsi disparu (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 72).
Faire disparaître qqc. Ôter rapidement de la vue, escamoter :
6. [Dieulafoy] sortit de la plus belle façon du monde, en prenant simplement le cachet qu'on lui remit. Il n'avait pas eu l'air de le voir, et nous-mêmes nous demandâmes un moment si nous le lui avions remis tant il avait mis de la souplesse d'un prestidigitateur à le faire disparaître... Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 343.
B.− P. euphém. [La disparition est envisagée comme définitive, irréversible]
1. [Le suj. désigne une pers. ou un groupe d'individus] Cesser d'exister, mourir. Dubois, puis le régent, disparurent en 1723, à quelques mois de distance (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 274):
7. Quand l'être que nous aimons disparaît, ce n'est pas lui qui meurt seulement, c'est ce monde habituel qui fane et qui perd pour nous saveur et sens... Claudel, La Messe là-bas,1919, p. 490.
Faire disparaître qqn. Le tuer :
8. « Gaspard est mort, qu'ils me tuent s'ils veulent. Seulement c'est Pauline qu'ils feront disparaître d'abord à cause de mon testament... » Pourrat, Gaspard des Montagnes,1925, p. 257.
En partic. Être considéré comme mort, bien que le décès ne soit pas attesté. Le père avait disparu pendant l'invasion prussienne (Goncourt, Journal,1872, p. 895).
P. anal. Disparaître de la scène. Se retirer du monde après y avoir joué un rôle actif :
9. − Nous avons trop vécu; les hommes de mon âge doivent vous faire place messieurs, c'est juste; nous devons disparaître de la scène, nous l'avons occupée trop longtemps. Vigny, Journal d'un poète,1842, p. 1167.
2. [Le suj. désigne un inanimé concr.] Être détruit, supprimé. Cette enveloppe scellée renferme des pièces qu'il a intérêt à voir disparaître (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 173).
Faire disparaître qqc. Effacer, supprimer, éliminer. [Mérodack] fit disparaître toutes les traces du crime (Péladan, Vice supr.,1884, p. 277).Je vous demande (...) de faire disparaître mon nom d'un pareil ouvrage (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1914, p. 225).
En partic. [Le suj. désigne un aliment] Avaler avec avidité, engloutir rapidement. Ils [les hommes d'équipage] ne laisseront pas un morceau et sauront faire disparaître aussi les dix-huit canards que nous avons tués aujourd'hui (Gide, Retour Tchad,1928, p. 877).
3. [Le suj. désigne un inanimé abstr.] Cesser d'être, se perdre. L'objection disparoît, et le bon sens a vaincu (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb.,1821, p. 28).Avec lui [Hucheloup] disparut le secret des carpes au gras (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 314).Selon une habitude qui tendait à disparaître, il posa [son chapeau] par terre à côté de lui (Proust, Guermantes 2,1921, p. 579).
En partic. [Le suj. désigne une maladie] Se dissiper, se résorber. Il se remit au lit, et bientôt ce malaise disparut (Chardonne, L'Épithal.,1921, p. 131).
P. hyperb. La gloire de Gautier, en train de disparaître sous la gloire de Flaubert (Goncourt, Journal,1886, p. 590).
SYNT. Disparaître complètement, déjà, entièrement, de nouveau, progressivement, rapidement, totalement, tout à fait, sans retour, sans laisser de trace(s); disparaître dans la brume, dans un couloir, dans un nuage (de poussière), dans la nuit, dans l'obscurité, dans l'ombre, dans la poussière, dans les ténèbres, dans une trappe; disparaître de la terre; le sourire, le visage, la vision disparut; ces inconvénients disparaissent; s'atténuer, diminuer, s'effacer et/ou disparaître; finir par, tendre à disparaître.
Rem. 1. L'auxil. utilisé dans la conjug. de disparaître est gén. avoir; on rencontre parfois l'auxil. être employé pour insister sur l'état. Je jure que le soleil est déjà disparu depuis une grande heure (Gobineau, Nouv. asiat., 1876, p. 86) ou même pour marquer l'action. Plusieurs agents d'affaires qui sont disparus furtivement de leur domicile (Vidocq, Voleurs, t. 1, 1836, p. 118). Il [Jean] était disparu avec la dernière tempête rude de l'hiver (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 203). 2. On rencontre ds la docum. disparaissant, ante, en emploi adj. Qui est en train ou sur le point de disparaître. Ces terminaisons roses, survivances disparaissantes de cette immense conque orange et feu (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 246). Cette apparition disparaissante (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 130).
Prononc. et Orth. : [dispaʀ ε:tʀ ̥], (je) disparais [dispaʀ ε]. disparu [dispaʀy]. Enq. : /dispaʀes/ (ils) disparaissent. Ac. n'admet qu'en 1835 l'orth. -aître qui correspond à l'évolution à partir du lat. de [e] fermé libre en [œ] > [oε] > [uε] > [wε], diphtongue orthographiée -oi-, réduite dans un certain nombre de mots, dont disparaître, à [ε] dès 1300 dans le peuple de Paris (alors que dans beaucoup d'autres mots [wε] continue à évoluer en [wɑ] (cf. aboyer)). L'orth. en -ai- pour [ε] à la place de -oi- est proposée dès 1675 par Bérain et défendue par Voltaire (cf. Bourc.-Bourc. 1967, § 54, hist.). Ds les éd. de 1694 et 1718 Ac. écrit encore disparoistre; ds les éd. de 1740-1798, encore disparoître. Conjug. comme paraître. Prend l'accent circonflexe sur î devant t, ex. : disparaîtrai(s), disparaît. Étymol. et Hist. 1. 1509 pronom. « disparaître, ne plus être visible » (Lemaire de Belges, Les Illustrations de Gaule, I, 24 ds Hug.); 2. 1710 « être égaré ou dérobé (en parlant d'un objet) » (Rich.); 3. 1676 « se dissiper » (Sévigné, Lettres, éd. Régnier, 567, p. 18); 4. 1689 disparaître de « cesser d'être présent » (Racine, Esther, II, 1, 480 : aussitôt de la terre, ils disparurent tous); 1688 « cesser d'exister » (La Bruyère, Les Caractères d'apr. Littré). Dér. de paraître*; préf. dis- d'apr. le b. lat. disparere « disparaître » (d'où l'a. fr. disparoir 1170 St Edouard le confesseur, éd. H. R. Luard, 1814). Fréq. abs. littér. : 7 114 (disparaissant : 137). Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 8 471, b) 12 026; xxes. : a) 11 810, b) 9 478. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 13.

