Démuni : définition de démuni


Démuni : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMUNI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de démunir*.
II.− Emploi adj.
A.− [Suivi d'un compl. prép. de]
1. Dépourvu de quelque chose.
a) [Correspond à démunir A] Privé (de munitions, de moyens militaires). Le front du groupe d'armées de l'Est actuellement démuni de toutes réserves (Foch, Mém.,t. 2, 1929, p. 99).
b) [Correspond à démunir B] Privé (de moyens, de choses nécessaires). Démuni d'argent; démuni de nickel, de pétrole; démuni de protection; démuni de preuve, de fondement; démuni de tout. Synon. dénué.Je ne craignais plus tout ce qui me menaçait la veille au soir quand j'étais démuni de repos (Proust, J. Filles en fleurs,1918, p. 822).Les quartiers de Paris démunis d'églises (Bourget, Actes suivent,1926, p. 62).Voilà que je vous trouve tout démuni d'espérance! (Martin du G., Thib.,Mort père, 1929, p. 1262).Il n'est pas démuni de sarcasme et de malice (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 187).
2. Plus rarement. Privé de quelqu'un (la personne étant considérée comme soutien ou comme force). Démuni de main-d'œuvre, de relations. Maintenant qu'il est seul, démuni de tout et de tous (Barrès, Colline insp.,1913, p. 277).
B.− [Sans compl. déterminant] Qui est privé de ce qui est normalement attendu.
1. Domaine milit. (cf. démunir A).Sans moyens militaires. Ils envoyèrent (...) quérir leurs armes (...) En attendant, tout démunis qu'ils étaient, ils se joignirent à la petite troupe (A. France, J. d'Arc,t. 2, 1908, p. 170).Laisser les casernes vides d'hommes ou les arsenaux démunis (Maurras, Kiel Tanger,1914, p. XXV).Des troupes résolues mais terriblement démunies (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 113).
2. Domaine de l'habit. ou du commerce
a) [habitation] Manquant de confort. Pour nous retrouver en des lieux démunis et malpropres où bien souvent manquaient jusqu'aux planchettes sur quoi étaler nos paillasses (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 265).Quels logis furent plus démunis que les siens (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 72).
b) [commerce] Manquant de denrées. Même les bougies se font rares; les épiciers sont démunis (Gide, Journal,1949, p. 156).La distribution [dans les trains] (...) de café au lait et croissants par des ambulants (quelquefois trop vite démunis) (Defert, Pol. tour.,1960, p. 72).
3. [Condition de la pers. humaine]
a) Pauvre, sans argent. Se trouver démuni; démuni et impatient de mieux-être. La solution financière d'une distribution économique de vivres aux pays démunis (Wolkowitsch, Élev.,1966, p. 217).
b) Sans force, sans défense; vulnérable. Les plus faibles et les plus démunis. Les premiers troubles de la jeunesse la trouvèrent démunie, sans défense contre le mal (Psichari, Voy. Centur.,1914, p. 5).Jamais il ne l'avait imaginée si enfant, si démunie, si sans défense, si exposée à souffrir (Montherl., Pitié femmes,1936, p. 1114).La terreur de son divorce avec l'Église, qui le laissera si démuni (Butor, Modif.,1957, p. 98).
Prononc. et Orth. Seule transcr. ds Littré dé-mu-ni, nie. Ds Ac. 1762-1878. Fréq. abs. littér. : 74.

Démuni : définition du Wiktionnaire

Adjectif

démuni \de.my.ni\ masculin

  1. Qui est privé de ressources de quelque genre que ce soit.
    • À la fin de l’hiver, nous étions très démunis.
    • Toutes ces dépenses une fois payées, il se trouva fort démuni.

