La langue française

Ribaudequin

Sommaire

  • Définitions du mot ribaudequin
  • Étymologie de « ribaudequin »
  • Phonétique de « ribaudequin »
  • Citations contenant le mot « ribaudequin »
  • Traductions du mot « ribaudequin »

Définitions du mot ribaudequin

Trésor de la Langue Française informatisé

RIBAUDEQUIN, subst. masc.

HIST., ARM. [Au Moy. Âge]
A. − Au xives., grande arbalète fixée sur un fût mobile qui servait à lancer des javelots ferrés. Ces machines nommées des ribaudequins (...) qui lançaient au loin des javelots avec une force terrible (Barante,Hist. ducs Bourg., t. 3, 1821-24, p. 225).
B. − Au xves., pièce d'artillerie composée de plusieurs bouches à feu de petit calibre, montées parallèlement sur un affût équipé de deux roues. C'étaient de petits canons ou ribaudequins portés sur deux roues comme une brouette, et qu'un homme ou deux pouvaient manœuvrer (Barante,Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 228).Au XVes. étaient apparues des armes comportant plusieurs canons montées sur un affût en bois (ribaudequin) (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 38, 1975, p. 8052).
Prononc.: [ʀibodkε ̃]. Étymol. et Hist. 1346 « sorte de canon monté sur roues » (Comptes comm. d'Audenarde ds Gay). Empr. au m. néerl.ribaudekijn « id. » (v. Verdam), dimin. de ribaude « canon » (1340 ds Gay), lui-même empr. au fr. ribaud, ribaude, cet engin étant confié à la garde des ribauds. Bbg. Dupire (N.). De Qq. mots fr. d'orig. néerl. Revue du Nord. 1934, t. 20, pp. 108-109.

Wiktionnaire

Nom commun

ribaudequin \ʁi.bod.kɛ̃\ masculin

  1. Sorte de grande arbalète monté sur un affût avec laquelle on lançait des javelots.
    • Le dard à Ribaudequin était un javelot emmanché d'un bois de 5 ou 6 pieds de long, empenné avec des lames de corne; il était lancé au moyen de l'engin de siège ou de rempart, appelé Ribaudequin ou arbalète de passe …. — (Bulletin de la Société archéologique de Bordeaux, 1881)
  2. Pièce d’artillerie réunissant une série de canons de petit calibre montée sur un affût.
    • L’artillerie mouvante, qui comprenait les ribaudequins, les couleuvrines, les crapaudines et les serpentines, tirait à balles de fer ou de plomb. — (Edmond de Busscher,Félix de Vigne, Album du cortége des Comtes de Flandre, éditeur De Busscher frères, 1853)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RIBAUDEQUIN (ri-bô-de-kin) s. m.
  • Nom d'une ancienne machine de guerre, qui était un arc de douze ou quinze pieds de long, qu'on plaçait sur un mur et par le moyen duquel on lançait un énorme javelot qui tuait souvent plusieurs hommes à la fois.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RIBAUDEQUIN. Ajoutez :
2 S. m. Sorte d'affût à roues sur lequel on plaçait des armes à feu de petit calibre, comme on fait aujourd'hui des mitrailleuses (premiers temps de l'invention des armes à feu).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ribaudequin »

Du moyen néerlandais ribaudekijn, diminutif de ribaude (« canon ») lui même emprunté au français
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ribaudequin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ribaudequin ribodkɛ̃

Citations contenant le mot « ribaudequin »

  • Intérêt du dispositif : donner encore plus de corps au ribaudequin qui se traduit, notamment, par l’ajout d’un troisième clavier. Ce qui double sa capacité sonore : « On passe de dix-sept à trente-cinq jeux, ce qui en fait le plus grand orgue de la région Lorraine », certifie Jeanne. , Edition Briey | Orgue connecté : une première mondiale !
  • A la tombée de la nuit, l’assaut est lancé. Un tir de ribaudequin débute l’âpre bataille. Dans les fossés, au pied des murailles, les 200 figurants mettent en scène les batailles qui ont eu lieu à l’hiver 1670-1671, concluant une série de neuf sièges. Les armes à feu ne peuvent être plus réalistes, puisque confectionnées par des artisans sur le modèle de celle de l’époque moderne. Elles fonctionnent à la poudre noire, créant de véritables explosions sonores et visuelles. De même, les mouvements des troupes ont fait l’objet d’un travail d’historiens, dans un souci de véracité, et reproduisent donc les stratégies militaires de l’époque moderne presque à l’identique. , Edition Epinal | Vosges : les « Médiévales « se déroulent ce week-end à la forteresse de Châtel-sur-Moselle

Traductions du mot « ribaudequin »

Langue Traduction
Anglais ribaudequin
Espagnol ribaudequin
Italien ribaudequin
Allemand ribaudequin
Chinois 核糖核酸
Arabe ريبودكين
Portugais ribaudequin
Russe рибадекин
Japonais リバウデキン
Basque ribaudequin
Corse ribaudequin
Source : Google Translate API
Partager