La langue française

Décevant

Définitions du mot « décevant »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCEVANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de décevoir*.
II.− Adj. Qui abuse, qui trompe l'attente de quelqu'un; qui cause une déception, une désillusion, une insatisfaction.
A.− [En parlant d'une chose] Un mot, un rêve, un voyage décevant. Ils passèrent le tropique sous le soleil de feu, trompés par des mirages décevants (Verne, Enf. cap. Grant,t. 2, 1868, p. 115):
1. ... il y a dans le mirage de l'amour quelque chose de décevant, une duperie mystérieuse qui conduit ceux qui s'y laissent prendre au pire malheur, à travers l'espérance du plus grand bonheur. Bourget, Nouv. Essais de psychol. contemp.,1885, p. 43.
B.− [En parlant d'une pers.] Un être décevant :
2. Dans l'intervalle le grand-père était mort, ayant gardé jusqu'à quatre-vingt-dix ans, malgré une femme odieuse et un fils décevant, sa sérénité ensoleillée. Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 19.
P. méton. Une soirée, une visite, une vie décevante. Je trouvais très décevants les commentaires de nos journaux (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 196).
Expr. cour. C'est décevant. C'est par trop décevant. J'en ai marre (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 283).
Prononc. et Orth. : [des̬vɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1718. Fréq. abs. littér. : 320. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 129, b) 166; xxes. : a) 544, b) 833. Bbg. Arickx (I.). Les orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 124.

Wiktionnaire

Adjectif

décevant

  1. Qui déçoit ; qui cause de la déception.
    • Elle ne voulait pas être seule. Elle sentait déjà l’horreur de sa solitude, l’insomnie prolongée, le tête-à-tête décevant avec Dieu. — (Albert Camus, L'Envers et l'Endroit, Gallimard, 1958, p.41)

Forme de verbe

décevant \de.sə.vɑ̃\

  1. Participe présent de décevoir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCEVANT, ANTE. adj.
Qui déçoit. Espoir décevant. Propos décevants. Paroles décevantes. Apparences décevantes.

Littré (1872-1877)

DÉCEVANT (dè-se-van, van-t') adj.
  • Qui déçoit, qui abuse. Des promesses décevantes. Qu'il ne se flatte point d'un espoir décevant, Corneille, Perthar. I, 1. Seigneur, nos passions nous font prendre souvent Pour chose véritable un objet décevant, Molière, D. Garc. IV, 7. Toute femme qui veut à l'honneur se vouer Doit se défendre de jouer Comme d'une chose funeste : Car le jeu, fort décevant, Pousse une femme souvent à jouer de tout son reste, Molière, Éc. des f. III, 2. [L'imagination] c'est cette partie décevante dans l'homme, Pascal, Imag. 1. C'est le tableau le plus décevant qu'on puisse voir, Sévigné, 161. Ai-je pu résister au charme décevant…, Racine, Phèd. II, 2.

HISTORIQUE

XIIe s. Laissez de cest siecle les vanitez, ki profiter ne vos purront ; kar decevantes et vaines sunt, Rois, 41.

XIIIe s. Renart, fet-il, se Diex vos gart, Sages estes et decevant Et de toz max [maux] apercevant, Ren. 5781.

XVIe s. L'amour Qui fut pour moi trop doux et decevant, Marguerite de Navarre, Nouv. XXIX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décevant »

(Siècle à préciser) De décevoir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décevant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décevant desœvɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « décevant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décevant »