Disparaissant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

disparaissant \dis.pa.ʁɛ.sɑ̃\

  1. Qui devient invisible.
  2. Qui cesse d’exister.

Forme de verbe

disparaissant \dis.pa.ʁɛ.sɑ̃\

  1. Participe présent du verbe disparaître (ou disparaitre).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Disparaissant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISPARAÎTRE. v. intr.
Cesser de paraître, d'être visible. Le soleil a disparu derrière les nuages. Bientôt le rivage disparut à nos yeux. Je les vis disparaître à l'horizon. Il se dit aussi figurément d'une Chose qu'on avait et qui tout d'un coup ne se trouve plus. J'avais des gants, ils ont disparu. Qui a pris l'argent qui était sur cette table? je n'ai fait que tourner la tête et il a disparu, il est disparu. Il signifie aussi S'en aller de quelque endroit, n'y plus revenir ou Se retirer promptement. Il a disparu de son domicile, du lieu qu'il habitait. Un tel a fait banqueroute et a disparu. À l'approche de nos troupes, les ennemis disparurent. Il signifie encore Cesser d'être, d'exister. Les anciennes mœurs avaient alors totalement disparu. Avec lui disparut le soutien de cet Empire. Ces fautes ont disparu de la nouvelle édition. Par exagération, Toute autre gloire disparaît devant la sienne, Est éclipsée ou affaiblie par la sienne. Fig., Disparaître du monde, de la terre, etc. Cesser d'être, mourir. Disparaître de la scène du monde, Se confiner dans la retraite, après avoir joué un rôle dans le monde. Le participe passé

DISPARU s'emploie comme nom masculin, surtout au pluriel, pour désigner des Soldats qui, après une action de guerre, manquent à l'appel sans être retrouvés parmi les morts et les blessés.

Disparaissant : définition du Littré (1872-1877)

DISPARAISSANT (di-spa-rè-san, san-t') adj.
  • Qui disparaît. Il regarde sa vie… comme l'ombre qui s'étend, se rétrécit, se dissipe, sombre, vide et disparaissante figure, Fléchier, Dauphine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « disparaissant »

Étymologie de disparaissant - Wiktionnaire

Adjectivation du participe présent de disparaître.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « disparaissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disparaissant disparɛsɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « disparaissant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disparaissant »

