La langue française

Corset

Définitions du mot « corset »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORSET, subst. masc.

A.− HABILLEMENT
1. HIST. Corset à armer, corset de fer. (Au Moyen Âge) vêtement militaire en cuir ou en acier destiné à protéger le thorax. Ces nobles si hautains étaient-ils plus braves sous leurs corsets et leurs casques de fer (...) que ces paysans armés d'un bâton ou d'un fauchar (Chateaubr., Ét. hist., t. 4, 1831, p. 67).
2. Usuel. Sous-vêtement féminin, baleiné et lacé, destiné à soutenir la poitrine, à serrer la taille et le ventre et à maintenir les bas. Corset élastique, corset de soie noire, corset sur mesure; agrafes de corset; porter un corset. Les corsets busqués ornés d'un delta de nœuds en rubans (Balzac, Autre ét. femme,1842, p. 38).Les baleines de son corset marquaient sur l'étoffe tendue du corsage (Zola, Ventre Paris,1873, p. 666).Elle arracha les épingles du coquillé de dentelles et se dégagea des manches drapées, pour ouvrir le busc dur du corset qui l'étreignait (Chardonne, Dest. sent.,1934, p. 28):
1. Ses épaules [celles d'Edwige Feuillère], sa poitrine, sveltes, rondes, blanches, ni grosses ni maigres, surgissent d'un corset de neige, barré par le ruban de moire et la constellation des ordres. Cocteau, Le Foyer des artistes,1947, p. 205.
SYNT. a) Corset cambré, droit, trop étroit, haut, large; corset à bretelles, à taille longue; corset de satin, de taffetas, de velours. b) Lacets, sangles de corset; robe à corset; méfaits, mode, usage du corset; ouvrière, vendeuse en corsets; industrie du corset. c) Être serrée, sanglée dans un corset; enlever, lacer un corset.
Corset habillé. Corset rembourré utilisé au début du xixesiècle par les femmes trop maigres.
Corset à la paresseuse (vx). Sans baleine, porté sous l'Empire.
Corset-brassière (vieilli). Pièce de tissu triangulaire qui servait à maintenir le ventre des bébés.
P. métaph. [En parlant d'un bouton de fleur ou d'un bourgeon; d'un élément de situation, etc.] La discipline est un corset plus sûr que la bonne volonté (H. Bazin, Tête contre murs,1949, p. 113):
2. La feuille hier encore pliée Dans son étroit corset d'hiver Met sur la branche déliée Les premières touches de vert. T. Gautier, Émaux et camées,1852, p. 122.
B.− Emplois spéc.
1. MÉD. Maladie du corset. Déformation du foie causée par le port du corset.
2. CHIRURGIE
a) Bandage qui entoure le tronc.
b) Moulage de plâtre destiné à redresser la colonne vertébrale. Corset de redressement.
c) Corset de maintien. Appareil en métal, en matière plastique ou en cuir, utilisé dans le traitement des déviations vertébrales. Corset lyonnais, de Milwaukee, de Spitzy.
3. ARBORIC. Armature de métal, de bois ou de paille qui protège les jeunes arbres. Synon. corset-tuteur, corselet.
Rem. On rencontre ds la docum. corseton, subst. masc., rare. Vêtement étroit. Faisait pas chaud mais il n'avait toujours que son corseton de buffle (Giono, Un Roi sans divertissement, 1947, p. 129). Le mot n'est attesté ds aucun dict. Empr. au prov. coursetoun « petit corset, petit gilet, corselet » (Mistral) dimin. de courset (corset*) ou dér. du rad. de corset « sorte de corsage, de cotte », suff. -on*.
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀsε]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1239 lat. médiév. corsetus « sorte de surcot d'homme » (Compte ds Gay); 1remoitié xiiies. « corsage de femme, partie ajustée du bliaut » (Aucassin et Nicolette, éd. M. Roques, XXI, 8); ,,vieilli`` ds DG; 2. 1294 lat. médiév. corsetus « sorte de cotte de maille » (ds Du Cange); 3. 1821 « sorte de gaine baleinée et lacée, qui serre la taille et le ventre des femmes » (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, p. 32); 1824 corset orthopédique (Nysten); 4. 1876, 6 juill. p. anal. « tuteur pour arbres » (Journ. offic., p. 4885, 2ecol. ds Littré Suppl.). Dér. de la forme a. fr. cors (cf. le sens « partie du vêtement, corsage », Wace ds T.-L.) de corps*; suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 457. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 488, b) 1 047; xxes. : a) 869, b) 442. Bbg. Darm. 1877, p. 43. − Leoty (E.). Le Corset à travers les âges. Paris, 1893, passim.Rétif (A.). Affiquets et falbalas. Vie Lang. 1971, pp. 454-455.

