La langue française

Connotation

Définitions du mot « connotation »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONNOTATION, subst. fém.

A.− PHILOS., LOG.
1. LOG. SCOLAST. Propriété d'un terme de faire connaître en même temps que son objet certains attributs du sujet.
Rem. Ce sens qui est celui du mot chez les grammairiens et logiciens du xviies., est auj. réservé à l'hist. des sciences.
2. [Stuart Mill] Ensemble des caractères par lesquels un terme renvoie à un ensemble d'êtres qu'il fait connaître par certaines propriétés dont on se sert pour le définir à un moment donné. Synon. compréhension; anton. dénotation :
1. La notion de connotation, telle qu'elle se présente chez les logiciens anglais, suppose en définitive qu'un concept se réduit à ce que nous pensons actuellement et explicitement des quelques notes ou caractères dont nous nous servons pour le définir. Maritain, Petite logique,Paris, éd. P. Tequi, 1966, p. 36.
B.− LINGUISTIQUE
1. Signification affective d'un terme qui n'est pas commune à tous les communicants et s'ajoute aux éléments permanents du sens d'un mot (dénotation) :
2. Les connotations, où le pluriel s'oppose au singulier de « dénotation », seraient, dans ce cas, tout ce [qu'un] terme peut évoquer, suggérer, exciter, impliquer de façon nette ou vague, chez chacun des usagers individuellement. A. Martinet, Connotations, poésie et cultureds [Mél. Jakobson (R.)], The Hague-Paris, Mouton, t. 2, 1967, p. 1290.
P. ext. Tout ce qu'évoque un mot, une expression, indépendamment de sa signification.
2. Système de connotation [Chez Hjelmslev et ses disciples]. Système signifiant dont le plan d'expression (signifiant) est constitué par le plan de contenu d'un autre système signifiant (langage de dénotation). Plan, signifiant de connotation :
3. Les phénomènes de connotation n'ont pas encore été étudiés systématiquement (on trouvera quelques indications dans les Prolegomena de Hjelmslev). (...) l'avenir est sans doute à une linguistique de la connotation, car la société développe sans cesse, à partir du système premier que lui fournit le langage humain, des systèmes de sens seconds... R. Barthes, Éléments de sémiologieds Communications, Paris, éd. du Seuil, 1964, no4, p. 131.
Prononc. : [kɔ(n)nɔtasjɔ ̃]. [n] simple ds Lar. Lang. fr., Pt Lar. 1968 et Dub.; [n] ou [nn] ds Pt Rob.; [nn] double ds Littré, Besch. 1845 et Land. 1834. Étymol. et Hist. 1. 1660 (Arnauld, Lancelot, Grammaire gén. et raisonnée ou La Grammaire de Port-Royal, éd. H. E. Brekle, fac-similé, éd. 1676, 2epart., chap. 2 : Or ce qui fait qu'un nom ne peut subsister par soy-mesme, est quand outre sa signification distincte, il y en a encore une confuse, qu'on peut appeler connotation d'une chose, à laquelle convient ce qui est marqué par la signification distincte); 2. 1866 logique (Trad. de J. S. Mill, Système de logique déductive et inductive par Louis Peisse, t. 1, p. 100 ds Mack. t. 1, p. 229); 3. 1954 ling. (L. Hjelmslev, La Stratification du langage ds Essais linguistiques, Travaux du cercle linguistique de Copenhague, Copenhague, 1959, vol. XII, p. 43). Empr. au lat. scolastique connotatio « indication seconde, signification seconde » (attesté dans le domaine angl. dep. ca 1200 ds Latham). En tant que terme de logique, connotation a été utilisé par certains logiciens angl., notamment James et J. Stuart Mill (NED), pour désigner les traits de signification intrinsèques d'un mot qui renvoient à des attributs seconds, p. oppos. aux traits principaux; plus récemment, le terme a été repris par les linguistes américains pour désigner des traits de signification qui relèvent uniquement du contexte particulier de l'emploi d'un mot (cf. L. Bloomfield, Language, 1933, éd. de 1961, Holt, Rinehard et Winston, pp. 151-157) puis par L. Hjelmslev qui, partant du même emploi du terme, fait cependant de la connotation un objet d'étude pouvant révéler des systèmes de signification. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Coquet (J.-C.). Sémiotiques. Langages. Paris. 1973, t. 8, no31, p. 10. − Giraud (J.), Pamart (P.), Riverain (J.). Mots dans le vent. Vie Lang. 1970, p. 49. − Wandruszka (M.). Le Mot : connotations et indices socio-culturels. In : [Mél. Imbs (P.)]. Strasbourg, 1973, pp. 56-60.

