La langue française

Dessiller

Définitions du mot « dessiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

DESSILLER, verbe trans.

A.− VÉN., vieilli [Correspond à ciller B 2] Découdre les paupières d'un faucon, d'un oiseau (de proie). Je te croyais faucon décillé et prêt à prendre ton vol vers le néant (Borel, Champavert,1833, p. 227).
P. ext. [En parlant d'un animé humain] Séparer les paupières jointes. Elle crut que ce qu'elle voyait était un rêve de la nuit et elle frotta ses yeux pour les dessiller (France, Balthazar,1889, p. 199).
B.− Au fig., cour. [L'obj. est un animé humain en ce qui lui est propre] Faire prendre conscience à quelqu'un de la réalité, de la vérité. Dessiller les paupières, le regard de qqn; dessiller la vue, les yeux à qqn. Maximilien lui [Gamelin] avait ouvert l'esprit et dessillé les yeux (France, Dieux ont soif,1912, p. 170).
Rare. Dessiller qqn (cf. Druon, Loi mâles, 1957, p. 215).
P. méton. Cette leçon, aux pieds de Notre-Dame, Mouilla mes yeux et dessilla mon âme (Desb.-Valm., Elégies,1833, p. 71).
Emploi pronom. réfl. Les prunelles, les yeux se dessillent :
En un éclair, je compris que j'avais eu tort de le [Maurice] contraindre à se dessiller les yeux. Il voulait ce mensonge intérieur, ce leurre à demi conscient. Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 315.
Prononc. et Orth. : [desije], (je) dessille [desij]. Var. [dεs-] ds Besch. 1845, Littré et comme 1revar. à côté de [des-] ds Dub. Cf. dés-, dé-. D'apr. Fér. Crit. t. 1 1787 il faut prononcer [desile] en harmon. avec cil et pour la même raison préférer l'orth. déciller. C'est aussi l'avis de Littré, de DG et de Quillet 1965. La graph. avec c est admise en plus de celle avec ss ds Ac. 1835 et 1878 alors que le reste des éd. de 1694 à 1932 n'enregistre que dessiller. On relève également les 2 formes ds Besch. 1845, Guérin 1892, Lar. 19e-Lar. encyclop. Ce dernier dict., comme Rob., juge la forme en c vieillie. On la rencontre, cependant, dans la docum. (cf. Borel, loc. cit.), mais le mot a, dans cet ex., son sens vieilli de vén. auquel l'orth. archaïsante peut convenir. Étymol. et Hist. Fin xiiies. fauconn. descilijer « découdre les paupières » (Trad. du Traité de Fauconnerie de l'empereur Frédéric II, ms. Paris 12400, 134 d'apr. G. Tilander ds Z. rom. Philol., t. 46, p. 256); 1552 au fig. Desillez moy l'ame (Ronsard, Odes, livre V, VIII, 515, éd. P. Laumonier, III, 147); av. 1560 se dessiller les yeux (Du Bellay, Œuvres, éd. H. Chamard, II, 198 ds IGLF). Dér. de ciller; préf. dé-. Fréq. abs. littér. : 69. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 140. − Rog. 1965, p. 97.

Wiktionnaire

Verbe

dessiller \de.si.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dessiller) (orthographe traditionnelle)

  1. Amener quelqu’un à voir ce qu’il ignorait ou voulait ignorer.
    • L’un de mes patients, des années plus tard, me dessillera définitivement les yeux. Il me racontera qu’il avait été giflé par son psychanalyste précédent, un disciple de Lacan. Je tombai des nues. Pourquoi n’avait-il pas porté plainte en justice? — (Tobie Nathan, Ethno-roman)
    • Don Juan -- Il a touché mon âme, et dessillé mes yeux, et je regarde avec horreur le long aveuglement où j’ai été, et les désordres criminels de la vie que j’ai menée. — (Molière, Don Juan, acte V, scène I)
    • Car comment vivre en sachant qu’elle est en nous, qu’elle infiltre notre manière d’être, de penser, d’agir et de ressentir ? Comment trouver la force de se regarder, de nous regarder ? J’ai commencé à accepter de voir, grâce à de grands textes féministes qui ont dessillé mes yeux. J’étais d’accord pour enfin regarder et essayer de comprendre... mais que faire ? — (Mademoiselle (pseudonyme), Rupture anarchiste et trahison proféministe sur lmsi.net, le 20 juin 2013)
    • Pour conclure, une période s’est achevée en 2007 avec la fin du consensus élaboré à partir de 1980 autour de la stabilité des économies de marché, consensus dont la construction européenne porte d’ailleurs la trace. La crise a dessillé le regard des économistes — (Xavier Ragot, La crise de 2007-2008 a dessillé le regard des économistes, Le Monde. Mis en ligne le 2 février 2018)
  2. (Pronominal) S’ouvrir à la réalité, accepter de la voir telle qu’elle est.
    • Mes yeux se dessillèrent, et je reconnus enfin mon erreur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DESSILLER. v. tr.
Il ne s'emploie que dans cette expression, Dessiller les yeux, Amener quelqu'un à voir ce qu'il ignorait ou voulait ignorer.