Wiktionnaire

Nom commun

corset \kɔʁ.sɛ\ masculin

  1. (Histoire) (Militaire) Vêtement militaire en cuir ou en acier destiné à protéger le thorax.
    • Ces nobles si hautains étaient-ils plus braves sous leurs corsets et leurs casques de fer, à l’épreuve de la flèche et de la lance, que ces paysans armés d’un bâton ou d’un fauchar, exposés demi-nus à la charge de ces centaures de bronze ? — (François-René de Chateaubriand, Études ou discours historiques sur la chute de l’Empire romain, la naissance et les progrès du christianisme et l’invasion des barbares, t. 4, Lefèvre, Paris, 1831)
  2. (Habillement) Sous-vêtement baleiné et lacé, destiné à soutenir la poitrine, à serrer la taille et le ventre, à maintenir les bas et qui se mettait d’ordinaire sous le corsage ou la chemise.
    • Sa taille, souple sans être frêle, n’effrayait pas la Maternité comme celle de ces jeunes filles qui demandent des succès à la morbide pression d’un corset. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Quand elle achetait soit des corsets, soit des peignoirs, soit des pantalons, elle voulait toujours que ce fût moi qui passasse avec elle dans la chambre au fond et qui les lui essayasse. — (Le Roman de Violette : œuvre posthume d’une célébrité masquée, 1870, page 66)
    • Les baleines de son corset marquaient sur l’étoffe tendue du corsage. — (Émile Zola, Ventre de Paris, 1873)
    • C’était une femme de trente-six ans environ, forte en chair, épanouie et réjouissante à voir. Elle respirait avec peine, étranglée violemment par l’étreinte de son corset trop serré ; et la pression de cette machine rejetait jusque dans son double menton la masse fluctuante de sa poitrine surabondante. — (Guy de Maupassant , Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 188.)
    • Elle met son corset, ses jarretelles, son pantalon, son jupon. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Là où, par exemple, on tient à mettre en valeur les caractères gynoïdes de la taille et du bassin (comme dans la littérature au tournant du XXe siècle), on va privilégier les vertugadins, les crinolines, les tournures et les corsets, lesquels vont finir par reconfigurer les corps en retour. — (Gaétan Brulotte, Œuvres de chair: figures du discours érotique, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1998, page 453)
    • La guerre de 14 donna le coup de grâce au corset, les femmes le rangèrent au fond de leur armoire, il n’en sortit que pour devenir pièce de musée. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 216.)
  3. Corsage.
    • Sous Charles V, le nom de corset désignait des vêtements divers pouvant tous se ramener à un corsage lacé. — (Fernand Butin, Le Corset, 1900)
    • Corset à fleurs.
  4. (Figuré) Soutien, armature, maintien, renforcement, etc.
    • La discipline est un corset plus sûr que la bonne volonté. — (Hervé Bazin, La Tête contre les murs, 1949)
  5. (Figuré) Protection de quelque chose de fragile et précieux.
    • La feuille hier encore pliée
      Dans son étroit corset d’hiver
      Met sur la branche déliée
      Les premières touches de vert.
      — (Théophile Gautier, Émaux et camées, 1852)
  6. (Médecine) Bandage qui entoure le tronc et le soutien fermement.
    • Corset de redressement.
    • Corset de maintien : Appareil en métal, en matière plastique ou en cuir, utilisé dans le traitement des déviations vertébrales.
  7. (Agriculture) Armature de métal, de bois ou de paille qui protège les jeunes arbres.

