Challenger : définition de challenger


Challenger : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHALLENGER1, subst. masc.

A.− SP. [Dans un challenge, en parlant d'un sportif, surtout d'un boxeur, ou d'une équipe] Celui qui se propose d'affronter officiellement le vainqueur d'un challenge pour tenter de lui ravir son titre ou son prix. Anton. tenant.Jack est en scène. Ici, Muller, son manager... Je répète : Kolb n'a pas qualité pour nous défier (...) ce n'est pas actuellement un challenger (Morand, Champions du monde,1930, p. 105).
B.− P. anal. Rival dans un domaine précis. Ni Cocteau, ni Mauriac, ni Green n'ont de challengers; Girandoux en a trouvé cent, mais tous médiocres (Sartre, Situations II,1948, p. 241).
En partic., POL. [Dans une lutte électorale] Celui qui se propose d'affronter une personnalité connue :
« L'Express révèle à l'opinion endormie l'existence providentielle d'un adversaire secret du général de Gaulle... Mais ce n'est pas l'Express qui va déchirer le voile et présenter la photo authentique du premier challenger du général de Gaulle (pour l'élection de décembre 1965 à la présidence de la République). » Sainderichin, 66 (Gilb. 1971).
ÉCON. Entreprise qui concurrence une autre jusque là plus puissante. Un challenger s'est déclaré, la General Electric. Son objectif : devenir en dix ans un « bon » second (E., 2-1-67, ds Gilb.1971).
Prononc. et Orth. : [ʃalɑ ̃ ʒ œ:ʀ] ds Dub., Pt Rob. (qui écrit challengeur), Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.; Pt Lar. et Lar. Lang. fr. admettent également [tʃalεndʒ œ:ʀ]; Warn. 1968 transcrit uniquement [tʃalεnʒ œ:ʀ]. Rob. Suppl. 1970 ajoute que la prononc. pop. de cet anglicisme est [ʃalɑ ̃ ʒ ε:ʀ] et pour la graph. que la forme challengeur (cf. supra ds Pt Rob.) peut remplacer la graph. challenger. Étymol. et Hist. 1902 (Vandaele, Néol. exotique, p. 12 ds Bonn.). Angl. challenger, subst. « celui qui défie, qui appelle au combat » (1511 ds NED), devenu terme de sp. (Webster's), dér. avec suff. -er (correspondant au fr. -eur2*) du verbe [to] challenge, v. challenger2, verbe. Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Bonn. 1920, p. 26. − Dub. Dér. 1962, p. 73.

CHALLENGER2, verbe trans.

SP. [Dans un nouv. challenge] Affronter le vainqueur d'un challenge pour le déposséder de son titre ou de son prix. Le vainqueur de ce combat challengera Sharkey pour le trophée mondial [L'Auto, 8-6-33, p. 1] (A.-O. Grubb, French sports neologisms,1937, p. 24).
P. anal. Baryton excellait aux jeux d'adresse. Parapine lui challengeait régulièrement l'apéritif et le perdait tout aussi régulièrement (Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 535):
... il mangeait tous les soirs une poularde à la crème et aux champignons, une timbale de riz à la vapeur, buvait un magnum de champagne, du Heidsieck extra-brut, faisait des dettes et passait la nuit au billard dont il avait été champion du monde et challengeait, dorénavant, avec la mort. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 197.
Prononc. : [ʃalɑ ̃ ʒe]. Pour la francisation du mot, cf. challenge. Étymol. et Hist. [1915 (Le Matin d'apr. Behrens Engl.)]; 1929, Lar. 20e. Dér. de challenge*; dés. -er. Cf. l'angl. to challenge attesté au sens de « inviter au combat, défier » dep. ca 1380 ds NED. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Quem. Fichier.

Challenger : définition du Wiktionnaire

Nom commun

challenger \tʃa.lɛn.dʒœʁ\ masculin

  1. (Anglicisme) (Sport) Sportif qui défie celui qui détient le titre.
    • C’est une force de la nature, le dernier champion du monde à poings nus des temps héroïques : en 1889, il avait attendu soixante-quinze rounds pour mettre K-O son challenger Jake Kilrain. — (Sylvie Girard, Guy Lagorce, Portraits légendaires de la boxe, 2014)

Verbe

challenger \ʃa.lɑ̃.ʒe\ ou \tʃa.lɛn.dʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre au défi, défier.
    • Il fut donc admis que N… seul champion du clan challengerait la partie. (L'art cinématographique, Librairie Félix Alcan, 1926).
    • Un avocat indigène du Caire, personnage brun, aux oreilles bizarrement déchiquetées suivant un mystérieux rite de l’Islam, challengeait les nouveaux venus. — (Bulletin de la société d'émulation du Bourbonnais, série 2, volume 34, 1931)
    • Parapine lui challengeait régulièrement l’apéritif et le perdait tout aussi régulièrement. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « challenger »

Étymologie de challenger - Wiktionnaire

De l’anglais challenger, lui-même issu de l’ancien français chalongeor ou chalengeor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « challenger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
challenger tʃalɛndʒœr play_arrow

Conjugaison du verbe « challenger »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe challenger

Évolution historique de l’usage du mot « challenger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « challenger »

  • La maire sortante, Marie Larrue, arrivée en tête au premier tour, affronte  son challenger, Jean-Charles Perucho, novice en politique. Le troisième candidat s’est retiré SudOuest.fr, Lanton: La maire sortante affronte son challenger

Images d'illustration du mot « challenger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « challenger »

Langue Traduction
Portugais desafiador
Allemand herausforderer
Italien challenger
Espagnol retador
Anglais challenger
Source : Google Translate API

Synonymes de « challenger »

Source : synonymes de challenger sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires