La langue française

Couillonnade

Sommaire

  • Définitions du mot couillonnade
  • Étymologie de « couillonnade »
  • Phonétique de « couillonnade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « couillonnade »
  • Citations contenant le mot « couillonnade »
  • Traductions du mot « couillonnade »
  • Synonymes de « couillonnade »

Définitions du mot couillonnade

Trésor de la Langue Française informatisé

COUILLONNADE, subst. fém.

A.− Sottise, bêtise. Ce n'est pas la première couillonnade que je fais, dit Lecca, et je suis toujours vivant (Giono, Bonheur fou,1957, p. 342):
Je suis effrayé, épouvanté, scandalisé par la couillonnade transcendante qui règne sur les humains. Flaubert, Correspondance,1859, p. 318.
B.− Chose de peu de valeur. Tu ne vois pas un petit acte, une petite couillonnade quelconque, genre mondain, qui t'occuperait d'ici là? (Colette, Vagab.,1910, p. 135).
Prononc. et Orth. : [kujɔnad]. Cf. couillon. Étymol. et Hist. A. 1592 coyonade « acte de couard » (Monluc, Commentaires, L. II [I, 320] ds Hug.), encore ds Lar. 20eavec renvoi à couillonnade. B. 1791 couillonnade « vétille, chose de peu » (Hébert, Père Duchesne, no47 ds Quem.); 1856 « acte stupide » (Flaub., op. cit., p. 129). Dér. de couillon*, coïon; suff. -ade*. Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Nom commun

couillonnade \ku.jɔ.nad\ féminin

  1. Bêtise, imbécilité, sottise.
    • La petite presqu’île
      Où jadis, bien tranquille,
      Moi je suis né natif,
      Soit dit sans couillonnade
      Avait le nom d’un adjectif démonstratif.
      — (Georges Brassens, Jeanne Martin)
  2. Chose sans valeur, arnaque, duperie, foutaise.
    • Le nouveau plan gouvernemental n’est qu’une vaste couillonnade, et de plus, il va coûter cher au contribuable !
    • Pour autant que je puisse en juger, tout le business des banques de dépôt n’est qu’une immense couillonnade. — (David Graeber, traduit par Élise Roy, Bullshit jobs, Les liens qui libèrent, 2018, ISBN 979-10-209-0633-5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « couillonnade »

(Date à préciser) De couillon avec suffixe -ade. On trouve coyonade au sens « acte de couard » dans les Commentaires de Monluc (1592), Flaubert emploie couillonnade au sens de « stupidité » dans sa Correspondance (1856) : Je suis effrayé, épouvanté, scandalisé par la couillonnade transcendante qui règne sur les humains. « couillonnade », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « couillonnade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couillonnade kwilɔnad

Évolution historique de l’usage du mot « couillonnade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « couillonnade »

  • Les sénateurs français tiennent indubitablement à prouver que la couillonnade format XXXL n’est pas l’apanage exclusif de la Chambre haute des États-Unis. MacGeneration, Le Sénat se penche sur l'empreinte carbone du numérique et propose d'interdire les forfaits illimités | MacGeneration
  • Karine Le Marchand : les photos de sa folle nuit de "couillonnades"... Public.fr, Karine Le Marchand : les photos de sa folle nuit de "couillonnades"...
  •  Etienne Billot, l’actuel numéro deux de l’ARS, doit s’en souvenir. Cela fait 23 ans qu’il traîne ses guêtres dans l’agence…Comme il doit se souvenir aussi des épouvantables conneries que venaient nous raconter les Parisiens, ministre de la Santé compris, Xavier Bertrand, intoxiqué par les couillonnades véhiculées par l’ARH. Par exemple que le moustique ne rentrait pas dans les maisons, que l’armée américaine allait nous refiler un vaccin, et aussi qu’il existait à Madagascar une plante miraculeuse. Mais surtout qu’il n’y avait aucune raison de paniquer, que le chik, s’il pouvait lui arriver de dégommer les vieux et les personnes gravement handicapées qui de toute façon allaient y passer un jour ou l’autre, restait une maladie bénigne sous contrôle… Clicanoo.re, [Editorial] La connerie, c'est un virus | Clicanoo.re
  • Une salve de propositions qui s’accompagne d’une critique en règle de la méthode employée par le gouvernement. "Le calendrier est désastreux, catastrophique, à quelques semaines de Noël, le gouvernement va planter les commerçants et les déplacements des Français. On a affaire à des destructeurs d’économie !", érupte la députée européenne Nadine Morano. "C’est une couillonnade dont il ne ressortira rien", critique en des termes plus triviaux le maire LR de Maisons-Laffitte Jacques Myard. Au delà du calendrier de la réforme, l’état-major de LR conteste le principe même de l’instauration d’un système à point, au cœur du projet gouvernemental. "Tout le monde sait que seul un allongement de la durée de cotisation à 64 ans permettra de financer le système de retraite si l’on ne veut pas toucher au montant des pensions ou à celui des cotisations", souligne l’ex-patron par intérim des Républicains Jean Leonetti. Challenges, Retraites: comment LR entend pousser Macron à la faute - Challenges

Traductions du mot « couillonnade »

Langue Traduction
Anglais couillonnade
Espagnol couillonnade
Italien couillonnade
Allemand couillonnade
Chinois 香菇
Arabe couillonnade
Portugais couillonnade
Russe couillonnade
Japonais クイロンナード
Basque couillonnade
Corse couillonnade
Source : Google Translate API

Synonymes de « couillonnade »

Source : synonymes de couillonnade sur lebonsynonyme.fr
Partager