  • Qu’y a t’il de plus beau et de plus émouvant que d’entrevoir le dessein d’un écrivain brouillant les pistes et disparaissant au travers d’une forme pour mieux apparaître dans le fond de son écriture ? Jean Cocteau, victime de l’échec de ses pièces précédentes, isolé et raillé par son propre milieu artistique, homosexuel assumé avant l’heure, drogué maladif et solitaire, prétend en 1938 renverser la table en écrivant une pièce de boulevard pour répondre aux attentes du public populaire et faire un succès digne de ce nom. « Les parents terribles » répondent à cette idée reprenant avec une maestria diabolique tous les codes du vaudeville pour produire par la forme une situation, un rythme, une mécanique et des dialogues, qui pulsent une énergie comique redoutable. La recette est magistrale et produit le succès attendu. Sceneweb, Christophe Perton met en scène Les parents terribles de Jean Cocteau avec Murielle Mayette-Holtz et Charles Berling
  • «Chaque fois, il s'échappait, disparaissant silencieusement dans la nuit, laissant les populations terrifiées durant des années», a lancé lundi le procureur adjoint Thien Ho. Le Journal de Montréal, Accusé de 13 assassinats et de multiples viols, le «tueur du Golden State» plaide coupable | JDM
  • Les forêts perdent de leur stature, les forêts les plus anciennes disparaissant au profit de forêts aux arbres plus jeunes et plus petits. Cette transition trouve son origine dans les perturbations environnementales et climatiques causées par l'humain. Numerama, Les arbres sont au centre d'un cercle vicieux climatique
  • Rainer Werner Fassbinder a vécu à toute vitesse, disparaissant quelques jours après son 37ème anniversaire. Parce qu’il aurait eu 75 ans cette année – quel homme et quel cinéaste serait-il devenu ? –, Arte propose sur son site une de ses œuvres les plus méconnues : Berlin Alexanderplatz. Politis.fr, Fassbinder et son Allemagne année 29 par Christophe Kantcheff | Politis
  • peut on se fier à ce brillant ministre des transports..;dont les Parisiens ne l'ont pas voulu même comme conseiller municipal d'arrondissement!!!Ce serait une catastrophe pour Toulouse et l'agglomération si Airbus disparaissant.certains petits patrons sont mal placés pour donner des leçons alors qu'ils ont déclaré leurs salariés en chômage partiel alors qu'ils télétravaillaient chez eux ,le service des fraudes nous l'ayant appris récemment. ladepeche.fr, Airbus : les aides de l'Etat peuvent sauver 2 000 emplois en France selon le ministre des Transports - ladepeche.fr
  • Le chanvre et Marseille, c'est une histoire qui remonte au XIVème siècle. Pendant trois siècles, on y cultive la plante pour ses fibres solides, idéales pour les cordages des navires. La Cité phocéenne en est alors un des plus grands comptoirs au monde. C'est d'ailleurs de là que vient le nom de sa plus fameuse artère, la Canebière, du latin cannabis qui signifie chanvre. Ce sont l'arrivée du bateau à vapeur et du coton qui mettront un terme à cette période. La filière disparaissant alors totalement de la Région. La Tribune, Recréer une filière de chanvre en région, c'est possible ?
  • Ascenseur émotionnel violent pour Rémi Duchêne, ce jeune artisan de Chargey-lès-Gray, le 19 juin dernier. Il venait de stationner son camion près d’un laboratoire, à Vesoul où il devait intervenir. Tout juste le temps de déposer un carton sur le chantier et le camion avait disparu. Il donne aussitôt l’alerte et poste la photo du camion sur les réseaux sociaux. En l’occurrence, ça n’a pas été très utile. Quelques minutes seulement plus tard, il recevait un appel de la police lui annonçant que son véhicule avait été retrouvé, mais… accidenté. Le voleur a en effet perdu le contrôle dans la côte d’Andelarre pour aller percuter la voiture d’un policier réserviste qui se rendait au travail. Le choc a été suffisamment rude pour détruire les deux véhicules. Le policier a été légèrement blessé. Mais l’individu, qui a fait main basse sur les papiers d’identité de l’artisan, a réussi à prendre la fuite en dévalant un bosquet et en disparaissant dans la nature. , Faits-divers - Justice | L’artisan dépouillé de son camion avant de le retrouver accidenté tout près
  • Au réveil d'un doux rêve, on voudrait se rendormir pour le continuer ; mais vainement on s'efforce d'en ressaisir les vagues traces, comme les plis de la robe d'une femme aimée disparaissant derrière une portière qu'on ne pourrait soulever. De Jules Renard / Journal 1887-1892

Traductions du mot « disparaissant »

Langue Traduction
Corse scallannu
Basque desagertzen
Japonais 色褪せ
Russe угасание
Portugais desaparecendo
Arabe يتلاشى
Chinois 渐行渐远
Allemand verblassen
Italien scomparendo
Espagnol desvaneciendo
Anglais fading away
Source : Google Translate API

Antonymes de « disparaissant »



mots du mois

Mots similaires