Littré (1872-1877)

DESSILLER (dè-si-llé, ll mouillées, et non dèsi-yé) v. a.
  • 1Séparer les paupières qui étaient jointes.
  • 2 Fig. Dessiller les yeux de quelqu'un ou à quelqu'un, le désaveugler, lui faire voir la vérité. Le temps dessillera les yeux, Patru, Plaidoyer 16, dans RICHELET. …Purgeant notre âme et dessillant nos yeux, Corneille, Polyeucte, I, 1. [Son sang] M'a dessillé les yeux et me les vient d'ouvrir, Corneille, ib. V, 5. Il me semble que tu m'as dessillé les yeux, et je vois clairement la vanité des choses, Perrot D'Ablancourt, Lucien, t. I, dans RICHELET. Sitôt que le respect m'a dessillé la vue…, Rotrou, Vencesl. II, 2. Il [le ciel] a touché mon âme et dessillé mes yeux, Molière, Fest. de P. V, 1. Hélas ! que ferait-il si quelque audacieux Allait pour son malheur lui dessiller les yeux ? Boileau, Sat. IV. La banqueroute, causée et fondée en principes et en droit par l'exposé de l'édit, dessille tous les yeux, Saint-Simon, 395, 123. L'on commença à dessiller les yeux du peuple sur les superstitions, Voltaire, Louis XIV, 25.
  • 3Se dessiller, v. réfl. S'ouvrir à la lumière. Mes yeux se dessillèrent, et je reconnus mon erreur. À ce signe d'abord leurs yeux se dessillèrent, La Fontaine, Phil. et Bauc.

REMARQUE

Dessiller est une mauvaise orthographe, puisque le mot vient de cil. L'Académie l'a préférée à la bonne (déciller), qu'elle consigne pourtant à son rang alphabétique et qu'elle abandonne pour suivre une vicieuse tradition.

HISTORIQUE

XIVe s. Et luy soit coupé [au faucon de chasse] le fil de quoy il est chillé, et soit deschillé de tous poins, Modus, f° LXXIX, verso. Dès la deuxieme fois que l'esprevier sera peü, le convient dessillier [découdre les paupières], Ménagier, III, 2.

XVIe s. Alors, Forget, alors ceste erreur ancienne, Qui n'avoit bien cogneu ta princesse et la mienne, La venant à revoir, se dessilla les yeux, Du Bellay, J. VI, 48, recto. Dessillez-moy l'ame assopie Et ce gros fardeau vicieux, Ronsard, 365. Se reveillant, tu t'esveilles joyeux, Et pour le voir tu dessilles tes yeux, Ronsard, 958.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dessiller »

De cil, ce qui inspire à Littré, dans son Dictionnaire de la langue française (1872-1877), ce commentaire indigné : « Dessiller est une mauvaise orthographe, puisque le mot vient de cil. L'Académie l'a préférée à la bonne (déciller), qu'elle consigne pourtant à son rang alphabétique et qu'elle abandonne pour suivre une vicieuse tradition. » Le mot est emprunté à la fauconnerie : ciller signifiait coudre les paupières d’un oiseau de proie pour le dompter, le dresser, il fallait donc ensuite lui découdre les paupières, lui dessiller les yeux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dès… préfixe, et cil (du moins la plus ancienne orthographe dans l'historique est des-chiller ; mais on pourrait aussi avoir dé-ciller) ; mot tiré de l'usage où l'on était, dans la fauconnerie, de ciller ou coudre les paupières de l'oiseau de proie, pour le dompter et dresser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dessiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dessiller desije

Évolution historique de l’usage du mot « dessiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dessiller »