Nom commun

corset \Prononciation ?\

  1. Corset.
    • In recent years, the term "corset" has also been borrowed by the fashion industry to refer to tops which, to varying degrees mimic the look of traditional corsets without actually acting as one.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORSET. n. m.
Partie de l'habillement des femmes qui enveloppe et serre exactement la taille et qui se met d'ordinaire sur la chemise. Mettre un corset. Serrer, lacer un corset. Corset de coutil. Corset de soie. Il désigne aussi une Sorte de corsage de villageoise. Corset de taffetas. Corset à fleurs.

Littré (1872-1877)

CORSET (kor-sè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des kor-sè-z étroits ; corsets rime avec traits, jamais, succès) s. m.
  • 1Espèce de corsage baleiné lacé derrière, que les femmes portent en dessous de leurs robes, et qui enveloppe et suit exactement les formes du buste depuis la poitrine jusqu'au dessous des hanches. Mettre, lacer son corset. Moi, je crois que son corset Lui rend la taille moins fine, Béranger, Voisin. Et certain sein ne se reposant point, Allant, venant, sein qui pousse et repousse Certain corset en dépit d'Alibech, La Fontaine, Diable.

    Le corset est aussi employé par les hommes qui veulent se serrer la taille et l'avoir fine.

  • 2Le corps d'une cotte villageoise. C'est la coquette Du village voisin Qui m'offre une conquête En corset de basin, Béranger, Rêverie.
  • 3 Terme de chirurgie. Espèce de bandage fait d'une ou de plusieurs pièces, qui embrasse la plus grande partie du tronc.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et lors m'envoya querre le roy pour manger avec li ; et je y alai à tout [avec] le corcet que l'en m'avoit fait en la prison des rongneures de mon couvertouer, Joinville, 253. Quant on ot chanté tout à trait, Chascuns ala à son retrait, Qui dut son corset devestir Pour le sercot ouvert vestir, Machaut, p. 86.

XVIe s. Elle vous avoit un corset D'un fin bleu lassé d'un lasset Jaune qu'elle avoit fait exprès, Marot, I, 201. Corpset, Palsgrave, p. 187.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CORSET. Ajoutez :
4Corset tuteur, voy. TUTEUR, n° 3, au Dictionnaire. Frais de pose piquets, etc. ; corset avec peinture ; prix de l'arbre ; main d'œuvre et plantation, Journ. offic. 6 juill. 1876, p. 4885, 2e col.
5Pendant la révolution, nom vulgaire des assignats, ainsi dits du nom d'un de ceux qui les imprimaient. De quoi t'avises-tu de garder un poëte ? Un corset, chaque jour, est le prix de tes soins, Daru, Épître à mon sans-culotte. M. Desmaret tira de son portefeuille une liasse de petits billets de la banque de Prusse ; ils étaient grands comme une carte à jouer, et ressemblaient un peu aux corsets de la république, Extr. du Journal du graveur Lale, dans Papiers et corresp. de la famille impériale, Paris, 1870, p. 305.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIVe s. Ce furent celles [les dames anglaises] qui premierement admenerent cest estat en Bretaigne des grans pourfilz et des corsès fendus es costez, le Livre du chevalier de la Tour Landry, p. 47.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORSET, sub. m. Le corset de nos dames est un petit corps ordinairement de toile piquée & sans baleine, qu’elles attachent par-devant avec des cordons plats ou avec des rubans, & qu’elles portent lorsqu’elles sont en deshabillé ; mais le corset étoit aux dames Romaines le plus brillant de tous leurs ajustemens.

