Chartrier : définition de chartrier


Chartrier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHARTRIER, subst. masc.

A.− Recueil de chartes. À côté des chartriers et des chartes isolées, la bibliothèque nationale possède de très nombreux cartulaires (L'Histoire et ses méthodes,1961, p. 1077).
P. méton. Salle où elles sont conservées (cf. cartulaire). Le chartrier de Saint-Denis (Ac.). J'ai passé bien des heures dans le chartrier où sont conservés les chartes, les titres de propriété (H. Malot, Sans famille,1878, p. 453).
B.− Celui qui gardait des chartes.
[En appos., avec valeur adj.] :
Qu'un gros carme Chartrier Ait pour arme L'encrier ... Hugo, Odes et ballades,Le Pas d'armes du roi Jean, 1828, p. 494.
Prononc. et Orth. : [ʃaʀtʀije]. Yod de passage n'est pas indiqué ds Warn. 1968 (ni ds les dict. hist. excepté ds DG). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1370 chatrier « dépôt ou recueil de chartes » (Mém. des rent. de Friardel, A. Calv. ds Gdf. Compl.); 1413 chartrier « recueil de chartes » (Dénombr. du baill. de Caux, A.N.P. 303, fo102 vo, ibid.); 2. 1690 « gardien des chartes » (Fur.). Dér. de chartre (v. charte); suff. -ier; lat. médiév. chartularium « dépôt de chartes, archives » (972-80. ds Mittellat. W. s.v., 528, 44); « recueil d'archives » (1227, ibid., 528, 49); v. aussi cartulaire; Chartularius « archiviste » (354, Code Théodorien ds TLL s.v., 1002, 49). Fréq. abs. littér. : 12.

Chartrier : définition du Wiktionnaire

Nom commun

chartrier \ʃaʁ.tʁi.je\ masculin

  1. Lieu où l’on conserve les chartes .
    • Le chartrier de Saint-Denis.
    • Le chartrier de Saint- Yved livre une riche moisson de données sur l’exploitation du temporel, dont l’étude raisonnée sort de notre propos, et qui s’attirera ici quelques rapides remarques. — (Olivier Guyotjeannin, Le chartrier de l’abbaye prémontrée de Saint-Yved de Braine (1134-1250), 2000)
  2. Ensemble de ces chartes.
    • Cette abbaye a publié son chartrier.

Nom commun

chartrier \Prononciation ?\

  1. Geôlier, gardien de la chartre.
    • Makaires en apele ses maistres carteriers — (Aiol, édition de Normand et Raynaud, page 249.)
  2. Prisonnier.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Chartreux.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chartrier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARTRIER. n. m.
Lieu où l'on conserve les chartes ou Ensemble de ces chartes. Cette abbaye a publié son chartrier. Le chartrier de Saint-Denis.

Chartrier : définition du Littré (1872-1877)

CHARTRIER (char-tri-é ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : les char-tri-é-z et les chartes) s. m.
  • 1Lieu où l'on conservait les chartes du royaume, d'une abbaye.
  • 2Recueil de ces chartes. Richard enleva à Philippe-Auguste son chartrier qui le suivait partout, Voltaire, Mœurs, 50.
  • 3Celui qui était préposé à la garde des chartes. Qu'un vieux carme Chartrier Ait pour arme L'encrier, Hugo, Ball. XI.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHARTRIER. Ajoutez :
4 Dans le moyen âge, nom donné à des administrateurs qui géraient les biens des chartreries ou fondations pieuses, Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 937.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Chartrier : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHARTRIER, s. m. (Jurisprud.) signifie ordinairement le lieu où sont renfermés les chartes & anciens titres des abbayes, monasteres, & des grandes seigneuries. On appelloit autrefois chartrier du roi ou de France, ce que l’on appelle aujourd’hui thrésor des chartes : mais ce chartrier étoit moins un lieu où l’on renfermoit les chartes de la couronne, que le recueil & la collection de ces chartes que l’on portoit alors par-tout à la suite du roi. Richard roi d’Angleterre, ayant défait l’armée de Philippe-Auguste entre Châteaudun & Vendôme, en 1194, enleva tout son bagage, & notamment le chartrier de France. Cette perte fut cause que l’on établit à Paris un dépôt des chartes de la couronne, que l’on appella le thrésor des chartes. Voyez Thrésor des chartes.

Chartrier, (Jurisp.) signifioit aussi en quelques endroits prisonnier ; ce qui vient du mot charte, qui se disoit anciennement pour prison. Voyez l’ancienne chronique de Flandre, ch. lxvj. & le glossaire de M. de Lauriere, au mot charte. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chartrier »

Étymologie de chartrier - Littré

Chartre 1. Dans l'ancienne langue, chartrier a aussi signifié geôlier, venant de chartre 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chartrier - Wiktionnaire

De chartre (« prison, lieu sûr ») avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de chartrier - Wiktionnaire

Mot dérivé de chartre avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chartrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chartrier ʃartrije play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chartrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chartrier »

  • Que s’est-il passé entre le traité et le mariage ? Selon la tradition, Anne s’est fiancée à Charles VIII au couvent des Jacobins, entérinant leur future union. Mais les sources de l’époque sont curieusement muettes sur le sujet. « Nous n’avons trouvé aucune mention de cet événement dans le chartrier du couvent, alors que d’autres cérémonies (…) sont relatées avec force détails », affirme une étude réalisée en 2005 par une société spécialisée dans la mise en valeur du patrimoine culturel. Le Telegramme, Anne de Bretagne, un symbole récupéré de toutes parts - Rennes - Le Télégramme

Traductions du mot « chartrier »

Langue Traduction
Corse cartulare
Basque chartrier
Japonais チャーター
Russe chartrier
Portugais chartrier
Arabe مخطط
Chinois 宪章
Allemand chartrier
Italien chartrier
Espagnol chartrier
Anglais chartrier
Source : Google Translate API

Synonymes de « chartrier »

Source : synonymes de chartrier sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires