La langue française

Dévastateur

Sommaire

  • Définitions du mot dévastateur
  • Étymologie de « dévastateur »
  • Phonétique de « dévastateur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dévastateur »
  • Citations contenant le mot « dévastateur »
  • Images d'illustration du mot « dévastateur »
  • Traductions du mot « dévastateur »
  • Synonymes de « dévastateur »

Définitions du mot dévastateur

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVASTATEUR, TRICE, adj.

Qui produit une dévastation*; dont la nature, la tendance est de dévaster* (quelque chose).
A.−
1. [À propos d'un animé, d'une force humaine ou naturelle; correspond à dévaster A 1]
a) [L'obj. est concr.] Qui détruit ou endommage gravement (un lieu, ses richesses, sa population); qui rend désert. La bande féroce et dévastatrice des aventuriers; cyclone, torrent, volcan dévastateur. Synon. destructeur.Le phylloxéra, la bête dévastatrice pullulait (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 75).Le granit peut résister à l'action dévastatrice du vent et de l'humidité (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 188):
1. Établissez la communauté, et vous aurez bientôt un peuple chasseur, guerrier, dévastateur, et une agriculture abandonnée aux esclaves. Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 381.
SYNT. Armées, populations, races dévastatrices, soldats dévastateurs; conflit dévastateur, guerre, lutte, révolution dévastatrice; entreprise dévastatrice; effets, mouvements, moyens dévastateurs; porter une main dévastatrice sur (qqc.).
Emploi subst. Une même erreur (...) sanctifie le double héroïsme des dévastateurs et des victimes (SenancourRêveries,1799, p. 125).Quant au brochet, c'est un terrible dévastateur (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 17).
b) [L'obj. est plus abstr.] Si la concurrence est nécessaire, si (...) elle est un postulé de la production, comment devient-elle si dévastatrice? (Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 1, 1846, p. 179).
Emploi subst. Je suis le démagogue horrible et débordé, Et le dévastateur du vieil A B C D (Hugo, Contempl., t. 1, 1856, p. 49).
2. [À propos d'une force inanimée s'attaquant à l'homme; correspond à dévaster A 2 a] Qui apporte la maladie, la mort. Rien ne permet de savoir (...) si telle ou telle épidémie ne se transformera pas en une dévastatrice pandémie quasi mondiale (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p. 132).Des maladies comme la variole, la peste, le choléra, le typhus (...) ne constituent plus les grands fléaux dévastateurs qu'elles représentaient dans l'Antiquité et au Moyen âge (QuilletMéd.1965, p. 188).
B.− Au fig. [À propos des passions, des sentiments violents, d'un mal intérieur] Qui apporte le désordre, la destruction à l'intérieur de l'être. Synon. destructeur.On peut prendre les passions comme des forces dévastatrices, en soi-même et chez les autres (Alain, Beaux-Arts,1920, p. 162).Laisser passer au-dessus de ma tête le flot de paroles et d'images dévastatrices (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 129):
2. Créateur, compilateur et dévastateur, son génie [de Picasso] brasse et confond toutes les valeurs, bouleverse l'ordre normal des choses, bafoue la logique et dresse chaque jour un symbole nouveau de la décomposition universelle. Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 93.
Emploi subst. Mais qu'élevé sur ses propres ruines, le fantôme masqué d'une splendeur illusoire, applaudisse stupidement à sa dépravation colossale; l'on est attéré, l'on accuse la nature de n'avoir pas enchaîné le dévastateur, d'avoir produit Ahriman (Senancour, Rêveries,1799, p. 118).
Rem. On trouve ds la docum. la forme dévasteur utilisée deux fois comme adj. masc. par Zola : L'Antéchrist, le démon dévasteur, la bête annoncée qui purgerait la terre de l'impureté devenue trop vaste (D. Pascal, 1893, p. 343). P. méton. Le grondement de l'incendie mettait comme un râle de meurtre, ce galop dévasteur qu'elle venait d'entendre du fond de son sommeil (ibid., p. 322).
Prononc. et Orth. : [devastatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. [1502, J. d'Auton ds Dauzat 1973] 1. Subst. a) 1581 « celui qui ravage un pays » (Ph. de Marnix, Ecrits polit. et histor., 185 ds Hug.), attest. isolée; de nouv. 1755 (V. de Mirabeau, L'Ami des hommes, t. 3, p. 324); b) 1856 au fig. (Hugo, Contempl., t. 1, p. 49); 2. adj. a) 1604 « qui dévaste un pays » (P. Le Loyer, Hist. des spectres, III, 5 ds Hug.), attest. isolée; de nouv. 1755 (V. de Mirabeau, op. cit., t. 1, p. 330); b) 1799 au fig. (Senancour, Rêveries, p. 236). Empr. au b. lat.devastator « celui qui ravage ». Fréq. abs. littér. : 82. Bbg. Gohin 1903, p. 265.

