La langue française

Charmeur, charmeuse

Définitions du mot « charmeur, charmeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARMEUR, EUSE, subst. et adj.;CHARMERESSE, subst. fém.

I.− Substantif
A.− Vx. Celui, celle qui emploie des charmes, qui exerce un pouvoir magique. Cette charmeresse me suivait partout invisible (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 126).« Il faut qu'elle soit charmeuse comme on a dit (...) car pour sûr elle m'a ensorcelé hier soir » (G. Sand, Pte Fadette,161, 286 ds L. Vincent, La Lang. et le style rustiques de George Sand dans les « romans champêtres », 1916, p. 198):
1. Il croit que son père était « charmeur » et pouvait, en prononçant des paroles magiques, calmer une brûlure, guérir une personne malade. Renard, Journal,1901, p. 683.
P. anal. Celui, celle qui fascine. Un charmeur (euse) de serpents, d'oiseaux; la flûte du charmeur.
P. métaph. :
2. Freycinet, grand charmeur de serpents, va lui jouer ses airs de flûte. L'autre écoutera respectueusement la musique, et n'en fera qu'à sa tête, car le père Du Lac, lui, sait charmer les charmeurs. Clemenceau, Vers la réparation,1899, p. 382.
B.− P. ext. Celui, celle qui séduit, qui sait plaire. Quelle rouée, et quelle menteuse, et quelle coquette, et quelle charmeuse, pour ceux qui ne l'avaient point épousée! (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Revanche, 1884, p. 976):
3. ... au charme de l'être succède le professionnel du charme, c'est-à-dire le charmeur, aussi spécialisé dans le charme que le parfumeur dans la parfumerie, le rhéteur dans la rhétorique et le farceur dans les farces... et chacun sait qu'un charmeur est un singe, que, s'il y a des recettes pour être charmeur, il n'y en a pas pour charmer; l'apprentissage en ce domaine est une dérision. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 89.
Rem. Dans l'ex. de Chateaubriand (loc. cit.) : cette charmeresse me suivait partout invisible, il y a jeu sur les deux valeurs du mot qui signifie à la fois « magicienne » (cf. invisible) et « séductrice », pour désigner une beauté produite par l'imagination de l'adolescent.
[En parlant d'un obj.] Pas de charmeurs [les livres] plus sûrs des soirées intimes (Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 838).
Rem. On rencontre ds la docum. le composé chanteuse-charmeuse. Madame Edmée, la chanteuse-charmeuse du concert européen (Mille, Barnavaux et quelques femmes..., 1908, p. 239).
Au plur., pop. Les charmeuses. Les moustaches :
4. D'un doigt épais (...) il lissa ses charmeuses. A. Le Breton, Du Rififi chez les hommes,1953, p. 157.
II.− Emploi adj. Synon. de charmant au sens II A.Le rossignol charmeur; un air, un visage, des traits charmeurs; une parole, une voix charmeuse; des tonalités chantantes et charmeresses. C'était pour moi, dans son enfance, quelque chose de doux et de charmeur d'écouter sa petite parole trébuchante contre ces deux consonnes (E. et J. de Goncourt, Journal,1870, p. 553):
5. ... il était charmant, charmeur, et sa gentillesse, capricieuse, mais réelle, avait bouleversé plus d'un cœur; le mien était sans défense : une intonation, un regard suffisait à y déchaîner une gratitude éperdue. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 218.
Prononc. et Orth. : [ʃaʀmœ:ʀ], fém. [-ø:z], [-mə ʀ εs]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1279 charneresse « personne qui se livre à la magie » (Laurent [du Bois], Somme [le Roi], ms. Milan, Bibl. Ambr., fo6eds Gdf. Compl. : Les sorciers et les charneresses); mil. xves. charmeur (Miracles de Ste Geneviève, 1002 ds IGLF); xves. charmeresse (Modus et Ratio, Songe de Pestilence, ms. Bibl. nat., fr. 19113, éd. G. Tilander, 160, 36 var.); 2. 1624 charmeur « celui qui séduit, qui fascine » (Garasse, Doctrine curieuse, p. 116 ds Gdf. Compl.); av. 1632 charmeresse « enjôleuse » (A. Hardy, Belle Egyptienne, V, 71-72 ds IGLF); 1635-36 charmeuse « id. » (Corneille, Illusion Comique, éd. Marty-Laveaux, III, 4). B. Adj. 1. 1552 « au pouvoir magique » force charmeresse (d'un breuvage) (Ronsard, Amours, I, LXXIII ds Œuvres, éd. G. Cohen); 2. 1560 « qui enchante, séduit, fascine » douceur charmeresse (J. Louveau, trad. Facécieuses Nuits de Straparole, préf. ds Hug.); 1583 charmeuse dame (P. de Cornu, Œuvres poétiques, p. 7, ibid.); 1584 charmeux (L. de La Porte, Trad. d'Horace, Epodes, 5, ibid.); 1639 charmeur (Rotrou, Les deux pucelles, IV, 2 ds IGLF). Dér. de charmer*; suff. -eur2*, -eresse (cf. -esse), -euse*. Fréq. abs. littér. Charmeur : 106. Charmeresse : 20. Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 82. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 14.