  • Le plaisir est décevant, les possibilités jamais. De Sören Kierkegaard
  • L'homme est souvent décevant, mais parfois époustouflant. De Olivier de Kersauson / Homme libre...
  • Ce que l'on voit est toujours décevant. Il faut croire à ce que l'on mange. De James Thurber
  • L’exactitude est une vertu bien décevante puisqu’il n’y a jamais personne là pour vous en faire compliment. De Anonyme
  • L'oisiveté est un miracle peuplé de songes décevants. De Yvon Rivard / Mort et naissance de Christophe Ulric
  • La vérité dépasse peut-être la fiction en cela qu'elle est infiniment plus décevante. De Hubert Aquin / Trou de mémoire
  • Le pire n'est jamais décevant. De Claude Lelouch / Itinéraire d'un enfant très gâté
  • Pour celui qui a souffert toute la nuit, l’aube est toujours décevante. De Robert Mc Liam Wilson / La Douleur de Manfred
  • Les hommes dignes et imposants sont partis et les hommes décevants sont restés. De Proverbe algérien
  • Les femmes profitent de tout pour vous enfoncer, elles adorent vous rappeler que vous êtes décevant. De Yasmina Reza / Heureux les heureux
  • Qu’il est décevant de suivre une femme dans la rue, fasciné par sa démarche, de l’aborder et de constater que son visage est tellement moins expressif que son cul. De Jacques Sternberg
  • La carrière des lettres et des arts est plus que décevante ; le moment où l'on arrive est souvent celui où on ferait bien mieux de s'en aller. De Pierre Reverdy / Le Gant de crin
  • Les femmes sont décevantes. Ce sont des jouets dont on se lasse et qui, à l'inverse des autres jouets qui se laissent si gentiment casser, vous brisent. De Henri Jeanson / La Volonté
  • Se découvrir homme un jour et rien qu'un homme, c'est décevant. C'est découvrir en même temps la vie. De Paul Perreault / Quarante ans
  • Vous venez voir l'écrivain ? Méfiez-vous, c'est décevant... C'est comme si après avoir mangé le foie gras vous rencontriez l'oie en personne. De Arthur Koestler
  • NANTERRE (awp/afp) - Marine Le Pen a jugé dimanche "très décevant" que le groupe français L'Oréal suive "des revendications racialistes" en effaçant certains mots comme "blanc", "blanchissant", ou "clair", de ses emballages de produits cosmétiques. , Marine Le Pen juge "très décevant" que L'Oréal suive des "revendications | Zone bourse
  • Après un mois de mai historiquement ensoleillé, juin aura été très décevant avec un soleil timide. A 48 heures de la fin du mois, le soleil n’atteindra pas la norme mensuelle sur la quasi-totalité de la région. Même si Saint-Cast-le-Guildo s’en sort relativement bien, le reste des stations bretonnes afficheront au soir du 30 juin un déficit d’ensoleillement compris entre 10 et 20 % (rapport à la norme de juin calculée entre 1991 et 2010). Météo Bretagne, Un ensoleillement décevant en juin - Actualités météo - Météo Bretagne
  • Le 11 juin, une mission d’information, composée des députés Laurence Vichnievsky (Modem ; Puy-de-Dôme) et Philippe Gosselin (LR ; Manche), tirait un bilan décevant de cette procédure introduite en 2014. Le rapport propose plusieurs pistes d’amélioration, dont l’introduction de deux procédures standards d’action de groupe et lance une réflexion sur la Discovery dans ce cadre. , Action de groupe : bilan décevant… mais changements à venir ? - Administratif | Dalloz Actualité
  • Très hétérogène, pas terrible, décevant, catastrophique… : voici les mots qui reviennent à la bouche de nombreux organismes stockeurs en cette fin juin pour qualifier le tout nouveau cru d’orge. Comparés à la moyenne quinquennale et encore plus à l’an dernier, les rendements sont très souvent à la baisse. La France Agricole, Moisson 2020 : Des orges souvent décevantes

Traductions du mot « décevant »

Langue Traduction
Anglais disappointing
Espagnol decepcionante
Italien deludente
Allemand enttäuschend
Chinois 令人失望的
Arabe مخيب للامال
Portugais decepcionante
Russe разочарование
Japonais がっかり
Basque etsipena
Corse deluente
Source : Google Translate API

Synonymes de « décevant »

Source : synonymes de décevant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décevant »

Décevant

Retour au sommaire ➦

Partager