Wiktionnaire

Nom commun

connotation \ko.nɔ.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Sens particulier qui vient s’ajouter au sens ordinaire, en fonction du contexte.
    • Dans la poésie des années 1860-1870, le recours unique à des rimes isosexuelles, s'accompagne souvent de connotations homosexuelles. — (Myriam Robic, Hellénismes de Banville: mythe et modernité, Honoré Champion, 2010, p. 133)
    • Sans avoir procédé à une analyse précise de leurs usages, les premiers préhistoriens donnent aux objets taillés des noms à connotation guerrière : massue, casse-tête, coup-de-poing, poignard... — (Marylène Patou-Mathis, Non, les hommes n’ont pas toujours fait la guerre, Le Monde diplomatique, juillet 2015)
  2. (Linguistique) Signification seconde qui s’ajoute au sens conceptuel, ou dénotatif, d’un mot.
    • Dans ce contexte, « pauvre » et « riche » prennent une connotation morale.
  3. (Par extension) Image, représentation qu’évoque un mot, une idée.
    • Arnaud travaille le fer sur différents thèmes avec une préférence marquée pour la connotation végétale, d'où la sculpture qu’il a élaboré d'après la maquette au 1/10e réalisé par Marie-Samuelle compagne et collaboratrice favorite, car à la forge il faut une troisième main.— («La liane» du panneau d'informations municipales, La Dépêche du Midi, 27 août 2017)

Nom commun

connotation \ˌkɑn.ə.ˈteɪ.ʃən\ (États-Unis), \ˌkɒn.ə.ˈteɪ.ʃən\ (Royaume-Uni)

  1. Connotation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONNOTATION (ko-nno-ta-sion) s. f.
  • Terme de grammaire et de logique. Idée particulière que comporte un terme abstrait à côté du sens général.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « connotation »

Com, et notation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIe siècle) Du latin scolastique connotatio (« indication ou signification seconde ») → voir con- et notation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « connotation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
connotation konɔtasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « connotation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « connotation »

  • D’une manière générale, on attribue une connotation négative à toutes les idées liées à la bienveillance ou aux ondes positives. De David Foenkinos / Le Figaro Magazine, 2 janvier 2015
  • Jeudi, le conseil d’administration de Volkswagen a présenté ses excuses concernant la publication d’une publicité à connotation raciste sur sa page Instagram. Elle a déclaré que le clip en question avait été publié en raison d’un manque de « sensibilité culturelle » (et de connaissance générale) plutôt que « d’intentions racistes. » 98.5 FM, Volkswagen présente ses excuses et retire une publicité à connotation raciste - 98.5 FM
  • Mais avant de se laisser rêver, il est important de prendre la mesure de cette vague, afin d’avoir une idée du gué qu’il reste à franchir avant de voir un président ou une présidente à forte connotation écologiste au pouvoir. Assiste-t-on effectivement à une vague verte, ou les résultats du week-end recèlent-ils une profonde fracture en France (une de plus) sur les enjeux environnementaux ? Libération.fr, Vague verte ou fracture écolo ? - Libération
  • "Réagir au quart de tour", "s'enflammer", "foncer" : autant d'expressions qui n'ont pas vraiment une connotation positive... Car oui, l'impulsivité est souvent perçue comme une absence de réflexion, une réponse presque instinctive qui nous fait passer à l'action sans prendre le temps d'y réfléchir. Pourtant, on pourrait dire au contraire qu'elle peut être une forme de courage, une force qui nous pousse à agir sans se laisser tétaniser par la peur... Et selon vous, l'impulsivité est-elle toujours négative ? RTL.fr, L'impulsivité est-elle toujours négative ?

Traductions du mot « connotation »

Langue Traduction
Anglais connotation
Espagnol connotación
Italien connotazione
Allemand konnotation
Chinois 内涵
Arabe دلالة
Portugais conotação
Russe коннотация
Japonais 含意
Basque konnotazio
Corse connotazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « connotation »

Source : synonymes de connotation sur lebonsynonyme.fr

Connotation

Retour au sommaire ➦

Partager