Wiktionnaire

Adjectif

charmeur \ʃaʁ.mœʁ\ masculin

  1. Qui use de charmes ou qui fascine.
    • Elle souriait d’un air charmeur.
    • Voix charmeuse.

Nom commun

charmeur \ʃaʁ.mœʁ\ masculin (pour une femme on dit : charmeuse)

  1. Celui, celle qui use de charmes ou qui fascine.
    • Un charmeur de serpents.
  2. (Vieilli) Celui, celle qui exerce une influence magique.
  3. Celui qui plaît, qui séduit les gens.
    • On ne lui résiste pas, c’est un charmeur.
    • Mon mari était un charmeur et je l’ai quitté. — (Lise Bourbeau, Les relations intimes, 1992)

Forme d’adjectif

charmeuse \ʃaʁ.møz\

  1. Féminin singulier de charmeur.

Nom commun 1

charmeuse \ʃaʁ.møz\ féminin (pour un homme on dit : charmeur)

  1. Celle qui charme.

Nom commun 2

charmeuse \ʃaʁ.møz\ féminin

  1. (Textile).
    • Tenez, regardez-moi cette robe d’après-midi en charmeuse noire, avec un corsage de Malines voilé de mousseline de soie noire, et ceinturée de Liberty vert empire… — (Robert Brasillach, La Conquérante, Deuxième partie, ch. ii, Librairie Plon, 1943, p. 65)

Forme d’adjectif

charmeuse \ʃaʁ.møz\

  1. Féminin singulier de charmeur.

Nom commun 1

charmeuse \ʃaʁ.møz\ féminin (pour un homme on dit : charmeur)

  1. Celle qui charme.

Nom commun 2

charmeuse \ʃaʁ.møz\ féminin

  1. (Textile).
    • Tenez, regardez-moi cette robe d’après-midi en charmeuse noire, avec un corsage de Malines voilé de mousseline de soie noire, et ceinturée de Liberty vert empire… — (Robert Brasillach, La Conquérante, Deuxième partie, ch. ii, Librairie Plon, 1943, p. 65)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARMEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui use de charmes ou qui fascine. Un charmeur de serpents. Il signifie aussi Celui, celle qui plaît, qui séduit les gens. On ne lui résiste pas, c'est un charmeur.

Littré (1872-1877)

CHARMEUR (char-meur), s. m., CHARMERESSE (char-me-rè-s') et CHARMEUSE (char-meû-z') s. f.
  • 1Celui, celle qui emploie les charmes. Charmeur de serpents.
  • 2Charmeuse, celle qui charme un cœur. Juge un peu quel désordre aux yeux de ma charmeuse, Corneille, Illusion, III, 4.

HISTORIQUE

XVe s. Le dit Henry appella la dite femme putain, larronnaisse et charmegneresse, Du Cange, carmen. Les grans tempestes pardurables, Qu'en enfer souffrent les pecheurs, Charmeurs, devins, sorciers, sorcieres, Mir. de Ste Genev.

XVIe s. Les sorciers, enchanteurs, devins, magiciens, charmeurs, empoisonneurs, exorciseurs, se vantent de guarir plusieurs maladies, Paré, Introd. 27. … En peu de temps du breuvage donné Peurent forcer la force charmeresse, Ronsard, 41. Les immoderées et charmeresses blandices de la volupté, Montaigne, IV, 300.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHARMEUR. - REM. On l'a employé adjectivement : une grâce charmeresse. Ce n'est point un néologisme, car ce féminin se trouve dans Montaigne : à l'encontre des immoderées et charmeresses blandices de la volupté, IV, 300.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « charmeur »

(XIIIe siècle) Charmeor, de charmer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Charmer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « charmeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charmeur ʃarmœr

Évolution historique de l’usage du mot « charmeur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « charmeur »

