La langue française

Cochet

Sommaire

  • Définitions du mot cochet
  • Étymologie de « cochet »
  • Phonétique de « cochet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cochet »
  • Traductions du mot « cochet »
  • Synonymes de « cochet »

Définitions du mot cochet

Trésor de la Langue Française informatisé

COCHET, subst. masc.

Jeune coq. Chaponner des cochets (Ac. 1798-1878).
P. anal. Cochet (à vent). Coq de clocher, girouette. Au fig. De ces rares et belles femmes dont on disait alors qu'elles (...) ne portaient point de cochet à vent au cerveau (G. d'Esparbès, Le Roi,1901, p. 18).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʃ ε]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1202 « jeune coq » (Renart, éd. M. Roques, 16177); 2. ca 1200 « girouette (en forme de coq) » (Herbers, Dolopathos, 239 ds T.-L.). Dér. de coq*; suff. -et*. Bbg. Goug. Mots t. 1 1962, p. 77. − Hasselrot 20es. 1972, p. 13. − Kemna 1901, p. 181.

Wiktionnaire

Nom commun

cochet \kɔ.ʃɛ\ masculin

  1. Jeune coq.
    • Magnifique description du cochet, du jeune coq, du coquelet pour les gourmets. — (Pierre Adrien Reynaud, Les oiseaux de La Fontaine, 2017)

Nom commun

cochet \Prononciation ?\ masculin

  1. Râteau à dents de bois.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COCHET. n. m.
Jeune coq.

Littré (1872-1877)

COCHET (ko-chè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l's se lie : des ko-chè-z ardents ; cochets rime avec traits, paix, succès, etc.) s. m.
  • Jeune coq. Or, c'était un cochet dont notre souriceau Fit à sa mère le tableau, La Fontaine, Fabl. VI, 5.

HISTORIQUE

XIIIe s. N'a pas grant sapience enclose En moi, quant si petite chose, Con est un cochet, m'a boulé [trompé], Ren. 5557.

XVe s. Plus tost est tournée [la Fortune] qu'un coquet au vent, Froissart, dans DE LABORDE, Émaux, t. II, p. 217. Et a creste de deux cochès, Deschamps, Poésies mss. f° 440, dans LACURNE. Vieille poule à jeune cochet, Deschamps, ib. f° 4. Qui son convent [convention, promesse] Ne tient, mais le tourne souvent, Ainsi que le coichet au vent, Chartier, Le livre des quatre dames.

XVIe s. Que les jeunes cochéts, sans estre chastrés, avoient la chair aussi tendre et plus naturelle que les chapons, Despériers, Contes, LXXXVIII. Les cochets ou jeunes coqs, Paré, XXI, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cochet »

De « coq » avec le suffixe diminutif -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cochet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cochet kɔʃɛ

Évolution historique de l’usage du mot « cochet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « cochet »

Langue Traduction
Anglais cochet
Espagnol cochet
Italien cochet
Allemand cochet
Chinois chet
Arabe كوشيت
Portugais cochete
Russe коше
Japonais コシェ
Basque cochet
Corse cochet
Source : Google Translate API

Synonymes de « cochet »

Source : synonymes de cochet sur lebonsynonyme.fr
Partager