La langue française

Chambrier

Sommaire

  • Définitions du mot chambrier
  • Étymologie de « chambrier »
  • Phonétique de « chambrier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chambrier »
  • Citations contenant le mot « chambrier »
  • Traductions du mot « chambrier »
  • Synonymes de « chambrier »

Définitions du mot chambrier

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAMBRIER, subst. masc.

A.− HIST. [Jusqu'au xvies.] Grand chambrier, chambrier. Grand officier de la couronne chargé de l'intendance de la chambre du roi et de la garde du trésor royal :
Or, le lendemain, pendant la cérémonie dans la cathédrale, lorsque Louis de Bourbon, grand chambrier de France... appela le Comte de Flandre pour présenter l'épée, ce dernier ne bougea pas. Druon, Le Lis et le lion,1960, p. 55.
B.− Vieux
1. Conseiller de la grand'chambre du Parlement. On l'appelait le chambrier Nicole, pour le distinguer de son cousin le président Nicole (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 303).
2. [Dans qq. monastères] Officier claustral. [Dans les monastères] le chambrier fournissait les nappes de table (A. Lenoir, Archit. monastique,t. 2, 1856, p. 348).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ̃bʀije]. Yod de passage n'est pas noté ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré; il est noté ds DG, Passy 1914 et Lar. Lang. fr. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Fin xiies. chamberier « valet de chambre » (Doon de la Roche, 1539 ds T.-L.) − xvies. ds Hug. : chambrier. B. 1. 1268-71 chamberier de France (E. Boil., Liv. des mest., 1rep. LIV, 9, Lespinasse et Bonnardot ds Gdf.); 2. xiiies. « officier claustral d'abbaye » (Acte du XIIIes., Tournay, ibid.). A dér. de chambre* étymol. A; suff. -ier*. Cf. le b. lat. camerarius « id. » ds Nierm.; B du b. lat. camararius « dignitaire de la cour qui s'occupait du Trésor royal » (vies., Grégoire de Tours ds TLL, s.v. camerarius, 204, 65) et « trésorier d'une abbaye » (Nierm.). Bbg. Goug. Mots, t. 1, 1962, p. 170. − Mellot (J.). En relisant le Lutrin. Vie Lang. 1972, p. 651.

Wiktionnaire

Nom commun

chambrier \ʃɑ̃.bʁi.je\ masculin (pour une femme on dit : chambrière)

  1. Un des grands officiers, qui avait l’intendance de la chambre du roi.
  2. Chancelier de la Grand-Chambre.
  3. (Vieilli) Servant, homme ou femme de chambre.
  4. Économe d’un monastère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAMBRIER, IÈRE. n.
Un des grands officiers qui avait l'intendance de la chambre du roi et aussi un Chancelier de la Grand-Chambre. Il n'est plus employé aujourd'hui qu'au féminin et désigne une Servante de chambre. Il a même vieilli dans cette acception. Il est surtout employé comme terme d'Arts et désigne, par extension, Certains objets qui servent à faire tel ou tel ouvrage, le Bâton au bout duquel est attachée une courroie, une Longe de cuir pour fouetter les chevaux dans un manège, le Bâton qui sert à soutenir une voiture quand on a dételé les chevaux ou quand les charrons la réparent.

Littré (1872-1877)

CHAMBRIER (cham-bri-é) s. m.
  • 1Certain officier claustral dans quelques monastères rentés et dans quelques chapitres.
  • 2Grand chambrier, grand officier de la couronne qui avait l'intendance de la chambre du roi, etc. Ces Conflans se prétendent issus de la maison de Brienne si connue par son antiquité, ses grands fiefs, ses connétables, ses chambriers, Saint-Simon, 329, 59.
  • 3Grand chambrier, un conseiller de la grand'chambre du parlement. La torture à laquelle de vieux grands chambriers appliquent si légèrement les innocents comme les coupables, Voltaire, Lett. Servan, 27 sept. 1769. M. l'abbé d'Espagnac arriva trop tard [pour une représentation] ; il eût été agréable d'avoir un grand chambrier pour spectateur, Voltaire, Lett. Mme d'Argental, 25 oct. 1760.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et le vent de par lou roy li mestre chamberier lou roy, Liv. des mét. 195. Li tainturier qui demeurent en la terre du chamberier, ib. 138.