Nom commun

démuni \de.my.ni\ masculin (pour une femme on dit : démunie)

  1. Personne privée de ressources de quelque genre que ce soit.
    • Martin est un ancien militaire qui, épris du message chrétien, eh bien, va partager son manteau avec un démuni et se faire moine. — (Philippe de Beaulieu, Margarete de Beaulieu, À votre écoute, coûte que coûte, 2014)
    • L’immense écart entre les nantis et les démunis s’est encore élargi, de façon spectaculaire, ces dernières années, entre les pays riches et les pauvres, entre les riches et les pauvres dans un même pays. — (L’Année sociale, l’Université Libre de Bruxelles, 1994, p. 305)

Forme de verbe

démuni \de.my.ni\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe démunir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Démuni : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMUNIR. v. tr.
Priver de ce dont on est muni. Cette place est menacée, il ne faut pas la démunir. Être démuni, se dit absolument pour Être privé de ressources de quelque genre que ce soit. À la fin de l'hiver, nous étions très démunis. Toutes ces dépenses une fois payées, il se trouva fort démuni.

SE DÉMUNIR signifie Se dépouiller des choses qu'on avait mises en réserve pour quelque besoin futur, pour quelque projet. Il s'est imprudemment démuni de la somme qu'il avait mise en réserve pour son voyage.

Démuni : définition du Littré (1872-1877)

DÉMUNI (dé-mu-ni, nie) part. passé.
  • Dépourvu de munitions. Une place démunie.

    Il se dit aussi, en parlant d'argent. J'étais complétement démuni.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « démuni »

Étymologie de démuni - Wiktionnaire

→ voir démunir
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démuni »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démuni demyni play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « démuni »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démuni »

  • La rapporteure Marie Guévenoux (LREM) a plaidé mardi en nouvelle lecture à l'Assemblée nationale qu'il ne fallait pas être "démuni", et pouvoir réagir rapidement de façon "ciblée" face à des "clusters". LaProvence.com, France - Monde | Sortie "organisée" de l'état d'urgence sanitaire: feu vert en vue du Parlement | La Provence
  • Aussi, pour ne pas se trouver démuni, le club espagnol a sollicité l'UEFA pour lui permettre d'aligner sa recrue pour le « Final 8 » de la Ligue des champions (du 21 au 30 août), à rebours du règlement. La confédération européenne avait en effet annoncé le 17 juin qu'il ne serait « pas possible pour les clubs d'inscrire des joueurs ou des joueurs récemment transféré-e-s ». L'Équipe, Ligue des champions femmes : l'Atlético de Madrid sans gardienne ? - Foot - C1 (F) - L'Équipe
  • Les pauvres ont un penchant à donner à de plus pauvres qu'eux... Quand on vit au jour le jour, ce n'est pas changer son état que de se démunir... Donner quand on possède, voilà qui est difficile. De Anatole France / Le Figaro - 17 Janvier 1900
  • L'appréhension de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et l'être le plus démuni trouve en lui des ressources inespérées de courage dès que la bête fond sur lui. De Jean-Paul Pinsonneault / Les Abîmes de l'aube
  • Chaque personne, si misérable, si démunie qu'elle soit, apporte quelque chose que nulle autre ne saurait offrir. De Rex Desmarchais / Le Feu intérieur
  • Il faut être riche de temps et d'argent pour avoir une vie intellectuelle : la culture n'est pas à la portée des démunis de la société. De Hélène Ouvrard / L'Herbe et le varech
  • On ne change pas de classe sociale. Les riches restent riches et les pauvres, eux, restent comme ils sont : démunis devant les riches. De Pierre Gobeil / Tout l'été dans une cabane à bateau
  • Plaie d’argent n’est pas mortelle, sauf pour ceux qui en meurent parce qu’ils sont totalement démunis. De Pierre Dac
  • Un mariage imparfait mais doré vaut mieux, c'est bien connu, qu'une solitude démunie. De Alain Pontaut / La sainte alliance
  • Ne faut-il pas avoir été démuni pour combler ; avoir souffert pour consoler ? De Claire France / Autour de toi, Tristan

Images d'illustration du mot « démuni »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « démuni »

Langue Traduction
Corse destituisce
Basque destitute
Japonais 貧困
Russe нуждающийся
Portugais destituído
Arabe فقراء
Chinois 贫困
Allemand mittellos
Italien indigente
Espagnol indigente
Anglais destitute
Source : Google Translate API

Synonymes de « démuni »

Source : synonymes de démuni sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « démuni »


Mots similaires