La langue française

Délation

Sommaire

  • Définitions du mot délation
  • Étymologie de « délation »
  • Phonétique de « délation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « délation »
  • Citations contenant le mot « délation »
  • Traductions du mot « délation »
  • Synonymes de « délation »

Définitions du mot délation

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLATION1, subst. fém.

Dénonciation, généralement secrète, dictée par des motifs vils et méprisables. Surprendre des confidences, c'est se rendre coupable d'espionnage; les publier, c'est se rendre coupable de délation (Jouy, Hermite,t. 5, 1814, p. 294):
Quelques-uns s'étaient fait prendre par imprudence; mais la plupart furent les victimes de cette manie de délation qui régnait sur l'Allemagne à un degré impossible à décrire. Voisins jaloux, rivales éconduites, parents même venaient-ils à connaître quelque intrigue, vite une lettre partait pour la Gestapo. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 204.
Prononc. et Orth. : [delasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1549 (Est.). Empr. au lat. class. delatio « dénonciation ». Fréq. abs. littér. : 83.

DÉLATION2, subst. fém.

Action de déférer*. Délation du serment. Fait d'imposer le serment à l'une des parties, de la part soit de l'autre partie, soit du tribunal (cf. Cap. 1936).
Prononc. et Orth. : [delasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1863 (Littré). Dér. de delatum, rad. du supin de deferre (v. déférer); suff. -ion*.

Wiktionnaire

Nom commun

délation \de.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Dénonciation faite dans un mauvais dessein (obtenir un avantage quelconque, tel de l’argent).
    • Cette anonyme délation, qui accusait le prince et ma femme, part encore d’une main ennemie. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Un excellent moyen d’avancement, c’est la délation. Cela vous met bien avec la police, qui tout aussitôt vous protège, mais en se servant de vous ; car une fois que l’on a commencé, il n’y a plus d’honneur ou d’amitié qui tienne : il faut marcher. (André Gide, Retouches à mon Retour de l’U.R.S.S. - 1937)
    • Chaque fois que la délation est érigée en système, chaque fois elle sert à de tragiques règlements de comptes. — (Pierre Foglia, La Presse, 11 novembre 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLATION. n. f.
Dénonciation faite dans un mauvais dessein. Sous l'empire romain, la délation était un moyen de gouvernement. Les tyrans ont toujours encouragé la délation. Les délations se multiplièrent sous ce prince.

Littré (1872-1877)

DÉLATION (dé-la-sion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Dénonciation, mais toujours en mauvaise part. Un esclave t'accuse, et je ne croirai pas à des délations qui partent de si bas, Ancelot, Fiesque, IV, 8. Deux courtisanes séduites par de l'argent et des promesses se chargent de la délation, Diderot, Règne de Claude et Nér. I, § 25.
  • 2Action de déférer. La délation du serment.

HISTORIQUE

XVIe s. Pour cela la commune ne laissa point à estre aussi aspre et aussi aigre à recevoir toutes sortes de calumnies et de delations, comme auparavant, Amyot, Alc. 36. Je [Socrate] m'enferre en la delation de mes accusateurs, qui est que je fois [fais] plus l'entendu que les aultres, comme ayant quelque cognoissance plus cachée des choses qui sont au dessus et au dessoubs de nous, Montaigne, IV, 215.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délation »

Du latin delatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. delatio (voy. DÉLATEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « délation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délation delasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « délation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délation »

  • Toute littérature est délation. De Frédéric Beigbeder / 99 francs
  • La route de la vertu n'est pas toujours la plus sûre, et il y a des circonstances dans le monde où la complicité d'un crime est préférable à la délation. De Marquis de Sade / Justine
  • Née dans les années 40, la France a une grande tradition de délation que nos édiles ont remis à jour en 2017 : tout contrevenant, s'il n'était pas le propriétaire du véhicule, devait balancer quelqu'un. Cela touchait également les véhicules de société, avec , en cas de non respect de cette obligation, une amende pouvant aller jusqu'à 1875 €. Pourquoi se gêner...  , PV : plus de dénonciation pour les auto-entrepreneurs et professions libérales
  • Avec le confinement de la population, les actes de délation augmentent. Selon le syndicat Alternative Police, dans les grandes agglomérations, le nombre d'appels destinés à dénoncer des personnes qui ne respecteraient pas les mesures du confinement peuvent représenter jusqu'à 70% de la totalité des appels reçus quotidiennement par les forces de l'ordre. RTL.fr, Confinement : les appels de délation au 17 explosent dans les grandes villes
  • C'est malheureux de voir l'argument de l'occupation sortir dans ce cas. Nous ne sommes pas occupés par un ennemi ! Non la délation ne date pas de cette époque ! Tout au plus, si on est en désaccord avec ce gouvernement, on pourrait plutôt parler de la Terreur et de la Révolution, période championne toute catégorie de la délation. Mais sans doute, cela remettrait trop en question les fondements de beaucoup. Le Figaro.fr, Quand le confinement réveille le vieux démon de la délation
  • On n'est plus tellement loin de la délation du mec qui jalouse son voisin et qui le dénonce pour marche interdite dans un sentier désert la nuit en fumant sa clope.. Le Temps, L’épidémie de Covid-19 questionne l’opportunité de la délation des contrevenants - Le Temps

Traductions du mot « délation »

Langue Traduction
Anglais denunciation
Espagnol denuncia
Italien denuncia
Allemand denunziation
Chinois 谴责
Arabe استنكار
Portugais denúncia
Russe денонсация
Japonais 告発
Basque salaketak
Corse denunzia
Source : Google Translate API

Synonymes de « délation »

Source : synonymes de délation sur lebonsynonyme.fr
Partager