Wiktionnaire

Adjectif

dévastateur \de.vas.ta.tœʁ\ masculin

  1. Qui dévaste.
    • Là, les bédouins ont donné libre cours à leur fureur dévastatrice, se vengeant des longues exactions dont ils avaient été victimes. De toutes les belles mosaïques, moulures, sculptures, peintures sur bois qui l'ornaient, il ne reste qu'un monceau de débris informes, noircis par l'incendie […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)

Nom commun

dévastateur \de.vas.ta.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : dévastatrice)

  1. Celui qui dévaste.
    • Ces dévastateurs de l'humanité, les explosifs, les avions de bombardement, les gaz mortifères, font partie de la plus haute science, au même titre que la chaise à électrocuter et que les alcaloïdes hypertoxiques. — (Léon Daudet, Vingt-neuf mois d'exil, Grasset, 1930, p. 127)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVASTATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui dévaste. Les Vandales furent les dévastateurs de l'Empire romain. Adjectivement, Un torrent dévastateur. Une armée dévastatrice.

Littré (1872-1877)

DÉVASTATEUR (dé-va-sta-teur, tri-s') adj.
  • 1Qui dévaste. Un torrent dévastateur.
  • 2 S. m. Celui qui dévaste. Et, courbant ses drapeaux de vant l'arche de Dieu, Dévastateur du monde, [Cyrus] enrichit le saint lieu, Guiraud, Machab. II, 6.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévastateur »

Lat. devastator, de devastare, dévaster.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin devastator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dévastateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévastateur devastatœr

Évolution historique de l’usage du mot « dévastateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévastateur »

  • Notre imprudence aveugle se joindra à notre puissance technologique pour produire des effets dévastateurs. De Michael Crichton / La proie
  • L'expérience est une source de richesses infinies qu'il faut savoir dominer et maîtriser, sinon elle peut fort bien se changer en un fleuve dévastateur. De Louis Bromfield / Mrs Parkington
  • Ne comprend vraiment la religion, que celui-là seul qui, s'il écoutait son instinct le plus profond, pousserait un "au secours" si fort, si dévastateur, qu'aucun dieu n'y survivrait. De Emil Michel Cioran / Cahiers 1957-1972
  • En Afrique équatoriale et du Sud, le criquet rouge peut former des essaims de plusieurs kilomètres et avoir des effets dévastateurs comparables à celui de son cousin pèlerin. En 2013, 2018 et 2019, Madagascar a été frappée par une série d’essaims. La Croix, Le retour dévastateur du criquet pèlerin
  • Et de quelle manière! Trouvé côté gauche sur une sublime ouverture du milieu slovaque Juraj Kucka, il a mis Antonio Candreva dans le vent d’un crochet dévastateur avant d’accélérer et de se remettre sur son pied droit. RMC SPORT, Parme-Inter: le joli but de Gervinho après un crochet dévastateur
  • Et dévastateur, comme l'explique l'ornithologue et chargée d'études auprès de Loiret nature environnement, Marie de Bellefroid : "C'est la catastrophe pour tous les oiseaux qui nichent sur les bancs de sable et îles de Loire. Leurs oeufs et oisillons sont submergés." Notamment ceux de la sterne naine, actuellement en pleine reproduction. "Tout a été balayé en quelques heures." www.larep.fr, Brutale montée de la Loire : l'effet dévastateur de la "vague" entre Gien et Orléans - Orléans (45000)

Images d'illustration du mot « dévastateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévastateur »

Langue Traduction
Anglais devastating
Espagnol devastador
Italien devastante
Allemand verheerend
Chinois 毁灭性的
Arabe مدمر
Portugais devastador
Russe опустошая
Japonais 壊滅的な
Basque suntsitzaileak
Corse devastanti
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévastateur »

Source : synonymes de dévastateur sur lebonsynonyme.fr
Partager