On se servit d’abord de ceintures ou de bandes, dont les jeunes personnes se serroient le sein, qui jusques-là, pour ainsi dire, n’avoit été soûtenu que par les mains de la Nature. Le Phédria de l’eunuque de Terence, dit à son valet, d’une jeune beauté dont il avoit été frappé subitement ; « Cette fille n’a rien de commun avec les nôtres, à qui leurs meres s’efforcent de baisser la taille, & qu’elles obligent de se serrer le sein avec des bandes pour paroître plus menues ». Il y a apparence que ces bandes donnerent ensuite la premiere idée des corsets, & ils ne furent pas long tems en usage sans qu’on les décorât de toute la parure que le luxe & l’envie de plaire peuvent imaginer. Voyez les mém. de l’acad. des Inscript. & les auteurs sur l’habillement des dames Romaines. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « corset »

(1789) Avec le suffixe -et, de l’ancien français cors (« corps ») qui donne aussi corser (« donner du corps »). Les premières attestations écrites du mot sont en latin médiéval (fin du XIIe siècle) : corsetus (« sorte de surcot d’homme », puis « corsage de femme, partie ajustée du bliaut » → voir justaucorps).
Le sens moderne de « gaine baleinée et lacée » date du XIXe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français corset.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de corps, par l'intermédiaire de l'ancien français cors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « corset »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corset kɔrsɛ

Évolution historique de l’usage du mot « corset »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corset »

  • La civilisation s'étrangle dans le corset de fer de l'Etat, qu'il soit prolétarien ou bourgeois. De Pol Vandromme / Libre Parcours
  • L'esthétique du corset revient à la mode, mais ce n'est pas de cette tendance qu'on devrait se méfier. C'est du corset en tant que gaine, qui refait sur reface et qui est déjà trop promu sur les réseaux sociaux malgré les dangers qu'il représente. madmoiZelle.com, Le retour du corset en 2020 : Histoire du corset de la Renaissance à nos jours
  • Kim Kardashian nous a fait profiter de ses trouvailles dans son smartphone. La femme d’affaires a publié une photo d’elle portant un magnifique corset qu’elle avait fait faire à Londres pour le Met Gala, mais qui avait été perdu, l’obligeant à le refaire. , Kim Kardashian pose en corset sexy... Britney Spears fait un nouveau défilé...
  • Malgré son histoire controversée, le corset s'empare de la scène mode dès les années 70… Et s'impose dans le vestiaire des filles en vogue en 2020. La preuve en 7 looks.  Vogue Paris, Corset : 7 looks pour s'approprier cette pièce en ville | Vogue Paris
  • Cette militante féministe, amie de l’anarchiste Louise Michel, accomplit un geste radical pour le bien-être des femmes. En coupant le corset en deux, elle libère l’estomac et les seins. Une invention présentée à Paris pour le centenaire de la Révolution française… Extrait du magazine "20h30 le samedi" diffusé le 27 juin 2020, juste après le journal de France 2. Franceinfo, VIDEO. Le premier soutien-gorge est inventé en 1889 : Herminie Cadolle libère les femmes du corset
  • En plus d'être contraignants, la robe crinoline et le corset étaient dangereux Daily Geek Show, Découvrez les dessous de la jupe-pantalon, invention libératrice pour les femmes au XIXe siècle
  • Vertébrale est un duo entre une danseuse et un musicien. Une pièce questionnant la relation entre contrainte et liberté, qu’il s’agisse du contrôle du corps à des fins médicales ou de la discipline sociale au sortir du confinement. Le duo propose une interprétation de cette dichotomie dans un travail spatial et sonore alternant narration et abstraction, empruntant aux expériences vécues, comme aux ressentis. Le point de départ de cette pièce chorégraphique est autobiographique. Son dispositif est construit autour d’un mur de radiographies médicales de la danseuse et du corset qu’elle a porté de 12 à 17 ans. Le Telegramme, La pièce Vertébrale présentée par la compagnie Ultra Lutra ce vendredi au Maquis - Brest - Le Télégramme
  • Vous cherchez une solution efficace pour dessiner votre silhouette et obtenir un ventre plat ? Découvrez le corset sculptant ! Marie France, magazine féminin, À quoi sert un corset sculptant ?

Images d'illustration du mot « corset »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « corset »

Langue Traduction
Anglais corset
Espagnol corsé
Italien corsetto
Allemand korsett
Chinois 紧身胸衣
Arabe مشد
Portugais espartilho
Russe корсет
Japonais コルセット
Basque kortsea
Corse corset
Source : Google Translate API

Synonymes de « corset »

Source : synonymes de corset sur lebonsynonyme.fr

Corset

Retour au sommaire ➦

Partager