La langue française

Cocufier

Définitions du mot « cocufier »

Trésor de la Langue Française informatisé

COCUFIER, verbe trans.

A.− Pop. Tromper, faire cocu. Cocufier son mari. Cocufier un pharmacien (Flaubert, Correspondance,1877, p. 27):
1. − Oh! Ma petite enfant, tu ne vas pas me donner des leçons de conduite chrétienne! Je n'ai pas trompé une seule fois de toute ma vie un mari que je détestais et qui me cocufiait par delà les lustres. Druon, Les Grandes familles,1948, t. 1, p. 127.
B.− Au fig., fam. Tromper, duper. Le cerveau loyal, nu, pas profond, toujours trompé par la clarté, cocufié (Valéry, Suite,1934, p. 48):
2. Jamais (...) l'héroïsme ne fut aussi généreusement cocufié par la nature humaine, depuis six mille ans que ce rare pèlerin d'amour est forcé de concubiner avec elle. Bloy, Le Désespéré,1886, p. 180.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Cocufieur, subst. masc. Celui qui cocufie (cf. Stendhal, Journal, t. 2, 1805-08, p. 365). b) Cocufiable, adj. Qui peut être cocufié (cf. Bloy, La Femme pauvre, 1897, p. 296).
Prononc. : [kɔkyfje], (je) cocufie [kɔkyfi]. Étymol. et Hist. 1660 (Molière, Sganarelle, scène 16 ds Littré). Dér. de cocu*; suff. -fier*. Fréq. abs. littér. : 14.

Wiktionnaire

Verbe

cocufier \ko.ky.fje\ transitif, exceptionnellement pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Faire cocu, tromper son ou sa partenaire, commettre l’adultère.
    • Elle prend un malin plaisir à le cocufier à la première occasion, on a peine à croire qu’il ne s’en rend pas compte !
    • C’est, ajoutait Juve avec un sourire, un des rares exemples où un homme ait été amené à se cocufier lui-même… — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Les Amours d’un prince, 1912, chapitre XXIV)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COCUFIER (ko-ku-fi-é) v. a.
  • Terme de dérision et trop libre. Faire cocu. Dont le coupable feu… Sans respect ni demi nous a cocufié, Molière, Sgan. sc. 16. S'il franchit la grande muraille, S'il cocufie un mandarin…, Béranger, Jean de Paris.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cocufier »

Cocu, et le suffixe fier, latin ficare, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de cocu avec le suffixe -fier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cocufier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cocufier kokyfje

Évolution historique de l’usage du mot « cocufier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cocufier »

  • 2020 ans après, tous attendent son retour. Son lieu de résidence semble ne plus répondre aux besoins spirituels des noirs qui exagèrent en tout. Pour faire pipi, Jésus, pour manger, Jésus, pour voyager Jésus, pour cocufier leurs amis, Jésus à force d’impliquer le nom de cet esprit dans toute chose chez les noirs, Jésus a fini par ne plus réponde et entendre. Business & Actuality TV, Religion: A quand le bilan de la foi chrétienne? - Business & Actuality TV
  • Côte d'Ivoire : Soupçonnant son cousin de le cocufier, il le taillade à  mort dans le Worodougou KOACI, Côte d'Ivoire : Soupçonnant son cousin de le cocufier, il le taillade à  mort dans le Worodougou - KOACI
  • j’avais, très tôt dans mon soutien aux gilets jaunes qui étaient, avant leur phagocytage (voulu par le pouvoir) par les mouvements violents et stupides d’ultra-gauche et autres blacks blocks exécutant les basses besognes du pouvoir, insisté sur l’immondice que constituait, de la part de la Macronie, le fait d’avoir monté la police contre son propre peuple. Cette police découvre, certes un peu tard mais il n’est jamais trop tard, qu’elle s’est fait cocufier, instrumentaliser pour servir les intérêts d’un pouvoir sans scrupule, et que, lorsqu’elle a cru « sauver la République » qui était soi-disant attaquée par un transpalette (pendant que son représentant du moment se transpaluchait dignement), elle ne faisait que préparer son propre tombeau Madagascar-Tribune.com, La société civile demande plus de transparence - Madagascar-Tribune.com
  • espérons que le procureur les a mis dans la même cellule, foutus pour foutus autant qu’ils en profite, mais il es foudroyant cet algérien aller au minimum par exemple d’oran jusqu’a agadir 1300 km que pour ça alors qu’a oran y a pas besoin de cocufier ça coule de source et entre algérienne et algérien c’est pareil au même, la qu…sale se lave en famille Observ'Algérie, Maroc : Un Algérien arrêté pour adultère avec une Marocaine à Agadir
  • Quelques temps plus tard, débarque dans la buvette Jules qui accuse Abel de vouloir le cocufier, lui qui courtise également la jeune femme. Ce que rejette le mis en cause, indiquant que c’est plutôt son cousin qui a échangé avec la dame. YECLO.com, Kani : un individu ce fait tué par jalousie - YECLO.com

Traductions du mot « cocufier »

Langue Traduction
Anglais cuckold
Espagnol cornudo
Italien becco
Allemand hahnrei
Chinois 乌龟
Arabe ديوث
Portugais corno
Russe рогоносец
Japonais 寝取られ
Basque cuckold
Corse manighjà
Source : Google Translate API

Synonymes de « cocufier »

Source : synonymes de cocufier sur lebonsynonyme.fr

Cocufier

Retour au sommaire ➦

Partager