La langue française

Charnage

Définitions du mot « charnage »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARNAGE, subst. masc.

RELIG. CATH., vx. Période pendant laquelle il est permis de consommer de la chair, de la viande. On fait meilleure chère en charnage qu'en carême (Ac.1798-1878).Des païens, des personnes qui ne partagent pas notre avis sur les sacrements, le carême et le charnage (A. Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 160).
Rem. Attesté aussi ds Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré, DG, Guérin 1892, Quillet 1965.
HIST. LITTÉR. La bataille de Caresme et de Charnage. ,,Court poème satirique, mettant en scène, à la cour du roi Louis, deux personnages de fantaisie, Caresme, qui évoque la vie austère et frugale, et Charnage, qui personnifie la vie aimable et l'abondance`` (G. Grente, Dict. des Lettres fr., Le Moyen Âge, Paris, Fayard, 1964).
Rem. Attesté ds Faral (La Vie quotidienne au temps de St Louis, 1942, p. 169) avec la graphie picarde carnage : Un combat entre carnage et carême, c'est-à-dire une variété de « disputaison » entre le régime gras et le régime maigre.
Prononc. et Orth. Dernière transcr. ds DG : chàr-nàj'. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1erquart xiiies. carnage « période pendant laquelle il est permis de manger de la viande » (Reclus de Molliens, Miserere, 217, 8 ds T.-L.); 1224-31 charnage (G. de Coincy, Mir. N.D., éd. A. Långfors, Helsinki, 1937, 223, 809 ds IGLF). Dér. de charn, anc. forme de chair*; suff. -age*. Bbg. Lew. 1960, p. 195.

Wiktionnaire

Nom commun

charnage \ʃaʁ.naʒ\ masculin

  1. (Christianisme) (Vieilli) Temps où il est permis de faire gras, de manger des viandes.
    • Quelques-uns poussent le zèle jusqu’à ne goûter d’aucun aliment cuit depuis les jours gras jusqu’au retour du charnage. — (Louis-Antoine-François de Marchangy, Tristan le voyageur: ou La France au XIVe siècle, 1825)
  2. (Droit féodal) Droit sur le croit des bestiaux, agneaux, porcs et volailles.
    • Ils devinrent les curés titulaires de la paroisse avec la dîme, le charnage et le droit paroissial. — (M. Maupassant, Notice sur l'abbaye de Notre-Dame de Vertus, 1838)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHARNAGE (char-na-j') s. m.
  • Temps dans lequel l'Église catholique permet de manger de la chair. Cette dorure [mélange de blancs d'œuf et de jaunes pour dorer la pâtisserie] est la dorure de charnage ; car, pour la dorure de carême, ce n'est que des œufs de brochet détrempés avec un peu d'eau, Richelet, Dict.

    Vieux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus ne puet ne ne doit ouvrer en charnage puis vespres sonans, au dit mestier, ne en quaresme puis complie sonant, Liv. des mét. 48. Chascun jor en la quarantaine Et une foiz en la semaine La batoient, ce vous redi, En charnage, le vendredi, Rutebeuf, II, 176.

XVe s. Car karesme vient et commande A charnaige, tant qu'on le mande, Que pour ung temps se tire arriere, Orléans, Rond.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CHARNAGE, s. m. se dit 1° du tems où l’on fait gras, par opposition au tems de carême où l’on fait maigre ; 2° des animaux même, par opposition & aux choses appartenantes aux animaux, & aux autres substances naturelles sur lesquelles les dixmes peuvent s’étendre : il a dixme de lainage & charnage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « charnage »

Wallon, charnèie ; namurois, chaurnaie ; provenç. carnatgue ; du bas-latin carnaticum, du latin caro, carnis, chair (voy. CHAIR et comp. CARNAGE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « charnage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charnage ʃarnaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « charnage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « charnage »

Langue Traduction
Anglais charnage
Espagnol carnicería
Italien charnage
Allemand charnage
Chinois 收费
Arabe تشارناج
Portugais charnage
Russe charnage
Japonais 戦車
Basque charnage
Corse charnage
Source : Google Translate API

Synonymes de « charnage »

Source : synonymes de charnage sur lebonsynonyme.fr

Charnage

Retour au sommaire ➦

Partager