XVIe s. Le roy ouit un chambrier du Grand-Seigneur, venu pour reconfirmer leur amitié, D'Aubigné, Hist. I, 206. Et se payent propines grosses aux huissiers, chambriers, protenotaires [du pape], Du Bellay, M. 174.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHAMBRIER de France, (grand) Hist. mod. Cet officier possédoit autrefois une des cinq grandes charges de la couronne ; & il étoit non-seulement distingué du grand-chambellan, mais il lui étoit en quelque maniere supérieur par l’étendue de son pouvoir. Il signoit les chartes & autres lettres de conséquence. Pendant un long tems, il précéda le connétable, & il jugeoit avec les pairs de France : ce qui lui fut accordé par arrêt de l’an 1224. Le grand-chambrier avoit la surintendance de la chambre du roi, de ses habillemens, & de ses meubles. Il avoit sa jurisdiction à la table de marbre du palais à Paris ; & il tenoit sa charge à fief & hommage du roi, comme le reconnut le comte d’Eu en 1270, à l’égard du roi saint Louis. Les princes de la maison royale de Bourbon de tems immémorial avoient possédé cette charge ; comme on le remarque sur les inscriptions de leurs tombeaux aux Jacobins de Paris, & à la galerie basse du château de Moulins : ils ont prétendu même qu’elle étoit héréditaire dans leur maison. Après la mort de Charles dernier duc de bourbon en 1527, le François I. la donna à Charles de France duc d’Orléans son fils. Mais à la mort de ce prince, arrivée l’an 1545, le Roi supprima entierement cette charge, & y substitua deux premiers gentilshommes de sa chambre, qui depuis ont été portés au nombre de quatre qui servent par année. Le grand-chambrier avoit inspection sur tous les merciers & sur les professions qui ont rapport à l’habillement, sur lesquels il avoit quelques droits, qui ont été quelquefois partagés avec le grand-chambellan. (a)

Chambrier, dans quelques églises & monasteres, est celui qui a soin des revenus communs. L’office de chambrier est une dignité dans quelques chapitres. A Lyon, on le nomme chamarier ; en quelques endroits on le nomme proviseur ; ce qui convient surtout dans les monasteres où le chambrier a soin des provisions, tant pour la bouche que pour le vestiaire. Voyez Chamarier & Chambrerie. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chambrier »

Provenç. cambrier, camarier ; catal. camarer ; espagn. camerero ; ital. cameriere ; bas-latin, camerarius, de camera (voy. CHAMBRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1190) De chambre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chambrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chambrier ʃɑ̃brije

Évolution historique de l’usage du mot « chambrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chambrier »

  • « Il faut que les forces vives de ce pays à un moment se réunissent et trouvent les moyens d’apporter une véritablement solution, de trouver un consensus pour une période transitoire », a déclaré M. Barro chambrier qui a par ailleurs vivement critiqué le bilan du Président Ali Bongo au pouvoir depuis 11 ans. GABONACTU.COM, Barro chambrier appelle à une transition et au rassemblement des forces vives du Gabon – GABONACTU.COM
  • Nathanaël Gouin va reprendre quelques classiques comme la Sonate pour piano n°12 en la bémol majeur Opus 26, que Beethoven a publié en 1802 et qu'il a dédiée au prince Carl de Lichnowsky (un chambrier à la cour impériale autrichienne). Ou encore la Sonate pour piano n° 30 en mi majeur, opus 109, composée en 1820.  lindependant.fr, Carcassonne : le pianiste Nathanaël Gouin reprend les classiques de Beethoven - lindependant.fr

Traductions du mot « chambrier »

Langue Traduction
Anglais chamberlain
Espagnol chambrier
Italien cameriere
Source : Google Translate API

Synonymes de « chambrier »

Source : synonymes de chambrier sur lebonsynonyme.fr
Partager