  • Les hommes charmeurs font du charme à tout le monde, même à une porte ! De Catherine Deneuve
  • L'art n'est pas l'oeuvre de charmeurs polis sous tous les rapports, c'est l'affaire d'hommes dramatiques. De Witold Gombrowicz
  • Voici les quatre signes les plus charmeurs du zodiaque. Noovo, Les 4 signes astrologiques les plus charmeurs! | Noovo | Noovo
  • Sourire en coin, regard de charmeur, voix de velours, Tony Bennett n'a pas pris une ride !  Jazz Radio, Tony Bennett chante "Fly Me To The Moon" depuis chez lui (vidéo)
  • Au réveil, plus de jeune homme charmeur. Celui qu’elle avait rencontré à La Défense avait disparu. Dans l’appartement, ne se trouvait alors plus que l’homme qui les avait accueillis la veille. Ce dernier lui avait fait de nouveau consommer de la drogue en l’obligeant à poser pour des photos érotiques, avant de la violer. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Yvelines : Une adolescente de 14 ans droguée, violée et forcée à se prostituer à Carrières-sous-Poissy
  • On trouve, ici, sous sa houlette, une version de l’Italie charmeuse en version « tradi modernisée ». Ainsi ce coeur de mozzarella et beurre de cacao, qui, en amuse-gueule, joue le goût de toujours sous la forme du futurisme esthétisant. Mais aussi la jolie focaccia à la tomate, l’exquise polenta crémeuse aux cèpes, les beignets de fleurs de courgettes à la fonduta, le tartare de thon rouge à l’avocat avec son voile de seiche à l’oignon rouge de Tropea ou encore la salade de poulpe à l’éolienne. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Lausanne : l’Italie d’Andrea | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • C’était un épicier-caviste branché, c’est devenu une table franco-italo-helvète sérieuse et charmeuse, avec son cadre boisé, sa mise de table soignée (malgré les serviettes en papier), et, en tout cas, bien menée sous la houlette de Bastien Lapaire et du chef Vincenzo Dragone. Ce dernier originaire des Pouilles, qui a travaillé au Royal tout voisin et, en montagne, aux Violettes, revient ici à ses sources, mitonnant des mets parfumés et colorés de qualité. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Crans-Montana : le Plaza nouveau est arrivé ! | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Chantal Ladesou vient nous raconter ses nouvelles aventures que ses enfants lui font jouer : mère, belle-mère, grand-mère et ses quarante ans de mariage avec son mari Michel. Voix rauque, geste inné, esprit baroque, surprenante, gaffeuse et charmeuse pour rire, sourire et se moquer en oubliant que c’est de soi. , Vannes : Chantal Ladesou en double représentation au Cinéville | Actu Morbihan
  • Frances vient inventorier les ­richesses du parc pour son ­nouveau propriétaire américain. Elle loge le temps de sa mission dans cette vaste demeure décatie, partageant son quotidien inconfortable avec un curieux couple. Brocanteur avisé, Peter est là pour établir un rapport sur le mobilier et les décors à expédier aux Etats-Unis, alors que sa compagne, Cara, mythomane charmeuse, apprivoise Frances, la sauvage, avant de lui narrer une vie aussi fantasque que malheureuse. lejdd.fr, "L'été des oranges amères", l'histoire d'un jeu dangereux racontée par Claire Fuller
  • Il a ainsi été la voix charmeuse et indolente de Tom Cruise dans La Couleur de l’argent etTop Gun, les inconditionnels de Desperate Housewives reconnaîtront sa diction singulière derrière le personnage ambigu de Kyle MacLachlan, sans oublier son talent pour doubler le personnage de Charlie Sheen dans Wall Street, trader à la fois sarcastique et grave. Kevin Costner, Mickey Rourke, Peter Stormare font également partie du catalogue prestigieux de ce comédien qui a aussi milité activement pour la reconnaissance des droits des doubleurs au cinéma et à la télévision. TROISCOULEURS, Patrick Poivey, la voix française de Bruce Willis, est décédé - TROISCOULEURS
  • Il y a dix ans, c’était une chanteuse à la pop enjouée et charmeuse à qui sa maison de disques recommandait d’être « fun ». « Tu vas faire peur aux gens à force de parler d’écologie, des violences faites aux femmes », lui disait-on, « c’est boring ». Aujourd’hui, Inna Modja, 36 ans, chanteuse, auteure-compositeur et actrice malienne, présente le documentaire écolo «  The Great Green Wall » (actuellement en salles) qu’elle a coproduit et pour lequel elle s’est investie pendant trois ans, et on a beau chercher dans la suite d’hôtel où son attaché de presse nous a donné rendez-vous, il n’y a personne pour oser lui dire que « c’est boring ». Pour elle qui consacre « religieusement » depuis l’âge de dix-neuf ans « 50% de sa vie à son activisme », le déclic a eu lieu en 2013, lorsqu’elle a commencé à travailler sur son troisième album, « Motel Bamako », écrit pour la première fois dans sa langue maternelle, le bambara. « J’avais l’impression d’avoir les épaules un peu plus solides, raconte t-elle, alors j’ai décidé que désormais, ma musique serait liée à mon activisme. » Bye bye « French Cancan (Monsieur Sainte Nitouche ) «  et autres tubes aussi légers que l’air frivole du temps. Bonjour « Tombouctou », rap engagé dénonçant les souffrances des habitants de la capitale malienne pendant les conflits avec les djihadistes du Nord. Derrière la « modjo » un peu lisse (la « bonne fille » en bambara) apparaissait soudain la « modja » badass (« la mauvaise fille, la peste »), surnom que lui donnait sa mère lorsqu’elle était enfant et ne voulait pas obéir. , Portrait : Inna Modja, activiste green - Elle

Traductions du mot « charmeur »

Langue Traduction
Anglais charmer
Espagnol encantador
Italien incantatore
Allemand charmeur
Portugais encanto
Source : Google Translate API

Synonymes de « charmeur »

Source : synonymes de charmeur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « charmeur »

Charmeur

Retour au sommaire ➦

Partager