  • Et si, à la fin des fins, la crise sanitaire constituait une chance pour l’Europe ? Toujours est-il que le plan de relance sans précédent de 750 Mds€ sur la table lui offre l’occasion d’un rebond inespéré. Un premier tour de chauffe hier par visioconférence a permis aux 27 de mesurer l’ampleur de la tâche. Entre les pays frugaux (ou radins) emmenés par la Suède, et les cigales du Sud, plus impactés par le Covid, l’affaire est loin d’être pliée. Mais en ralliant Paris sur le principe d’un fonds financé par l’emprunt européen (mutualisation des dettes), Berlin redonne de la puissance au moteur de l’UE. À la veille de prendre les manettes de l’Union, la chancelière presse le pas. Souhaitant un accord d’ici juillet, Merkel tient la bride serrée tandis que Paris menace les récalcitrants d’inféoder le plan de relance à l’adoption du budget européen. Les tractations s’annoncent rudes, notamment sur la conditionnalité des aides. L’argent injecté devra accélérer la transition écologique et la numérisation. Pas question en outre de rejouer, via la mise sous tutelle des États emprunteurs, la tragicomédie de la troïka distribuant des coups de règles à la Grèce exsangue. Pour autant les « radins » n’entendent pas délier, sans contrepartie, les cordons de la bourse. Parmi les questions qui fâchent, celle du mode de financement. Comment alimenter les caisses de ce qui constituera peut-être un jour le futur Trésor fédéral ? Taxes sur les plastiques, le carbone ou les Gafa figurent parmi les pistes. Concernant cette dernière, l’UE fort du soutien de l’OCDE, décidera-t-elle de passer outre les réticences américaines ? Une telle fermeté sonnerait la fin de l’angélisme trop longtemps de mise face au reste du monde. Après avoir déroulé le tapis rouge aux investissements chinois, la pandémie semble avoir eu pour effet de dessiller le vieux continent. Le protectionnisme n’y est plus un gros mot. Reste à adapter le logiciel. , Politique | La fin de l’angélisme européen
  • Mais ça, c’était avant… « Il semble en effet que les yeux de certains commencent à se dessiller… » , Elections municipales | Musée Lorrain : Françoise Hervé approuve la position de Mathieu Klein
  • Promis, juré, craché. Les Européens ne joueront plus « les idiots du Village global », pour reprendre un bon mot d’Hubert Védrine, ministre des Affaires étrangères du gouvernement Jospin. La crise sanitaire vient enfin de les dessiller. Ils voient désormais sous une lumière crue les drames économiques causés par un continent ouvert aux quatre vents de la globalisation néolibérale. Avec, au loin, l’ombre menaçante de deux géants, les États-Unis et la Chine, ce G2 capable d’éclipser l’Union européenne (UE) pour longtemps. Alors, enfin conscients du danger, les 27 États membres se cuirassent pour parer aux attaques extérieures, voire se réarment pour passer eux-mêmes à l’offensive sur le terrain économique, écologique ou stratégique. Voilà, grosso modo, le nouveau storytelling bruxellois, servi depuis quelques mois à chacune des initiatives de la Commission européenne. Reste à savoir si cette heureuse volte-face ne tient pas de la simple posture et du beau discours. Point par point, thématique par thématique, Marianne prend au mot ces « nouveaux » eurocrates et juge sur pièce l’authenticité de leur métamorphose. Marianne, Diplomatie, protectionnisme, libre-échange... L'Europe naïve est-elle vraiment morte ?
  • Impossible ici de consigner l’exhaustivité d’une programmation d’artistes qui affirme Barbara Engelhardt « n’ont pas de mission à remplir » mais demeurent prêts à saisir « les promesses de l’incertitude » afin de dessiller nos regards, décloisonner nos schémas de pensée. « L’ancrage dans le présent impose de se poser les bonnes questions sur nos modes de vie et leurs conséquences sur l’avenir, postule la directrice du Maillon, avec cet effondrement, les prises de conscience doivent être aujourd’hui plus radicales ». , Spectacle | Saison 2020-2021 au Maillon à Strasbourg : « Décloisonner nos pensées »
  • — Bardamu Zeta Acosta (@_dessiller_) June 23, 2020 StarMag.com, Patrick Balkany les mains baladeuses : Cette nouvelle vidéo qui fait scandale ! ⋆ StarMag.com
  • Le projet a de quoi faire dessiller les yeux d’intérêt : actuellement, 80 % des bateaux qui traversent la Méditerranée transportent… du gas-oil. « À ce jour, il n’y a aucune alternative au transport par camions sur la route en Méditerranée française surtout que nous pouvons nous connecter au réseau fluvial : les marchandises peuvent être ensuite acheminées via le Rhône, le canal du Midi, etc. Nous avons d’ailleurs une piste avec l’armateur de la péniche la Tourmente, Jean-Marc Samuel. » Dis-leur !, Transport maritime : Eol'Lien réinvente le cabotage responsable - Dis-leur !
  • Feindre la plus grande cocasserie pour mieux dessiller les lecteurs, les faire réfléchir sans même y songer et réagir. Construire une histoire farfelue, aux accents enfantins, pour conduire à une prise de conscience politique et humaniste. www.leberry.fr, Un vampire à la rescousse de la société française dans "Le dernier juif d'Europe" de Joann Sfar - Paris (75000)
  • Un livre sur le chaos vénézuélien. Pour rendre compte d’une « folie » et dessiller les yeux des crédules séduits par le « socialisme du XXIe siècle ». Contrepoints, Venezuela : autopsie d’un chaos | Contrepoints
  • C’est une statistique qu’il est impossible d’écarter, au moment de dessiller les yeux, de les écarquiller peut-être, en constatant que Stan Wawrinka a sorti le numéro un mondial Novak Djokovic de sa route en huitième de finale de l’US Open: chaque fois que le Vaudois a battu le Serbe en Grand Chelem, il a remporté ensuite le titre, à l’Open d’Australie en 2014 (victoire sur Djokovic en quart de finale), à Roland-Garros en 2015 et à l’US Open en 2016 (les deux fois en finale). Le Temps, Stan Wawrinka vainqueur par jet de l’éponge - Le Temps

Traductions du mot « dessiller »

Langue Traduction
Anglais untie
Espagnol desatar
Italien sciogliere
Allemand lösen
Chinois 解开
Arabe فك
Portugais desatar
Russe развязывать
Japonais 解く
Basque untie
Corse desunire
Source : Google Translate API

Synonymes de « dessiller »

Source : synonymes de dessiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dessiller »

Dessiller

Retour au sommaire ➦

Partager